Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

De toute évidence, il se passe des choses de plus en plus étranges à Washington D.C.

Officiellement, les autorités affirment qu’entre 6200 et 10 000 soldats de la garde Nationale resteront pour une période indéfinie à Washington.

Dans les faits, les avions cargo militaires de type C-130 Hercules et C-17 Galaxy ne cessent d’y affluer et de ramener des renforts en troupes et en matériel.

D’après certaines informations fiables, le nombre des troupes et des éléments des diverses agences fédérales de sécurité est assez élevé à Washington. Près de 40 000 soldats et agents fédéraux sont désormais temporairement déployés à Washington D.C.

Soit bien plus que le nombre de militaires US déployés dans des théâtres d’opérations de guerre à l’étranger.

Autre élément troublant et assez inédit. Au moins un avion d’attaque au sol, le fameux Fairchild Republic A-10 Thunderbolt II, survole les abords de la capitale fédérale depuis l’inauguration de l’administration Biden.

A quoi sert un tel déploiement de force? Les services habilités du FBI ont passé au crible les dossiers des militaires de la garde nationale ayant été mobilisés pour l’opération en cours à Washington. Ce qui démontre que le régime nourrit beaucoup d’appréhensions au sujet de l’allégeance des troupes et plus encore vis à vis d’un éventuel attentat perpétré par des éléments de la garde nationale. La mobilisation d’un avion d’attaque A-10 répondait donc à cette éventualité et c’est la première fois depuis la guerre de sécession que des troupes américaines sont considérées comme de potentielles cibles hostiles par leur commandement. La puissance de feu extraordinaire de l’A-10 est en effet parfaitement capable de venir à bout de bataillons complets d’infanterie non équipés de moyens de défense aérienne, d’autant plus que ces troupes relèvent de la garde nationale, moins entraînées et aguerries que des troupes professionnelles aguerries des corps expéditionnaires.

Des drones d’attaques sont également en cours de déploiement sur la côte-est des États-Unis et tout cela offre un spectacle surréaliste contrastant violemment avec les images aseptisées et lourdement censurées d’un système politique ne cessant de refaire les mêmes erreurs de désignation de POTUS (président des Etats-Unis) depuis des années. Après l’épisode Trump, lui-même choisi par une partie de l’État profond avant de dérailler du script original, l’épisode Biden a commencé dans une ambiance digne des films de science-fiction. Biden est un choix de sûreté et de statu quo pour les élites mais il semble qu’elles ne comptent pas trop sur ce personnage inamovible de la politique US. C’est sa vice-présidente qui aura des pouvoirs qu’aucun vice-président n’a jamais eu jusqu’à présent.

Cette crise de narration de la réalité aura des conséquences directes sur le plan international. La présence militaire US en Syrie, en Irak et en Afghanistan sera renforcée. La guerre froide 3.0 avec la Russie et la Chine connaîtra une escalade sans précédent depuis la guerre du Vietnam et le Pentagone est déjà à la recherche d’un point soft sur la carte géostratégique mondiale pour y déclencher un conflit sans risque en mettant en avant la splendeur retrouvée de l’Amérique triomphante et tous les indices en notre possession indiquent que ce point se trouve en Afrique.

Le Grand jeu s’est transformé en un jeu de miroirs.

20 thoughts on “USA: Un avion d’attaque au sol A-10 pour mater une éventuelle révolte des troupes déployées à Washington D.C.

  1. Bien d’accord avec vous! Yen a qui ferait mieux d’étudier avant d’écrire un torchon comme celui-ci.

  2. comme toute chose, le grand jeu se découple, et devient multiple.

    Le Grand découplage, c’est ainsi qu’on devrait nommer le grand reset. Car une minorité de va PAS se faire reseter son mode de vie.

    C’est une simple obligation énergétique: toujours plus haut, ok, mais pour un nombre d’élus réduisant en proportion.

    Tandis qu’une partie du grand jeu se jouera dans l’espace à coups de destruction des communication, d’autres micro parties se jouerons, localement, avec des drones, puis, comme prévu… Des pierres et des batons.

    Il faudra occuper les gueux jusqu’au bout.

  3. Vouais bien sûr un avion militaire pour mater les copains! Il a dû vachement en mater des troupes aux sol….. en faisant des ronds au dessus de la mer!

  4. chantage a l’arme atomique du regime sud africain de l’époque de l’apartheid sur l’angola et zone et qui avait l’aide des cubains et après traités de paix , petite phrase mais vaste en recherches .
    et le mozambique et le frelimo et le gaz naturel et le rouillan et cie .

  5. Il n’y aucun état en Afrique qui menace l’hégémonie américaine, il y’a bien le splendide royaume du Maroc mais sa puissance est bridé pour l’instant par Haschich VI

  6. Les C130 et C17 ne se dirigent pas vers ou en provenance de Washington mais plutôt de Richmond. L’A10 est plus proche (90 km) de la base navale de Norfolk que de Washington (150 km). Dommage que ces captures d’écran be soient pas datées.

    1. Il y a un article assez bizarre sur WND. Il parle de Brennan qui évoque la contre-insurrection que l’équipe Biden est en train d’agir à la vitesse de la lumière pour réprimer une insurrection comme celle que l’on a connu outre-mer.
      Brennan est un ancien patron de la CIA et un ennemi déclaré de Trump.

  7. les a-10 plus performants que les t-28 & t-6 utilisés pour des repressions dans le passé.

  8. “…indiquent que ce point se trouve en Afrique”
    SVP ne me dites pas que ce point se trouve en Afrique du Nord !

    1. L’Algérie est une cible que certain attendent avec impatience depuis longtemps,
      souvenez vous des mots de Botul (bhMerde) apres la Libye : (plus ou moins) Maintenant le tour à l’Algérie

      Mais ils vont se casser les dents sur l’Algérie, vu leur armement (art.Strategika51)

  9. Differentes sources (dont le site de Robert David Steel) sont à consulter au sujet du pourquoi autant de bidasses dans la capitale américaine.
    En voici quelques unes :
    https://www.msn.com/en-us/news/politics/trump-has-left-the-white-house-but-he-still-has-the-nuclear-football/ar-BB1cVwI4
    https://www.mediaite.com/tv/florida-man-with-nukes-cnn-reports-donald-trump-will-bring-nuclear-football-with-him-to-mar-a-lago/
    https://phibetaiota.net/2021/01/yoda-alert-reader-summarizes-x22-update-1-20-21/#more-160510
    https://qactus.fr/2021/01/21/q-infos-usa-republique-restauree/

    Sur les soldats et la piètre considération qu’en ont les civils pro-Biden (et ça c’est un très mauvais signe envoyé, je trouve) :
    https://www.zerohedge.com/political/after-two-weeks-sleeping-cold-marble-congress-boots-national-guard-local-parking-garages

    Sur l’avancement des travaux de Guantanamo sous le mandat Trump (pourquoi, pour qui ?) :
    https://vk.com/michel_marais?z=photo426176474_457242550%2Fphotos426176474

    À traduire avec l’excellent Deepl.com/translator

    Complot de l’État profond / Biden contre complot de l’équipe Trump / Q : à tout prendre, je préfère nettement celui des seconds, pour ma part !

    Bien à vous.

    1. Bien d’accord avec vous! Yen a qui ferait bien d’étudier avant d’écrire un torchon comme celui-ci.

      1. Et y’en a qui oublient qu’un avion de guerre, même aussi lent que le A-10, n’a pas besoin de survoler la zone ciblée pour y intervenir à temps.

        Il y a quelques années, un incident survenu à Paris a nécessité l’intervention d’un chasseur (beaucoup plus rapide qu’un avion d’attaque au sol qu’un A-10 ou un Su-25). La logique aurait voulu qu’un appareil ait décollé des environs de la région parisienne. Hé bien non. Les deux appareils ont décollé du Sud de la France pour une urgence au-dessus de Paris.

        Bref, on peut aussi fermer les yeux et ne rien dire. Après tout il se passe plein de choses dont personne ne parle n’est-ce pas. L’autocensure est une tendance d’avenir. La censure également. Bref, ici c’est un torchon, à votre place je n’y consacrerai pas la moindre seconde de mon temps disponible. (C’est ce que je fait avec la majorité des médias électroniques mainstream)

        Entre ceux qui croient que nous faisons le buzz pour les clics (alors que c’est démonétisé, merci Google) et ceux qui qualifient cet espace de torchon, on est pas sortis de l’auberge. Et j’oublie celui qui nous accuse à chaque tournant de sionistes ou je ne sais quoi.

        Le Web est vaste. Il y a un peu de tout. A quoi bon perdre son temps sur ce machin perdu que même Google ne référence pas sur son moteur de recherche. Faites une recherche et vous verrez le joli score.

        Bref, j’aurais du garder le site pour les initiés. Tout espace dédié au grand public finit par sombrer.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :