Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Comme prévu de longue date, l’État profond US a désigné une marionnette issue de la gérontocratie politique américaine pour reprendre le cycle guerre-économie et propager une propagande rance basée sur la “démocratie”, la fumisterie du “changement climatique” et les droits de la communauté LGBTQZ en vue des les utiliser en tant qu’outils géopolitiques. L’outil du terrorisme semble difficile à réutiliser et sera affecté aux vassaux (le gouvernement français croit voir, au milieu d’un nuage de fumée de cannabis, le fantôme d’Al-Qaïda au Sahel). L’Etat profond a renforcé la stance hostile et belliqueuse à l’égard de la Chine et la Russie. La première puissance est accusée de vouloir rivaliser avec les États-Unis tandis que la seconde est accusée de vouloir détruire la démocratie et les valeurs de l’Empire (du déjà vu depuis les années 60). Pour l’usurpateur faisant office de président fantoche à Washington, c’est le retour de l’Amérique sur le devant de la scène. En d’autres termes , les retour aux affaires des faiseurs et profiteurs professionnels de guerres.

Sauf que le monde a profondément changé et il n’y a que les idéologues belliqueux du nouveau parti de la guerre à Washington et leurs alliés qui ne parviennent pas à actualiser leurs logiciels. Une proportion minoritaire mais non négligeable de l’opinion publique des pays du monde dit libre a découvert la supercherie de la matrice et les mensonges d’une propagande officielle à peine déguisée. La prise du pouvoir par les géants de l’internet, tous affiliés à la machine de guerre et du renseignement de l’État profond a choqué l’opinion mondiale. La censure en direct d’un président US en exercice à définitivement ruiné le prestige et la crédibilité de la fonction présidentielle américaine, réduite au rôle incongru de simulacre et de marionnette. Tout président US qui refuse de jouer le rôle est soit systématiquement décrié, dénigré, empêché par les chiens de garde du système ou dans certains cas favorables, froidement exécuté en public comme ce fut le cas pour Abraham Lincoln (1865), James A. Garfield (1881), William McKinley (1901) et John Fitzgerald Kennedy (1963). Certains ont échappé à un assassinat avant de rentrer dans le rang et faire semblant de jouer le jeu à l’instar de Théodore Roosevelt (1912) et Ronald Reagan (1981). D’autres présidents ont tenté des approches alternatives mais ont été remerciés de diverses manières. Richard Nixon (1969-1974) a fait face à des tentatives d’assassinat avant d’être contraint à la démission après une opération de guerre psychologique organisé l’État profond au point où sa mémoire est encore dénigrée par Hollywood. D’autres présidents comme Gérald Ford et Jimmy Carter ont été écartés par l’État profond car ils étaient trop rationnels et n’étaient pas trop enthousiastes à déclencher des conflits au profit du complexe militaro-industriel. Un autre président, issu de la téléréalité et de l’immobilier a posé un très sérieux problème à l’État profond en dévoilant un à un ses turpitudes en adoptant une politique sensationnaliste et tape à l’œil. Mais Donald Trump a dépassé toutes les lignes rouges convenues en échappant à un assassinat par l’adoption de la posture la plus pro-israélienne possible. Cela n’a pas empêché ses “amis” israéliens de le lâcher (une constante de la politique israélienne) et le livrer à la vindicte des médias mainstream que Trump n’a eu de cesse de qualifier de “Fake News” et des géants de l’Internet qui l’ont supprimé de la toile avant de faire face à des procédures légales et judiciaires ad vital aeternam. Aussi controversé qu’il a pu l’être, et nonobstant ses politiques à l’égard de la Chine et de l’Iran, Trump a reconnu être fier d’être le seul président américain depuis longtemps à n’avoir jamais déclenché de guerre durant sa présidence. Cela est en soi insupportable pour un État profond dont la seule raison d’être est la guerre perpétuelle.

Ce qui a changé dans les années 2020 est que le système politique US ne diffère guère de celui d’une république bananière dixit l’inénarrable George W. Bush et que le rapport de forces dans le monde a connu un changement de paradigme assez marqué. La plupart des pays du monde dit libre connaissent une descente aux enfers sur les plans politique, économique et sociaux les transformant en pays du Tiers-monde. La population est surveillée, manipulée et déniée de façon subtile de ses droits les plus élémentaires sous couvert de libéralisme. Les systèmes de santé se sont effondrés et la crise du Sras-nCov-2 vient de démontrer l’exploitation politique d’une science aussi inexacte que la médecine. La confiance des populations dans leurs systèmes politiques a atteint le fond et il n’y a que les faux sondages de la propagande qui continuent d’entretenir un semblant de normalité. Le discours de Biden est probablement un requiem d’un empire en pleine dislocation que seule une guerre mondiale peut ressusciter mais cela est loin d’être garanti. La chute est lourde.

35 thoughts on “Requiem pour un empire en chute libre

  1. What a great article! This site is so jam-packed with valuable information that I can’t wait to delve in and use the tools you’ve provided. I have a similar piece that will undoubtedly be helpful. Click Here to check it out

  2. cela fait penser à la serie derrick où on retrouve en 1998 le meme bureau de 1974 sans mise à jour.

  3. le criminel qui a inventé la nitro ou la dite dynamite et qui a causé la mort de combien de millions de gens se nommait nobel et les salopards de cette noblesse noir en scandinavie attribue un prix qui se nomme le nobel .
    comme les salopards s’assemblent et se ressemblent , alors qu’ils crèvent tous et aillent en enfer eux et leurs sbires dans le monde .

  4. Deux mots sur les prix nobel, histoire de demystifier le “broll”.

    Samantha Power l’autre egerie du pouvoir centrale US, en quelque sorte la voix de l’AIPAC à Washington, en gros la nouvelle Madeleine Albright, dans son fameux article au ForeignAffairs ici
    https://www.foreignaffairs.com/articles/united-states/2020-11-20/samantha-power-can-do-power

    avait dit que les Etats Unis sont la patrie bien sur des droits de l’homme, de la liberté, des LGBT etc…mais aussi la patrie de 40% des prix Nobel en tout, chimie, physique, economie, litterature, etc…
    Dit comme ça, faut le dire ça en met, c’est impressionnant. Durant ma jeunesse j’avais toujours été impressioné par un prix nobel -de la paix excepté, parce que je savais que c’etait du bidon-. Puis une fois l’Internet arrivée, j’ai commencé à relativiser, et me rendre compte qu’on était pas loin de l’arnaque. Je ne vais parler que des scientifiques, on est tous d’accord que les nobel d’economie, de litterature, de la paix etc…c’est politique, en gros de la Merde, avec un gros “M“.

    J’ai commencé à chercher les laureats, et beaucoup sont d’origine israèlites, effectivement ça en met plein la vue. Puis la premiere anomalie que j’ai constaté, c’est que je ne trouvais pas sur la liste des laureats ni Werner Von Braun, ni Serguey Korolev.
    Je reviens en deux mots sur Von Braun, c’est la pire pourriture de putain de nazis, et comme vous le savez, j’ai jamais pu blairer la vermine nazis, comme fasciste. Cependant il est le pere du programme spatiale US, et si quelqu’un devait meriter un tel prix c’est bien lui.
    On a beau detester quelqu’un, mais on ne peut faire tout ce que l’on veut. Par exemple j’ai jamais aimé Platini depuis la tragedie du Heisel en 1985, ou il a fait le tour du stade en rigolant, tout heureux qu’il était d’avoir glissé la bal-bal dans les buts, alors que les cadavres de 38 supporters italiens gisaient encore chauds dans le stade. Pour autant qu’on le veuille ou non, Platini est l’un des grands joueurs de l’histoire du footbal français. Il en va de meme pour Werner Von Braun, c’est une saloperie, mais c’est l’un des plus surdoués de l’histoire.
    Et l’alter ego de Von Braun c’etait Serguey Korolev, lui aussi le pere du programme spatiale soviétique, n’etait pas dans la liste des laureats. Pour la simple raison, la bureaucratie soviétique. Un obscure comité composé de gens en plus pas forcement scientifiques, avait decidé arbitrairement de ne pas le presenter au Jury Nobel.
    Troisième anomalie, l’un des plus grands medecins chercheurs français -si quelqu’un a me retrouve le nom svp, je suis prenneur- qui avait trouvé des traitements pouvant soigner nombre de maladies, avait été accablé durant une grande partie de sa vie. Sa femme nous avait expliqué lors d’une interview qu’un jour les policiers -GIGN si mes souvenirs sont bons- avaient debarqué chez eux. Cet homme n’a jamais eu de prix Nobel bien sur.

    Le prix Nobel c’est des publications scientifiques, puis est soumis à un comité national, si celui ci le trouve interressant, alors ce comité le soumet au jury Nobel à Oslo si mes souvenirs sont bons. En fait si ce comité national vous a dans le nez, y a aucune chance qu’on entende parler de vous.
    Du coups en voyant les infortunés que je viens de citer plus haut, privés du titre, on peut conclure que l’ensemble des prix Nobel, sont dabord et avant tout des titres politiques, en fait n’ayons pas peur des mots de la truanderie. Il est plus que probable qu’un scientifique qui a la medaille d’or au CNRS, aura bien plus de valeur.

  5. Je partage cette analyse à 95%,seule remarque concernant le monde«qui se dit» libre,et sa descente en enfer.

    Il ne se dit pas,il l’est,à differents degrés,suivant plusieurs paramètres,que l.empire anglo-sioniste,veut contrecarer cette dynamique en fesant croire que c.est faut.

    Quand à la descente aux enfer,je ne la voit pas.je voit une belle resistance et inteligente,que a besoin de coordination.

    Les deux locomotives du monde libre,sont en situation favorable de tout point de vu.

    Economique,politique,sociale,scientifique,militairre,technologique.sans parler de leurs entente totale,et leurs coopération strategique,qui est le secret de leurs reussites.que je pense que cette cooperation de 2016,comme elle a été déclarée,mais avant au moin une décennie.

    Quand au autres pays,en dépit de la pression maximale exercée,par different moyens,les nations libres s.en sortent mieux que les pays soumis qui sont couvert mediatiquemen,contrairement sioniste contre toutes les nations libres,qui deviennent plus nombreuses,années,après annees.à chaque année il ya un pays quu se détache discretement du train sioniste,qui roule droit au mur.

  6. Il y a déjà 10 ans sur le site du kremlin la voix de la Russie ( ex Radio Moscou qui est devenu Sputnik News en 2014 ) on avait plein de réactions et de prédictions concernant l’effondrement de l’empire .

    1. Gare à ceux qui restent attachés au train satanique,au moment de la collision.

  7. veto sur la livraison de f-35 aux emiratis , peut-etre qu’il sera de meme pour la maroc. Conclusion les marocains auront fait tout cela pour rien.

    1. Au moins, ils l’auront échappé belle comme les turcs.

      Economie d’argent,en plus éviter à leurs armées un fardo sans un plus palpable,plusieurs décennies.

  8. Il arrive que les chiffres revelent une realité. Souvent on peut se rendre compte de la santé d’un pays via les chiffres de l’education
    ici on observe qu’aux Etats Unis autoproclamés leader du “Monde Libre”

    http://blogs-images.forbes.com/niallmccarthy/files/2017/02/20170202_STEM.jpg

    on a 570.000 diplomés STEM – en gros math, sciences et techniques- alors qu’en Russie, pays deux fois moins peuplés, c’est 561.000. Ce que ne disent pas ces chiffres de Forbes, c’est que + de 55% des laureats sont etrangers -Asie principalement-.
    https://www.washingtonpost.com/opinions/us-graduate-students-in-stem-are-mostly-foreign/2019/09/25/65b28098-de37-11e9-be7f-4cc85017c36f_story.html
    On notera qu’en Inde il y a 2.6 millions de diplomés -dont beaucoup immigreront, sans doute aux USA-, la Chine ça tend vers les 5 millions. On va me dire “mais oui mais les diplomes chinois et russes ne sont en rien comparables aux occidentaux, parce que les plus grandes ecoles sont en Occident, les meilleurs systèmes d’education c’est les grandes ecoles Polytechniques, Stanford, Cambridge etc…Y a rien de comparable ni en Chine, ni en Russie…“. Vraiment ?
    Je dois reconnaire que j’y ai longtemps cru à ce bobard.
    Voyons la suite
    Il existe des olympiades par exemple en Mathematique, comme dans tout sport les meilleurs gagnent. J’ai toujours grandi, -du fait du conditionnement dans ma jeunesse- avec la certitude qu’on avait en France les meilleurs mathématiciens, parce qu’on me disait que les français sont des cartesiens -dixit ma prof de philo-, la France c’est le pays de Descartes et Pascal.
    Si on a les meilleures ecoles, donc nous français on doit etre forcement les meilleurs. Pourtant les chiffres sont là pour prouver autre chose.

    Il n’est pas necessaire de parler de la Chine. On s’aperçoit que la Hongrie, la Bulgarie, comme la Roumanie ne sont pas que des pays de “Roms”, ils comptent parmi les meilleurs matheux du monde. Bien meilleurs que nous. On constate avec amertume et degout que la France est entrain de quitter le top des 20 meilleurs nations, du fait des politiques qui se sont succédées, qui ont demoli l’education nationale et la recherche. Si la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie -tout comme la Chine et le Vietnam- ont de tels scores, contraiemeent à une idée reçue, ça ne doit rien au hasard. C’est les systèmes d’education socialistes, que les régimes fascistes de Hongrie, et Roumanie ont hérité et se gardent bien de transformer.
    Ici les meilleurs physiciens

    Maintenant on va me répondre que concretement c’est pourquoi faire si la Roumanie, et la Hongrie ne sont pas des puissances industriels ? Deja avec une telle question on admet implictement que notre système scolaire est, contrairement à une idée reçue, loin, et meme trés loin d’etre le meilleur et qu’on entre dans ce qui est + subjectif. A savoir les choix economiques des leaders d’Europe de l’Est.
    Voyons ce que ça donne en terme technologique et economique

    Soit dit en passant ce graphique qui s’arrette en 2017 l’Iran qui est mieux classé que nous dans les olympiades est passé devant nous en terme de brevets, et la Corée du Nord a depassé l’Italie. Un comble!

    Pour rappel, l’empire romain en declin faisait de +en+ appel aux populations germaniques à tous les niveaux, à un point tel qu’un moment, une grande partie de l’armée était composée d’auxiliaires que les romains appellés “Barbares”. Puis finalement l’empire s’est desintegré.
    Aujourd’hui, presque partout en Occident c’est l’education qui passe à la tronçoneuse, au point que les USA font de +en+ appel à de la matière grise venant d’ailleurs. Les declins n’arrivent jamais par hasard.

      1. @Silence
        je me contente d’un diplome du secondaire en éléctrotechnique
        Je n’ai pas mis ce commentaire dans le but de denigrer ce qui ne font pas d’etudes. Si tu penses que ceux qui ont le bac, ou le doctorat sont + intelligent tu te trompes lourdement. J’ai un bac + 4 et je ne suis ni + intelligent que toi, ni moins intelligent que toi. Il se trouve que tu as choisi ton metier, tu le fais bien, et c’est mieux comme ça.

        Le commentaire a été fait dans le but de completer l’article qui parle du declin US. J’ai expliqué que parfois les chiffres sur l’education peuvent donner des informations pertinentes sur la santé d’un pays.

        Je pense que tu es quand meme content d’apprendre que l’innovation, la recherche créent des emplois, et aident à maintenir notre niveau de vie en France. Mais neanmoins le gros problème c’est la bourgeoisie, qui entrave, ronge, et detruit tout. C’est ce qui cause la destruction des pays. L’empire romain était imbatable, personne ne pouvait s’opposer à son expansion. Ce qui a causé sa perte c’etait des generaux, ambitieux, arrogants, et des fonctionnaires oligarques qui s’entretuaient, jusqu’à provoquer la fin. Ils ont commencé par faire venir des auxiliaires d’autres contrées, partant de là c’est ce qui a causé sa fin. Aujourd’hui les nouveaux soldats c’est la matière grise, qui fait l’innovation et la recherche, et tout depend de l’education.

    1. 15 milliardaires sans diplômes

      Ils ont des milliards sur leur compte en banque, mais ne peuvent présenter aucune référence académique sur leur CV… Qui sont-ils ?
      Le top 15 des personnes les plus riches du monde qui ne disposent d’aucun diplôme universitaire.
      Leur secret ?
      Une créativité sans borne, beaucoup de persévérance et parfois aussi… de chance !

      Bill Gates, Microsoft, 54 milliards de dollars

      William ‘Bill’ Henry Gates III (né le 28 octobre 1955) est le fils d’un avocat et d’une institutrice. Il abandonne ses études à Harvard avec son ami Paul Allen pour élaborer un programme pour l’Altair 8800, l’ancêtre de l’ordinateur. Les débuts de ce qui deviendra plus tard une entreprise très prospère, Microsoft.

      Larry Ellison, Oracle, 28 milliards de dollars

      Lawrence Joseph Ellison (né le 17 août 1944) n‘est encore qu’un jeune homme quand il commence à travailler pour la société Ampex. Au sein de cette entreprise, il élabore une base de données pour un client très particulier : la CIA. Cette base de données se nomme Oracle. En 1977, il crée sa propre entreprise à qui il donne le même nom. Petite anecdote : Ellison possède le troisième plus grand yacht du monde, «Rising Sun», un modeste 138 mètres.

      Amancio Otega, Zara/Inditex, 25 milliards de dollars

      Ce designer et homme d’affaires espagnol (né le 28 mars 1936) suit son père à travers l’Espagne, engagé comme ouvrier du chemin de fer.Amancio Otega a commencé son impressionnante carrière comme coursier pour des magasins de vêtements. En 1963, il commence à fabriquer et à vendre ses propres vêtements. Il ouvre son premier magasin en 1975 et se développe sous le nom de… Zara. Ortega est propriétaire à 59,29 % des parts du groupe Inditex qui regroupe, Massimo Dutti et Bershka et emploie 14 000 personnes dans le monde.

      Christy Walton, Wal Mart, 24 milliards de dollars

      Christy Walton Ruth (née en 1955) est la veuve et héritière de John T. Walton, le fils de Sam Walton : le fondateur de Wal-Mart. Christy confie une grande partie de sa richesse à des œuvres caritatives, ce qui lui vaut le titre de donateur ou «femme» la plus généreuse au monde.

      Karl Albrecht, Aldi, 23,5 milliards de dollars

      Karl Hans Albrecht (né le 20 février 1920) est encore en guerre avec son frère Theo. Albrecht père était un mineur qui travaillera plus tard comme ouvrier dans une boulangerie. La mère, elle a une petite boutique dans un quartier populaire d’Essen. Après la Seconde Guerre mondiale, Karl et Theo reprennent l’épicerie des parents. La chaîne de supermarchés Aldi voit le jour en 1961. Après un désaccord sur la manière de conduire les affaires, les frères se partagèrent la société.

      Ingvar Kamprad, Ikea, 23 milliards de dollars

      Ingvar Kamprad (né le 30 mars 1926) est un entrepreneur né : jeune garçon, il se lance dans la vente d’allumettes à ses voisins puis de décorations de Noël, de semences et de stylos. Son gimmick ? Acheter en gros à un prix faible et faire un bénéfice sur la revente. À 17 ans, il reçoit un cadeau de son père et quitte les bancs de l’école pour fonder Ikea. Kamprad est également connu pour son avarice : il vole toujours en classe économique et ne dîne que dans des restaurants bon marché.

      Li Ka-Shing, Vastgoed, 21 milliards de dollars

      Li Ka-Shing (né le 13 juin 13 1928) s’enfuit en 1940 avec sa famille à Hong Kong. Quand son père meurt, il quitte l’école et travaille dans une usine de plastique. En 1950, il crée sa propre entreprise avec ses économies : Cheung Kong Industries. Son groupe comprend l’entreprise Kruidvat. Plus tard, Li se spécialise dans l’immobilier et fait entrer sa société en bourse.

      Liliane Bettancourt, L’Oréal, 20 milliards de dollars

      Liliane Bettencourt (née le 21 octobre 1922) est la femme la plus riche d’Europe. En 1957, elle hérite de la fortune de son père, Eugène Schueller, fondateur de L’Oréal. En 2010, elle est poursuivie en justice par sa propre fille qui l’accuse d’être sous l’influence toxique de son ami photographe François Marie Banier, à qui elle a donné un milliard d’euros. Le gouvernement français perdra son ministre des pensions dans ce scandale plein de rebondissements.

      Lee Shau Kee, Vastgoed, 18,5 milliards de dollars

      Lee Shau Kee (né le 29 janvier 1928) – aussi appelé le roi de la bourse asiatique -, est le deuxième homme le plus riche de Hong Kong grâce à ses activités commerciales dans l’immobilier, les hôtels, le gaz et l’Internet.

      Michele Ferrero, Chocolats Ferrero, 17 milliards de dollars

      Michele Ferrero (né le 26 avril 1925) doit, à 24 ans, reprendre l’entreprise de son père, Pietro, qui meurt d’une crise cardiaque à 1949. Pietro, pâtissier à Alba, a l’idée géniale de remplacer le cacao coûteux du chocolat par des noisettes et invente la pâte à tartiner Nutella, qui va rapidement inonder le marché. Le fils Michele s’avère particulièrement doué en affaires et diversifie l’entreprise avec ses fameux Ferrero Rochers et autres Kinder Surprise.

      Mark Zuckerberg, Facebook, 18 milliards de dollars

      Doit-on vous le présenter ? Mark Elliot Zuckerberg, né le 14 mai 1984, est un programmeur prodige et l’entrepreneur web le plus en vue ce dernier temps. Normal, il a créé Facebook. Zuckerberg ne regrette pas l’abandon de ses études à Harvard, paraît-il.

      Michael Dell, Dell Computer, 14 milliards de dollars

      Michael Saul Dell (né le 23 février 1965) commence ses études de médecine à l’Université du Texas alors qu’il est déjà propriétaire d’une petite entreprise informatique. Grâce à un prêt de ses grands-parents, il arrête ses études à l’âge de 19 ans et crée Dell Computer Corporation qui deviendra un des plus grands fabricants de PC dans le monde.

      Paul Allen, Microsoft, 12,7 milliards de dollars

      Paul Gardner Allen (né le 21 janvier 1953) arrête ses études au bout de deux ans à la Washington State University pour développer des logiciels pour PC. En 1975, il fonde Microsoft avec son ami d’enfance, Bill Gates.

      Savitri Jindal, JSW Steel, 12,2 milliards de dollars

      Après le décès de son mari Om Prakash Jindal dans un accident d’hélicoptère en 2005, Savitri Jindal (née le 20 mars1950) prend sa succession comme président non exécutif de Jindal Steel and Power Limited et JSW Steel. Elle devient ainsi la femme la plus riche d’Asie. En 2010, elle est nommée ministre.

      Roman Abramovich, industriel de l’acier, 11,2 milliards de dollars

      Roman Abramovich (né le 24 octobre 1966) est adopté à l’âge de 4 ans par son oncle. Au milieu des années 90, il construit sa fortune dans la privatisation des entreprises d’état russes. Ce milliardaire est également le propriétaire du club de football anglais Chelsea FC.

      Sources : Express.be  

        1. Dina Ds
          C’est vrai j’oubliais que toi le moteur de recherche Google c’est une ligne rouge, idem pour tout les outils que procure le Web.
          Pathétique.

    2. Sur qu’avec la religion de la shoah et l’accusation d’antisemitisme, ça n’aide pas à remonter dans le classement lol !

      1. Sur qu’avec la religion de la shoah et l’accusation d’antisemitisme, ça n’aide pas à remonter dans le classement lol

        Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer! Je ne sais pas si tu fais l’humour…
        Je te raconte mon cas, je suis venu au monde en 1967, j’ai commencé à aller à l’ecole en 1970. Puis quelque part entre la classe de 4° et 3° on avait une prof de musique, qui a eu l’idée de nous faire etudier la chanson de jean Ferrat, nuit et brouillard. Sauf qu’elle avait oublie qu’il y avait l’habituel troupeau des cancres, balaises, toujours assis entrain de s’extasier prés du radiateur, qui n’enlevaient jamais leur vestes. Et quand elle a commencé, les avions mirages en papier commencaient à survoler la piece. Eh oui c’etait le collège fin des années 70 et debut des années 80. La jeunes prof furieuse, a mis fin à l’experience de Jean Ferrat au bout de quinze minutes
        Le troupeau des jeunes “durs” estimaient qu’ils devaient prendre leurs aises surtout en cours de Musique, Dessin, et Français. Pour eux c’etait necessairement une annexe de la recréation, nos courageux caids l’etaient parce que les profs de Musique, comme celles de Dessin, et de français etaient des jeunes femmes assez mignones, timides, et debutantes. Contre les autres profs, comme celui de Math, en personne n’osait broncher.

        Puis l’année avant le bac en 1°, je ne sais pas si ça existe toujours, on avait une prof d’histoire geo, la cinquantaine passée, passionée par le sujet des chambres à gaz. C’etait dans le fond une brave dame, trés idealiste. On a eu deux seances d’une heure. Aprés le bac, j’ai été à l’université, ou comme tu sais chacun choisit sa specialité.
        Ma scolarité a commencé en 1970 et s’est terminée en 1990. Autrement dit environ 20 ans. Es ce que tu penses que les 2 heures quinze minutes consacrées aux chambres à gaz aurait pu impacter toute notre scolarité ?

        1. On peut dire que t’as eu la chance d’avoir été à la bonne école. Le niveau était de loin supérieur à celui en aujourd’hui. Et même très loin.

  9. l’outil du terrorisme semble difficile à réutilisé et sera affecté aux vassaux .
    c’est cela qui est terrible , ils le feront ceux dont la devise infame est : il n’y a pas de coinçidence ou la coinçidence n’existe pas , par leurs créations qu’est les al nosra , isis et cie et cela pour faire faire une guerre ethnique , religieux en france ou ailleurs et mettre les médias dominants sous leurs controle en furie et faire naitre la haine , vengeance et plus , des attentats sous faux drapeaux .

  10. ce serait bien si les phrases en latin/grec/ et ect… soit écrit en français simple et facile à comprendre , pour que ceux qui ne le savent pas puissent bien comprendre l’article .
    enfin c’est le choix de la redaction , mais ce serait un + , merci.

  11. La chute est lourde.

    Quand on fait le bilan, il est accablant, sauf que l’appareil de propagande occidentale fait tout pour faire passer des defaites en victoire, sauf que personne n’est dupe.
    Ici liste non exhaustive de ce qui s’est passé depuis le debut des années 2010.

    Le Nigeria -comme d’autres pays africains- poursuit ses bonnes relations avec l’axe Beijin-Moscou
    L’Algérie, en dépit des pressions accélere son rapprochement avec avec l’axe Beijin-Moscou.
    L’un des principaux coups de massu subit par les USA, c’est le recentrage,- ou réequilibrage- speculaire de l’Egypte vers l’axe Beijin-Moscou. A tel point que recemment fait inimaginable y a peine deux ans, des navires de guerre egyptiens, et russes en exercices ensemble en Mer Noire
    https://www.youtube.com/watch?v=BXhGhG6YIWc . Je ne raconte meme pas le reste, c’est à dire que les nouveaux leaders egyptiens sont entrain de basarder toute la quincaillerie occidentale -Rafale et matériel français exceptés-, et la remplacer par du matériel sino-russe.
    Le second coup de massu, et à mon avis qui va avoir d’enormes consequences pour les Etats Unis, c’est le basculement de la Turquie, qui de facto, n’est plus dans l’alliance atlantique. L’OTAN, telle qu’on l’a connu ne s’en relevera pas.
    Inutile de parler de toutes les républiques d’Asie Centrale, qui se rencentrent sur l’axe Beijin-Moscou.
    Le troisième coup de massu, c’est le recentrage du Pakistan vers la Chine, ça a commencé dés le début des années 2010, et l’integration de ce pays sur la BRI -Belt Road Initiative- la route de la soie. De meme que le remplacement à grande echelle de tout son matériel de guerre occidentale par du chinois.
    Recemment comme on a pu le constater, les Philippines traditionnels alliés de Washington, se tournent de +en+ vers la Chine, aux depens des occidentaux.
    En Birmanie, la fin de la recreation pour l’autre insupportable egerie occidentale Aung Sang Su Ki. Trop c’est trop.
    La Malaisie se recentre aussi vers la Chine
    Etc…la liste des revers -monde arabe excepté, ou l’empire en depit d’un réel declin partout ailleur, y gagne de l’influence- est longue. A commencer par le continent sud américain.
    Je pense que malgrés ce qu’on constate, les elites en Italie, et en Allemagne n’ont qu’une seule envie, faire ce que fait Erdogan.
    Dans le cas ou le Japon construira avec succés sont chasseur bombardier, il pourrait faire comme l’Egypte réequilibrer ses relations entre l’Occident, et l’axe Moscou-Beijin.
    Aujourd’hui, meme la puissance militaire US ne leur suffit plus à jouer le role de gendarme comme ils le faisaient durant les années 90 et 2000. La seule chose qui maintienne encore leur leadership, c’est le dollar.

    1. Intéressant.

      La vraie question est l’Inde, superpuissance émergeante. Un axe Washington / New Delhi / TelAviv pourrait prolonger la vie de l’Empire.
      Le Maroc est une puissance régionale, et semble avoir choisi la thalassocratie contre les tellurocraties.

      Un changement de camp de Berlin serait un casus belli pour Washington/Langley

      1. @Jordi
        J’ai pas vu ton message.
        Le Maroc est une puissance régionale,…
        Le Maroc n’a jamais été une puissance depuis en gros les XV-XVI° siècle. A l’heure actuel, ce pays vit sous perfusion. Comme ça a été ecrit par un des collègues du forum, et notre ami Strategika. Du jour ou les subventions européennes et US s’arretteront, ce pays pourrait disparaitre de la carte.
        L’armée maroccaine est insignifiante, meme si j’ai ma petite idée, faut demander à notre ami Strategika pourquoi, il en sait plus que moi sur le sujet.

        La vraie question est l’Inde, superpuissance émergeante.

        Ca c’est la vraie question Jordi. Au debut des années 2000 naivement je pensais que l’Inde serait comme la RPC aujourd’hui. Et puis d’année en en année je me suis aperçu qu’il n’en est rien. A l’instar des pays arabes c’est une entité fragile qui aura beaucoup, beaucoup de mal à affronter les defis du siècle. Et sincerement sa survie est engagée. Il y a pas si longtemps notre ami Strategika m’avait glissé au grés d’un commentaire, que concernant l’Inde c’etait sans espoir. A l’époque j’etais quelque peu dubitatif devant de tels propos, trompes comme j’etais par les projections de nos “chers specialistes” occidentaux. Ils ont le don de se foutre de nos gueules en permance, du genre graphiques sur PIB/pays, ils te mettent l’Inde devant la Suisse, et l’Allemagne. Un comble! Puis quand tu regardes, beaucoup de ces foutus graphiques ne sont en fait que des bons points, et encouragements à + de liberalismes, + de derugulations, enrichissement d’une micro minorité sur le reste de la population, etc…En fait y a qu’à se promener dans les rues de Geneve, Lyon, Hambourg, Shenzen, Milan par rapport à Bombay pour comprendre que jamais l’Inde ne deviendra une puissance.

  12. “Donald Trump a dépassé toutes les lignes rouges convenues en échappant à un assassinat . . . des géants de l’Internet qui l’ont supprimé de la toile avant de faire face à des procédures légales et judiciaires Ad vitam æternam .”
    l’auteur ferait bien de s’abstenir de vendre la peau du Donald avant qu’il ne fut tué !

    1. Rocbalie
      Soit tu en as pas assez dit ou trop dit.
      Allez Soit explicite.
      Car j’avoue être stupéfait par t’es avancés en scoops.

    2. Biden désigne « le concurrent le plus sérieux » des États-Unis
      Depuis 6 heures 5 février 2021
      biden
      Amérique et Europe – USA

      Présentant son discours de programme au département d’État jeudi 4 février, Joe Biden a qualifié la Chine de concurrent majeur des États-Unis et a promis que la concurrence avec Pékin serait menée à partir d’une position de force.

      Intervenant lors d’un premier discours diplomatique en qualité de Président au département d’État, Joe Biden a désigné le concurrent principal des États-Unis.

      Il a déclaré que son administration « relèverait directement les défis posés [à] notre prospérité, notre sécurité et nos valeurs démocratiques par notre concurrent le plus sérieux: la Chine».

      « Nous allons faire face aux abus économiques de la Chine, contrer ses actions agressives et coercitives, et repousser l’attaque de la Chine contre les droits de l’Homme, la propriété intellectuelle et la gouvernance mondiale », a-t-il détaillé.

      Coopérer dans l’intérêt des USA

      Néanmoins il a exprimé être prêt à travailler avec Pékin lorsque cela était dans l’intérêt américain.

      « Nous allons concurrencer en position de force », a-t-il martelé.

      Pékin avait, par le passé, rejeté toutes les accusations exposées par Donald Trump.

      Source: Sputnik

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :