Stats

  • 6 632 338 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
04/03/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Au bout d’une conduite d’égout ou l’espérance humaine face à la manipulation avancée

Un troisième confinement ou assignation forcée à résidence de la population n’est en aucun légal et n’a rien à voir avec la légalité. C’est une mesure arbitraire relevant d’un programme international plus vaste visant à camoufler l’effondrement de l’économie réelle.

Le prétexte ne tient pas la route depuis longtemps même avec les variantes régionales d’un virus dont le taux de létalité demeure très peu élevé au sein de la population générale. En comparant de façon sommaire les statistiques mortuaires annuelles par pays entre 2019 et 2020, on se rend compte que la hausse du nombre de décès demeure très limité. Où sont donc passés les millions de morts du C19? Ils ont toujours été là. Invisibles. La culture mondialisée a fait passer la mort en arrière-plan et faute de la censurer, elle en a fait un business (sauf dans les pays musulmans où l’inhumation est gratuite). Les millions de décès annuels causés par le cancer, les maladies cardio-vasculaires, les accidents et mille autres causes de morbidité ont été exploités par l’ingénierie sociale du chaos pour créer un début de panique induite par la peur immémoriale de la peste afin de faire aboutir une manipulation autour d’un vecteur issu du virome maladroitement séquencé sans atteindre l’objectif recherché. Le coronavirus est le vecteur le plus adapté à ce type de manipulation. L’ingénierie génétique ayant échoué à le transformer en un vecteur létal, même en passant par d’obscurs laboratoires de guerre biologique britanniques, dont la tradition extrémiste est assez connue, l’impact sociétal et économique est par contre une réussite. On en est arrivés à qualifier de légalistes les personnes qui se conforment aux décisions des gouvernements en la matière et à insulter les autres, qui n’y croient pas ou ne veulent pas se faire enfermer. Les manifestations contre les restrictions et les contre manifestations de “légalistes” rappellent les meilleurs scénarii de films de science-fiction. De là à ce qu’une catégorie prenne les armes contre les “autres”, il n’y a plus qu’un pas que les médias seraient heureux de franchir. Car le confinement est un programme promu en premier lieu par les médias dont la crédibilité a été perdue, d’où un nouveau rôle dans la manipulation quotidienne.

Le virus le plus dangereux est celui de la peur. La gestion par la peur des populations est une technique fort ancienne. Remarquons qu’au passage que le terrorisme pseudo-islamiste ne fait plus recette et semble avoir été abandonné par les élites à la manœuvre. Inutile de crier au complotisme. Le simple fait d’avoir accepté un confinement généralisé, un couvre-feu des plus stupides en fin de journée et le port d’une muselière humaine donne définitivement raison aux complotistes. L’ingérence des géants du numérique dans la suppression des moyens d’expression d’un président en exercice des États-Unis d’Amérique et leur rôle dans la désignation de Chefs d’État ou des révolutions colorées ne laissent aucun doute sur le caractère complotiste des gentils philanthropes qui influencent les décisions les plus importantes concernant un bétail humain qui va frôler les huit milliards d’habitants.

Ni confinement, ni vaccins C19! Les vaccins développés contre le C19 seraient contre-indiqués pour les personnes ayant des lipomes, fibromes et les tumeurs bénignes. Ils seraient également dangereux en cas d’antécédents allergiques ou de déséquilibres immunitaires entraînant des réactions allergiques. Dans les décennies à venir, on découvrira les effets secondaires de ces produits commerciaux.

La vie est une maladie incurable se terminant invariablement et inévitablement par la mort. Un confinement est une forme d’emprisonnement dans un monde pénitencier divisés en enclos fermés où il faut un sauf-conduit (passeport) et parfois un visa pour se rendre d’un enclos à un autre. Pourquoi vouloir le compliquer avec un autre passeport sanitaire, un récurage nasal pour collecter de l’ADN et autres puces où seront emmagasinés nos informations sanitaires (Zuckerberg et Gates s’en frottent les mains)?

C’est pire que le scénario de Soleil Vert. C’est une aliénation physique de fait en attendant d’autres formes de coercition. Un jour, ils nous fourgueront des protéines d’origine humaine en guise d’alimentation respectant l’environnement. Applaudissez et ne cessez jamais de le faire, chers moutons endettés, l’avenir sera plus brillant qu’un bout de tunnel sans fin en espérant que ce ne soit pas une conduite d’égouts…

%d blogueurs aiment cette page :