Stats

  • 6 347 695 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Israël ouvre le bal du second confinement

Le monde devient de plus en plus ubuesque. Le prétexte des mesures prises pour contrer le COVID-19 et la concomitance d’une grippe saisonnière sont devenus la parade absolue des gouvernements pour neutraliser toute forme de contestation ou manifestation.  

C’est Israël qui ouvre le bal du second confinement avec l’annonce d’un confinement total prenant effet à partir du 18 septembre 2020 avec l’instauration d’un périmètre maximal de 500 m par personne et la fermeture des écoles. Si certains observateurs y voient une tentative de faire taire les milliers de  manifestants appelant quotidiennement à la démission du Premier ministre Netanyahu, D’autres considèrent que ce confinement est le signal de la seconde phase de la grande manipulation autour du COVID-19. La plupart des pays se dirigent tout droit vers un second confinement.

Que ce soit en Australie, en France ou au Chili, et ce ne sont là que des exemples parmi tant d’autres, le COVID-19 est devenu une excellente opportunité pour contrôler et, disons-le clairement, mater les protestations.

En dépit de la récession de la plupart des économies des pays du monde, l’option d’une stratégie du pire se confirme de plus en plus. Dans quelques villes du monde anglo-saxon, des habitants ont manifesté contre le port du masque et les restrictions et se sont retrouvés très vite encerclés par des forces anti-émeute. En Australie, une femme enceinte s’est faite embarquée pour avoir lancé un appel à la résistance et en France, la colère populaire qui se manifeste sporadiquement par une tentative de résurgence du mouvement des gilets jaunes se heurte à l’épée de Damoclès d’un second confinement avec sursis. Dans tous les cas, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Très peu de gens se rendent compte de la grande supercherie qu’ils sont obligés de subir.

Tout, pratiquement tout a été fait pour que l’on se dirige tout droit dans une seconde phase du cirque que l’on vit depuis le premier trimestre de l’an de grâce 2020. Le COVID-19 est l’alibi d’un hold-up planétaire en cours rendant irréversible tout retour vers une situation antérieure à la manipulation liée du COVID-19. Nous voilà fixés pour une seconde tournée.

%d blogueurs aiment cette page :