Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
27/06/2022

16 thoughts on “USA: des troupes continuent d’affluer à Washington D.C. après l’inauguration de Biden…

  1. “Tout est dans le détail…”
    Voici la vidéo de biden en train de signer les “décrets”…

    Ca ne choque personne?? le drapeau… le bureau d’écolier où il s’assoit… Où est le bureau ovale??? LOL
    Il y a aussi des vidéos qui montre que les grilles de protection sont “montées” à l’envers, avec les fermetures à l’extérieur du capitole… J’ai ma petite idée…

  2. Trump est définitivement jeté dans la poubelle de l’histoire des grandes gueule, et rien dans le crâne.
    C’est le minimum qu’il méritait.
    La tenue orange, menotter, enchaîné d’un boulet au pieds, derrière le box des accusées, se faire démonter par les avocats des plaignants.
    Et qu’il termine ça vie en prison.
    C’est ce qu’il mérite.

    1. Trump, Reagan, Bush ou Obama n’ont jamais compté. Une simple société privée peut leur clouer le bec (virtuellement ou par une balle). Ce ne sont que des pantins. Les vrais commanditaires sont cachés.

      1. Cela a commencé bien avant, les gafam ont censuré pour éviter d’envenimer la situation diplomatique.
        Plûtot regarder du coté des agences de presse (afp, reuters).

      2. L’Etat profond US est engagé dans une lutte à mort contre une réorganisation totale de l’économie mondiale avec les tensions que cela peut impliquer. Dans ce rude climat, les chefs d’états sont bien sûr menacés,(Biden remplacé par Harris) que ce soit dans leur pouvoir mais aussi en ce qui concerne leur propre existence.

  3. Les méthodes légales de lutte politique ont été épuisées par l’élite mondialiste.Trump savait et dans sa campagne préélectorale, la promesse fait aux électeurs sera tenue. Détourner l’attention pour maintenir et masquer une action secrète, l’émeute un outil de contrôle du territoire. Artificielle pour créer des mouvements de foule avec les tensions que suscitent les situations du tissu social. Trouver un ennemi commun pour unifier la nation s’est vérifiée а de nombreuses reprises au cours de l’histoire et les américains s’unirons derrière leur vrai “président”
    L’ordre naît toujours du chaos ou du désordre.

  4. Le mandat Trump (2016-2020) :
Au sein de l’establishment politique républicain et au sein de l’establishment militaire des USA une faction anti-globaliste s’est cristallisée. Anti-globaliste et globaliste se sont opposés dans une bataille d’ingénierie sociale concurrentes absolument homérique. Avec d’un côté les Quanon et de l’autre les BLM et Antifa. Malgré la démonisation des 1er par les média main stream le camp Trump a largement remporté la victoire électorale. La comparaison des audiences populaires de Trump et de Biden pendant la campagne en témoigne (Twitter de Trump 88 millions contre 35 millions pour Biden).

    Une fraude massive dans les swings states a permis au camp globaliste de voler l’élection. Tous les mécanismes institutionnels, principalement juridique, mais aussi politique, ont failli à rétablir la situation. Tout le monde s’est défaussé sur l’armée en lui confiant la responsabilité de faire, ou de refuser, un contre-coup d’état à la fraude globaliste. Les alliés militaires de Trump ont refusé le coup de force (rétablissement de la légalité constitutionnelle sous protection militaire). Ce refus a vraisemblablement pour but d’éviter des troubles dont les USA seraient ressorti encore plus discrédités et affaiblis sur la scène internationale. http://www.geopolintel.fr/article2535.html. Il est aussi possible de considérer que le refus des militaires alliés à Trump de bloquer la prestation de serment est une trahison. http://thesaker.is/zone-b-exists-thus-there-is-hope-i-promise-you/

    Les USA sortent profondément divisés de cette élection. Si comme le prétendent certain alliés de Trump des preuves substantielle de la corruption morale et politique des élites globalisées a été acquise par le camp anti-globaliste (intel-warfare), ils pourront être employé pour la continuation de la lutte contre le camp globaliste. Remarquons que les Antifa ont attaqués dès l’inauguration le siège du parti démocrate à Portland. Ceci témoigne peut-être des concessions qu’ils ont dû faire aux militaires pour sauver la présidence Biden. https://sputniknews.com/us/202101211081833485-antifa-congratulates-biden-on-inauguration-by-smashing-windows-of-dems-headquarters-in-portland

    Mais pendant ce temps-là les Trumpistes continuent à y croire.
    Pour les suivre: 
https://rumble.com/vd4e47-30-jours-pour-larme.html?mref=ay6rp&mc=emavy.



    https://www.rts.ch/info/monde/11891402-trump-va-etre-encore-la-pour-longtemps-assure-lambassadeur-americain-en-suisse.html



    Pour aller dans la ‘’logique’’ des Trumpistes, je retiens une déclaration (citation de mémoire) du retraité Ltnt Général Mac Inerney qui a dit dans une de ses vidéos que <<l’armée US était en train d’achever l’opération militaire la plus complexe de son histoire.>> On en déduit qu’une guerre secrète fait rage. Il n’est pas possible d’exclure que de nombreuse installation souterraine de l’état profond aient été détruites. (Ceci rejoint le serpent de mer des bases nazies ayant subsisté après la seconde guerre mondiale.) Dans ce cas de figure très hypothétique une présidence Biden ne pourrait plus être appuyée et ne pourrait que s’effondrer.

    Comme le relève strategika51.org l’arrivée de troupe continue à DC après l’investiture. L’affaire n’est peut-être pas pliée. Toute la complexité trumpiste, pour autant qu’elle soit réelle, a pour but d’emporter le contrôle de la masse. Le colonel Charles Lacheroy et son ‘’la masse est à prendre’’ est toujours d’actualité. La prise de la masse, le maintien de la mobilisation populaire est indispensable a un éventuel retour de Trump. Il est en cela bien aidé par l’extrémisme des démocrates. Étrange époque ou l’omniprésence de la propagande rend la réalité insaissisable.

    PS: Un commentateur russe avec un sens de l’humour bien aiguisé : “If the United States saw what the United States is doing inside the United States, the United States would have invaded the United States to liberate the United States from the tyranny of the United States.”

    1. Il y a des sources plus fiables et intéressantes que cet agité du bocal d’Alexis Cossette

      1. Cosworth 11/09/2001
        il y a surtout des gens plus intelligents que toi !
        tout le monde ne peut pas croire que 10 hommes armés de cutters puisse faire s’effondrer 3 tours avec 2 avions !

      2. Là, Cosworth57200
        Rocbalie t’a mis K.O.
        Car c’était toi qui défendais bec et ongles la théorie des médias sur les plans scabreux sur l’effondrement des tours du World Trade Center de 09/11

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :