All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

Le prochain forum de dialogue politique libyen parrainé par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye qui était censée unir la société libyenne n’a fait que provoquer le mécontentement des principales puissances du dossier libyen.

Une pause improbable dans les hostilités en Libye précédé par le cessez-le-feu général convenu par les parties au conflit le 23 octobre 2020 à Genève a ouvert la voie à des initiatives diplomatiques internationales. Au cours des dernières semaines, la Mission d’appui des Nations Unies en Libye a lancé une série de négociations inter-libyennes visant à parvenir à un cessez-le-feu stable entre l’Armée nationale libyenne (ANL) et les forces du Gouvernement d’accord national (GNA).

Le Forum de dialogue politique libyen qui doit débuter le 9 novembre en Tunisie est censé consolider les réalisations de réunions moyennement réussies organisées par la mission des Nations Unies à Ghadames et Bouznika. Cependant, des anomalies particulières dans la sélection des participants ont soulevé des doutes sur l’intention de respecter les intérêts de toutes les parties déclarés par la mission de l’ONU. Sur 75 participants au forum, 42 personnes sont soit membres des Frères Musulmans, soit affiliées à l’Organisation d’une manière ou d’une autre, a révélé une liste fuitée des participants au forum.

La prédominance des partisans des Frères Musulmans a provoqué, de manière prévisible, le mécontentement des principales puissances politiques qui se méfient du programme de l’organisation imposé au pays. Cela a déjà poussé les partisans de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, à savoir le Front Populaire de Libération de la Libye (FPLL), à refuser d’assister à la réunion. De plus, un certain nombre des structures tribales des berbères, Toubous et Touaregs ont été totalement exclus du forum. Les représentants des tribus ont confirmé que leur absence à la réunion rendrait impossible tout progrès significatif sur la voie du règlement politique. Mohamed al-Misbahi, chef du bureau du Conseil Suprême des Cheikhs et Notables de Libye, a annoncé que le Conseil rejette la tricherie de faire passer l’agenda des Frères Musulmans en Libye à travers la mission de l’Organisation des Nations Unies.

Le Forum de dialogue politique libyen en Tunisie n’est pas tout à fait capable de devenir un instrument efficace du règlement libyen. Le manque évident d’équilibre dans la liste de ses participants et l’exclusion des principaux acteurs de la carte politique complexe de la Libye ont jeté les bases de l’échec spectaculaire de l’initiative de la Mission des Nations Unies. En outre, la majorité des participants, en premier lieu les partisans des Frères Musulmans, sont facilement influencés et suivront la direction qui leur sera donnée par les autorités turques. Cette situation difficile, combinée à l’approche partiale de la Mission d’Appui des Nations Unies en Libye, dirigée par une ressortissante américaine du nom de Stephanie Williams, reflète une tentative d’introduire des réformes politiques bénéfiques pour la Turquie et les États-Unis aux dépens des intérêts du peuple libyen. Une solution au conflit prolongé en Libye ne sera possible que si les intérêts de toutes les parties concernées sont également respectés. La promotion d’une des parties et l’exclusion des principaux acteurs ne fait qu’approfondir les divisions et retarder davantage le règlement du conflit.

Hassan Mansour

Journaliste indépendant libyen

13 thoughts on “Forum de dialogue politique libyen en Tunisie: le triomphe des Frères Musulmans?

  1. Je vous propose une autre vision en commentant cet article.peut etre ça sera un éclairage aux personnes qui cherchent vraiment à comprendre,au lieu de critiquer et de diabolir les frères musulmans,erdogane,et l’objectif réel de cette diabolisation est la diabolisation de l’islam et les musulmans.
    La vrai preocupation de l’article qui est résumé dans la phrase«…n’a fait que provoquer le mécontentement des principales puissances du dossier libyen.»
    Quelle sont ces puissances qu’il a omis de citer,pour brouiller les pistes.
    Ces puissance qui n’ont pas été satisfaites,c’est les putes d’Israël,dont la politique étrangère ne se preocupe pas des intérêts de leurs nations,mais de seulement des intérêts d’Israël.la france,les emirat,l’arabie saoudites et l’egypte,ceux qui ont perdu la confrontation contre la turquie.
    C’est tout à fait normal que celui qui perd,perd la mise,et c’est tant pis pour eux.
    Les turques et les russes se sont convenu,et ont poussé les differentes parties libyennes aux negociation de gré ou de force,et le criminel hafter a été éjecté du jeux,et sissi forcé à traiter avec le camp de l’ouest pour ne pas être sortis du jeux,qu.avant ce même sissi,accusait serage de pantin des frères musulmans.
    La conclusion de l’histoire que l’article refuse d’admetre,est.
    Le chaos en libye voulu par Israël,exécuté par ses putes,n’a pas reussi,par l’intervention de la turquie et la russie,et le consentement allemand,italien,et onu.
    C’est ça l’histoire,et quand ces putes qu’Israël ont perdu,ils accusent tout libyen être frère musulmans et teroriste,comme il le font partout dans le monde musulmans.
    Arretez de dire n’importe quoi,et essayez d’être objectif et ne jouez pas le jeux des sionistes en libye,tapis dans l’ombre.

  2. Aussi,avec le retour de darkvadore biden,il est possible d’un retour de la politique americaine de la terre brûlée pratiqué par clinton la sorcière et obama le nobel de la paix,et rebolotte pour une deuxième vague de destruction et de chaos.
    En fin de compte,Israël est toujours le gagnant,pour les deux faces des etats-unis.Republicains c’est Jérusalem capital d’israel et pression maximale pour soumettre les pays arabes à Israël. Democrates c’est la destruction et le chaos autour d’Israël.
    N’est pas belle la vie?

      1. mais d’ou cela vient il ?
        des USA et Trump ?
        l’Angleterre, la France . . . ?

        1. Biden n’a pas été élu mais son équipe de l’ombre veut déjà une action d’éclat à l’étranger. N’oubliez pas que la communauté du renseignement est totalement hors de l’emprise de Trump. Rappelez vous ce qu’ils ont fait en Syrie et en Irak l’année dernière. Ils ont pris des décisions sans que la Maison Blanche en soit avisée.

  3. La très grande majorité des libyens n’ont confiance quant l’Algérie.
    Sans l’Algérie il n’y aura pas de paix en Libye.
    Seul l’Algérie peut installer durablement la paix en Libye.
    Tout le reste n’est que de l’agitation.
    Ils brassent tous du vent.

    1. L’algérie peut aider la libye,comme elle l’a fait pour la tunisie,mais les enjeux sont beaucoup plus important,pour neutraliser les forces du mal qui ont détruit la libye,il faut le soutient de la russie et la turquie et l’alemagne et l’italie,que cette dernière a grand intérêt à ce que la libye se stabilise et n’eclate pas,comme le veut Israël et ses pantins,france,emirats et egypte.

  4. Le monde libre est entrain de gagner en libye,et DARKVADORE est entrain de perdre en libye,et c’est bien fait.
    Malheureusement,il est entrain de gagner aux usa.

  5. Je vous propose une autre vision en commentant cet article.peut etre ça sera un éclairage aux personnes qui cherchent vraiment à comprendre,au lieu de critiquer et de diabolir les frères musulmans,erdogane,et l’objectif réel de cette diabolisation est la diabolisation de l’islam et les musulmans.
    La vrai preocupation de l’article qui est résumé dans la phrase«…n’a fait que provoquer le mécontentement des principales puissances du dossier libyen.»
    Quelle sont ces puissances qu’il a omis de citer,pour brouiller les pistes.
    Ces puissance qui n’ont pas été satisfaites,c’est les putes d’Israël,dont la politique étrangère ne se preocupe pas des intérêts de leurs nations,mais de seulement des intérêts d’Israël.la france,les emirat,l’arabie saoudites et l’egypte,ceux qui ont perdu la confrontation contre la turquie.
    C’est tout à fait normal que celui qui perd,perd la mise,et c’est tant pis pour eux.
    Les turques et les russes se sont convenu,et ont poussé les differentes parties libyennes aux negociation de gré ou de force,et le criminel hafter a été éjecté du jeux,et sissi forcé à traiter avec le camp de l’ouest pour ne pas être sortis du jeux,qu.avant ce même sissi,accusait serage de pantin des frères musulmans.
    La conclusion de l’histoire que l’article refuse d’admetre,est.
    Le chaos en libye voulu par Israël,exécuté par ses putes,n’a pas reussi,par l’intervention de la turquie et la russie,et le consentement allemand,italien,et onu.
    C’est ça l’histoire,et quand ces putes qu’Israël ont perdu,ils accusent tout libyen être frère musulmans et teroriste,comme il le font partout dans le monde musulmans.
    Arretez de dire n’importe quoi,et essayez d’être objectif et ne jouez pas le jeux des sionistes en libye,tapis dans l’ombre.

  6. « La prédominance des partisans des Frères Musulmans »
    si je ne m’abuse ce sont bien ceux qui ont infiltré le CFCM .
    y a t il un lien ?
    la France y a t elle tenue un rôle ?
    quel était la position de la France ?

    1. Le CFCM est une création de Sarkozy 100% Halal à ce qui paraît mais il semble qu’à l’intérieur de cette instance voulue comme un outil de la DCRI, les factions turques sont en passe de dominer la scène.

      1. Les ennemis d’hier sont tous sur le point de s’unir contre la bête. Le monde a attend le point de rupture et le cancer metastasé qui le ronge va être curé de façon incroyable. La Lumière guérit de l’ombre, attachez vos ceinture et profitez du show !!!

        1. « La Lumière guérit de l’ombre, …. »
          Ca releve de la philosophie de haute volée. 😉

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :