Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Il y a quelques mois, un de nos commentateur avait prédit que d’ici peu on se retrouvera dans un monde pire que celui de “1984”.

Les médias et ceux qui sont derrière font tout ce qui est possible de faire pour aller vers un second confinement et cela dure depuis la fin du premier. On le savait plus ou moins mais par contre quelle idée saugrenue d’instaurer un couvre-feu. Cela rappelle des souvenirs de guerre (ou de paix sur fond d’une guerre que beaucoup de personne ont vécu paisiblement):

Le choix sémantique est pour le moins inapproprié même si les politiques publiques dans le monde occidental sont réduites depuis des décennies à entretenir la peur. Cela démontre une déconnexion de la réalité proche du concept de la réification.

On crée la réalité. La majorité la subit parce qu’elle adhère à la narration officielle. C’est un propos très subversif mais vrai.

Le pire est que la majorité de la population ne voit aucun inconvénient à être infantilisée. J’ai marché dehors sans masque pendant une semaine et le regard de certains passants masqués m’a convaincu que beaucoup de gens y croient dur et sont satisfaits de leur nouveau statut de muselé. En attendant, le Net est en plein lessivage. La chape de plomb s’est abattue sur l’ensemble des voix discordantes. Twitter et Facebook vont jusqu’à faire preuve d’un zèle extrémiste confinant à l’hystérie en prenant fait et cause pour le clan caché derrière le simulacre Biden. Bientôt, on vous emmènera en camp de redressement pour crime contre la pensée dominante et personne ne trouvera cela anormal.

La grippe est-elle armée? Elle tue sous certaines conditions, certes, mais de là à décréter un couvre-feu. Fallait le faire. Et pourquoi pas une alerte à l’invasion extraterrestre pendant que nous y sommes ?

Que faire alors face à la véritable épidémie des cas de cancers dont l’occurrence a explosé ces trente dernières années et dont la tendance va s’accentuer de façon très dramatique les trente prochaines années ?

La vaccination obligatoire est un des objectifs de ce climat de peur. Certains en rêvent depuis longtemps. L’eugénisme n’a jamais disparu de l’esprit de certains malades atteints de “contrôlite” aiguë.

Sale temps pour les éveillés.

22 thoughts on “Couvre-feu stupide

  1. Je constate que certains commentaires n’ont pour but que de faire du remplissage avec du copié collé et créer de l’embrouille.
    Covid est une fraude et un mensonge. Moins de personnes sont mortes de la seule maladie que d’habitude de la grippe seule.

    Les décès sont largement surestimés. Âge moyen de 78 ans, âge normal pour mourir. La plupart ont un cancer cardio-vasculaire, un diabète sévère, des problèmes respiratoires graves et d’autres maladies mortelles.

    Même un bébé décédé d’une grave déformation, quelques heures après la naissance, était classé comme mort de covid.
    Il faut militer pour un retour à la vie normale et combatre tout les stratagèmes et les entourloupes qui menent à plus de controles des populations et aux freins aux activités économiques.l’empire americano-anglo-sioniste veut faire diminuer la population mondiale de l’ordre de 80 pour cent juste pour le bien être de son élite et accentuer sa main mise sur le monde.il faut que les peuples et les gouvernements non soumis s’unissent pour combatre ces salops et leurs outils comme le systeme financier,la direction actuelle de l’OMS,les politiques adoptés par les différents organismes de l’ONU qui vont à l’encontre des populations et à l’encontre de la morale et la nature humaines.
    Il ya dans les paradis fiscaux et et les stocks d’or dans les coffres fort privés appartenant aux familles sataniques pas moins de 500.000 milliards de dollars qui ne servent qu’à la speculation financière et la création de la mort et la soufrance,par les guerres et la production de produits toxiques(une grande partie des produit pharmaceutiques,produits chimiques alimentaires et agricoles,divers drogues et psychotropes,…),ce qui représente des milliers milliards de benefices qui va à l’encontre du bien-être et un avenir radieux de l’humanité.
    Et ils nous parlent de terorisme, l’intégrisme,combatre le naionalisme et promouvoir le mondialisme,la sodomie et la pédophilie au nom de la théorie du genre,……..
    Il faut que les peuples du monde entier avec les gouvernements honnetes et insoumis oeuvrent et agissent ensemble avec l’aide e la chine et la russie pour mettre fin à ce désastre et récupérer cet mane pour le develloppement de l’economie réelle et la vrai paix et le bien de l’humanité.
    C’est l’unique solution pour combatre cet empire satanique americano-anglo-sioniste,qui a tué le regretté ANDRÉ VLTCHEK,que tout le monde commence à oublier sans connaitre les vrai causes de sa mort,dont la quasi-totalité des medias ignorent.dont les écrits n’arrêtent pas de dénoncer cette réalité maccabre qu’est entrains de vivre l’humanité depuis plus de deux siècles et qu’il faut remettre en cause.

  2. @Cosworth57200 Enfile ton uniforme moulant de pd et va verbaliser à tour de bras ceux qui sortent jusqu’au jour ou tu tomberas sur un gars plus determiné que toi ^^

    1. Enfile ton uniforme moulant de pd et va verbaliser à tour de bras…
      Cosworth avec lequel je ne suis pas toujours d’accord a emis une opinion rationnelle qui a au moins le mérite d’exister. Il ne t’a pas insulté, il a juste dit ce qu’il pensait et c’est pas plus mal. Les individus primitifs, ecervélés de ton espece ne peuvent pas comprendre ce genre d’argument. Habitué à de telles attitudes, probablement du à ton education, je peux le comprendre, t’as eté elevé dans une porcherie. Ainsi tu recidives encore et encore, hier c’etait contre moi, avant hier contre un autre.etc….
      Comme tout individu primitif de ton genre, tu ne peux répondre que par des insultes, ta nature bestiale l’emporte toujours, parce que t’es dépourvu de matière grise. Le pire c’est que tu ne le fais pas expres, te concernant c’est la génétique qui parle.

  3. “Et pourquoi pas une alerte à l’invasion extraterrestre pendant que nous y sommes ?”
    Bah oui, c’est pour ça la muselière, pour pas qu’on voie qu’ils ont une sorte de bec de canard à la place de la bouche humaine!
    En fait, on a été envahis!

  4. Comme quoi ont est jamais assez préparés.

    J’aurais jamais assez de pop corn.

  5. 16/10/2020 à 1155
    Par Nabil D.
    – «Le terme couvre-feu emprunté au jargon militaire ne sied pas à la démocratie séculaire française», . Remarque judicieuse, puisqu’un vent de révolte semble planer sur Paris où le président Macron vient d’imposer cette mesure radicale à partir de ce samedi minuit. «Nous refusons de vivre comme ça !» lit-on dans un appel à braver cette énième interdiction. «On brave le couvre-feu car c’est idiot de faire peser sur nos vies le fait qu’il n’y ait pas assez d’argent pour la santé», lit-on dans un appel qui circule à grande échelle sur les réseaux sociaux.

    Après donc la «sécession sanitaire» décidée par les élus de Marseille envers le pouvoir central, les Parisiens semblent, eux aussi, décidés à enfreindre les décisions de plus en plus liberticides car, écrivent-ils, «nous refusons de payer sur nos vies l’aberration des gouvernants». «Nous refusons de subir encore le ressentiment du pouvoir contre ce qu’il reste de joie dans nos existences, nous refusons le paradoxe tordu qui consiste à nous empêcher de vivre au nom de la vie, nous refusons qu’un quelconque gouvernement prétende nous maltraiter pour notre bien, nous refusons de laisser l’Etat s’approprier sous couvert de solidarité ou de collectif ce qui relève du lien entre les êtres», dénoncent les auteurs de l’appel.

    Pour eux, le gouvernement «n’a de principal souci que le contrôle de la population» d’autant que le couvre-feu «émane d’un conseil de défense». C’est, à leurs yeux, «une sinistre perversion» car cela relève de l’abus d’un pouvoir «qui laisse l’industrie nous intoxiquer depuis des lustres, qui réintroduit les néo-nicotinoïdes, qui impose la 5G, qui éborgne sans état d’âme les manifestants, qui laisse les pauvres crever de faim, qui rationne soins et soignants, qui couvre tous les abus de la mafia nucléaire depuis toujours, qui planifie sous couvert de relance verte la dévastation des campagnes par l’éolien industriel».

    Les signataires de l’appel rejettent ce qu’ils qualifient de «chantage entre liberté et discipline» et de «choix entre le délire de la propagande gouvernementale et celui du conspirationnisme». «Le couvre-feu, c’est la goutte qui fait déborder le vase», soulignent-ils, en accusant les autorités politiques françaises de faire preuve de «malfaisance». «Vous nous trouverez sur votre chemin à chaque nouveau pas dans la démence gouvernementale que vous ferez !» menacent-ils, en annonçant que «les règles vont changer».

    Un «Hirak français» semble s’amorcer à partir de ce samedi, puisqu’il est question d’un mouvement qui se poursuivra «jusqu’à la destitution» du pouvoir : «Jusqu’à ce que nous puissions enfin respirer l’air libre», insistent, en effet, les auteurs de l’appel qui semblent s’inspirer du «yetnahaw gaâ» algérien.

    N. D.

  6. En attendant, le Net est en plein lessivage. La chape de plomb s’est abattue sur l’ensemble des voix discordantes. Twitter et Facebook…
    Ce que je peux te certifier c’est le fait qu’en ce debut des années 2020’s, la censure est devenue impossible sur le net. Les gouvernements n’arrivent plus à censurer, filtrer. Cependant ils peuvent appliquer la repression contre des voix dissidentes. Et là les gouvernements entrent dans voies extremenent dangeureuses pour leurs survies.
    L’affaire Epstein qui a eclaté -les Rothschild sont directement impliqués, du jamais vu depuis au moins les années 30- a montré l’extreme vulnérabilité des reseaux de canalisations -appellés sociaux- que sont Facebook, Twitter, Youtube, Instagram, Google, Dailymontion, etc… et Cie. Ils peinent à présent à contrer les voix dissonantes.
    J’ai pu m’apercevoir que Tik-Tok -reseau chinois- prend de l’elan, malgrés les volontés de censure.

  7. Tout ça (et le reste) sont manifestement des resucées de l’infâme macron, « le méprisant en chef » de la secte (à l’agonie) lrem : remember : *les masques, les respirateurs, les protections, etc., etc., etc., tout ça, ça ne sert à rien!, ce genre d’inepties déversées par la cohorte des médias aux ordres, tout ce fatras de mensonges éhontés, tout ça pour essayer de cacher aux yeux du bon peuple, leur très notoire incompétence, et après s’être acharné à détruire sauvagement tout ce qui pouvait ressembler, de près ou de loin, à un acte de solidarité collective et surtout le(s) Service(s) (rendu au) Public(s)!
    Rebelote donc, l’Hôpital Public est effectivement à l’agonie, et cela en grande partie, grâce à leur immonde sauvagerie (“récompensée” par le biais et le soutien effectif et virulemment actif (résultant de plusieurs jours, mois et même années, de violences policières: des morts, des estropiés, des emprisonnés politiques par centaines, en sont les preuves irréfutables) ainsi que leur dernier rempart face à la contestation (le plus souvent pacifique), leurs flics (dans ce cas et dans bien d’autres, pas du tout républicains!) et leurs milices (plus ou moins secrètes).
    On cache au bon peuple d’irrécusables évidences, (la casse de l’Hôpital Public, un exemple parmi beaucoup d’autres…), font parties des conséquences des gabegies macroniennes, arbitraires et souvent absurdes (les soi-disant priorités budgétaires, très souvent destructrices en vies et en matériels, mais rarement dans l’intérêt général).
    Le problème en France, ce n’est pas le bon peuple, ah, non!, le problème en réalité, c’est macron et sa bande de faux-culs, menteurs-euses comme pas un! Au point de se contredire publiquement, et de nous mentir ouvertement, y compris le même jour, et parfois dans le même discours, ou pire encore, dans la même phrase! (les exemples de ces mensonges d’”Etat”, sont légions et très facilement vérifiables sur Internet) Le macron distribue à tout va notre pognon, de l’argent dit “publique, pour alimenter en premier lieu une multitude de circuits financiers (d’abord les grosses banques bien entendu), les comptes de certaines importantes sociétés et entreprises ou autres multinationales – surtout étasuniennes et allemandes (dont l’armement, mais pas que…), et distribuer des miettes aux gros des troupes de l’économie réelle (celle qui fait vraiment tourner la machine et indispensable pour faire bouillir les marmites)
    macron DÉGAGE !
    Souvenez-vous : « Deux évènements importants viennent d’avoir lieu en France, le premier et pas le moindre des deux, *la scission (sécession serait sans doute mieux approprié), avec l’un des symboles importants de la République française, l’autorité de l’Etat (du moins ce qu’il est reste en macronie…) ; la macronie part en quenouille, et est totalement à la dérive (les rats quittent le navire!). Le second évènement (non-évènement, entièrement d’accord avec vous, Strategika51), en ce qui concerne le vrai-faux attentat terroriste, qui comme par hasard tombe à point nommé, contre un torchon propagandiste (je déplore simplement, mais fermement la mort de victimes des violences) et dont la mise en scène semble de plus en plus probable… »
    Conclusion plus que provisoire : macron propose, pour essayer de se maintenir au pouvoir (tel le morbaque accroc à un pubis), le énième même scénario bidon : sa secte, lrem, contre le clan lepen, le rn, ou le facho déguisé en gendre à sa mémère (certains déclarent même – et publiquement, qu’il aurait épousé sa vieille maman!, la trogneux et son fric dingue…)
    *il s’agit d’inconséquences criminelles, et il serrait bon que celles-ci soient enfin jugées !

    1. Sergio, bien d’accord! Tout est si bien organisé chez ces voyous des gouvernements oxydentaux, qu’il n’y a plus que la guerre qui pourra démêler cet echeveau diabolique. Les peuples pourront alors réserver un sort à la Mussolini aux traîtres qui veulent maltraiter leurs peuples…

  8. Mesloub Khider 16 octobre 2020 –
    Virus médiatique : la fabrique de la peur
    Coronavirus-guerre !!!
    Un véritable climat de défiance s’est manifesté vis-à-vis des gouvernants dans leur gestion de la pandémie Nous sommes en guerre, martèlent les gouvernants de la majorité des pays en proie à la pandémie du coronavirus. Aussi, en guise de riposte médicale pour protéger leurs populations respectives, avaient-ils plutôt décrété paradoxalement le confinement de leurs populations, instauré le couvre-feu, avec une restriction drastique des libertés individuelles, la prescription de la fermeture des cafés et restaurants. Avec une rhétorique guerrière propre à enflammer la fibre patriotique, on s’attendait plutôt à une déclaration de mobilisation générale pour combattre l’envahisseur viral.

    Or, les téméraires dirigeants des différents pays, au lieu d’aligner une armée (sanitaire) pour protéger la population contre l’ennemi (viral) ou d’appeler la population à s’armer (médicalement) pour affronter l’envahisseur contagieux, avait invité, de manière machiavélique, leurs populations respectives à se calfeutrer chez elles, à se confiner, comme au temps du moyen-âge, faute d’équipements sanitaires décimés ces dernières décennies par ces mêmes dirigeants, au nom de la rigueur budgétaire instituée pour muscler davantage la vigueur du capital. Aussi, faute de moyens sanitaires et médicaux pour enrayer la propagation du coronavirus, les Etats avaient-ils stratégiquement placé la riposte sur un terrain militaire, comme s’il s’agissait d’une guerre à mener. Cette logique belliqueuse demeure encore aujourd’hui leur feuille de route.

    Avec un virus, il n’est jamais question de guerre car l’humanité ne peut jamais vaincre, ni éradiquer cette microscopique créature virale. Comme l’a dit avec justesse le philosophe italien Emanuele Coccia : «Le virus est une force pure de métamorphose qui circule de vie en vie sans être limitée aux frontières d’un corps. Libre, anarchique, quasi immatériel, n’appartenant à aucun individu, il possède une capacité de transformer tous les vivants et leur permet de réaliser leur forme singulière. Pensez qu’une partie de notre ADN, sans doute autour de 8%, serait d’origine virale !

    Les virus sont une force de nouveauté, de modification, de transformation, ils ont un potentiel d’invention qui a joué un rôle essentiel dans l’évolution. Ils sont la preuve que nous sommes dans nos identités génétiques des bricolages multi-spécifiques.» Dans le même ordre d’idée, Gilles Deleuze écrivait : «Nous faisons rhizome avec nos virus, ou plutôt nos virus nous font faire rhizome avec d’autres bêtes.»

    Le combat contre un virus, gestion d’ordre essentiellement médical, relevant de la santé publique, se mène avec de l’intelligence (science), de l’équipement (sanitaire et médical) et de la prévoyance (stocks de matériels et de lits d’hôpitaux), non à coups de discours belliqueux incantatoires propres à susciter plutôt la psychose que l’assurance ; avec de la protection médicale ou vaccinale, essentielle à notre santé psychique individuelle et à notre résilience collective, et non par la politique de confinement débilitante ou de couvre-feu, d’infantilisation et de culpabilisation des citoyens, pire, de criminalisation sociale matérialisée par des mesures sécuritaires décrétées ordinairement en temps de guerre.

    Une chose est sûre : les spécialistes honnêtes de la santé, notamment les professeurs Eric Raoult, Jean-François Toussaint, Laurent Toubiana, Nicole Delépine et autres scientifiques anonymes, reconnaissent la bénignité de la pandémie du coronavirus. Cette affirmation, dans un climat de psychose sanitaire marqué par le décès d’un million de personnes, peut sembler provoquante. Mais elle repose sur des statistiques éclairantes de vérité sur la mortalité générée notamment par les maladies cardiovasculaires : 18 millions de morts chaque année (sans compter les 10 millions de décès par cancer et d’autres pathologies létales qui déciment chaque année des millions de malades). Or, avec le coronavirus, on dénombre aujourd’hui, à l’échelle internationale, au dixième mois, 1 000 000 de morts (ce chiffre inclut les 700 000 morts «ordinaires», décédés chaque année par le virus de la grippe saisonnière, subrepticement recensés dans la catégorie associée au «Covid-19», car «ce soi-disant nouveau virus est très fortement lié au SRAS-1 ainsi qu’à d’autres bêta-coronavirus qui nous font souffrir chaque année sous forme de rhumes», dixit le Dr Beda Stadler, immunologiste renommé de l’Université de Berne).

    Aussi, jusqu’à présent, on ne relève aucune surmortalité causée par le Covid-19. Le nombre de décès lié au coronavirus (parle-t-on des morts avec le Covid ou des morts causés par le Covid ? La différence est importante) est relativement comparable aux morts provoqués par les grippes saisonnières. C’est le traitement politique et surtout médiatique qui imprime sa dimension rationnelle ou émotionnelle au fait social porté à la connaissance de la population. Et, en fonction de ce traitement médiatique, la réceptivité de l’information et, corrélativement, la réaction collective, varient entre discernement philosophique et apeurement hystérique.

    En vérité, tout autre événement traité sur le même registre apocalyptique aurait suscité la même collective réaction hystérique, hallucinatoire et affolante (terrorisme, pollution atmosphérique, explosion des cancers ou d’autres maladies létales, etc.). C’est le traitement différentiel de l’information qui provoque le choc des maux et suscite le poids de l’affliction.

    Comment expliquer qu’un microscopique être vivant invisible est capable de paralyser la civilisation la plus équipée technologiquement de l’histoire de l’humanité, sinon par le traitement anxiogène de l’information, cette virale information inoculée par les puissants aux fins d’anesthésier les consciences et de tétaniser les corps collectifs frondeurs et subversifs. La peur est le vaccin le plus efficace pour enrayer le virus de la contestation, vaccin anxiogène élaboré dans les laboratoires opaques étatiques et administré par les agences médiatiques à hautes doses propagandistes.

    Sans conteste, dans cette gestion calamiteuse de la crise sanitaire du Covid-19, les médias ont joué un rôle négativement déterminant dans la propagation et la perception des risques et des conséquences potentielles liés au coronavirus. En effet, les professionnels de l’information, en particulier les journalistes, avec leur traitement de l’information délibérément catastrophiste, ont contribué depuis le début de l’épidémie au processus d’amplification de la perception anxiogène de la crise sanitaire du Covid-19. Telle est la mission qu’ils ont reçue des puissants et des Etats : terroriser les populations !

    Au reste, une récente étude Viavoice, effectuée pour les Assises du journalisme de Tours en partenariat avec France Télévisions, France Médias Monde, Le Journal du Dimanche et Radio France, publiée le 26 septembre 2020, a montré que l’opinion des interrogés envers les médias couvrant la crise du coronavirus est très défavorable. Le constat est sans appel : les médias sont sévèrement jugés par l’opinion. Ils sont 60% à juger la couverture médiatique de la pandémie de Covid-19 excessivement anxiogène, a indiqué l’étude Viavoice. Concernant la manière dont les médias ont couvert l’information, 43% des sondés ont estimé que les médias ont alimenté la peur de la pandémie, et 32% ont pensé qu’ils l’ont exploitée pour faire de l’audience.

    Enfin, l’étude montre que la crise sanitaire et son traitement médiatique anxiogène, conjugués avec une constante opération de manipulation de l’opinion menée conjointement avec les gouvernements auront des conséquences dans le rapport des citoyens aux médias et au pouvoir. Un véritable climat de défiance s’est manifesté vis-à-vis des gouvernants et des journalistes.

    Au-delà des controverses politiques légitimes sur la gestion étatique calamiteuse de la crise sanitaire du Covid-19, responsable du nombre élevé de décès, morts en vraie faute de prise en charge médicale, tous les spécialistes s’accordent sur l’innocuité du coronavirus en absence de pathologie préexistante. Cette vérité scientifique est prouvée par la faiblesse du taux de mortalité enregistrée en Corée du Sud, en Suède et en Allemagne (c’est le cas aussi de la Chine, du Japon, Taïwan), obtenue au moyen d’une politique sanitaire volontariste et globale, appuyée par le dépistage massif et l’approvisionnement des populations en masques et autres matériels médicaux, sans application d’une politique de confinement, ni de coercition, excepté pour la Chine.

    Comment expliquer que la Chine, pays-continent d’un milliard et demi d’habitants, a «réglé» la question de l’épidémie du Covid-19 en l’espace de 8 semaines, en déplorant seulement 4 600 morts, et depuis février 2020 le pays a recouvré son fonctionnement normal, tandis que dans les pays occidentaux, confrontés par ailleurs à une brûlante question sociale, sont encore enlisés dans la «crise sanitaire du Covid-19» ? Tout se passe comme si la pérennisation de la crise sanitaire est délibérément entretenue pour des motifs inavoués et inavouables, ou plutôt des raisons politiques et surtout économiques : certains dirigeants n’annoncent-ils pas que la crise sanitaire est appelée à durer des années.

    Comment persuader des milliards d’individus d’accepter le confinement meurtrier, le couvre-feu, les restrictions de leurs libertés, les sacrifices sociaux, le carnage économique, sinon par le recours à une campagne de propagande anxiogène étatique et médiatique destinée à masquer les véritables motivations de la gestion apocalyptique de la crise sanitaire du Covid-19 : créer un climat de psychose et de sidération pour justifier et légitimer la reconfiguration despotique de l’économie mondiale sur fond de militarisation de la société.

    M. K.

  9. « Couvre-feu stupide »
    Oui, mais prémédité.
    Explication :
    « Dans l’objectif de hâter sa prochaine disparition volontaire, dit Valérie Bugault, les autorités politiques en charge de la France relaient avec zèle, voire même anticipent, l’agenda mondialiste consistant à appauvrir matériellement, physiquement et moralement la plus grande masse des gens peuplant la planète au profit de quelques usurpateurs, véritables escrocs économiques qui ont, aujourd’hui, pris l’ascendant sur les pouvoirs politiques des États.
    Aussi, la France qui n’a aucune politique, et encore moins de politique socialiste, dans le sens « social » du terme, est en revanche l’un des principaux fers de lance de l’agenda globaliste, lequel prospère sur le développement de la misère humaine. »
    Donc, il est temps de désobéir aux injonctions ineptes de ce jeune freluquet qui aime, par moment, « se faire prendre » en photo collé entre deux trafiquants de drogue antillais, le corps nu et dégoulinant de sueur, et doigtant l’objectif…
    Bonjour le degré d’immoralité atteint par ce type, reflet immonde d’un système politique en fin de cycle qui a transformé la France en une énorme poubelle dans laquelle règnent les ordures.
    Aussi, soyez courageux, enlevez vos masques, réveillez-vous et sortez du lit de fer, dans lequel les « Procuste » qui tiennent les fils de cette marionnette vous ont « bordé ».
    Voici quelques bases d’une société nouvelle, laquelle ne sera, au début, qu’une « expérience sociale » tentée dans un petit coin, par quelques-uns, sans gêner personne, sans toucher à l’ancien monde puisqu’il satisfait encore un grand nombre de gens.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/lebienetlemal.html

  10. Covid est une fraude et un mensonge. Moins de personnes sont mortes de la seule maladie que d’habitude de la grippe seule.

    Les décès sont largement surestimés. Âge moyen de 78 ans, âge normal pour mourir. La plupart ont un cancer cardio-vasculaire, un diabète sévère, des problèmes respiratoires graves et d’autres maladies mortelles.
    Même un bébé décédé d’une grave déformation, quelques heures après la naissance, était classé comme mort de covid.
    Il faut militer pour un retour à la vie normale et combatre tout les stratagèmes et les entourloupes qui menent à plus de controles des populations et aux freins aux activités économiques.l’empire americano-anglo-sioniste veut faire diminuer la population mondiale de l’ordre de 80 pour cent juste pour le bien être de son élite et accentuer sa main mise sur le monde.il faut que les peuples et les gouvernements non soumis s’unissent pour combatre ces salops et leurs outils comme le systeme financier,la direction actuelle de l’OMS,les politiques adoptés par les différents organismes de l’ONU qui vont à l’encontre des populations et à l’encontre de la morale et la nature humaines.
    Il ya dans les paradis fiscaux et les coffres fort privés appartenant aux familles sataniques pas moins de 500.000 milliards de dollars qui ne servent qu’à la speculation financière et la création de la guerre,la mort et la soufrance.
    Il faut que les peuples du monde entier avec les gouvernements honnetes et insoumis oeuvrent et agissent ensemble pour mettre fin à ce désastre et récupérer cet mane pour le develloppement de l’economie réelle et la vrai paix et le bien de l’humanité.
    C’est l’unique solution pour combatre cet empire satanique sioniste.

  11. ” La vaccination obligatoire est un des objectifs de ce climat de peur ”
    je ne pense pas . les laboratoires pharmaceutique ne sont que les opportunistes tentant de se remplir les poches !

    1. J’ajouterais COURAGE.car sans sacrifices et douleurs il n’aura pas de vrais changements.

    1. ta connerie par contre n’aura aucune influence sur les lecteurs de ce blog ; depuis le temps nous somme immunisé !

    2. @Cosworth
      Le couvre-feu a eu une influence en Guyane.
      D’aprés les médias et communiqués officiels, emanants souvent de la Nomenklatura medicale, oui. En réalité il en va tout autrement. L’explication de cette baisse des taux d’infection est liée à plusieurs facteurs beaucoup + rationnels, plutot qu’un hypothétique efficacité d’un couvre feu. De toute façon les jeunes s’ils ne peuvent se rencontrer à l’exterieur, se rencontreront de toute façon que ça plaise au gouvenrement ou non.

      Pour commencer, dans l’hémisphere sud, on passe de l’hiver au printemps à présent. Et il a été prouvé que ce virus est sensible au changement de saison, et en particulier quand il fait chaud.
      De plus la région de la Guyane a une population specifiquement beaucoup + jeune -n’oublions pas que la Guyane il y a beaucoup d’immigration clandestine qui vient des pays limitrophes, donc en generale trés jeune- que ce qui a prévalu en Italie du Nord et Alsace populations beaucoup + agées. Regions ou les cas d’infection ont été parmi les + virulents en Europe.
      Ce faisant les jeunes comme chacun sait et c’est tout a fait normale sont beaucoup + enclin à la fete. Et Cayenne semble etre le chef lieu des fetes. Inutile de dire que c’est une des “capitales” de la bierre dans le coin.
      En outre du fait de la superficie >80.000 km² la densité n’est que 3 habitants/km² . A coté de ça l’Alsace c’est 200 hab/km², la Lorraine 100 hab/km², Rhone-Alpes 150 hab/km², et l’Ile de France superieur à 1000 hab/km² . Le professeur Perrone a suffisament expliqué en la matière pour dire que cette prétendue seconde vague n’a qu’une finalité politique, elle n’est en rien sanitaire.

      Si mes souvenirs sont bons tu as + de 60 ans, soit, t’es pas vraiment concerné par le couvre-feu, mais pense aux jeunes, c’est eux qui sont les + touchés par ces mesures qui sont avant toute chose politiques. Et de toute façon qu’on le veuille ou non, couvre feu ou non ils continueront à se rencontrer, à moins que le gouvernement va employer la mitrailleuse lourde.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :