Stats

  • 6 715 545 Hits
16/04/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Ces objets qui franchissent le mur du son sans onde de choc…

Des objets volants franchissant le mur du son sans provoquer d’onde de choc sous forme de déflagration supersonique ont été observés dans le monde entier selon un rapport du Pentagone qui devrait être déclassifié le 01/06/2021.

D’après des indiscrétions relayées dans les milieux chargés de l’analyse des données collectées par les capteurs opto-éléctroniques embarquées à bord d’aéronefs , des objets volants à des vitesses supersoniques immergeant de la surface de l’océan à des angles impossibles avant de reprendre des trajectoires circulaires auraient été aperçus en divers endroits du globe. La plupart de ces cas ont fait l’objet d’enregistrements officiels et classés sous le sceau du secret. Des rapports évoquent également la persistance du phénomène de l’arrêt brutal d’un objet volant à des vitesses hypersoniques au-dessus de certaines zones où sont situées des installations nucléaires ou produisant une certaine quantité de radioactivité. Le même phénomène aurait été aperçu par des pilotes au-dessus de mines d’uranium dans au moins deux pays. Un rapport parle de “transmutation” d’un objet de forme vague en position statique au-dessus d’une mine d’uranium tandis qu’un autre évoque des objets de forme changeante à des vitesses variables.

En attendant que le rapport secret du Département américain de la Défense à ce sujet soit rendu public au mois de juin, les ministères de la défense de la Russie et de la Chine préparent des rapports analogues. La Russie a une longue tradition dans le domaine de l’observation des phénomènes aériens ou maritimes non expliqués ou non identifiés.

Une information émanant de Chine illustre la complexité de ce sujet hautement sensible que la culture populaire a confiné au folklore et à la superstition. Lors d’un essai du missile balistique intercontinental Dong Feng-31, des objets lumineux non identifiés ont accompagné le missile jusqu’à son apogée à près de 1000 km d’altitude.

Phénomène naturel inconnu ou autre, le nombre des objets volants lumineux ou pas, ayant une vélocité, un comportement et une trajectoire impossibles pour les capacités techniques actuelle de l’homme est bien plus important qu’on ne le croit. Ces observations sont prises très au sérieux par l’ensemble des grandes puissances.

Il existe depuis quelques mois une volonté délibérée de remettre ce sujet au devant de la scène, non pas à des fins de divulgation d’une vérité longtemps niée par la science officielle, mais à des fins de manipulation de masse. Cette opération psychologique vise moins la poursuite du contrôle social des populations humaine que d’atténuer le choc d’une certaine censure sur des phénomènes connexes ignorés par le positivisme scientifique politiquement et/ou idéologiquement orienté. Le monde n’en a pas fini avec la manipulation autour du Coronavirus et les vaccins issus de cellules souches de foetus avortés durant les années 70 qu’il se retrouve à la veille d’une autre manipulation relevant d’un domaine longtemps relégué au paranormal.

Ceci dit, la science officielle est loin et même très loin d’avoir cerné une infime partie des phénomènes terrestres pour ne pas évoquer ceux d’outre-espace. Il est évident qu’il existe un nombre infini de phénomènes que la science actuelle ne peut ni expliquer ni appréhender la nature. Le silence de certains gouvernements sur la question des objets volants non identifiés a longtemps donné lieu à des supputations et des théories plus ou moins invraisemblables. Ces théories ont été exploités par les services spéciaux US et soviétiques du temps de la guerre froide à des fins de guerre psychologique. Les prochaines révélations au compte-goutte à ce sujet participent au même objectif.

Le public est de plus en plus enclin à croire que l’homme est loin d’être seul dans l’univers connu. La découverte d’un nombre croissant d’exo-planètes en dehors du système solaire, la suspicion de l’existence de formes de vie dans la haute atmosphère de Vénus, sur Mars, sur Titan (satellite de Saturne), dans les profondeurs d’Io et d’Europe (satellites de Jupiter), sur des astéroïdes et des comètes sont autant d’éléments qui préparent l’opinion à la fin de l’anthropocentrisme. Plus encore, on ne sait pas si on est seuls sur terre et si d’autres entités intelligentes ne partagent pas la planète Terre avec nous en nous côtoyant sans qu’on puisse les voire comme le rapportent toutes les religions.

De ce point de vue, il ne fait aucun doute que nous sommes à la veille de révélations imminentes préparées par certains gouvernements visant à accréditer la thèse extra-terrestre à des fins eschatologique ou d’hégémonie. Le contexte de l’effondrement du système et la thématique du declin, couplées à celle d’un risque majeur de guerre thermonucléaire entre grandes puissances semblent propices à ce type d’opérations de guerre psychologique.

Notre question destinée aux lecteurs: croyez -vous à l’existence d’une vie extra-terrestre et que des entités intelligentes non humaines aient pu influer sur le développement de l’espèce humaine durant son histoire? À vos commentaires!

%d blogueurs aiment cette page :