Publicités
03/08/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Déclassifié: le projet Aquiline

Le 30 juillet 2020, la CIA (Central Intelligence Agency) a declassifié le projet Aquiline, un programme secret datant de près de cinquante ans portant sur un drone ressemblant à un grand volatile capable de prendre des photographies et de capter les signaux électroniques au-dessus d’un environnement interdit ou hostile.

L’avion sans pilote avait une endurance de 50 heures et pouvait parcourir près de 1800 kilometres mais ces performances assez remarquables vers la fin des années 60 n’étaient pas jugées satisfaisantes et ses concepteurs avaient alors proposé de doter l’appareil volant d’un moteur à radio-isotopes (nucléaire) pouvant lui permettre de rester plus de 29 jours dans les airs et de parcourir plus de 42 000 kilomètres sans se poser. Cette option fut par la suite abandonnée.

Le projet Aquiline devait être guidée par une caméra TV montée sur le nez de l’appareil transmettant ses données à un avion espion U-2R volant au dessus de lui qui sert de relais ou avec un satellite en orbite. Il était également question d’utiliser le radar Checkrote qui fut développé pour détecter les lancements de missiles chinois comme un relais.

Lockheed U-2 Dragon Lady

L’un des objectifs de ce projet était de permettre à la CIA de larguer des mouchards ou ce que l’on peut désigner comme des boîtes noires dans des endroits précis à l’intérieur du très vaste territoire sovietique, dans les zones difficiles d’accès en Chine populaire ou encore à Cuba. Les cibles prioritaires du projet Aquiline étaient le site d’essais nucléaire chinois de Lop Nur, le site de la défense antibalistique soviétique de Sary Shagan et le site chinois de lancement de missiles de Shuang Cheng Zi.

Site d’essais de missiles anti-missiles de Sary Shagan, Khazakhstan
Essai d’une des premières bombes atomiques chinoises à Lop Nur.

Le concept d’avion sans pilote ou de drone a été repris dans les archives techniques de l’Allemagne hitlérienne qui avaient des projets similaires, eux mêmes inspirés de travaux entamés dès la fin des années 20 et repris après l’invention du Radar. Le projet Aquiline est le précurseur des drones de reconnaissance et d’attaque de la CIA qui joueront un rôle de premier plan dans le programme des assassinats ciblés en Afghanistan, au Pakistan, en Somalie et en Irak sous l’administration Obama.

Publicités

Stats

  • 5 980 062 Hits
%d blogueurs aiment cette page :