Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

On savait un peu que la plupart des masques étaient nocifs à la santé et plus particulièrement ceux traités avec des substances chimiques toxiques. Ils ont néanmoins été imposés à la majorité des populations en guise de panacée contre le COVID-19.

Certains masques anti-COVID-19 sont traités avec des substances chimiques cancérigènes avérées et des perturbateurs endocriniens susceptibles d’affecter l’équilibre hormonal et avoir un impact sur la reproduction humaine.

Dans certains pays, des masques non homologués sont traités avec des substances chimiques tératogènes interdites par des Conventions internationales.  

Ce type d’information est censuré par les grands Manitous des réseaux sociaux pour une raison bien simple: le profit. Mais également par choix lié à l’idéologie diffuse et dominante.

Le port du masque est donc non seulement inutile vu la taille du virus, bien inférieure aux micro pores des tissus composant la muselière humaine, mais également dangereux car il implique, outre la difficulté de respiration, une inhalation de produits chimiques potentiellement nocives pour la santé. 

Le port du masque est donc un enjeu de santé publique mais pas dans le sens voulu par des pouvoirs publics totalement soumis au diktat des lobbies. Comme tout produit manufacturé, l’usage du masque en permanence est plus dangereux pour la santé que le COVID-19.

Vouloir l’imposer à tout prix comme une nouvelle muselière physique et distinctive au cheptel humain aurait du nous interpeller. Le bâillonnement était symbolique, abstrait et conceptuel jusqu’à ce qu’il se matérialise à la faveur d’une opération de guerre hybride impliquant un élément biologique de faible latence mais persistant et changeant. Le spectacle devient terne et monotone, la narration officielle inconsistante, il faudra bien continuer à divertir la masse par divers petits stratagèmes ou inventer de nouveaux ennemis imaginaires pour oublier les risques réels induits par des choix systémiques destructeurs.

8 thoughts on “Les masques traités sont plus dangereux que le COVID-19

  1. @foxhound ” Malgrés tout, on peut dire que le masque protege d’une chose au moins, c’est la prune de 135 euros en France. C’est deja ça!”

    CHAKA
    Euh , ne voyez-vous pas que c’est le même mécanisme que la création de la dette. On crée de l’argent à partir de rien ? Du seul fait d’être né, chacun doit quelque chose à LA BÊTE. On vous oblige à avoir un compte en banque et donc à verser une partie de votre force de travail à des gens qui ne vous donnent rien, On vous oblige à porter une chose qui vous détruit la santé. Soit vous acceptez l’autodestruction ou vous êtes redevable de quelque chose. Dit autrement on nous donne le choix entre l’autodestruction ou payer pour être détruit. Le masque est un élément d’un rituel sacrificiel. Ce grand rituel sacrificiel se déroule au niveau planétaire, ça c’est nouveau dans l’histoire d’homo sapiens sapiens,. Ce rituel doit aboutir à la mort de millions, milliards de gens. Pour que le sacrifice soit agréé par celui à qui il est destiné, le sacrifié doit avoir acquiescé à son sacrifice. Le masque est le signe de l’acquiescement. Le prêtre choisi un animal du troupeau et l’isole du reste. Ici, c’est tout le troupeau donc il s’agit de les isoler individuellement, de les confiner. Les nouveaux grands prêtres voudraient cependant faire l’économie du sacrificateur et de celle du sang versé, en tout cas dans les premières étapes du processus car le sang répandu et la violence font parti du processus (la fin du rituel implique donc la violence de la guerre, la terreur pure et les flots de sang et bien sûr la torture), d’où le choix du vaccin, du masque. A chaque fois le sacrifié fait le choix d’aller vers sa propre mort. C’est le résultat d’une mise sous hypnose par les institutions de domestications (systèmes éducatifs) et médiatiques. Vous remarquerez que c’est dans les pays dit les moins développés , les moins exposés au système médiatique, que les gens sont les moins soumis. J’émets l’hypothèse qu’aucun animal dans la nature ne se soumet volontairement à la mort que la vie tend toujours à se déployer jusqu’à son maximum toujours renouvelé et ce pour chaque individu. Ce à quoi nous assistons est donc le résultat d’un processus d’inversion qui a des origines profondes, des racines qui s’étendent sur des millénaires. Que vaut 135 euros par raport aux enjeux ? Les 135 euros créent un dilemmne , une tension psychique. Faut-il venger un père et perdre une maîtresse…Des deux côtés mon mal est infini. (Stance de Rodrigue, Le Cid Corneille). Les 135 euros sont un outil de la grande manipulation. Pour sortir d’une situation d’injonction paradoxale, il faut faire faire un choix même si une fois qu’on a conscience d’être dans une situation d’injonction paradoxale il peut être nécessaire d’attendre le bon moment et parfois le dernier moment , le moment fatidique, le moment où la lame s’apprête trancher . Cette attente n’est pas passivité mais temps, d’analyse, de compréhension, de préparation . Mais quoiqu’il arrive à un moment donné, il faut faire un choix. Lorsque le fauve ne peut plus réculer, lorsque son espace vital est menacé, il passe à l’attaque. Alors quel sera le choix ? Les 135 euros ou la défense de sa vie ? Mais le fauve est demeuré fauve, quel est l’Homme après des millénaires de domestications ?

  2. À échelle nanométrique, l’argent a des propriétés particulières, biocides notamment, (nanoargent désinfectant). Les poudres d’argent sur les masques (aussi sur les filtres des climatiseurs …) procurent une propriété antibactérienne ou antifongique. Les données concernant la toxicité des nanoproduits sont encore parcellaires : l’intensité du relargage constitue un élément essentiel du risque des nanomatériaux comme le nanoargent et, ici l’exposition dans les masques respiratoires semble longue, donc assez préoccupante si le zéolithe d’argent se trouve sous forme de nanoparticules : ” La prévention des risques professionnels des nanomatériaux ” : https://www.officiel-prevention.com/dossier/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique-2/la-prevention-des-risques-professionnels-des-nanomateriaux

  3. Qui MAIS qui ou quoi et pour quel but ? J’suis affligé par l’effet de masse qui fonctionne bien voir trop bien. Oui les humains descendent du mouton !

  4. Ces parasites psychopathes de familles sataniques qui controlent les richesses des pays occidentaux depuis des generations,après avoir arrivés au summum de leurs pouvoir,ils sont passés à un niveau superieur de puissance comme tout psychopathe qui se respecte, en controlant les moindres faits et gestes des populations,avec l’obligation du port des muselières pour ridiculiser, humilier et rabaisser les peuples en les traitants comme des chiens.
    Le comble, tout le mondes acceptent sans brancher,meme les fideles serviteurs de cette castes de familles parasites et psycopathes,les dirigeants qui sont au courant de cette réalité malheureuse,et les elites et haut fonctionnaires acceptent cette humiliation sans broncher.
    IL FAUT METTRE FIN À CETTE MASCARADE ET HUMILIATION,S’IL YA ENCORE DES HUMAINS QUI ONT DU RESPECT POUR EUX MÊMES.

  5. Moi je le porte pas ou au niveau du mentons quand je pas le choix pour moi se financier et rien d autre

    1. Tout le monde sait que le masque ne protège pas de grand chose, et c’est marqué en toute lettre qu’il ne vous protegera pas contre le covid, à moins d’avoir un masque chigurgical qui coute la peau des fesses, et que vous devez renouveller toutes les trois heures. En plus vivre avec la mentalité asiatique et particulièrement japonaise dans les pays latins ça ne passse pas. Malgrés tout, on peut dire que le masque protege d’une chose au moins, c’est la prune de 135 euros en France. C’est deja ça!

      1. Si récidive dans les 15 jours 1500€ et voire prison
        Tout ca pour une grippe qui cache un effondrement économique, financier et monétaire pour nous imposer le communisme totalitaire par les banquiers apatrides et les multinationales

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :