Retour vers un futur oublié : Bourane

MemeTastic_2020-11-22T19-33

Un avion de combat Mig-25PU-SOTN piloté par Mogamed Tolbaev, avec Sergueï Jadovsky comme opérateur des systèmes optométriques, survolant la navette spatiale soviétique Bourane (tempête de neige), en novembre 1988. Le programme de véhicule spatial réutilisable soviétique fut la dernière grande réalisation de l’ex-Union Soviétique avant son effondrement en 1991.

Le programme s’était révélé extrêmement coûteux mais a abouti à la conception d’un super lanceur spatial, la fusée Energia ou NPO Energia, dont la fusée centrale est propulsée par quatre moteurs RD-0120 à hydrogène liquide/oxygène liquide et à laquelle sont attachés quatre boosters propulsé chacun par quatre moteurs RD-170 à mixture kérosène/oxygène liquide.

Ce monstre de 240 tonnes pouvait mettre une charge utile de 100 tonnes en orbite terrestre basse (jusqu’à 2000 km d’altitude), 20 tonnes en orbite géostationnaire (36 000 km) et 32 tonnes en injection trans-lunaire.

Le programme fut abandonné avec la chute de l’ex-Union Soviétique et même si des tentatives de récupérer le lanceur Energia furent entreprises en 1997, 2003 et 2010, aucune n’a abouti.

Cet article est un hommage aux pilotes de l’extrême qui accompagnaient les prototypes aériens précédant Bourane et dont l’un d’eux est un de nos plus fidèles lecteurs.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

11 Commentaires

  • évhémère

    Les traîtres touchent toujours leur dû ….

  • l’explosion de la navette chalenger en 1986 au décollage et mort des occupants.
    l’explosion de la navette columbia au retour et mort des occupants en 2003 et de quelle nationalités étaient ces occupants et surtout un .

  • Voila ce qu’elle est devenu :

    ..Et la suite : https://www.youtube.com/watch?v=1DQ_mm20e6Y

  • Si je me souviens bien, elle finit sa vie dans un parc d’attraction… Triste isn’t it ?

    Mais ce que beaucoupde gens oublient, si encore une fois ma mémoire ne me trompe pas, elle était autonome,un drone de luxe en somme…

    Sur ce, bonne nuit…

  • Un ancien de la GE

    Merci ST , cet article au sujet d’un certain MIG 25 me replonge dans les années 80 et les MIG 25 de la base de Werneuchen qu’on écoutait . Le plus intéressant était quand ils montaient sur le SR71 qui remontait vers la Baltique après son long virage à droite en Bavière chacun de son coté du rideau de fer ( à l’aller les 25 n’étaient pas alertés assez tôt ) .

    Le Mig 25 que vous présentez est donc la version SOTN cela signifie en russe Samolyut Optiko Televisionovo Nabyldeniya : avion de surveillance optique et télévisuelle .

    D’autres MIG 25 ont servi à entrainer les cosmonautes russes , cet avion avait des caractéristiques aéro assez équivalentes à Bouran pour les phases d’atterirssage , de 20/25 kilomètres d’altitude jusqu’au seuil de piste .

  • Le programme fut abandonné avec la chute de l’ex-Union Soviétique …
    C’etait une superbe réalisation technique, rien qu’à la regarder ça me donne la chair de poule. Gageons que comme toutes les réalisations soviétiques elle va etre bradée aux chinois pour quelques kocpecks.
    Dommage!

    • Dommage en effet.
      Rien qu’à voir comment l’Ukraine a été littéralement dépouillée, en partie par la faute de ses dirigeants, de tous ses fleurons de technologie militaire au profit de la Chine, on comprend beaucoup de choses.

      • …comment l’Ukraine a été littéralement dépouillée…
        Ahhhhh…L’Ukraine! Pauvre Ukraine!
        En 1991 elle disposait d’une des industries les avancées au monde, Aviation, chantiers navals, industries militaires, electroniques…qui faisaient palir de jalousie bien des pays. Aujourd’hui le résultat.. comme ils ont quitté l’ “horrible monde communiste”, vers le “paradis capitaliste”, l’Ukraine n’exporte plus que de “bonnes actrices porno blondes”, des scientifiques, et des salariés qui travaillent à un prix bradés dans les marchés polonais, et de l’Ouest. Sauf qu’à présent qu’ils ne produisent plus de scientifiques.
        Veridique! Quelques mois aprés la fin de l’URSS, ils avaient arrété un bus contenant que des femmes achetées pour quelques dollars à destination des bordels européens. Les nouvelles esclaves sexuelles “Slaves”!
        Ca s’appelle la “Liberté”, le “Paradis Capitaliste”!

        • Et aujourd’hui ils veulent, faire la meme chose avec la Bielorussie, bis repetita!

        • Pas que, des scientifiques et d’autres talents ukrainiens ont choisi la Russie (ainsi d’ailleurs que la majorité des militaire et fonctionnaires criméens qui avaient la possibilité de partir, il ont préféré rester chez eux … et ne doivent pas le regretter aujourd’hui)

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.