Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.
560

Guerre hybride contre le Belarus: fidèle à sa réputation, Lukashenko apparaît avec un AKS-74U à la main

Des snipers armés d’ATM postés en hauteur

La Pologne et la Lituanie jouent avec le feu. Une guerre entre ces deux pays ayant ouvert l’ensemble de leurs bases militaires à l’OTAN et le Belarus n’est aucunement à exclure.

Le gouvernement polonais semble n’avoir rien appris des dures leçons de l’histoire. Son obsession à détruire la Russie est susceptible de causer une autre catastrophe mondiale et surtout un autre drame historique pour la Pologne.

Alexandre Lukashenko a toujours été droit dans ses bottes. Ses adversaires le connaissent et ce n’est point un hasard si ses ennemis ont choisi une femme pour jouer le même rôle que le pantin Juan Guaidó au Vénézuela. Lukashenko n’a jamais cessé de critiquer en des termes très crus l’idéologie néolibérale et ses dérives.

En cas de conflit entre le Belarus d’un côté et la Pologne appuyée par les pays Baltes sous le parapluie de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, Lukashenko peut compter sur le soutien militaire rapide de la Tchétchénie de Kadirov et de légions de volontaires russes et d’autres anciennes républiques soviétiques. Moscou n’aura plus le choix cette fois que de frapper fort car son sanctuaire historique est menacé. Une éventuelle chute de Minsk entre les mains des forces du mal et des satanistes entraînera celle de Moscou. Les souvenirs des guerres Napoléoniennes et l’opération Barbarossa de 1941 commencent à remonter à la surface en Russie.

Le Belarus fait face à une révolution colorée doublée d’une guerre hybride susceptible de se transformer en un feu d’artifice nucléaire.

Les ennemis de Lukashenko sont les mêmes qui sont derrière les marionnettes presque empaillées à l’aspect surréaliste de la Convention du Parti Démocrate aux États-Unis. C’est encore les mêmes qui utilisaient les Epstein et les Maxwell pour de sales besognes de chantage visant des personnalités politiques de premier plan.

L’Etat profond ne se limite pas qu’aux États-Unis : c’est une sorte de gouvernement transnational souterrain informel fonctionnant en arrière-plan. Son objectif est de réduire en esclavage la race humaine à tout jamais.

L’échec en Syrie et au Vénézuela donne des chances au Belarus. Le Grand Jeu a atteint la capitale de la Russie. Les jours qui viennent seront plus que fascinants.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

13 thoughts on “Guerre hybride contre le Belarus: fidèle à sa réputation, Lukashenko apparaît avec un AKS-74U à la main

  1. Moi aussi je penses que cette révolution colorée vise plus à faire tomber Trump dans un piège que d’envahir la Russie. Les mondialistes font feu de tous bois, avec leur Covid1984, port du masque obligatoire avec escalade des sanctions (Grèce), vaccin ARN de Billou (pour la dépopulation et le traçage des individus) rendu obligatoire dès qu’il sera disponible, les émeutes (quand c’est pas des gilets jaunes bien sûr!), et toujours leur espoir de déclencher une “vrai” 3ème guerre mondiale…

    1. Un peu des 2 mais la Russie est visée au final et c’est grave:
      “UNION EUROPÉENNE vs RUSSIE :  Les 6 principes du RENOUVEAU DE LA GUERRE FROIDE = l’Europe des enragés et le spectre de février 1917❗

      Extrait:… Hier, le Parlement Européen a voté à une majorité écrasante une résolution, qui ressemble à s’y méprendre à une déclaration de guerre froide. Sans parler du fait qu’en même temps, il ne reconnaît pas les élections en Biélorussie (rappelons que la Biélorussie ne fait pas partie de l’UE), le point essentiel vient dans la seconde résolution : renforcer l’isolement de la Russie, sauf si elle change de “régime”, financer les dissidents, les médias et les ONG, pour préparer la “Russie démocratique”. L’excuse : Navalny. Ce qui montre bien, en passant, que toute cette affaire, regroupée en deux résolutions européennes discutées en même temps, est liée. La Biélorussie a bien servi de modèle pour préparer rien moins qu’une tentative de renversement de l’ordre constitutionnel en Russie.  Et l’UE le déclare ouvertement. En tout cas, c’est finalement une excellente nouvelle, car les cartes sont baissées et les groupes néolibéraux globalistes en Russie voient l’échec cuisant de leur politique de compromis-sion. Les leçons sont à tirer et pas uniquement en discours. Avant que le spectre de février 1917 ne plane une troisième fois sur le pays.  (…)

      NOTE: Cette résolution belliqueuse est en effet un acte de guerre froide envers la Russie, mais qui n’est pas nouveau pour autant. S’il y a quelque chose de bon à en tirer c’est qu’elle a la franchise de mettre enfin à nu les véritables aspirations d’un continent qui ne sait pas apprendre de ses erreurs et qui ne semble pas avoir extirpé la haine qui le ronge malgré tous les malheurs qu’elle lui a valu.

      Il semble bien que le fruit de la politique extérieure de l’UE ne soit pas tombé très loin de l’arbre et qu’on a entendu les mêmes idées bilieuses il y a près d’un siècle :

      « Ainsi, nous autres nationaux-socialistes, biffons-nous délibérément l’orientation politique d’avant-guerre. Nous commençons là où l’on avait fini il y a six cents ans. Nous arrêtons l’éternelle marche des Germains vers le sud et vers l’ouest de l’Europe, et nous jetons nos regards vers l’est.

      « Nous mettons terme à la politique coloniale et commerciale d’avant-guerre et nous inaugurons la politique territoriale de l’avenir. […] Mais si nous parlons de nouvelles terres en Europe, nous ne saurions penser d’abord qu’à la Russie et aux pays limitrophes qui en dépendent. » — Adolf Hitler, Mein Kampf, 1924 (.. .)

      http://russiepolitics.blogspot.com/2020/09/ue-russie-les-six-principes-du.html?m=1

  2. L’humanité est composée de toutes sortes de gens. Selon l’éducation dirigée par les gouvernements, certains peuples sont plus ou moins lucides ou desinformés, et conditionnés. La Pologne, comme l’Ukraine de l’ouest, à l’image des u.s et pays de l’OTAN, sont experts dans l’art du mensonge, de la colonisation, de la volonté de dominer le monde où leurs voisins, et ce conditionnement confine à l’hystérie et aux sales coups que cela entraîne. La raison/raisonnement n’est plus envisageable pour ces esprits aveuglés, ivres de haine et d’irrationalité. Il est cependant vital de les empêcher de nuire, et le plus précocement est le mieux avant qu’ils ne fassent plus de victimes. Et comme pour les animaux au cerveau reptilien, la seule contrainte est la force, et l’exposition au péril de leur vie, seule contrainte à même de supprimer, pour les moins atteints, leur agressivité viscérale et les contraindre à reprendre leurs esprits.

  3. et pendant ce temps , les millions de abrutis étaient scotché à leur tv pour des jeu de cirques genres ballons rond , paris et bayern et ect… et la mèche atomique et cela est écrit en très simple est allumé .
    je me souviens quand le staff du gouv et armée de pologne à été décimé totalement , qui en est l’auteur , la réponse est facile , car si ce staff étaient encore vivant de nos jours , il n’y aurait pas eu ce chaos à minsk , comme massoud , lebed et d’autres assassinés .
    et le président polonais qui étaient parmi les morts du crash de leurs avions avait un frère jumeaux .
    et le crash du falcon de margerie de total en russie .
    et on revient au massacre de katyn , est ce les allemands ou les sovietiques russes ou des forces démoniaque qui ont crée ce second conflit mondial qui ont ordonné a ceux qui avait le controle de hister ou hitler de le faire , la 3″eme option est la vrai et qui étaient ceux qui avaient le controle sur hitler et qui étaient leurs maitres , est ce haushaufer ou gurdjieef ou d’autre que personne ne sait .
    c’est pour cela que lors de discussion avec de personne vieux en age et qui sont morts et sont dans l’autre monde , paix a leurs ames : leurs conclusions étaient bien pertinent et vrai , dans toute ces guerres et ect…. il y a des forces démoniaques à l’oeuvre et croyez le ou pas , ces vieux gens étaient hyper érudits dans tous les domaines et fort heureusement aussi , qu’il y a des forces de bien et de lumières .

    et si il faut le dire , alors autant le dire : comme dans le passé : l’empire du mal khazar à été exterminé par les perses et la russie de l’époque , alors cela sera de meme dans ce futur qui est en plein milieux du présent par l’iran et la nouvelle russie et leurs alliées , et les rébuts des khazars du mal et qui se sont échappé de leurs extermination , leurs pseudo royauté du mal , sont partis pervertir les autres pays de l’europe et au usa et ailleurs , donc disseminés sur la terre et dont les astéroides venant de l’espace détruira .

  4. ils lancent la ligne en espérant que ça morde. mais comment imaginer que la Pologne ou la Lituanie aurait raison de la Russie? Sauf à prendre Poutine pour un mélange de Gorby et d’eltsine. A force d’être modéré, on peut imaginer tout se permettre contre lui sans rien risquer. Dans tous les cas, les russes n’auront d’autre choix que de frapper fort. Et surtout, Macron va-t-il nous sortir une connerie dont il a le secret?

    1. La situation est fort étrange. Les Polonais se sont montrés bien plus extrémistes que tous les néo-nazis ukrainiens et leur russophobie poussée à l’extrême risque de leur jouer un sale tour.

      1. Sincèrement, je pense que cela ne dépassera pas le stade de la gesticulations .
        Les polonais et d’autres pays avec eux, titillent la Biélorussie pour testés la réaction de la Russie.
        Mais la Russie est particulièrement dangereuse, c’est quand elle se mûre dans le silence.
        Car elle compte frapper ces ennemis là, ou ils ne s’attendent pas .
        Ils se trouveront obligés de lâcher l’affaire en faisant le dos rond.
        Ce n’est qu’une partie de poker menteur.
        Du bluff pour découvrir la réaction de la Russie.
        La méthode du ricochets.

        1. << Les polonais et d’autres pays avec eux, titillent la Biélorussie pour testés la réaction de la Russie. >>
          la Russie est elle seule la cible ?
          juste a quelques mois d’une victoire de Trump au élections de novembre !
          Trump aux USA, Bolsonaro au Brésil, le vénézuela et Lukashenko . . . le nouvel ordre mondial n’a pas d’autre choix c’est maintenant ou jamais ils savent que ce seras non seulement l’échec mais aussi la corde !
          je crois probable leur volonté de ne pas nous permettre de survivre a leur échec !
          jusqu’où ira l’obéissance des militaires des différent pays ?
          je m’attend a des coup d’état militaire !

      2. Les Polonais sont comme les petits hommes qui se cache derrière un balèze pour fanfaronner.
        C’est dingue comme les êtres humains oubli vite les erreurs du passé.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Belarus-road-map Previous post Guaido, « président du Bélarus »- par Israel Shamir
4eee47172dd52489669bec2c814551b9 Next post Une autre bavure policière à Kenosha, Wisconsin, relance les émeutes aux États-Unis (Attention : contenu violent)
%d blogueurs aiment cette page :