Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Selon des informations crédibles, l’attaque du 15 février 2021 contre une base logistique régionale conjointe de la CIA et du Mossad près de l’aéroport international d’Irbil dans le nord de l’Irak a été menée par un groupe armé totalement dont les membres ont des liens avec des responsables du renseignement du pouvoir autonome kurde et donc directement affiliés au renseignement américain.

Cette attaque imputée par les médias à des groupes paramilitaires irakiens pro-iraniens et donc à l’Iran a été revendiquée par un groupe totalement inconnu à la dénomination fort bizarre dans un Arabe qui semble incohérent et que certains spécialistes rapprochent de celui d’une traduction Google hâtive. De son côté, Téhéran a formellement démenti tout lien avec cette attaque.

Cette opération est qualifiée par nos sources comme une attaque sous faux drapeau s’inscrivant dans le sillage de la relance de la guerre au Levant, l’accroissement des pressions sur l’Iran et la relance des campagnes de dénigrement et de propagande anti-Syrie comme l’illustre le New York Times d’une manière totalement ridicule (“Al-Assad interdit les émissions culinaires pour faire oublier la misère”), ou encore la condamnation par un tribunal allemand d’un ex-policier syrien demandeur d’asile pour torture et crimes contre l’humanité après avoir été assimilé à un membre de la police politique syrienne en 2011 par d’autres demandeurs d’asile syriens à qui il devait de l’argent.

Cette attaque vise à relancer les affaires des bellicistes revenus aux affaires à Washington et à justifier des frappes US en Syrie en violation totale et flagrante du Droit international et de la souveraineté syrienne.

Cette mise en scène sert également à accentuer la pression sur l’Iran et réduire son influence en Irak. Le gouvernement de Baghdad a été forcé de solliciter en catimini mais de manière tout à fait officielle le déploiement de forces de l’OTAN dans l’ensemble du pays.

La duplicité irakienne est une constante des sables mouvants de la politique locale. Les médias irakiens sont extrêmement critiques de Washington mais la plupart reprend et défend sa stratégie en Irak. Côté gouvernemental, une posture anti-américaine est adoptée en trompe l’œil vis à vis d’une opinion interne très volatile et susceptible de verser dans la lutte armée à tout moment. En réalité, le gouvernement de Baghdad est plus inféodé à Washington que l’ont été les gouvernements mis en place à Tokyo ou à Berlin en 1946 au lendemain de la Seconde guerre mondiale. La seule différence est que l’Iran y exerce une influence prépondérante via des leviers multiples. Une influence cependant limitée vu la corruption astronomique générée par Washington et dont profite largement la majorité des politiques irakiens, y compris ceux qui sont présentés comme des Chefs religieux radicaux qui ne cessent de menacer Washington en public tout en recevant de nombreux avantages auprès de certains services de la gigantesque ambassade US dans la zone verte.

La Syrie a condamné avec une extrême vigueur les bombardements américains dans l’extrême est de son territoire en les qualifiant d’agression lâche tout en appelant au retrait des forces spéciales US, israéliennes et turques de Syrie en référence directe et sans équivoque à la base fortifiée d’Al-Tanf près du triangle frontalier entre la Syrie, l’Irak et la Jordanie pour les forces US et israéliennes. Les forces turques demeurent essentiellement dans la province d’Idlib mais se permettent des incursions asses importantes dans le Nord de la Syrie (jusqu’au Kurdistan irakien où intervient également l’armée turque).

Quelques médias font mine de découvrir une certaine continuité belliqueuse dans l’administration Biden alors que c’est exclusivement une administration dédiée à la relance des guerres pour le profit des oligarchies de l’État profond et qu’elle ne doitbsa désignation qu’à cet objectif précis et unique. Cette prosture était fort prévisible et n’offre aucune surprise. La guerre est un business fort lucratif pour l’État profond et tous les moyens sont bons pour la justifier.

Au delà de ce mini remake de l’attaque du Golfe du Tonkin, il existe à l’heure actuelle deux volontés contraires et opposées au Moyen-Orient: la première vise à expulser les forces US et leurs alliés de la région ; la seconde s’efforce de déployer plus de forces et de changer la configuration politique de manière à ce qu’elle soit toujours favorable à cet objectif. Les pions sont positionnées pour un conflit durable et susceptible de se transformer à tout moment en une surprise stratégique décisive qui dépendra avant tout moins des systèmes d’armes utilisés que d’une réelle volonté d’aller jusqu’au bout.

15 thoughts on “L’attaque sous faux drapeau d’Irbil marque le retour aux affaires des bellicistes professionnels à Washington

  1. les puissances etrangères profitent des faiblesses du à l’invasion de 2003.

  2. A la lecture de votre article, cher Strategika51, il me vient à l’esprit cette citation du “grand Charles” : « les choses derrières les choses… », comme il le disait si bien, deviennent on ne peut plus claires, alors qu’à l’inverse, la situation vient de s’obscurcir d’un coup, d’un seul, et à l’infini !, et parallèlement à cela, la faiblesse du nouveau “Potus”, Biden, malgré ses très (trop ?) nombreux conseillers politico-militaires, auxquels il faut bien entendu ajouter les multitudes d’arrivistes qui l’entourent (dont son propre fils) risque fort de le pousser à le faire tomber presqu’aussi facilement que l’ancien président étasunien, Trump, dans les pièges tendus par des joueurs d’échec hors pairs tels que les présidents, Poutine et Xi (bien que la culture TAO n’y est pas pour rien !), et surtout les dirigeants de la République islamique d’Iran (sans jamais oublié qu’ils sont les héritiers directs de la culture persane…) Plus les conflits dureront, et plus la facture sera lourde à assumer par tous les protagonistes, et la meilleure façon de perdurer (puisque le nerf de la guerre c’est l’argent), c’est de priver de ressources certains belligérants (tels que les voleurs de ressources naturelles et autres – Gaz, pétroles et autres richesses)

      1. L’eau est depuis de nombreuses années considérée comme une arme redoutable, de nombreux récits l’attestent, quand certains empoisonnent délibérément des puits ou points d’eau, des oasis, des cours d’eau, des rivières, des mers ou des océans, ce n’est absolument pas une fiction, mais bel et bien la réalité ! Extrait d’un article paru sur le site d’Elijah J. Magnier à l’adresse Internet suivante : https://ejmagnier.com/2021/03/02/liran-et-la-turquie-se-dirigent-ils-vers-un-nouveau-conflit-au-moyen-orient/
        Extrait : « … Sur un autre plan, Ankara a réduit la quantité d’eau qui s’écoule dans l’Euphrate, ce qui a forcé la migration de plus d’un million d’agriculteurs irakiens après la sécheresse causée par la construction de barrages turcs. Le débit de l’eau est réglementé par le droit international. Cependant, la Turquie l’utilise comme effet de levier contre le gouvernement central de Bagdad quand elle le peut. … » Dans ce cas il s’agit d’un million de paysans (sans compter les membres de leurs familles), que l’on prive délibérément d’eau, pour des raisons guerrières, mais les victimes par le monde se comptent par dizaines voir par centaines de millions d’êtres humains… »

  3. Et moi qui avait cru lire qu’on nous avait annoncé la fin de l’empire…

    1. @Un ancien de la GE T’immagine l’ancien, si t’étais encore en poste, t’aurais fait ta journée de 12 heures dans la fournaise irakienne, scotcher devant un pc à tenter de décrypter des fréquences et pour finir la journée et pour te remercier des services rendus, tu te prends un missile tirér par un juif qui aura reçu l’ordre de sa hiérarchie de provoquer un false flag hahahaha

  4. Les Américains ne s’arrêteront que face à une déculottée militaire. Jusque là, ils continueront à nous emmerder. Le clash est aujourd’hui une nécessité absolue,quel qu’en soit le risque.

    1. Les Américains ne s’arrêteront que face à une déculottée militaire. Jusque là, ils continueront à nous emmerder.
      C’est exactement ça. Encore faut il preciser qui sont ces americains. Entre la clique à Blinken -represantant de l’AIPAC c’est eux qui dirigent toute la diplomatie à Washington, les autres faisant que de la figuration-, et l’américain soudeur, et paysan du Middle East y a tout un monde.
      Je pense que tout est entrain de se jouer à Teheran. Y a une partie qui est en fait l’immense majorité de la population, qui a vraiment envie de resister coute que coute. L’autre partie -un schemas bien connu à travers le monde-, une mafia, l’oligarchie iranienne qui a une envie de dingue de faire la “paix” avec les occidentaux, lacher l’encombrant programme nucléaire, laisser tomber les alliés regionaux comme le Hezbollah, le Hamas, la Syrie, oublier la Palestine, et faire des “affaires” avec les US comme au bon vieux temps. Tout est entrain de se jouer sur fond de crise de succession du guide Ali Khameney. L’envie de l’Oligarchie -c’est fou la ressemblance avec la France de 1792- c’est d’en finir avec ces “guides” qui entravent le bon fonctionnement du Biz. Sauf qu’aprés l’assassinat du general Souleimani, cette mafia à Teheran a été surpise par la deferelante populaire en faveur des actuelles institutions.
      On ne le dira jamais assez, la puissance des américains tient surtout du fait de la division, et l’eclatement des sociétés arabes incapable de se rassembler autour d’un objectif commun malgrés une menace mortelle.

      1. si un chef (arabe) naturel apparaît, il est éliminé par les autres. cela rejoint un fil précédent : les salauds ne s’aiment pas, voire se combattent .Tout comme les mafias entre elles, mais qui restent cependant capables de s’unir pour dégommer un juge.

        1. d’un coté il y a la dictature mise en place par l’oligarchie mondialiste occidentale et de l’autre la république US certes très imparfaite mais qui reconnait au citoyen le droit au port d’arme !
          l’oligarchie mondialiste occidentale est composés de crétins cupide a l’image des oligarque de la fin de l’ère soviétique qui n’ont eu de cesse de pillé leur pays . cette oligarchie mondialiste occidentale est une proie rêvé pour le parti communiste chinois et sa dictature qui lui tien ses milliardaires en laisse courte !
          j’ai donc choisis la république !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :