La crise Huawei et ByteDance (‘TikTok’) vue de Beijing

tiktok12-scaled-e1577113054466.jpg

Le quotidien chinois de référence Global Times a publié un éditorial assez surprenant dans lequel il expose de manière explicite et concise la position de la Chine face à la crise de Huawei et de ByteDance.

Pour cet éditorial, c’est le manque de compétitivité induite par la chute des États-Unis dans une forme de chaos systématique accéléré par la pandémie du COVID-19 qui force Washington à utiliser la force brutale pour neutraliser toute concurrence technologique ou économique mettant à mal les structures rigides de son avance acquise par les premières innovations pionnières. Selon l’editorial, les faiblesses de la Chine ne sont que temporaires dans cette guerre longue et prolongée. Extrait:

En interdisant Huawei, les États-Unis accuseront un retard en matière de technologie 5G. En interdisant [l’application] TikTok, les États-Unis porteront atteinte à leur propre diversité sur Internet et leur croyance dans la liberté et la démocratie. Quand des choses similaires arrivent de plus en plus souvent, les États-Unis s’enfonceront un peu plus dans le déclin. Les États-Unis sont un pionnier de l’internet global et ont créé Google, Facebook, Twitter et YouTube. Cependant, durant les récentes années, la structure de l’internet US s’est avérée rigide.

Les stars montantes comme ByteDance continuent à émerger dans le secteur de l’internet chinois, démontrant une grande vitalité. La Chine connaît ses déficiences, lutte pour devenir plus forte et adhère à un monde ouvert. Les États-Unis sont à l’opposé de plus en plus enveloppés dans l’arrogance, l’exclusion et une attitude négative. Le peuple chinois ne devrait pas découragé par des échecs temporaires ou par notre position plus faibles dans une confrontation entre la Chine et les États-Unis. Ce qui importe le plus est que la tendance du progrès rapide de la Chine ne soit pas changé.

Nous devons admettre nos propres faiblesses et savoir que la route devant nous est dure et sinueuse. Dans le même temps, nous devons voir le progrès de la Chine révélé au cours des frictions actuelles tout en ayant une confiance absolue dans le futur. Une telle attitude positive et rationnelle fera de la Chine, la gigantesque économie émergente, invincible.

La pandémie du COVID-19 est une question importante, montrant clairement que les États-Unis d’Amérique sont tombés dans un type de chaos systématique. Cela limite sévèrement ses capacités à accroître et exercer des pressions sur la Chine. Beaucoup de pratiques US, incluant l’interdiction de TikTok, démontrent la faiblesse de compétitivité de ce pays. Facebook ne pourrait-il pas juste créer une application. Plus puissante et battre TikTok sur le marché ? Le problème est que Facebook ne peut pas le faire. Il ne peut que recourir à la force brutale de la politique US.

Les Chinois ont besoins de libérer réellement le potentiel de leurs compagnies domestiques et d’achever la sagesse du peuple chinois et la créativité de ses entreprises. Ce sera une guerre prolongée. Mais le glissement brutal des États-Unis de l’idéologie à la politique industrielle a déjà déterminé la tendance du futur.

Cette position est la plus claire jamais prise par Beijing dans son histoire récente et c’est la première fois que la Chine évoque ses faiblesses structurelles et la nécessité de dépasser ces carences dans le cadre d’une “guerre” longue et prolongée.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

10 Commentaires

  • Ping : La crise Huawei et ByteDance (‘TikTok’) vue de Beijing – Le Monde

  • putain on voit carrément l’onde sonore. Du délire. C’est quoi ce truc.

    • niagaradelyon

      L’engrais est un puissant explosif, AZF Oklahoma City ect

      • tout seul ? il n’est pas comburant, plutôt ?

        • niagaradelyon

          Je ne sais pas mais je sais qu’en Algérie si on te choppe avec un sac d’engrais sans autorisation tu est considéré comme un terroriste.
          Certes il n’explose pas tout seul si on stock des feux d’artifices à coté c’est pas très malin.

          • Le nitrate d’ammonium a été totalement interdit en Algérie durant les années 90 quand les terroristes s’amusaient à fabriquer avec des bombes de plus en plus puissantes. Il l’est toujours je crois. Il faut d’ailleurs une autorisation et une paperasse d’enfer pour un usage en agriculture.

          • niagaradelyon

            Oui j’ai connu un revendeur qui m’a dit que c’était une misère en paperasse pour en avoir et il avait souvent des contrôles de la gendarmerie il a préféré arrêté d’en vendre il m’a dit aussi que ça se vendait encore sous le manteau.

        • Bonjour,
          le produit stocké en masse dans des conditions douteuse était du nitrate d’ammonium.

          C’est un engrais, certes, mais aussi une base commune à pas mal d’explosifs, dans les carrières, les mines, etc.
          Il est composé d’un combustible, l’ion ammonium et d’un un comburant, l’ion nitrate. Ce qui fait que soumis à de la chaleur et avec la bonne concentration, ca peut faire ce genre de réaction.

          J’ai vu sur twitter, ca vaut ce que ca vaut, des photos antérieures aux explosions, où l’on voit clairement des bâtiment semblables à ceux situé à côté du silo de blé éventré, source des explosions. Dans ces bâtiments étaient entreposés les uns sur les autres, en vrac des bigbags d’une tonne chacun, de nitrate d’ammonium.

  • Un ancien de la GE

    Investissez dans le long terme sur Apple ou Microsoft ou Amazon , ça vous changera la vie comme ça m’a changé la mienne .Mais vraiment long terme , 5 ans mini .10 15 20 encore mieux .

  • la chine n’a pas le choix l’application utilisée en Chine n’est pas celle utilisé au USA elle en est totalement autonome !
    le jour ou les Chinois laisseront les sociétés étrangère pénétrer leur marché les chose seront peut être différent en attendant ils vont se soumettre et vendre l’application aux USA !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.