Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La coalition militaire US a effectué des raids aériens massifs en Syrie orientale depuis des bases en Irak et en Jordanie. Les frappes aériennes ont visé la ville frontalière de Abou Kamal où se trouvent des milices paramilitaires irakiennes dont les fameuses Kataieb Hezbollah Al-Iraq, les brigades du Hezbollah irakien, soupçonnées d’avoir mené des tirs de roquettes sur une base stratégique de la coalition à Irbil, dans le Kurdistan irakien.

Ces raids aériens massifs sont les premières opérations militaires d’envergure menées sous l’administration Biden.

Des témoins oculaires ont rapporté avoir vu des dégâts matériels assez importants près des sites ciblés. Les milices paramilitaires irakiennes n’ont diffusé aucun communiqué ni divulgué d’éventuelles pertes humaines.

Le 15 février 2021, des tirs de roquette ont ciblé une base stratégique de la coalition près de l’aéroport international d’Irbil dans le Kurdistan irakien, suscitant une très vive condamnation de tous les alliés de Washington. Cette base régionale était donc d’une importance stratégique de premier ordre pour la coalition.

Les tirs de roquettes sur la base d’Irbil et l’ambassade US à Baghdad font l’objet d’une condamnation très sévère du gouvernement irakien. Ce dernier réclame le retour des contingents militaires de l’OTAN et multiplie les contacts avec Washington pour un plus grand déploiement de forces US dans le pays.

L’attaque d’Irbil était fort précise. Elle n’a pas été revendiquée de manière claire mais les soupçons pèsent sur des milices paramilitaires irakiennes pro-iraniennes dont les Kataieb Hezbollah Al-Iraq. Ces derniers ont publié du matériel de communication faisant l’apologie de la pluie de roquettes qui s’abat régulièrement sur les bases militaires US en Irak. Ces opérations revendiquées par “les Saraya Awliah eddem ou les compagnies des parents de sang” ont été baptisées sous le nom de code de “Black Death” ou “Mort Noire”. Ces groupes armés utilisant des roquettes et des missiles ont juré que l’armée américaine en Irak ne sera jamais en sécurité. Ces efforts s’inscrivent dans le cadre de la stratégie visant à expulser les forces US/OTAN d’Irak. Un objectif contraire à celui de la politique officielle du gouverment irakien à Baghdad ou celui du pouvoir kurde semi-autonome dans le Kurdistan irakien.

Dégâts matériels causés par des tirs de roquettes sur une base régionale de la coalition militaire US à Irbil, Nord de l’Irak, 15 février 2021.
Le bilan des pertes humaines de cette attaque audacieuse demeure confidentiel. Un communiqué aseptisé a fait état d’un mort de plusieurs blessés parmi des sous-traitants. La réaction US à cette attaque indique un niveau de perte plus élevé.
L’attaque d’Irbil démontre une fois de plus la redoutable précision des missiles et des roquettes des milices paramilitaires opposées à la coalition. L’ombre du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne n’est pas loin.

La situation est donc celle d’un retour aux années de braise. D’un côté, les milices paramilitaires irakiennes pro-iraniennes et pro-syriennes veulent se débarrasser de la présence militaire US en Irak et à terme, dans l’ensemble de la région selon l’esprit de la stratégie du général Sulaimani, commandant du Corps Al-Quds, assassiné par les américains lors d’un déplacement officiel, et de l’autre côté, les gouvernements de Baghdad et d’Irbil sont plus que jamais inféodés à Washington et sont utilisés pour obtenir des demandes d’aide militaire directe comme le justificatif d’un nouveau déploiement des forces US/OTAN en Irak, symétrique à celui réclamé par la Syrie auprès de la Russie.

L’Irak est perçu comme une zone de rupture du continuum stratégique de l’axe dit de la résistance liant Téhéran à Damas par Washington et ses alliés. À l’opposé, il est perçu comme un couloir naturel par lequel passe la logistique de l’axe par Téhéran.

La guerre dans le Croissant fertile, endémique depuis des décennies, vient d’être relancée pour une autre décennie.

18 thoughts on “la présence militaire US est le principal enjeu de la guerre du Croissant fertile

  1. mensonge ! il est impossible que les US aient bombardé car la Syrie est protégée par les Bavar-373 et autres armes iraniennes ultra-super-méga redoutables. C’est pressTV et autres qui l’affirme.

    1. @Debunker
      … il est impossible que …la Syrie est protégée par les Bavar-373 et autres armes iraniennes ultra-super-méga redoutables. C’est pressTV et autres qui l’affirme.

      Y a absolument rien d’impossible. Encore une fois, il ne faut pas tomber dans les pieges des propagande. Certes les occidentaux mentent tout le temps, mais j’ai vu d’enormes conneries made in “pressTV”, comme de l’ensemble de la presse arabe. Y a aucune arme decisive, que cela soit les Bavar, les S-400, F-22, Rafale, Typhooon, SU-35, J-20, M1 Abrams, T-14 Armata etc…Faut pas tomber dans l’exces.
      Pour comprendre la situation syrienne, il faut revenir au millieu des années 2000 au Liban. La pseudo revolution de “Mars 2005”, ou “Revolution du Cedre” qui a donné “l’alliance du 14 Mars” c’est en realité une alliance des vieux oligarques libanais piloté par les US et Israèl. L’objectif était à tout prix, et coute que coute le retrait de l’armée syrienne du Liban. Pourquoi ? Eh bien la frontiere entre le Liban et la Syrie est trés montagneuse, et les radars syriens au Liban pouvaient prevenir de toute action d’Israèl contre la Syrie. Atout que les Joumblatt, Fouad Siniora, Harriri et toute la clique étaient bien decidés à enlever aux syriens. Les américains comme Israèl avaient comme projet d’attaquer la Syrie, en fait la situation qui prevaut d’aujourd’hui. Une batterie de Bavar 373, ou S-300 aurait été infiniement plus efficace si elle était déployée au Liban, mais stationnée en Syrie, elle a une efficicatité dans le meilleurs des cas trés mitigée. Pour rétablir l’equilibre il faudrait que l’armée syrienne dispose d’AWACS -cependant trés vulnérable en l’etat, parce que l’armée syrienne n’a pas une aviation de combat adequate-, ce que la Russie refuse de livrer. Les iranniens pourraient s’en charger prochainement. Reste à savoir comment les israèliens et surtout US vont agir dans les prochaines semaines, et mois. C’est compliqué d’expliquer ce qui se passe en Syrie.

      1. Mon propos était ironique.

        Quoi que, dans le cas présent, les appareils US venant des secteurs Sud ou Est auraient été visibles, puisque tout le coin est plutôt plat. Sinon d’accord avec votre propos.

        1. Mon propos était ironique.
          Autant pour moi. J’ai tenu à le dire parce qu’y en a beaucoup, beaucoup sur ce forum qui sont persuadés que les S-300 et S-400 sont invincibles et sont donc des armes “miracle”, ou de la “Providence”. La propagande emanant de Sputnik -ex voix de la Russie-, PressTV etc…battant son plein, y a enromement qui y croient.

          1. Fox … Je suis tout à fait de ton avis. Il y a déjà une belle lurette que j’attend d’une nouvelle si un S-300/400 ait abattu un avion de chasse ou missile. Silence radio. J’attend toujours où sont-ils ces nouvelles?

          2. @Samoto
            Il y a déjà une belle lurette que j’attend d’une nouvelle si un S-300/400 ait abattu un avion de chasse ou missile.

            Comme toujours, les choses ne sont pas aussi simples qu’on pourrait le penser. Faut savoir que si les systemes de defenses aériens russes et chinois étaient si inefficaces, les américains et occidentaux n’auraient fait qu’une bouchée d’Assad, et la Syrie telle qu’on la connait n’existerait plus et depuis un bail.
            Bien avoir à l’esprit que les américains et israèliens ont des plans trés precis pour la région. Remodeler tout le monde arabo-musulman, puis s’attaquer à la Russie et la Chine. C’est l’agenda, et ils ne l’ont pas changé d’un iota. L’objectif d’Israèl est d’expulser les populations du sud Liban, de Palestine, faire main basse sur les reserves d’eau, de pétrole, et de gaz. Puis demanteler au plus vite l’Algérie, la Turquie, l’Arabie dite Séoudite et l’Egypte. Pourtant le plan occidentale est entrain d’echouer en Syrie, malgrés l’evidence du faible soutien que le gouvernement syrien a auprés de sa population. A mesure que le retard s’accumule, les adversaires des Etats Unis sont entrain de monter en puissance. Et plus il y aura du retard, moins le plan occidentale a des chances de reussir. En d’autre terme le temps presse pour l’Occident, et ça devient critique.

            Aprés les terribles pertes que les US ont eu au Vietnam, ils ont “updaté” -en fait “modernisé”- leur doctrine d’emploi de l’arme aérienne. Ils n’envoient plus les chasseurs bombardiers pilloner des cibles comme ça, il faut que ces avions soient epaulés par une lourde infrastructures de radars et brouilleurs au sol, mais aussi de radars et brouilleurs aeriens. En fait pour qu’un raid de chasseurs bombardiers occidentaux ait lieu, il faut une armada d’AWACS, d’ELINT, de satelites, qui doivent couvrir de façon electronique les avions d’attaque. Je ne sais pas si les S-300 peuvent abattre un chasseur bombardier, toujours est il que ce complexe composé de S-300, Pantsir, Buk etc… menace les avions ELINT, et AWACS occidentaux. Autrement dit il prive les avions occidentaux d’une couverture electronique, ce qui les rend d’autant plus vulnérables. C’est pas le fait du hasard si les attaques se font via des missiles de croisières lancés loin de la portée des radars, missiles syriens et russes.
            Donc dire que les S-300 sont efficaces on ne peut pas l’affirmer, et dire qu’ils sont inefficaces on ne pas l’affirmer non plus. Neanmoins leur presence semble pour l’instant suffisament dissuasif pour faire derailler les plans occidentaux.

  2. En fait il font la guerre pour pouvoir continuer à faire la guerre. Un seul terme pour les qualifier ils sont démoniaques.

  3. Petites précisions dont vous avez certainement eu connaissance, non ? : « … Katib Hisbullah (sans lien avec le Hezbollah au Liban) et le KSS sont sous le commandement du PM irakien. Ils ont été fondés avec l’aide de l’Iran en 2014 pour lutter contre Daech. Depuis 2018, ce sont des forces irakiennes régulières payées et équipées par le gouvernement irakien et non par l’Iran. Cette attaque aggravera la situation en Irak. D’autres attaques contre les unités américaines et étrangères sont désormais assurées. … » Extrait paru sur le site « Moon of Alabama » à la date du 26 février 2021.
    D’autre part, paru sur le site de ELIJAH J. MAGNIER Middle East Politics, il y a une description fort intéressante sur les forces politico-militaires en présence en Irak, voir à cette adresse Internet : https://ejmagnier.com/2021/01/26/lirak-se-libanise-penchera-t-il-du-cote-des-usa-ou-de-liran/, il est clair que le PM irakien Nouri al –Maliki (dont tout le monde ou presque ?, connait ses affinités avec Washington, afin de finaliser un important emprunt auprès du FMI grâce à l’aval des USA) voir aussi à cette adresse Internet : https://www.lefigaro.fr/international/bagdad-a-donne-son-aval-au-renforcement-de-l-otan-en-irak-20200213 ainsi que: https://www.voaafrique.com/a/le-premier-ministre-irakien-plaide-pour-une-aide-supplentaire-des-etats-unis/1780757.html

    1. HS : extrait d’un article paru sur le site Internet https://www.topsante.com/, à l’adresse Internet suivante : https://www.topsante.com/medecine/maladies-infectieuses/zoonoses/chiffres-covid-fevrier-2021-coronavirus-france-634781

      Le gouvernement se refuse toutefois à reconfiner totalement, rappelant que la situation n’est pas celle que nous avons connue lors des précédents confinements. MAIS : “Notre choix de ne pas confiner a une contrepartie, souligne Jean Castex, c’est celle d’ “être réactif en cas de reprise” via une stratégie territorialisée, en lien avec les élus locaux, au cas par cas, comme cela a été fait dans certains territoires : en Moselle, à Mayotte, à Nice et à Dunkerque.
      Ce genre de phrase : « … c’est celle d’ “être réactif en cas de reprise” via une stratégie territorialisée, en lien avec les élus locaux, … », tout le monde sait que c’est de l’argutie pure et simple, car c’est macron qui décide de tout, point barre…
      [CHIFFRES COVID DIRECT] Face à la progression du Covid-19 ces derniers jours, le gouvernement confirme une stratégie territorialisée “au cas par cas”. Alors qu’un confinement partiel est prévu le week-end prochain à Nice et Dunkerque, 20 départements passent en “surveillance renforcée”. De nouvelles mesures pourraient y être appliquées le 6 mars. Voici les 20 départements : Alpes-Maritimes, Bouches du Rhône, Drôme, Eure-et-Loir Meurthe-et-Moselle, Moselle, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Rhône, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Var, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise
      Le trio infernal dudit “gouvernement” (en fait la secte macroninenne), verran, castex et macron. Le premier de la bande, verran, ment comme il respire, (et depuis “l’affaire des masques”, on se demande ce qu’il fait encore dans cette équipe de branquignoles ?), le second est devenu incompréhensible, le roi de l’embrouille ; est-ce dû à son grand âge ou est-ce une stratégie voulue pour paraitre encore plus con qu’il n’est en réalité, mystère ? le dernier, le chef de sa propre secte, ado colérique et capricieux, à l’insulte (trop) facile (surtout lorsqu’il s’agit de gens du peuple, mais pas que…), sait depuis “l’affaire des masques”, acte et cafouillage tout à fait voulus, car faisant parti d’un stratégie d’ensemble très élaborée, et dont le but ultime est bien évidemment la réélection de macron à la tête de l’Etat français. Donc, verran et castex joue les mariolles de service, pour embrouiller le bon peuple par des explications de plus en plus approximatives et oiseuses, pour que le bon peuple y perde définitivement son latin. 1er objectif, faire durée la farce des vaccins jusqu’aux prochaines vacances d’été, tout en essayant de faire croire qu’ils (les membres du gouvernement), n’y seraient pour rien, la preuve, puisque les laboratoires sont des entreprises privées, et de ce fait, ont leur propre autonomie et calendrier. Donc, instrumentalisation de la crise épidémique, avec l’affaire des masques et actuellement l’organisation (en fait la désorganisation) des vaccinations au compte goutte (entre temps, il (macron him-self) c’est débarrassé de la très probable raclée avec le report des élections départementales et régionales (ne pas oublier de repousser les élections départementales et régionales de mars à juin, sinon la raclée assurée !) voir à cette adresse Internet (“l’explication” qu’essaie de nous vendre castex) : https://www.ladepeche.fr/2020/11/13/report-des-elections-departementales-et-regionales-en-juin-2021-jean-castex-est-pour-9198765.php. On envoie donc le populo faire bronzette cet été un peu partout (et il est sûr et certain du scénario, puisque c’est exactement le même que celui de l’année précédente), et re-propagation assurée du virus covid-19 dans tout l’Hexagone. Encore quelques mois de gagné, jusqu’en, mettons cet hiver, et au passage, on ressort le viel épouvantail de la peur (ça marche à tous les coups!), la présidentielle est prévue au mois d’avril 2022 (Wikipédia : « macron ayant pris ses fonctions le 14 mai 2017, la passation de pouvoirs éventuelle devrait avoir lieu le 13 mai 2022 au plus tard. Le premier tour de l’élection présidentielle se tiendrait donc entre le 8 et le 23 avril 2022, le second tour ayant lieu deux semaines après le premier. ») . Il aura bien entendu le soutien indéfectible de tous médias aux ordres (re-bourrage de crâne), il ressortira pour la circonstance, l’épouvantail-repoussoir Marine Lepen, en ayant eu grand soin de laminer toutes formes d’opposition à sa mégalomanie (comme dans un pays totalitaire, la France, car il suffit de se rappeler avec quelle barbarie il a utilisé ses miliciens pour faire massacrer et emprisonner les Gilets Jaune…)

      1. PS : il peut tout aussi bien, comme il l’a fait avec le report des élections départementales et régionales en juin 2021, reporter les élections présidentielles prévues en avril-mai 2022, et décider d’occuper le pouvoir sans passer par les urnes…

  4. Faux ! Une fois n’est pas coutume, votre titre est inexact, les US et l’OTAN ne sont que les supplétifs des sionistes qui veulent diviser tout le monde musulman en micro-état afin de les piller et les réduire en esclavage pour qu’il acceptent le règne de leur faux messi le dajjal qui apparaîtra à Jérusalem
    Une personne ayant un BEP en géopolitique sait qui tirent les ficelles dans cette région du monde et même ailleurs…

  5. Une roquette tout les six du mois, tu parles de guerriers haha
    Ils sont combien ces branleurs d’iraniens ?? 1 000 ; 2 000 en Syrie, qu’est ce qu’ils foutent depuis 20ans la bas ?? Pas foutu de monter une opération et de s’attaquer simultanément aux bases us ??

    1. L’Almoravide
      Facile à dire comme ça !
      l’arrière train posé sur le divans ton portable sur les genoux, tapotant sur ton clavier, pour accusés les iraniens de poule mouillées.
      Nous pourrions en dire autant des autres en faces.
      Une guerre ne se déclare sur un coup de tête, sans en mesurer tous les contours.
      Une guerre se gagne en restant toujours de la partie, quand celle-ci prendra fin.
      Dans une guerre la pire des inconnus pour tout les participants, c’est que personne ne peut prédire en avance son issue .
      Juste qu’il y aura beaucoup de casse, des pertes de toutes sortes, qu’il y aura beaucoup d’inconnues sur son déroulement et ceux qui y participent.

  6. MOUAIS
    Du réchauffer !
    Il n’y a pas de quoi fouetter un chat.
    L’éternel recommencement, jusqu’au moment au l’inattendu se produira à cause d’une bavure de trop.
    Et là; ça fusera dans tous les sens pour ne plus s’arrêter.

  7. Irbil est en territoire irakien, ou la majorité de la population est kurde plus que favorable aux Etats Unis. J’ai deja cotoyé des kurdes, dans leur immense majorité ils ne jurent que par le UK et les USA. Il est impossible que ceux qui ont mené l’ attaque de la base américaine ne s’attendaient pas à une riposte US adequate. En depit de ce qui est fanfaronné par les Etats Unis et l’OTAN, je ne suis pas sur que le bilan des pertes humaines soit aussi elevé qu’annoncé par le Pentagone. Les raids aeriens ont probablement detruit des infrastructures matériels, et je pense que les US continueront à bombarder si c’est pas dans les jours qui viennent, alors dans les semaines, dans les mois. Les milices irakiennes quand à eux continueront à attaquer les US, et surtout frapper le maillon faible, les chaines d’approvisionnement, en gros la logistique. A cela l’OTAN rispostera encore et encore par des attaques aeriennes. A cela va s’ajouter les déploiements de soldats US. Toujours est il que les USA et leurs alliés de l’OTAN s’enlisent dans une autre guerre.
    Les milices irakiennes sont peut etre soutenues par des clans du groupe des gardiens de la révolution visceralement hostiles à la mafia des oligarques menée par Cheikh Rouhani. C’est peut etre le résultat d’une guerre de succession au guide Ali Khamenei.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :