Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.
Fragment documentaire d’une longue vidéo montrant une bagarre entre soldats chinois et indiens au Ladakh en septembre 2020.

Avant la venue des boxeurs Shaolin et la géniale dotation en exosquelettes de combat, les confrontations entre militaires chinois et indiens au niveau de la frontière contestée du Ladakh prenaient la forme de très longues parties de bastonnades à l’ancienne avec l’essai d’une avancée en formation serrée en haute altitude, les pieds dans l’eau glacée… Un air de déjà vu depuis quelques millénaires.

Le plus remarquable dans ces bagarres est qu’en dépit de dizaines de morts des deux côtés (être battu à mort à coups de pierres ou à coups de gourdin est très loin d’être une ultime expérience agréable), aucun soldats des deux camps n’est allé courir ramener une arme à feu d’une base arrière. Chose qui serait vite arrivée au sein des forces armées d’autres pays.

Les choses ont changé depuis la dernière bastonnade. Les chinois y testent un nouveau exosquelette spécialement conçu pour le combat au corps-à-corps et inutile de préciser l’effet qu’un coup de poing métallique de plusieurs centaines de kilogrammes d’impulsion peut provoquer sur une mâchoire humaine. La dotation étant limitée à une unité d’élite, les autres unités ont été renforcées par des lutteurs professionnels. Cela explique en partie le calme relatif qui y règne depuis quelque temps. Car l’Inde s’est faite une sacrée réputation en matière d’empiètements continus des frontières de tous ses voisins.

L’autre raison suffisante eat le déploiement debombardiers et d’avions de combat chinois près de la frontière pour y contrebalancer le déploiement d’avions de combat indiens.

Notons enfin que l’Inde détient toujours un soldat chinois que Beijing tente de récupérer par des moyens diplomatiques.

14 thoughts on “À quoi resemble une confrontation non armée entre militaires chinois et indiens au Ladakh?

  1. ce qui est fascinant, c’est que ce sont deux puissance atomiques, que ces garnisons sont armées (des deux coté) pour parer a plus agressif et que dans cette guerre d’usure et d’intimidation, le choix des armes se fasse “a main nue” pour permettre un”deni plausible”

    c’est du délire

    thierry lafronde vs brucelee

  2. Moi je dis que c’est prévu qu’ils s’affronteront et qu’il n’y aura pas de gagnants, mais que des perdants.

  3. Le FBI met en garde contre un soulèvement massif perpétré par un groupe armé aux USA
    Depuis 11 heures 12 janvier 2021
    fbi_soulevement
    Amérique et Europe – USA
    Rédaction du site

    Le Bureau fédéral d’investigation (FBI) a mis en garde contre l’action d’un groupe armé qui se prépare pour un « soulèvement massif » à Washington DC, si le président sortant Donald Trump est démis de ses fonctions, en vertu de l’amendement 25 de la Constitution américaine.
    Le FBI met en garde contre un soulèvement massif perpétré par un groupe armé aux USA

    Rédaction du site

    Le Bureau fédéral d’investigation (FBI) a mis en garde contre l’action d’un groupe armé qui se prépare pour un « soulèvement massif » à Washington DC, si le président sortant Donald Trump est démis de ses fonctions, en vertu de l’amendement 25 de la Constitution américaine.

    Selon ABC News, rapporte le site web de la télévision libanaise d’information al-Mayadeen Tv, le FBI a également reçu des informations selon lesquelles des extrémistes pro-Trump appellent également à « l’assaut des bâtiments gouvernementaux, fédéraux et locaux et des tribunaux présidentiels avant l’investiture de Joe Biden ».

    Le rapport indique que « des manifestations armées sont prévues dans les 50 capitales des États du 16 au 20 janvier au moins, et au Capitole américain du 17 janvier au 20 janvier ».

    Le chef du bureau de la Garde nationale américaine a confirmé que la Garde nationale avait été chargée de mobiliser jusqu’à 15.000 soldats pour soutenir l’investiture de Biden.
    Les services de sécurité fédéraux ont publié une circulaire pour fermer tous les bâtiments entourant la Maison Blanche, à partir du dimanche prochain et jusqu’à mercredi, date de l’investiture.

    Le maire de Washington, Muriel Bowser, a appelé les Américains à éviter Washington ce jour-là.

    Le ministère de l’Intérieur a également été invité à annuler les autorisations de manifestation jusqu’au 24 de ce mois-ci, afin de protéger la capitale d’une violente rébellion similaire à celle qui a eu lieu dans le bâtiment du Capitole le 6 janvier.

    Dans une mesure procédurale contre la violence, le NPS a déclaré qu’il avait suspendu les visites du Washington Monument jusqu’au 24 janvier après avoir reçu des « menaces crédibles », à la suite des émeutes de la semaine dernière.

    « En réponse, l’Autorité des parcs nationaux suspendra les visites au Washington Monument du 11 au 24 de ce mois, et peut demander une fermeture temporaire des points de vente publics des routes, des parkings et des salles de bain du National Mall », indique le communiqué.

    La nouvelle est venue alors que la Chambre des représentants des États-Unis a soumis des documents sur la responsabilité contre Trump après la révolte pro-Trump au Capitole. Mais les républicains de la Chambre ont bloqué une mesure appelant le vice-président Mike Pence et le gouvernement Trump à destituer le président en recourant au 25e amendement et en reportant l’examen à mardi 12 janvier.

    Le leader de la majorité démocrate à la Chambre, Steny Hoyer, a déclaré que la Chambre des représentants pourrait voter les clauses de destitution dès le mercredi 13 janvier et les envoyer immédiatement au Sénat, selon CNN. Toutes les indications indiquent que les membres du Parti démocrate des deux chambres du Congrès insistent pour introduire une législation visant à démettre le président Trump de ses fonctions.

    La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, a déclaré: « Le président Trump a lancé mercredi dernier une rébellion meurtrière contre l’Amérique qui visait le cœur de notre démocratie », considérant que « le président représente une menace imminente pour notre constitution, notre pays et le peuple américain, et doit être immédiatement destitué ».
    Pelosi a indiqué que « la Chambre des représentants adoptera cette législation et nous appelons le vice-président à y répondre dans les 24 heures suivant son adoption ».

    Source: Médias

    1. Les milices armées US sont particulièrement remontées. L’état d’urgence est décrété à Washington D.C. et la Garde Nationale a reçu l’ordre d’utiliser la force létale.

      1. Strategika51
        Si la force l’étale est utilisée est que les morts s’accumulent et ce comptes en grand nombre chez les pro-Trump.
        D’autant plus si des vidéos circulent le cas échéant.
        Cela ne fera que favoriser et accentuer des émeutes dans tout le pays, pour régler biens des problèmes spécifiques à chacun, chacune dans chaque communautés, et états du pays.
        Effet boule de neige.
        Et de surcroît, si Trump est arrêté pour être conduit en prison.
        Ce sera la cerise sur le gâteau.

        1. @ L’Almoravide
          Pour ce coup ci, je suis d’accord avec toi.
          Qu’ils goûtent ce qu’ils ont toujours faits subir aux autres.
          Ça les fera peut-être réfléchir !

  4. le ladakh et très vaste zone est magnifique et des connards s’y battent et font des guerres et à haute altitude .
    il y a une zone vaste aussi la bas ou c’est interdit d’y entrer , personne ne peut y entrer , comme en antarctique et ailleurs dans le monde .

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :