Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

L’alliance stratégique entre les États-Unis et Israël n’a jamais été aussi étroite et importante au point où de dépasser l’engagement américain en Grande-Bretagne lors de la seconde guerre mondiale. Officiellement, les Américains n’auraient déployé que des batteries de missiles anti-missiles, des escadrilles d’avions de combat Lockheed Martin F-35A/C et F-35I Lightning II et d’une nouvelle variante très agile et furtive du F-15X.

En réalité, l’implication militaire directe des États-Unis aux côtés d’Israël aurait atteint un pic historique jamais atteint depuis sa création en 1948.

La plupart des raids menés contre la Syrie et l’Iran depuis 2015 et attribués à Israël ont vu la participation directe et active des forces militaires américaines. Des F-15 US ont ainsi survolé le Liban depuis Israël et tenté de piéger la défense aérienne russe centrée autour de la base Bassel Al-Assad/Hmeimim dans un environnement de brouillage électromagnétique intense tandis que d’autres appareils utilisaient des tactiques utilisant des avions civils ou de transport comme bouclier afin d’échapper aux missiles SAM adverses.

Plus important est le déploiement de troupes US au nord d’Israël ou ce qui est désigné comme le front Nord par les Israéliens. Ce déploiement de troupes sans précédent a impliqué jusqu’en 2019 entre 6000 et 10 000 militaires dont beaucoup de pilotes et de spécialistes de la défense antimissile. La mise en place d’un commandement militaire conjoint entre Washington et Tel-Aviv consacre une nouvelle stratégie de Washington au Moyen-Orient caractérisée par une approche militaire directe et le déploiement de forces en Israël pour faire face au Hezbollah libanais, la Syrie, l’Iran et la Russie dans le théâtre des opérations englobant un quadrilatère entre le lac de Tibériade, la mer caspienne, le Golfe et les confins du Taurus.

Le Chef des états-majors des Armées US, le général Milley avec le Chef d’etat-major israélien, le général Kohavi, en Israël le 24 juillet 2020 où ils ont rencontré entre autres activites, des pilotes de F-35 ayant mené des opérations contre la Syrie.

Le mastodonte USS Nimitz ou CVN-68, l’un des plus grands portes-avions à propulsion nucléaire jamais construits, a quitté la cinquième flotte à laquelle il est rattaché et se dirige actuellement vers la Méditerranée orientale pour assister les opérations conjointes israélo-US au Levant et au Moyen-Orient.

Des forces conjointes des États-Unis et d’Israël opèrent actuellement à partir de la base militaire d’Al-Tanf en territoire syrien ainsi qu’au Kurdistan irakien (une trentaine de camps fortifiés) et cela explique l’extrême nervosité des forces aériennes US dès qu’une menace apparente s’approche de la base d’Al-Tanf, laquelle est en train de devenir lune des plus importantes bases militaires US dans les confins entre la Syrie, l’Irak et la Jordanie en contrepoids à la base russe de Hmeimim sur le littoral méditerranéen de la Syrie.

9 thoughts on “L’implication militaire US directe en Israël plus importante que l’alliance entre les États-Unis et la Grande-Bretagne à la veille du débarquement de Normandie en 1944

  1. on verra quand des séries de séismes , raz de marée , éruptions de volcans , frappera ces criminels us/sionistes/uk/ibn séoud et leurs alliées qui sont disséminés partout sur la terre sans compter ceux qui va venir de l’espace , cometes , astéroides , éruptions solaires , rayonnement et cela est vaste .
    alors sera vengé les millions de morts d’enfants et d’adultes de la terre et ce ne sera qu’un peu de vengeance , car c’est par étapes que cela se voit , et de vengeance il y en a en vaste à venger d’après la loi du talion d’allah .
    allah frappe d’un coup , plus petit qu’un clin d’oeil la terre et ect… et c’est fini , mais pour la terre et ces habitants c’est étape par étape et compte par compte , quel absolument atroce horreur et punition que pour les criminels.
    comme ces criminels us et sionistes et leurs alliées pensent etre les plus fort que tout le monde et etre plus fort qu’ allah , en montant leurs nimitz , porte avion , leurs fleuron , allah est capable de l’engloutir sous les eaux avec son équipages et allah est capable de faire exploser dans leurs bases meme , leurs ogives atomiques et autres armes de l’horreur .
    wait and see

  2. Tout le monde sait (y compris les abrutis propagandistes us-sionistes) que le Président Vladimir Poutine a déclaré qu’il se préoccupait uniquement et prioritairement des intérêts de la Russie (la Syrie est un cas un peu à part, bien entendu), et au plus haut de la RII, par la voix du président Rohani, les déclarations publiques sont sans ambigüité, les forces de la Résistance (la vraie) interviendront directement (entendez par là, le bombardement de l’entité sioniste, et pas seulement le territoire occupé du Golan syrien, c.-à-d., toutes cibles stratégiques sur tout le territoire israélien), en demandant expressément à la Russie de ne pas intervenir lors de ces réponses contre les agissements criminels du gouvernement sioniste et raciste actuel. Donc, la Russie n’interviendra pas lorsque la Résistance décidera que le temps est venu de répondre clairement et massivement aux agressions criminelles de l’état sioniste, et la Résistance insiste pour que la Russie demeure absolument neutre, lorsque le moment sera venu pour la Résistance d’intervenir massivement et directement contre les agissements meurtriers de l’entité sioniste… patience, patience

    1. @Sergio
      Donc, la Russie n’interviendra pas lorsque la Résistance décidera que le temps est venu de répondre clairement et massivement aux agressions…
      Je ne pense pas que les leaders russes iront jusqu’à la confrontation avec l’Occident concernant la Syrie. Mais c’est vrai que concernant l’Iran ils s’investiront beaucoup plus. De toute façon les chinois s’appretent à aider massivement les iraniens, ce qui va indirectement impliquer les russes.
      A présent c’est à Téhéran que tout va se décider, la question étant de savoir surtout qui tient vraiment les reines du pouvoir la bas. La guerre entre l’Iran et les USA est ineluctables, les iraniens comme le restant de cet axe qui resistent vont attendre l’issue des elections US. Aprés tout sera possible.
      Quand aux israèliens ils font tout pour pousser les Etats Unis vers la guerre, et le plus tot possible.

      1. Foxhound écrit (salut mon “camarade”, j’espère que tout est OK pour toi ?): «… Je ne pense pas que les leaders russes iront jusqu’à la confrontation avec l’Occident concernant la Syrie. Mais c’est vrai que concernant l’Iran ils s’investiront beaucoup plus. De toute façon les chinois s’apprêtent à aider massivement les iraniens, ce qui va indirectement impliquer les russes. … »
        Les Russes sont tout, sauf fous (ou débiles) ! Pas question pour eux (à moins d’une faute gravissime de leurs ennemis) d’intervenir à grande échelle en Syrie, et plus largement au M-O et au Proche-Orient ; la RII, et son corps d’armées, les Gardiens de la Révolution (abrégé GRI ou IRG pour Islamic Revolutionary Guards) ou Sepâh-e Pâsdârân (fréquemment abrégé en Pasdaran) l’ont répété moult fois, ils sont fin prêts pour la confrontation à venir (quel que soit l’ennemi), et dans l’immédiat celle-ci devrait être imminente!, la Chine, la république populaire de Chine (ou République populaire de Chine, RPC) et surtout la Corée du Nord (République populaire et démocratique de Corée), ne sont évidemment pas resté les bras croisés, et des surprises de taille attendent leurs agresseurs…

        1. 1°) les Russes savent comment les USA font la guerre en utilisant le dollars et la corruption . les mises a l’écart de membres de la famille d’assad en Syrie est sans doute une assurance que rien de ce coté là ne viendras perturber leur opération !
          2°) les Russes savent qu’une guerre est inévitable et leur premier objectif est qu’elle ne se déroule pas sur le territoire Russe !
          3°) les élections Américaine de novembre 2020 ne sont pas entre les républicains et les démocrates mais entre Trump et l’empire britannique dont les démocrates sont le faux nez !
          4°) Trump a toute les cartes en mains pour se faire réélire légalement les démocrates ont toute les cartes en mains pour remporter les élection en trichant !
          5°) une victoire démocrate ou une contestation forte de la victoire de Trump pourrait entraîner une déstabilisation ou une guerre au sein même de l’OTAN !
          6°) la stratégie de l’empire Britannique devrait être d’entraîner leur colonie Américaine dans une guerre contre les Russes et de les trahir au plus vite !

  3. La plupart des raids menés contre la Syrie et l’Iran depuis 2015 et attribués à Israël ont vu la participation directe et active des forces militaires américaines. Des F-15 US ont ainsi survolé …

    L’engagement US ne date pas d’hier. Ils étaient au coté d’Israèl depuis la création de cet etat. Derrière tous les succés israèliens il y a les USA derrière.
    Avec tout ça, il se trouvera toujours des gens naifs comme Cosworth pour croire, et dire qu’Israèl a gagné telle bataille, IDF a fait ça, IDF a réalisé tel exploit etc…

    Le succés occidentale contre la Syrie, n’est pas seuleument du fait de l’Occident contrairement à ce qu’affirme “Ancien de la GE”.
    En Syrie c’est une guerre civile, tu as des minorités -druzes, alaouites, ismaélites, Yazidines (secte satanique) et chrétiens dans une moindre mesure- tous regroupés autour de la secte des alaouites -hait-, contre ce qui ressemble de plus en plus à la majorité sunnite. Communauté majoritaire mais qui se voit la grande perdante du conflit.
    C’est ainsi que la Syrie ne peut pas utiliser les armes sophistiquées qu’elle reçoit, faute de personnel.
    Et quand ce matériel est utilisé, beaucoup de ces sunnites -y compris au sein de l’etat major- renseignent immediatement la Turquie, et donc de facto les USA et l’OTAN.
    Fort de cet appui Erdogan vient de dire qu’il ne quittera pas les provinces qu’il occupe jusqu’au départ des alaouites, parce qu’il sait qu’il est soutenu par la majorité sunnite.
    Le problème en Syrie est surtout un problème inhérent aux sociétés arabes qui n’arrivent pas à coexister pour y fonder des états viables. Ces états quand ils se forment ne sont que la conséquence soit d’un accident de l’histoire, l’Algérie, la Libye par exemple soit d’un rapport de force l’Arabie dite Séoudite, la Jordanie etc…. Une fois qu’une ou quelques tribus s’unissent pour ecraser le restant, elle-s- conserve-nt- les reines du pouvoir au détriement de la majorité.
    Dés l’instant ou l’Occident détruit les structures étatiques de ces pays arabes, les sociétés arabes elles explosent, avec aucune possibilité de se regrouper, et reformer un état, les exemples libanais, yemenites, libyens, irakiens sont suffisament significatifs. Tous les pays arabes sans exception sont des pays factices.
    A l’inverse quand on prend le Japon, les Corées, le Vietnam, l’Allemagne, l’Italie, la Russie, Bielorussie, etc… completement dévastés soit par les guerres, soit par des changement de systèmes, les sociétés de ces pays étaient suffisament fortes pour se regrouper et rebondir. Chose qui est impossible avec les pays arabes.

  4. Maintenant, c’est sûr, ce blog est tenu par quelque officine pro-usioniste, M. Strategika n’a rien à voir là-dedans. Je pense que je vais changer de chaîne. Bye !

    1. Maintenant, c’est sûr, ce blog est tenu par quelque officine pro-usioniste, M. Strategika n’a rien à voir là-dedans. Je pense que je vais changer de chaîne. Bye !
      Pourquoi dis tu ceci ?
      Dire la vérité, une evidence meme si ça heurte ce que tu penses ne veut pas dire changer de camps.
      Ca fait presque cinq ans que la Syrie reçoit l’aide de la Russie, de la Chine, de l’Iran, de la Corée du Nord. Aide qu’aurait révé les nord vietnamiens en 1970. Pourtant le gouvernement syrien ne parvient toujours pas a libérer tout son territoire, pire, la Turrquie, et les USA occuepent les parties les + riches du pays. Donc il y a un problème avec la Syrie.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :