All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Une enquête préliminaire sur ce qui a été présenté comme un échange d’artillerie survenu le 27 juillet 2020 près du territoire contesté des fermes de Chabaa a conclu que les Israéliens avaient pilonné à l’artillerie et bombardé avec des aéronefs une zone où il n’y avait aucune activité hostile et encore moins de présence de combattants du Hezbollah libanais comme cela avait annoncé par les médias. En d’autres termes, les israéliens ont pilonné des fantômes à la frontière libanaise.

L’usage de l’artillerie, de drones et d’avions de combat par la partie israélienne près des fermes de Chabaa contre un adversaire Fantôme ou inexistant indiquent une défaillance majeure du renseignement militaire israélien, qui ne parvient toujours pas à discerner ce qui ce passe réellement à quelques kilomètres de ses bases dans un pays impacté très durement par une crise économique et sociale en plus de la grise sanitaire induite par le COVID-19.

Cet incident indique également et de façon indubitable le degré de panique et disons-le sans ambage, l’hystérie collective, au sein d’organisations dotées de tous les outils nécessaires pour maîtriser l’environnement du combat et les flux d’information y afférents. Le mouvement politico-militaire du Hezbollah libanais fascine et terrifie à la fois les stratèges et les dirigeants israéliens et les échanges d’artillerie fictifs de l’après-midi du 27 juillet 2020 prouvent que ce mouvement politico-militaire, jouant un rôle politique au Liban, a réussi à inoculer une forme d’hystérie collective jusqu’au plus niveau de prise de décision en Israël et à remporter haut la main la guerre psychologique et informationnelle dans son bras de fer permanent avec Tel-Aviv.

Enfin, cet incident démontre que les Israéliens ne maîtrisent rien sur ce qu’ils appellent le « Front Nord » et redoutent une infiltration d’unités (et non pas d’éléments) du Hezbollah à l’intérieur des zones sous contrôle israélien au point où ils mobilisent tous leurs moyens disponibles à l’aveugle comme ce fut le cas le 27 juillet 2020. Ce manque de discernement (absence de données sur les cibles, méconnaissance du type et de la nature de la menace) et l’absence d’économie de moyens (la mobilisation et l’usage d’avions de combat, d’unités d’artillerie et de drones a une incidence financière non négligeable) donnent au monde une image dégradée supplémentaire sur Israël après la crise politique aiguë qui le secoue depuis des mois. Un éditorial arabe ne s’y est pas trompé en évoquant le contraste saisissant entre Israël des années 80 qui n’hésitait pas à occuper une capitale arabe (Beyrouth en 1982) pour des broutilles et Israël des années 2020 qui panique et tremble au moindre mouvement de feuillage à la frontière libanaise face à un acteur non-étatique et ne disposant pas d’aviation ou de marine.

Près de dix ans de guerre en Syrie où le Hezbollah a déployé des unités d’élite auprès de l’armée syrienne, les israéliens viennent de se rendre compte que cette guerre dans laquelle ils sont les principaux protagonistes n’a pas affaibli le Hezbollah mais a renforcé ses capacités tactiques et stratégiques et notamment à manoeuvrer sur un front élargi variant entre 200 et 500 kilomètres en y adaptant sa logistique. En dépit d’extrêmes difficultés économiques (banqueroute du Liban et ingérences régionales sur le volet politique interne visant l’exclusion du Hezbollah du champ politique), Le Hezbollah a surtout acquis une extraordinaire capacité de renseignement militaire bien supérieure à celle des israéliens, laquelle semble en régression en ce qui concerne la qualité de l’encadrement. Ce qui s’est passé en cet après-midi du 27 juillet 2020 est donc une victoire psychologique indéniable du Hezbollah qui a réussi à déstabiliser l’état-major et le leadership israéliens et les a amené à mobiliser des forces et à ouvrir le feu sans bouger le moindre petit doigt. C’est cela aussi l’art de la guerre.

20 thoughts on “Les israéliens ont pilonné des fantômes à la frontière libanaise dans l’après-midi du 27 juillet 2020

  1. Je suis surpris et déçu qu’il n’y ait pas eu le lien fait avec l’incident d’Avivim l’année dernière. Les medias et partisans hostiles à Israël avaient fait les gorges chaudes de l’évacuation du poste avancé (transformé en base par une journaliste qui n’avait jamais fait son service militaire) d’Avivim. Les dégâts médiatiques étaient certains et il est normal que la doctrine ait changé, pas forcément en beaucoup mieux. Dans la zone des fermes de Shebaa, il n’y a pas de structure militaire fixe, même légère, ni au nord du doigt de Galilée.

    1. @Cosworth
      «  Les dégâts médiatiques étaient …. »
      Le mieux c’est de ne pas tenir compte des médias. Par essence tout le monde, si les israèliens et US ont la palme du mensonge, les autres en face c’est pas beaucoup mieux. Je ne pourrai pas lister le nombre de conneries que j’ai lu dans PressTV, Al Mayadeen etc…meme acabit que Debka.
      En regle generale tout le monde ment, certain beaucoup plus et de façon + vicieuse, c’est les medias occidentaux, et les autres mentent tres mal -les medias arabes- de façon si grossière qu’on s’en rend tout de suite compte. Finalement dans ce monde de mensonge, le + dur du boulot c’est de trier ce qui est bon, et à jeter. Pour la plupart, on est sur ce blog, parce qu’on en marre des bobards.

      1. Certains contributeurs sur ce blog ont avalé à l’époque like a pill les dires de la journaliste de RT Arabic. A l’exception d’Avivim et de Netu’a, il n’y a pas de poste avancé ( regarder la densité d’arrêts de bus) à proximité immédiate de la frontière avec le Liban. Prétendre à l »époque que l’armée israélienne s’était retirée sur 5 à 7 km était une fumisterie. Par contre, il y a ce qu’on appeler base (centre de coordination des opérations aériennes au Nord) en haut du mont Mermon, base sérieusement abîmée par le Hezbollah en 2006 qui l’avait découverte par hasard avec un drone. Pour l’incident présumé du 27/07, je n’ai pas compris cette débuche de moyens, quelques salves d’obus de mortiers auraient suffi.

      1. Ils ont du certainement, remplacer ses patrouilles par des drones, ou par leur satellite qui a ete recemment mis sur orbite

    2. « Il n’y a plus aucune patrouille israélienne le long de la frontière avec la Liban et ce, depuis 48 heures. »
      C’est parce qu’ils ont les petoches,y a pas d’autres explications.
      Et avec tout ça on continue à dire si Israèl entre en guerre contre l’Iran, la Syrie etc…. 😉
      La prochaine guerre sera la dernière d’Israèl, reste plus qu’à esperer que les civiles des deux camps soient le + epargnés. Cette confrontation risque de devenir une vraie boucherie.
      Il est possible que les américains auront recours à l’arme nucléaire.

      1. les américains et sionistes et leurs alliées n’ont pas le monopole des armes atomique .
        si les américains ont recours à l’arme atomique , alors eux aussi seront atomisé .
        mais une chose est quasi sur : la prochaine guerre sera la dernière de l’entité sioniste aidé par l’aipac us et d’ailleurs et qui sont sous ordre d’iblis le maudit et ce sera leurs fin à tous .
        jusqu’a nos jours c’est le combat des gog et magog et la resistance faisait l’équilibre et après plus de tout cela .

  2. « Cet incident indique également et de façon indubitable le degré de panique et disons-le sans ambage, l’hystérie collective, au sein… »
    Au sein …de toute la population d’Israèl, y compris chez les decideurs, ça a toujours été le cas, ça l’est encore, et ça le sera toujours jusqu’à sa disparition. C’est ce que je me tues à expliquer ici sur ce forum. Si seuleument les arabes le savaient! Si seuleument les arabes dépensaient moins d’energie à se taper sur la gueule…

    «  …évoquant le contraste saisissant entre Israël des années 80 qui n’hésitait pas à occuper une capitale arabe (Beyrouth en 1982) pour des broutilles… »
    Oui mais là encore c’est pas tout à fait la meme chose.
    Il est utile de rappeller, qu’en 1982 il y avait une différence enorme avec la situation qui prevaut aujourd’hui. Face à l’armée syrienne, les résultats israèliens furent dans le meilleur des cas mitigés -forcément cachés par la censure occidentale-, par contre c’est vrai que contre le Fatah hyper armée, hyper équipé, IDF est rentré comme un couteau rouge dans du beurre. Pourquoi ?
    Parce que la direction du Fatah vieillissante à l’image entre autre de Mahmoud Abbas, etait corrompue jusqu’à la moelle, les élites en avaient marre de la lutte armée, les cadres pour la plupart ne revaient que de belle vie. Ce faisant y avait que des indics, des balances, partout, peu avaient envie de combattre. Du coup quand ils voyaient les soldats israeliens, ils se debinaient. IDF avait meme recupéré un helicoptere Mil-8 si mes souvenirs sont bons, démonté.
    La différence aujourd’hui c’est que les libanais ont envie de se battre jusqu’à la mort.

    1. Le billet sur BHL en Libye n’a pu être démenti. Le site reçoit un avis de violation de la charte d’utilisation de Google.
      C’est fou comme le monde est en train de changer.

      1. intéressant !
        de quel coté se range Israel ou plutôt quel sont ses objectifs en Libye ?

        1. @Roc
          J’ai pas vu ta question.
          « de quel coté se range Israel ou plutôt quel sont ses objectifs en Libye ? »
          En regle generale les objectifs d’Israèl n’ont jamais changé d’un iota, le plan oded yillion. Liquider tous les pays arabes en micro etats, les laisser s’egorger entre eux, dans des guerres interminables, et gerer, adminstrer, -à condition que c’est les autres qui travaillent- les ressources miniere, fossiles, eaux, matieres premieres, agriculture etc….et bien sur passer à la caisse. C’est la ligne directrice de Tel Aviv.
          En Libye les choses sont plus complexes, l’ami Strategika saura mieux t’expliquer, mais la bonne et mauvaise nouvelle dans cette visite de Levy en Libye, c’est que l’Occident est peut etre entrain de lacher le gros tocard d’Haftar.
          Or cet abruti ecervélé d’Haftar n’est rien sans l’Egypte. Es ce à dire que l’Occident est entrain de se retourner contre le régime des militaires au Caire ?
          Strategika si t’as des infos vas y. 😉

      2. « C’est fou comme le monde est en train de changer. »
        Je ne pense pas que dans le monde occcidentale les gens en aient pris la pleine mesure.
        Sinon concernant la visite de Levy, d’aprés les dires du « phillosophe » il est venu en Libye pour je cite « mettre en evidence des charniers d’enfants froidement executés par les forces d’ Haftar « .
        Il semble en tout cas le « Marechal » ne soit plus vraiment apprécié par ses anciens protecteurs, et le fait qu’il s’est rangé derriere l’Egypte qu’il ne porte pas dans le coeur semble indiquer, les jours de ce bouffon sont comptés.
        Me trompe je ?

  3. la malediction des enfants , adultes , jeunes , femmes , hommes , handicapés de palestine et d’ailleurs mort par les bombardements et crimes us/sionistes/uk/saoudiens et occidentaux et d’autres pays fait que cette entité plus faible que la toile d’araignée qu’est l’entité sioniste soit frappé de mille fléaux avant son anéantissement total .

  4. Si ça tourne mal, rocbalie va en accueillir un ou deux chez lui, au bout de deux mois ils l’auront eu à l’usure ce fils de goyim ^^

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :