Stats

  • 7 115 495 Hits
16/10/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Irak: la base US d’Ain Al-Assad pilonnée par des roquettes

Dix roquettes de type Arash-4 de calibre 122 mm (portée : 40 kilomètres) se sont abattus ce mercredi 03 mars 2021 sur la base américaine de Ain Al-Assad, dans la province irakienne occidentale d’Al-Anbar quelques heures après que le CentCom US avait diffusé une vidéo des frappes balistiques iraniennes du 08 janvier 2020 ayant ciblé la même base militaire.

Camion à benne ayant été utilisé pour camoufler le tir de roquettes de 122 mm visant à nouveau la base US d’Ain Al-Assad.

Cette nouvelle attaque a été filmée par des smartphones utilisant le réseau 4G+ de l’opérateur de télécommunication Zain (anciennement MTC, fondé au Koweït en 1983 et présent en Arabie Saoudite, au Bahreïn, en Jordanie, au Liban, en Irak, au Soudan et au Sud -Soudan).

Cette attaque aux roquettes de 107 et 122 mm s’inscrit dans le cadre d’une escalade en série ayant pris pour cible l’ensemble des bases militaires de la coalition, y compris celles dont l’existence est niée par le gouvernement irakien.

Rien que depuis le mois de février 2021, des attaques à la roquette ont ciblé des bases US à Baghdad, à Balad, près d’Irbil et Ain Al-Assad.

Il semble manifeste que les C-RAM (Counter Rocket, Artillery and Mortar) ou les systèmes de detection et d’interception des projectiles d’artillerie, de mortier et des roquettes installés dans certaines bases militaires US en Irak, demeurent moins bien efficaces à éviter ces frappes sporadiques et inopinées que ce que les médias specialisés tentent de nous le faire croire.

Les C-RAM des bases US près de Baghdad sont devenus un motif de blagues parmi la jeunesse irakienne pour laquelle le système génère beaucoup de bruit pour un résultat proche du zéro.

Tir d’une muraille de métal incandescent d’un système C-RAM dans la Zone Verte (Green Zone) fortifiée de Baghdad lors d’une alerte aux tirs de roquettes. Les armes à tir ultra-rapide d’un C-RAM comme le Phalanx sont capables de projeter entre 7000 et 10000 projectiles par minutes.
Activation des défenses anti-artillerie au dessus de l’ambassade des États-Unis à Baghdad, Zone verte fortifiée. Des dizaines de roquettes tombent mensuellement dans ce périmètre ultra-sécurisé de la capitale irakienne.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :