Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

“Les vaccins [anti-Covid19] de Moderna et de Pfizer se basent sur une technique de l’ARN Messager très pointue, hautement adaptable, laquelle peut être actualisée comme un code informatique peut être reprogrammé pour traiter les différences (variants du virus)” selon le docteur John Brownstein de l’hôpital pour enfants de Boston, États-Unis.

Cette définition des produits commerciaux que les politiques voudraient inoculer les populations humaines sous le label de la lutte contre le nouveau coronavirus est assez remarquable et traduit fort bien le futur de l’industrie pharmaceutique aux horizons 2030-2040. Ces techniques préludent l’inoculation d’autres produits à base de nanotubes mais on en pas encore à ce stade. Le système immunitaire humain est bien trop complexe et imprévisible pour permettre à un plan marketing pharmaceutique de réussir pleinement.

Nonobostant les liens suspectés entre le vaccin Astra-Zeneca et la thrombose ou plus probablement les AVC ischémiques (selon une source de référence souhaitant garder l’anonymat le plus complet par peur de représailles immédiates), comment se fait-il que des dizaines de millions d’êtres humains doués d’une conscience et d’une intelligence acceptent volontairement de se faire inoculer des produits commerciaux dont on ne dispose d’aucune information réelle, fabriqués un peu à la hâte avec des techniques novatrices pas assez vulgarisées et des constituents dont on ne sait presque rien? Cela concerne l’ensemble des vaccins anti-Covid (Astra-Zeneca, Pfizer-BioNtech, Moderna, Spoutnik, Sinopharm et une cinquantaine d’autres moins connus). Ce phénomène est à dissocier des théories anti-vaccinales apparues en Occident depuis un peu plus de quarante ans comme il n’est pas de la même nature que l’hostilité suscitée par certaines campagnes de vaccination gratuites menées sous couvert de l’OMS ou l’ONU dans certains pays d’Afrique ou d’Asie (il y a quelques années, une fausse campagne anti-Polio au nord du Pakistan avait servi à recueillir du matériel génétique de certaines populations à des fins de renseignement).

Un an après les confinements de l’année 2020, l’épidémie a disparu en Asie, n’a jamais pris en Afrique et offre un prétexte inespéré aux régimes politiques afin de tout verrouiller. La dérive totalitaire dans certains pays d’Europe occidentale est assez marquée et pose la question d’une certaine prédisposition nationale à la dictature du conformisme ambiant. L’imposition d’une simple muselière humaine à une grande partie de la population a été non seulement acceptée mais a généré l’émergence de légions de personnes atteinte d’une bigoterie nouvelle et d’un zèle indescriptible pour la doxa. Ces mêmes personnes ne se posent jamais de questions quand on leur impose la vaccination en double aveugle. Car c’est de bien cela s’il s’agit: l’humain est devenu un cobaye consentant et heureux de l’être à condition de demeurer en vie.

En réalité, on assiste malgré nous à la fin du mythe médical. La médecine est trop politisée pour être une science (elle ne l’est pas et ne l’a jamais été). La cible de tous ces vaccins est l’immunité naturelle de l’homme. Renforcer les maladies auto-immunes et les autres désordres immunitaires assurera, dit-on à voix basse, la prospérité de la recherche pharmaceutique et de ce fait garantira un schéma à rendement perpétuel à ce que l’on appelle le Big Pharma. Enfin, tant qu’il y aura des hommes encore vivants. Mais ce n’est pas là une fin en soi. La cartographie des vaccins coïncide avec les clivages géostratégiques et donne lieu à une véritable guerre des vaccins faisant peu de cas de la sauvegarde ou de la santé des populations. C’est donc aussi une guerre biologique mais d’un genre particulier. Nous en verrons les conséquences sur le déclin continu de l’immunité humaine et l’inoculation de vecteurs génétiques programmables susceptibles de la modifier en fonctions de certains facteurs specifiques. Tout ceci annonce de nouvelles pathologies inconnues jusqu’ici mais aussi une souffrance plus grande pour la majorité des populations d’autant plus que les systèmes de santé ne cessent de décliner en qualité de soins et de services et où l’argent est le facteur déterminant de cette industrie somme toute semblables aux autres.

Chacun est libre de se faire une opinion sur un phénomène plus qu’opaque alors qu’il relève d’un enjeu majeur de santé publique. Tout est fait pour maintenir cette opacité et cela dépasse de loin la simple volonté de gouvernements dépassés dont les chefs des exécutifs sont broyés par une machine implacable. C’est le flou total. Qui acceptera de se faire couper les cheveux dans l’obscurité totale? À moins de se raser le crâne ? C’est presque la même chose avec ces vaccins à la mode mettant en avant une similitude angoissante avec le code informatique ou le langage machine. Le transhumanisme n’est pas loin.

19 thoughts on “L’ère du vaccin adaptable

  1. on à revé que des millions de gens descendent dans les villes en enlevant leurs masque et faire la grande désobéissance civile , les dit forces de l’ordre ne vont pas tirer sur cette gigantesque foule .
    c’est cela le bon travail de ce grand chercheur qu’était Henry david thoreau , 1817-1862 et il avait raison totalement .

  2. le pr christian perronne remarque la rapidité dans la conception du vaccin

  3. La résistance intellectuelle aux vaccins est inversement corrélée avec le niveau d’études.

      1. Parmi les soignants, d’aide-soignants à médecins en passant par infirmiers, le pourcentage de refus diminue en fonction des professions.

        1. Mon frère s’est fait injecter cette merde d’AstraZeneca il y a une semaine et il est mort ce matin. Il avait moins de 50 ans.

          1. Désolé pour cette perte. Etes-vous certain que les démarches nécessaires ont été effectuées vu que les décès en 2021 ne font pas état d’un Radisson ?

          2. @Jean-Paul Radisson
            @Jean-Paul Radisson
            Mon frère s’est fait injecter cette merde d’AstraZeneca il y a une semaine et il est mort ce matin. Il avait moins de 50 ans.

            Grand merci Jean Paul pour ce témoignage emouvant.
            Pour ma part, je suis persuadé que tous les vaccins sont trés dangeureux, il se trouve qu’on parle beaucoup des effets devastateurs d’AstraZeneca, parce que le UK n’a pas suffisament de puissance et de medias pour cacher l’inavouable.
            Pfizer, BioNtech, Moderna etc…ça doit etre au moins pareil, sinon pire. Inutile de parler davantage des prétendus vaccins russes, chinois comme iranien.

        2. @ Jean Paul Radisson
          Merci pour ton témoignage.
          Mes sincères condoléances pour ton frère.

    1. Je dois donc bruler mes diplômes car anti-vax ?
      Corrélation n’est pas causalité, et de plus il n’y a là même pas de corrélation.

    2. La résistance intellectuelle aux vaccins est inversement corrélée avec le niveau d’études.

      Quand le niveau d’etude -comme tu pretends- fait d’une personne un idiot utile qui dit oui au Vaccin, au marriage Gay, à la carte bleue, au credit etc… y a de quoi douter sur l’integrité intellectuelle de cette personne. Pour ma part j’ai jamais été emballé par ceux qui ont fait des “grosses” études.
      Pour en revenir au vaccin, ceux qui en doutennt et à juste titre n’ont pas envie d’offrir leur santé pour les cotations boursieres des Pfizer, Moderna et toute la clique.
      Il est possible que dans les années qui viennent on va voir toute la fumisterie qui gravite autour de ce scandale Covid.
      https://www.military.com/daily-news/2021/03/26/groundbreaking-va-study-shows-how-long-covid-19-vaccine-immunity-may-last.html
      Comme tu peux le voir y a toutes les chances que ceux qui se acceptent de se faire piquer n’en ont pas fini.
      Scientists at the VA’s Office of Research and Development in White River Junction, Vermont, have found that the vaccines can provide immunity for at least seven to nine months

      Il est possible que tous les ans ça risque d’etre rebelotte. Bonjour pour les ennuis du Foie, qui fera les beaux jours des actionnaires de chez Pfizer. En gros vaccin= Mega Tirelire.
      Alors comprends-tu, y a de quoi serieusement douter du covidisme, et tout ce battage pro-vaccin. Et honnetement dans ma vie j’ai vu plus de bon sens chez un paysan ou un ouvrier illétré, qu’un petit peteux qui se la joue avec ses etudes, qui vit dans son pavillon banlieue branchée, est OK pour l’immigration à condition que ça soit loin de chez lui, lit du Kafka, regarde du Woody Allen, bouffe du bio, va en vacance Grece, Egypte, qui vote tantot socialiste, tantot REM, tantot seduit par les idées de merde de Zemmour. Comme on dit le coeur à “Goche”, mais le porte monnaie bien à droite. En définitive malgrés leurs etudes, des tocards finis.

      1. Less infos sortiront un jour ou l’autre, pour ma part je reste convaincu que les perf. des vaccins Pfizer, Johnson & Johson ne sont pas meilleures que ceux d’Astrazeneca, et les effets secondaires sont etouffés par la mafia mediatique. Pour la simple raison qu’il n’y a pas assez de recul pour valider un vaccin.
        Dans cet Ehpad ils ont été vaccinés avec du Pfizer et pourtant….
        https://www.lalsace.fr/sante/2021/04/02/un-cluster-a-l-ehpad-des-residents-vaccines-positifs-au-covid-19
        Donc vous vous faites piquer, mais vous avez quand meme le Covid…Cherchez l’erreur!
        Pendant que les actions boursieres des multinationales de la Pharma s’envolent, votre foie s’en prend plein la tronche.

        En fait en cette periode on en est arrivé au meme niveau que les tribus primitives antiques qui veneraient tout genre de charlantants deguisés en sorciers, appellés pudiquement “pretre”. Ceux qui refutaient les paroles des “pretres” étaient “voués aux gemonies”. Et c’est la populace qui n’en était pas la moins zelé, insultant d’ “ignorants” tout ceux qui refusaient de se soumettre.

        Finalement es ce si different aujourd’hui ?

  4. Y a t il oui ou non des pays qui refusent la paranoia-19 ? et si oui, lesquelles ?

    1. Mais voyons ! bien entendu que des pays refusent la paranoïa covid ! et en première ligne on a tous les pays dits occidentaux ! vous ne me croyez pas ? et pourtant, il suffit de regarder et/ou observer autour de soi…

      Par exemple, les variants – anglais, sud-africains, brésiliens et autres – sont apparus en débuts d’année 2021 (enfin, pour être plus précis, les pays du bloc occidental les ont reconnus à ce moment-là). Ils sont plus contagieux et plus mortels (ou pas, selon le gouvernement qui en parle).
      Maintenant souvenez-vous (si vous êtes résident sur le sol français) lors du second confinement – en novembre – il avait été dit, par le gouvernement, qu’il y aurait déconfinement pour les fêtes de fin d’année si – et seulement si – le nombre de contaminations tombées en-dessous de 5000 cas/jour (bon, ce n’est pas arrivé, mais bon…).
      Et ben, maintenant à 30 000 cas/jour le même gouvernement tergiverse pour savoir s’il doit confiner (partiellement) les parigots…

      Bref, si ce n’est pas du déni de parano… 😉

      1. @ : Saucisse
        Tu ne t’es pas posé la question pourquoi celle et ceux qui s’occupent de tout les malades.
        Sont sollicités avec insistance à se faire vaccinées.
        Personnels soignants au sens très large.
        En sachant que les vaccins sont des véritables poisons mortels à court, moyen, et long termes.
        N’ayant subit aucune mesures de contrôles médicales sur les effets secondaires que cela va générer obligatoirement sur les personnels soignants.
        Et après qui va s’occuper de tous les malades au sens large.
        Nous serons en manque de personnels soignants pour s’occuper des patients.
        Car ils auront été vaccinées d’un poisson qui les emportera deux pieds sous terre.
        Les vaccins sont riens de plus des poisons qui diminuera la population mondiale de plus de 7 milliards 500 millions d’humains.
        Seul 500 millions d’humains auront étés vaccinées avec l’antidote anti covid-19.
        Seul les élites de l’oligarchie mondiale, les cerveaux avec un QI très élevés dans tous les domaines vitaux et scientifiques seront épargnés pour maintenir le nouveau monde en
        équilibre .
        Depuis quand dans l’histoire de l’humanité fait-on le sacrifices de l’économie au dépend de l’humain .
        Mettre des pays à plat économiquement pour sauver une espèce en voie de disparition qu’est l’homme.
        Personne ne bouge et dénonce la très grosse supercherie.
        Ils vont à l’abattoir avec joie et complaisance.
        Nous sommes du mauvais côté de l’histoire.

        1. Ah mais non !
          Moi je me contentais de donner une réponse à Tim !
          Les vaccins, le NOM, les zélites et le reste j’en ai rien à cirer !
          Vous pensez être du mauvais côté de l’histoire ? wahou, avec un peu d’chance vous vivez dans un pays occidental et pas dans un ghetto/bidonville/camps de réfugié qui prolifèrent sur cette planète…
          Mais attention, je dis ceci sans méchanceté aucune !
          En fait, si cela ne tenait qu’à moi ça fait belle lurette que l’espèce des bipèdes à station verticale – plus communément appelée humaine – serait exterminée…
          Mais j’dois être aigri… 😛

      2. @ Saucisse
        Encore une comme celle là de bonne blague.
        Je me roule à terre.
        T’inquiète pas ton tour viendra plus vite que tu ne le crois.
        Tu as déjà la muselière, et les boule kiesse au oreilles, les œillères c’est pour demain.
        Et ça va t’aller comme un grand.
        Surtout ne change pas , reste comme tu es.
        Tu es sur la bonne voie pour continuer à t’exprimer comme tu le fais présentement.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :