Stats

  • 6 341 196 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
26/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

L’humanité marquée dans son ADN?

« En réponse à votre requête du 05/11/2020 concernant un supplément d’information sur l’usage de l’ARN Messager dans l’élaboration de vaccins et plus précisément un vaccin efficace contre le SARS-CoV-2, la plupart des méthodes incluent le recours à des nanoparticules pour l’insertion de matériel génétique pour la synthèse de protéines…« 

Cette réponse par messagerie électronique nous contraint à synthétiser un schéma succint expliquant en une phrase cet usage de l’ingénierie génétique dans l’élaboration de vaccins qui seront certainement « OBLIGATOIRES » pour la majorité des esclaves humains sur la planète Terre:

Des protéines à la surface du coronavirus SARS-CoV-2 lui permettent de s’accrocher puis pénétrer des cellules hôtes. En synthétisant ces protéines grâce à des ARN messagers, les grands laboratoires de l’industrie pharmaceutique et la fondation Bill Gates espèrent déclencher une réponse immunitaire chez l’humain.

L’ARN Messager sert d’intermédiaire entre l’ADN et les protéines qu’il code. En gros, en suivant cette voie, l’expression de protéines du COVID-19 pourrait amener une réponse immunitaire assez importante pour lutter contre le COVID-19.

Quid des effets secondaires d’une telle technologie sur l’homme ? Terra Incognita certainement pleine de surprises.

Et si ce désordre mondial auquel on assiste n’est au fond qu’un écran de fumée visant à nous faire vacciner jusqu’au dernier pour le profit sans fin (analogie et alternative à la terreur sans fin) au moyen de la peur continuelle? Et si toutes ces manipulations génétiques visent l’altération du génome humain à des fins peu avouables? Pourquoi la fondation Gate est-elle impliquée dans ce domaine et arrive à influencer des Organisations internationales comme l’ONU et l’OMS et un nombre important de pays?

La mise en esclavage passe par un conditionnement biologique. Les lois suivront en adéquation. La majorité des États-Nation ont joué et continuent consciemment ou inconsciemment de jouer le jeu, y compris ceux qui en apparence n’adhèrent nullement au nouveau désordre mondial.

Le bétail humain doit être marqué. Pas au fer rouge mais dans son ADN. Nul n’y échappera.


%d blogueurs aiment cette page :