All current weapons systems are overrated and unfit for post modern warfare.

À la veille de Noël, journée fériée en Syrie, des missiles de croisière Tomahawk lancés à partir de navires de guerre US au large de la méditerranée orientale et des avions de combat israéliens ont tenté de cibler des objectifs militaires syriens près de Masyaf, du port de Tartous et à Hama, déclenchant une riposte assez vigoureuse de la part de la Syrie et ses alliés. Cette fois des systèmes S-300 et S-400 (ceux servant à la défense aérienne de la base russe de Hmeimim) ont été activés.

Le passage d’avions de combat israéliens au dessus de Beyrouth au Liban a été fort bruyant.

Selon certaines informations, l’objectif de cette attaque à laquelle, outre Israël et les États-Unis, ont participé trois autres pays de l’OTAN seraient des positions de la force Al-Quds du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne mais il semble que cette fois-ci, les russes ont très mal pris d’être à proximité des trajectoires de missiles de croisière BGM-109 Tomahawk V. De plus, il n’y aurait aucune présence militaire iranienne dans cette zone où se trouve une importante académie militaire et un centre de recherches scientifique affilié à l’armée syrienne.

28 thoughts on “La Syrie utilise ses systèmes de missiles Sol-Air S-300 pour riposter à une attaque americano-israélienne la veille de Noël

  1. l’astivation des S 300 et S 400, tout ça c’est bien, mais avec quel résultat ?

        1. Marzouki reçoit des subsides à vie de la part du Qatar. Cela n’a rien de secret.
          Il fait partie d’une loge du Grand Orient de France aussi.
          C’était connu même lorsqu’il était président de la Tunisie.

    1. « l’astivation des S 300 et S 400, tout ça c’est bien, mais avec quel résultat ? »
      La question à se poser étant de savoir la raison de ces raids, et quels pouvaient etre les objectifs.
      Etant donné le faible nombre de missiles de croisières lancés, le nombre modéré des avions de combat d’Israèl, il est possible que le but était de connaitre les frequences, les systèmes electroniques qui ont été activés, detections, materiel de brouillage, et essayer de reperer autant que possible tous les dispositifs.
      A mon avis les russes sont rompus à ce genre d’exercices avec les américains, et ça remonte depuis le début de la guerre froide.
      Quand aux syriens je ne sais pas.

  2. c’est bien , au moins vous n’avez pas oublié vos classiques , meilleurs voeux de bien à tous .

  3. Excellente nouvelle que les S-300 & S-400 aient été activés.
    Mais ce qui l’est moins, c’est que quand je lis que, je cite :
    (( il semble que cette fois-ci, les russes ont très mal pris d’être à proximité des trajectoires de missiles de croisière BGM-109 Tomahawk V.))
    Si j’ai bien compris, les batteries S-300 et S-400, ont servi par leurs activations, car les russes ce sont senti en danger.
    Faute de quoi, leurs alliés Syriens, iraniens, ou libanais, avaient le droits de se faire déglingué.
    Quelques choses m’échappe dans ces quiproquos.

    1. « Si j’ai bien compris, les batteries S-300 et S-400, ont servi par leurs activations,… »
      Comme ça a été dit maintes fois, les S-300/400/500, Pantsir etc… c’est pas des armes miracles. Ces systèmes ont comme tout les systèmes des gros defauts, et peuvent etre contournés.
      Comme on l’a déja dit, le but de ces systèmes est avant tout d’entraver les avions de guerre electroniques occidentaux, extremement vulnérables contre ce genre de dispositif. Ce qui fait que les occidentaux tirent des missiles à longue portées avec une efficacité dans le meilleur des cas trés limitée, trés souvent proche de zero.
      Je pense que dans les bases syriennes les russes ont deja deployé des dispositifs qui peuvent meme neutraliser les missiles de croisières, les drones et les bombes.

  4. S300 contre Tomahawk , vous auriez pu nous mettre cela le 1 er avril , pas le jour de Noel .
    Joyeux Noel à tous .

    1. il ne s’agissait peut-être que de l’activation de certains des radars du système. Joyeuses fêtes aussi.

    2. Syria is no longer an autonomous and independent country, with the war wanted by Turkey and financed by Qatar, it has lost everything, territory, autonomy, independence and integrity. If the air and military force of Russia supported in the field by Iran and its mercenaries Hezbollah had not intervened, not even the name of Assad’s Syria would have remained. Unfortunately, Russia cannot go any further than it has done, Iblid is a Jiadist enclave protected by Turkey that is using former Isis fighters in Syria against the Kurds, in Libya against Haftar, in Nagorno Karabakh against Armenia. At this point I wonder and I ask Strategika 51 when is the direct confrontation between Turkey and Russia?

      1. La Siria ormai è soltanto una espressione geografica, non ha più nulla delle caratteristiche giuridiche, economiche, politiche di uno Stato moderno. Al Nord è occupata dalla Turchia, politicamente, militarmente, economicamente è difesa da Russia e Iran, Assad chi rappresenta? quanto conta? è Presidente di chi? di cosa? di quali armamenti parlate? la Siria non ha più soldi nemmeno per comprare un proiettile da 20 centesimi altro che sistemi missilistici, aerei, carri armati ecc.ecc. il problema siriano è destinato a durare sino a quando la Russia non si deciderà a fare i conti con la Turchia.

    3. Non, les S-200/300 ne sont pas destinés à contrer des Tomahawks. Quatre missiles de croisière ont été tirés à partir d’une plateforme de surface en mer. Trois ont été détruits en vol par des contre-mesure EM. Un fut touché par les tirs d’un Pantsir.
      Comme vous le savez, les missiles de croisière tels que le Tomahawk sont lents (900 km/h) et en dépit de l’avancement de leurs systèmes de guidage et de brouillage, ne sont plus vraiment adaptés à des théâtres d’opération tels que la Syrie.
      Les tirs de BGM-109 sont donc des tirs de diversion pour permettre aux avions de combat israéliens d’approcher au plus près la frontière syrienne près du Liban Nord et lancer leurs munitions dont de nouveaux missiles Air-Sol. Les appareils ont survolé la ville de Tripoli à l’aller et au retour. Comme vois devez le savoir, l’ensemble du nord et du centre du Liban est totalement dépourvu de toute couverture radar et de tout canon antiaérien.
      Joyeux Noël

      1. « …pour permettre aux avions de combat israéliens d’approcher au plus près la frontière syrienne près du Liban Nord… »

        Encore une fois il faut préciser que les avions de combat israeliens ne bougent plus sans l’aide de la multitude d’avions de guerre electroniques occidentaux. Les JSTAR, ELINT, les AWACS, les inombrables bases au sol d’écoute et de brouillage etc….
        En outre comme on en avait deja causé la géographie entre le Liban et la Syrie n’aide pas la DCA syrienne. Et les russes ne veulent toujours pas vendre à la Syrie, des avions de combat apte à botter le cul des avions occidentaux, ce qui fait que malheureusement cette situation perdurera jusqu’à l’ineluctable grand affrontement qui arrive. On notera que les occidentaux evitent avec minutie de cibler les postions du Hezbollah.

        1. Ah bon, il me semble que la Russie avait fourni des Mi-29 ou des Su-xx à la Syrie et qu’on allait voir ce qu’on allait voir … mais on n’en finit toujours pas d’attendre de voir, comme avec les S300 …

          1. « …il me semble que la Russie avait fourni des Mi-29 ou des Su-xx à la Syrie et qu’on allait voir ce qu’on allait voir … mais on n’en finit toujours pas d’attendre de voir,… »
            Bienvenu dans cet « Orient compliqué »! En fait Monde Arabe compliqué, monde arabe cheloup.
            La Syrie n’a reçu de la Russie que des Mig-29 modele SM si mes souvenirs sont bons, et une poignée. Pour ce qui est des Sukhoi, elle a des SU-22, SU-24, et SU-25 -qui ont plus de 30 ans-. Une petite poignée de Mig-31. Les leaders russes rechignent toujours à equiper l’armée syrienne de matériel offensif. Les leaders « chretiens orthodoxes » de cette « Sainte Russie » craignent de blesser Israèl!

          2. Su-22 opérationnels et usés jusqu’à la corde.
            Les Su-25 sont exclusivement pour les russes et personne d’autres.
            Toujours pas de Mig-31.

          3. « Toujours pas de Mig-31. »
            T’es certainement mieux informé que moi. Je pensais que les russes avaient vendu une dizaine de Mig-31. C’est vrai qu’à l’époque Olmert est parti pleurniché à Moscou suppliant Poutine et Medvedev de ne ne surtout pas les livrer.
            Pour ce qui du SU-25, si mes souvenirs sont bons, les iraniens ont refourgué les leurs aux syriens, tu sais sans doute mieux que moi la réalité.
            Par contre les iraniens ont reussi un exploit que les americains, israeliens et russes n’apprecient vraiment pas. Ils ont modifié la cellule du SU-22 de sorte que l’avion puisse emporter une charge offensive beaucoup + importante.
            Il semblerait meme que les SU-22 peuvent emporter des missiles de croisières. Or l’Iran en a des dizaines de SU-22, et est capable de les rafistoler. Une petite question, es ce que les iraniens sont capable de dupliquer l’AL-21 ?

    4. L’ancien fais gaffe aux Bastion-P disséminés sur la cote syrienne, un seul missile et ta frégate FREMM va se retrouver à visiter les fonds marins. T’aurais l’air d’un con si tu t’échoues sur les cotes libannaise avec ta tenue de la marine nationale.

      1. « …ta frégate FREMM… »
        Pourquoi que tu fais une fixation, une obssession que sur la France ? La rancoeur de ne plus toucher le RSA comme avant ? T’as été renvoyé dans ton bled ?
        Au cas ou, si tu crois que les russes vont laisser les syriens utiliser les P-800 contre des navires d’un pays ami comme la France, tu te trompes lourdement. T’as rien compris au film. Tu ferais mieux de chercher comment vivoter, plutot que de psychoter sur des fantasmes.

    1. To Steve,
      For obvious geopolitical reasons, Israel, like the USAIF, are doing everything to never relive what happened over Serbian skies in 1999 when an F-117 was shot down.
      https://www.pinterest.fr/pin/427842033329993995/

      Even if an Israeli plane is shot down, in the worst case, it will be over Israel, Jordan, or even over the Mediterranean sea. In the end you will not know, because they will deny any loss. The propaganda will be there to hide everything. Their cohort of pseudo « historians », « specialists », « experts » etc … will say that this is not true and that the raid was successful.

      Role of S-300
      The role of the S-300 is not to shoot down cruise missiles, but as you know any western raid involves a whole armada, of jammers, of listening bases on the ground, of electronic warplanes, of ‘AWACS, JSTAR, EA18 G Growler, etc … the closer these planes get to the Syrian coast, the greater their nuisance capacity will be. In this context the S-300 is aimed against these harware. They are first directed against the electronic warplanes, to hold them at long distance, so that the F-22 planes, and F-35 cannot penetrate the ennemy airspace, and therefore they are forced to fire long-range missiles, so they are easily neutralized, and jammed.

      Merry Xmas to you and your familly

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :