Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.
BL_9.2_inch_gun_turret_Cressy_class_Right_Elevation

L’aile militaire du Hamas palestinien récupère des obus de l’épave sous marine d’un navire de guerre britannique datant de la Première guerre mondiale

L’aile militaire du Hamas palestinien, qui contrôle la bande assiégée de Gaza, aurait récupéré des obus d’un navire de l’épave d’un guerre britannique datant de la Première guerre mondiale pour les utiliser dans la fabrication de missiles locaux.

Capture d’écran d’une vidéo des Brigades Al-Kassam montrant la différence entre les obus de l’artillerie navale britannique de la Première guerre mondiale et des obus israéliens modernes ainsi que l’usage qui en est fait. Les obus britanniques ont ainsi servi à la fabrication de missiles plus puissants que ceux basés sur les obus israéliens.

Le navire de guerre de la Royal Navy, le HMS M-15 a été coulé par le submersible UC38 de la Kaiserliche Marine Allemande au large de Gaza le 11 novembre 1917.

Le HMS M-15

Les obus récupérés par les plongeurs palestiniens de Gaza sont donc des munitions destinés au canon BL 9.2 inch Mk IX de calibre 233,7 mm, en service au sein de la marine royale britannique de 1899 jusqu’au années 1950 et qui fut l’un des meilleurs canons de l’histoire de l’artillerie navale britannique.

Voici quelques spécifications de cette munition:

Poids: 170 kgs.

Calibre: 233.7 mm

Vitesse initiale : 806 mètres par seconde

Portée : 26,7 kilomètres

Cette munition datant de plus d’un siècle est actuellement utilisée pour le développement des roquettes S-40 et S-55 par les brigades Al-Kassam.

Cela veut dire que les palestiniens de Gaza ne reçoivent pas de matériel émanant de pays tiers comme l’avancent des médias occidentaux et que l’étau mis en place par l’Égypte et Israël ne laisse rien passer. Les palestiniens s’approvisionnent en armes du marché noir israélien ou redoublent d’ingéniosité pour fabriquer leurs propres ateliers artisanaux avec les moyens de bord. La découverte de l’épave du HMS M-15 plus de cent ans après avoir été envoyé par le fond et la récupération de ses munitions pour leur recyclage dans la fabrication de nouvelles roquettes démontrent qu’en dépit d’un siège militaire très serré doublé d’un embargo économique, les humains sont capables de s’adapter à toutes les contingences.

Ironie du sort, la prochaine roquettes palestinienne qui s’abattra sur une colonie israélienne près de Gaza aurait été produite avec des composants fabriqués par Vickers il y a plus de 105 ans en Angleterre…

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

9 thoughts on “L’aile militaire du Hamas palestinien récupère des obus de l’épave sous marine d’un navire de guerre britannique datant de la Première guerre mondiale

  1. Joli histoire qui va faire rêver dans les chaumières.
    Mais j’ai comme un doute.

    -Le détonateur est pourri de chez pourri, un siecle dans l’eau de mer, il ne doit pas en rester grand chose.
    -A la fin de la 2em guerre mondiale, les alliés ont jeter dans la mer du nord des tonnes d’obus chimique Allemand, jamais utiliser. Le sel avait bouffer le metal de l’obus et au début des années 2000, le produit chimique commençait a suinter des obus, créant une pollution majeur. Les obus dont parle l’article ont 30 ans de plus dans l’eau salée.
    -La poudre, je ne pense pas qu’elle soit encore utilisable. De nos jour les fabricants mettent des stabilisateurs dans les poudres, elles ont une durée de vie de 10 ans, après le fabriquant ne garantie pas la qualité de la poudre.

    Donc le hamas se retrouve avec un gros morceau de métal bouffer par le sel à l’extérieur et surement corroder par la poudre à l’intérieur.
    Après nécessiter fais loi…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

frouch_rc-135u_02 Previous post Un avion de guerre électronique USAF Boeing RC-135 Combat Sent actif près du littoral syrien et libanais: prélude à de nouvelles frappes en Syrie?
message-editor%2F1575760347742-https___api.thedrive.com_wp-content_uploads_2019_12_53563c.jpg Next post Les États-Unis mènent une frappe aérienne contre un groupe armé à Idlib dans l’extrême nord de la Syrie
%d blogueurs aiment cette page :