Stats

  • 6 712 985 Hits
15/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Rencontre trilatérale entre le Roi d’Arabie Saoudite, le Premier ministre israélien et le Secrétaire d’État US à Neom

La rencontre semi-secrète du 22 novembre 2020 entre le Roi Mohamed Ben Salmane d’Arabie Saoudite, le Premier ministre israélien Benyamin Netayahu et le Secrétaire d’État US Mike Pompéi dans la future méga-cité de Neom (Nord-Ouest de l’Arabie) n’a pas aboutit à une décision finale mais vise à transmettre un message à peine codé en direction de l’Iran et accessoirement au clan derrière le candidat désigné aux présidentielles US, Joe Biden.

Cette rencontre trilatérale à laquelle ont assisté les chefs des services de renseignements des trois parties (en dépit du silence US) visait plus à coordonner les efforts en vue de s’adapter à l’évolution dramatique de la lutte acharnée au sein de l’Empire qu’à discuter des modalités d’une “normalisation” formelle et superficielle entre l’Arabie Saoudite et Israël.

Le déplacement de Netanyahou en Arabie Saoudite vise donc des enjeux bien plus importante qu’une “normalisation” acquise avec le nouveau pôle de puissance arabe mais à une relation directe avec une reconfiguration des forces engagées dans une lutte à mort au sommet de l’Empire avec toutes les conséquences possible sur le plan géopolitique mondial.

%d blogueurs aiment cette page :