Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Loin des diversions médiatiques ou les futilités absolues des réseaux sociaux, la montée en puissance des capacités d’une frappe fulgurante contre la Russie en Europe orientale continue à une cadence soutenue.

La crise économique et financière mondiale, l’effondrement total de la propagande occidentale et la faillite du système politique US ne laissent à l’État profond qu’une option. La pire de toutes: une escalade de la politique hostile contre la Russie, laquelle ne peut aboutir qu’à un affrontement. D’abord par proxy. Puis direct. Avec des conséquences fort désastreuses pour l’ensemble des protagonistes et des retombées catastrophiques pour le système de sécurité collectif.

En réalité, le leadership russe, tout comme son homologue US, est préparé à cette ultime éventualité. La seule variante est de savoir qui le premier va perdre son sang-froid et la maîtrise du jeu de dupes pour dévoiler son intention finale. Tous les éléments laissent entendre que c’est l’actuelle équipe à la Maison Blanche qui va déclencher les hostilités et mener ouvertement une campagne hostile d’une ampleur inédite contre Moscou. Peu importe le prétexte avancé, que ce soit la reprise d’éléments de guerre psychologique basés essentiellement sur l’accusation d’une ingenrence russe dans les élections présidentielles US et par voie de conséquence une ingérence russe visant le sabotage de la démocratie parfaite et exceptionnelle (l’image ne tient pas mais la symbolique est un élément à charge) ou encore le blocage de la guerre en Syrie, la paralysie de l’Ukraine, l’accès de la marine de guerre en Méditerranée, la guerre des vaccins et les pertes occasionnées aux Big Pharma par une soi-disant contre-propagande russe visant à décrédibiliser les vaccins occidentaux, l’alliance avec la Chine, la percée russe en Afrique australe et occidentale, etc. Le prétexte de l’ingérence russe dans des présidentielles US chaotiques et dignes d’une république bananière (le terme a été lancé par l’ex-président George Bush Junior) de quatrième ordre sera probablement utilisé par l’État profond qui a désigné Joe Biden pour relancer un conflit “dur” avec la Russie. Cela permettra de camoufler la faillite du système politique US, totalement obsolète et corrompu sous les bruits de bottes et le tonnerre d’une guerre symétrique d’envergure mondiale.

Une guerre avec la Russie n’est pas un expédient aisé, loin s’en faut, c’est même une voie suicidaire. Mais l’Empire n’a plus d’options alternatives. Sa narration ne suscite plus d’adhésion comme le démontre l’échec de l’ingénierie sociale en Syrie ou encore au Myanmar en dépit d’efforts colossaux. La manipulation autour du nouveau coronavirus a achevé le peu de crédibilité qu’avait son appareil médiatique auprès de ses propres populations. L’épisode du Capitole n’est pas clos. A force de vouloir supprimer la symbolique de cet incident inhérent au déclin des nations, ce ne seront pas des manifestants dans une ambiance bon enfant qui vont menacer le siège du pouvoir législatif américain mais des missiles hypersoniques à têtes nucléaires tactiques multiples et indépendantes. Le scénario de l’horloge sonnant minuit n’a jamais été aussi proche du réel.

Le monde pourra t-il éviter une guerre entre les États-Unis et la Russie avant qu’il ne soit trop tard?

Le cycle entamé laisse entrevoir des épisodes pires que celux des années précédentes. La plupart des pays se préparent à la guerre. La Chine, longtemps adepte du profil bas et effacé, d’une politique étrangère sort basée sur le développement économique, est maintement persuadée de l’inéluctabilité de cette éventualité. Et cette évaluation n’est pas en relation avec le statut de Taïwan ou les îlots de la mer de Chine méridionale mais avec une perception assez lucide des intentions réelles de ses adversaires.

L’Etat profond à court de moyens, veut venger ses revers en diabolisant Vladimir Poutine comme il l’a fait avec tout chef d’État dont la posture est jugée non-conforme et hostile aux intérêts de l’Empire. C’est un schéma usé et dangereux. Le retour des bellicistes à Washington fut marqué par une manœuvre très mal habile visant à supprimer toute référence au passé d’une caste vivant essentiellement de la guerre. Prétendre la naïveté est un moyen de diversion et dé-concentration.

La paix mondiale n’existe plus. Le cycle d’airain vient tout juste de commencer.

23 thoughts on “Le monde peut-il encore éviter une guerre entre les États-Unis et la Russie?

  1. Le bidon se met à gronder dans le vide! Que cherchent les USA? que la Russie leur tombe dessus?

  2. Dans un empire, écraser les autres où se faire écraser par les membres de l’Empire où les personnes exterieures à l’Empire.

  3. une petite magnétar situé à des milliers d’année lumière de la terre à envoyé une impulsion sur la terre en 2004 et l’à secoué serieusement , c’est peut etre cela qui à fait le séisme de 2004 , grillés des satelites dans l’espace et des dégats terrifiants à la surface de la terre mais occultés .
    et cela était un , mais vraiment terrible avertissement aux va en guerre satanique de la terre .
    si cet astre dite magnetar était situé un peu plus près et l’impulsion plus forte , alors je n’ose imaginer la suite .
    je pense que suite à des phénomènes venant de l’espace et ireversible, qui fera provoquer cette guerre par les dr folamour ou strange love .
    est ce que cette minorité de créatures du mal qui controlent la terre est elle capable d’aller vers ces astres magnétar ou autre et de les neutraliser , soyons clair , non , ils ne le peuvent pas du tout .
    c’est cela qui viendra soudainement le terme est dit.
    comme quoi l’impulsion est lancé à la vitesse de la lumière sur la terre , le frappe , le traverse et continue sa route , mais au niveau du temps de la terre ce sera étape par étape et bon je me stoppe la .
    et la réponse à l’article est : non on ne peut éviter cela , car les forces du mal sont déchainés sur la terre car leurs fin est tout proche si ce n’est déja fait .

  4. La reponse est non.

    C’est la stratégie du découplage,et des extrêmes,pratiquée par les usa et la grande bretagne,suivi par l’australie et le japan et la nouvelle Zélande.contre la chine et la russie.

    La guerre Conventionnel,n’est pas en faveur des sionistes.

    Mais le hic,l’empire sioniste est entrain de perdre l’amerique latine et la zone des Caraïbes,et même le mexique.premier fiasco dans la stratégie sioniste.

    Les deux grands perdants,qui courent à leurs pertes,sont l’europe occidentale,qui a accepté d’être une zone de conflit entre les deux mondes,le monde amerique,qui n’est pas encore acquis aux sionistes.et le monde eurasie en construction,avec l’Afrique.

    Et l’inde,qui a accepter de jouer le jeux du camp americano-anglo-sioniste.

    À part ce découplage,dans tout les domaines,les sioniste et les americains ne peuvent rien faire.

    Et le couple russie-chine,ne fera que se renforcer dans tout les domaine,et sera un exemple et soutien pour toute les nations qui aspirent à la liberté et la souveraineté.

    Depuis plus de cinq six ans,le temps est en faveur de la stratégie du multilatéralisme,et en défaveur de l’hegemonie sioniste khazare.

    Avec une possibilité d’effondrement de cette empire maléfique à tout moment,avec un possible réveil des peuples sous domination anglo-americano-sionistes.

    1. Petit rectificatif,oui,la guerre entre ces deux grandes puissances sera évité.compte tenu qu’aucune partie ne pourra avoir l’ascendant sur l’autre,à cause de leurs arsenal nucléaire imparable.

      C’est juste un bluf pratiqué par les voyous sionistes, khazares et leurs serviteurs.

  5. Vous parlez d’airain comme Ovide, Strategika ! Métamorphoses, I : Aux deux premiers âges succéda l’âge d’airain. Les hommes,
    devenus féroces, ne respiraient que la guerre ; mais ils ne
    furent point encore tout à fait corrompus. L’âge de fer fut le
    dernier. Tous les crimes se répandirent avec lui sur la terre. La
    pudeur, la vérité, la bonne foi disparurent. À leur place dominèrent
    l’artifice, la trahison, la violence, et la coupable soif de posséder.

  6. Mes chers Amis,

    Depuis des milliers d’années, et cela ne peut changer, c’est toujours Caïn contre Abel!

    Qu’en pensez-vous?

    Unique solution: le Saint Rosaire à outrance!

    Que Dieu nous gardent, nous bénissent et nous protègent!

    “Ave Maris stella”!

  7. “Le monde pourrait-il éviter une guerre entre les États-Unis et la Russie avant qu’il ne soit trop tard?”
    ça ne vaut rien dire du tout ; notion inexistante en matière de géopolitique ; il existe un monde de hyènes avec la femelle-alpha USA en tête de la meute – grosso-modo la hémisphère occidentale (BAO) avec qqs rares exceptions ; puis le reste du monde totalement désorganisé où chacun tente tant bien que mal à tirer les marrons du feux du désastre économique (mais pas seulement) qui restera dans l’histoire comme le pire sans doute (à côté duquel la grande dépression des années 30 du siècle précédant aura l’air – avec le recul historique – d’un pipi de chat)

    “La paix mondiale n’existe plus. Le cycle d’airain vient tout juste de commencer.” pareil, constat insensée d’inexactitude car la paix mondiale n’existe plus depuis la chute du mur de Berlin.
    Date à partir de laquelle le block d’hyènes occidentale a remis les couvert du moustachu autrichien, remisés dans le vaisselier en 1945.
    J’aime bien vos analyses car je les trouve courageuses et justes mais là je crois – et heureusement – que vous êtes loin du mille.
    Je suis – au contraire de vous – plus optimiste que jamais depuis 1989 ; Le BHO n’a tout simplement plus les dents suffisamment acérées pour satisfaire ses appétits insatiables qui le tenaillent ; il jappe, comme à son habitude – envoyant régulièrement les tarés binaires croquer les mollets des cibles de leur prédation – mais ça en restera là ; leurs canines sont cariées ; trop cariées pour être à la hauteur de leurs ambitions.

    1. autre point allant positivement en ce sens : la plupart des citoyens occidentaux se rendent comptent que leurs dirigeants ne sont plus que des roquets et qu’ils (ces citoyens) doivent éviter d’être mordus.

  8. De Michel Dakar, expert en influence subpsychique, dit :

    “Je propose pour entraver la dévalorisation de l’image mondiale de Môssieur Vladimir Poutine, dégradée méchament par les USA, de lancer la mode des “matriochka”, ces poupées russes qui s’emboîtent jusqu’à la plus petite qui est comme un bébé et qui ne se sépare pas, avec à la place des visages peints sur chaque poupée, le visage de Môssieur Vlad peint en miniature à la place et souriant”.

    Où dois-je m’adresser pour lancer cette idée ?

    Merci de bien vouloir m’aider dans cette démarche tendant à soutenir la paix et la sécurité des peuples ?

    Votre honoré, Michel Dakar”

  9. La France est liée par des accords de défense avec plusieurs États
    L’Algérie, l’Iran est d’autres pays sont liée par des accords de défense militaire avec la Russie.
    Ce qui oblige ces pays à venir en aide à la Russie, si celle-ci formule la demande, et céladon manière réciproque.
    Une poignée d’abeille est meilleure qu’un sac à mouches.

  10. L’augmentation du stock britannique est une semi-surprise car il était anormalement bas au regard de la puissance de la Grande-Bretagne.

    L’indicateur sur lequel je porte davantage mon attention est le nombre de SNA chinois, vecteurs indispensables au soutien des revendications en mer de Chine méridionale et éventuellement à l’invasion de Taïwan.

        1. @Cosworth57200 Mon contact dans l’Armée populaire de libération m’a dit qu’il avait été impressionner par le passage de l’Émeraude (S604) en Mer de Chine méridionale. Mais il m’a clairement affirmer que si le SNA attaque, il n’aura meme pas le temps de faire demi tour qu’une pluie de Ju-Lang-3 s’abbatrait sur Paris.

  11. Article intéressant, mais sans doute peu réaliste. Le jeu va se jouer en premier lieu avec les moyens conventionnels, et apportera la preuve que l’arsenal US est dépassé. Ensuite, oui, le danger sera premier. Mais les États Unis n’ont plus les moyens de la ramener. Soyons confiants dans le poids du rapport de force. Continuer à faire du fric restera l’objectif de l’Empire. Mourir pour des idées ou des principes n’est pas leur truc. Restons sereins.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :