Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Une salve de missiles israéliens a ciblé cette nuit le site d’Al-Dumayr, situé à 40 km de Damas après qu’un missile Sol-Air ai atterri près de la centrale nucléaire de Dimona, dans le désert du Néguev.

Le commandement militaire syrien a affirmé avoir intercepté avec succès tous les missiles adverses tandis que les israéliens soulignent avoir détruit la batterie de missiles SAM Sa-5 d’où aurait été tiré le missile Sol-Air tombé près de la centrale nucléaire israélienne.

Un bilan syrien de l’attaque israélienne fait état de quatre militaires blessés.

On ne connaît pas les circonstances du tirs de missiles Sol-Air syriens mais une source indique qu’une batterie Sa-5 a ouvert le feu sur des aéronefs hostiles qui manœuvraient au-dessus du Golan.

La chute du missile syrien près de la centrale nucléaire de Dimona, la plus ancienne installation du programme nucléaire militaire israéliens et site supposé de la production d’ogives nucléaires a rappelé à nombre d’observateurs que ce site secret est parfaitement vulnérable à une attaque balistique iranienne ou syrienne. D’ailleurs certaines sources mettent en doute la version selon laquelle un missile SAM syrien serait tombé près de Dimona et évoquent une attaque balistique. Dans ce cas ce serait une poursuite de la riposte iranienne dans le cadre de l’échange de bons procédés avec Israël en Iran , dans le Golfe et en Mer rouge.

Des batteries de missiles antimissiles Patriot sont entrées en action à Dimona et une explosion aurait eu lieu non loin du réacteur nucléaire.

Cet incident assez étrange survient très peu temps après une violente explosion ayant secoué un autre site ultra sensible au cœur du complexe militaro-industriel israélien, saluée comme les iraniens comme une réponse au sabotage du site nucléaire de Natanz.

Dans tous les cas de figure, l’équilibre stratégique dans cette région du monde semble avoir été profondément modifié.

Mise à jour: une attaque balistique au missile Sol-Sol aurait ciblé la centrale nucléaire de Dimona à partir du territoire syrien.

Des explosions auraient également secoué le siège du Mossad à Tel-Aviv.

Immense explosion dans le périmètre de la centrale nucléaire de Dimona. Le plus vieux réacteur nucléaire, fort problématique, aurait été visé.

31 thoughts on “Une attaque israélienne vise Damas après la chute d’un missile près de la centrale nucléaire de Dimona

  1. Si le missile est parti de la banlieue de Damas, il n’a survolé Israël qu’entre la frontière cisjordanienne et Dimona soit une quarantaine de km. Le reste de la trajectoire a été Syrie, Jordanie puis cisjordanie à partir du nord-ouest de la mer morte. Sauf à être des truffes en visée, il n’est pas possible qu’un missile S/A ait pris cette direction. Donc on peut penser que Dimona était clairement visée.

  2. que peut dire cela , que , allons un ou des dolphin , sous marins allemand livré aux sionistes et aussi ceux de ces alliées va ou vont tirer des missiles atomique sur allons disant le clairement ce que veut dire des coms sur l’iran , quel sera les réponse des alliées de l’iran et de l’iran lui meme et de sa population et de ces militaires , comme la chine , la russie et d’autres pays , ce sera riposte immédiat , pourquoi , car si ces pays ne font rien alors se sera à leur tour d’en subir les conséquences .
    et la profondeur stratégiques du territoire de l’iran est vaste et est entouré de beaucoup de pays , les fabriques uae , caspienne , azerbaijan et d’autres pays .
    et quand cela sera déclenché que fera la résistance , ce sera le grand jour J , la guerre mondiale finale .
    d’ailleurs ce site ainsi que quelques autres ont mis beaucoup de billet ou article sur cela , cette guerre finale et ce n’est pas joli du tout , mais il faux dire la vérité pour que tous ces salopards faiseurs de guerre comprennent que si ils dépassent les lignes rouges , alors c’est fini pour eux tous et hélas pour des milliards d’humains sur la terre .

    et quelle est la profondeur de l’entité sioniste , très small .
    et la jordanie , les séoud et autres pays sont aussi proche des retombés radio-actifs .
    et que devient la centrale nucléaire dite moubarak des uae !.
    la RII à des plan de A à Z et plus encore contre ce genre d’attaque .
    les sionistes et leurs alliées se permettent de saboter des centrales nucléaires de l’iran , de tuer leurs haut dirigeants militaires , de leurs haut scientifiques , font des bombardement sur la syrie , le yemen , l’irak , la lybie , la palestine et d’autres pays dans le monde qui ne veulent pas de leurs hegémon et diktat et quand eux sont attaqués suite à leurs crimes à eux alors ils font du chantage atomique et autres du genre , non cela est fini , cela est révolu , c’est du passé , la donne à totalement changé et en faveur de la resistance mondiale contre ces oppresseurs , criminels , ces satanique et meme aux states il y a la résistance clandestine de haut militaires et civils contre leurs gouvernements qui est controlés et dirigés par des forces et loobyes obscur ainsi qu’en europe .

    1. Jusqu’en 1989, les israéliens braquaient un missile nucléaire sur chaque capitale arabe.
      Après 1990, ils ont eu des MIRV et depuis quelques années des submersibles lanceurs d’engins nucléaires grâce à la République Fédérale d’Allemagne et aux USA.

      1. En France nous ne faisons pas de différence entre SNA et SLMC qui ne sont pas des SNLE. Les Dolphin sont des SLMC. A la place de l’Iran, je ne jouerais pas trop au con quand même.

        1. @Cosworth57200 On aime bien jouer aux cons avec les youpins, d’ailleurs d’apres strategika51 tout les généraux israéliens sont en train de lecher le cul de joseph bidet à Washington. S’ils sont si fort qu’ils envoient leurs SNLE dans les eux au lieu de chouiner 🙂

      2. Cosworth57200
        L’Iran ne joue jamais.
        Quand l’Iran menaces ce n’est JAMAIS des paroles en l’air.
        N’inverse pas les rôles.
        Quand l’Iran décidera de représailles suites à une attaque qu’elle aura subit.
        Les conséquences seront relégués au second plan.

    2. Israël a 5 sous-marins SLMC et ils sont censés agir en seconde frappe. En clair s’il venait à l’Iran la curieuse idée de faire une frappe disproportionnée, la réponse d’Israël serait au moins tout autant disproportionnée, et les villes iraniennes ne sont pas enterrées. Rappelez-vous que les syriens se sont brutalement arrêtés en octobre 1973, en direction du sud du lac de Tibériade, sans l’ombre d’un motif militaire et alors qu’il n’y avait plus de résistance militaire israélienne organisée. Questionné sur ce sujet, la position de S51 est que les soviétiques avaient informé les syriens de la pose de mines atomiques par les israéliens. Chaque mine à 1 kt oblige l’adversaire à prendre tel chemin, la sortie étant une méga embuscade. Si nécessaire et sur un autre terrain et d’autres belligérants, la trouée de Fulda aurait été blindée de mines atomiques.

      1. Cosworth57200
        Tout ce dont tu nous informe dans ton présent Com.
        Tu pense que les iraniens ne sont pas au courant de tout cela.
        Ce que savent les iraniens sur les capacités militaires de leurs ennemis tu es très loin de l’imaginer.
        La grande différence est que tous les pays occidentaux ne connaissent pas les limites et capacités des iraniens.
        Ils ne font que supposés.
        Je le dis et je le répète.
        Quand le début de la fin arrivera.
        Le monde entier sera surpris, car personne ne s’attendra vraiment de ce jour là.
        Il sera trop tard pour que tout reviennent en arrière.

        1. Afin d’être parfaitement compris, un Dolphin, chargé sans doute de 3 missiles de croisière équipés chacun d’une tête 200 kt a traversé le canal de suez en décembre 2020 et s’est dirigée vers les eaux du golfe persique. Tirés depuis Mascate, Téhéran reste à la portée des popeye turbo.

          1. une riposte nucléaire est une réponse efficace a une attaque nucléaire a condition de savoir qui a lancé l’attaque !

        2. Le fait de connaître n’exclut pas les erreurs de raisonnement. A partir du moment où les israéliens avaient enterré des mines atomiques, il est clair que leur doctrine d’usage concernant cette arme est qu’elle peut être utilisée assez vite. L’économie iranienne est sur les rotules et l’armée iranienne ne peut pas acheter grand chose sur étagère. Vous ressemblez étrangement aux algériens qui, achetant leur roman national sans le moindre esprit d’analyse, croient que les troupes algériennes ont vaincu les israéliens à Al-Adibiya en leur causant des pertes énormes et en conservant le port. Pour mémoire Al-Adibiya n’est pas un port mais une base navale et sa chute a posé le dernier clou du cercueil de l’encerclement de la 3ème armée égyptienne. Les troupes algériennes étaient positionnées poiur protéger Le Caire et l n’y en avait pas à Al-Adibiya.

          1. l’Algérie n’a jamais évoqué officiellement une quelconque participation dans la guerre de 1973 et l’envoi de troupes est évoqué uniquement par des particuliers ou des passionnés histoire. Cet épisode n’est ni enseigné à l’école ni à l’Université et mis à part la publication d’un livre ou deux par des particuliers, l’État algérien n’a jamais évoqué ce sujet car officiellement, l’Algérie ne peut intervenir en dehors de ses frontières (jusqu’au dernier amendement constitutionnel de 2020).
            Les seuls à avoir évoqué les Algériens dans la guerre de 1973 sont les généraux israéliens Ariel Sharon et Moshé Dayan. Côté égyptien, c’est le général Chazly chef d’état-major en rupture de ban après la guerre qui en parle.
            Au début des années 80, les États-Unis rendirent à l’Algérie des Migs capturés en 1973 avec en bonus des avions cargo Hercules C-130 en guise de remerciement après le rôle qu’avait joué Alger dans le dénouement de la longue prise d’otages à l’ambassade US à Téhéran. Durant la cérémonie de remise des appareils, un général US de l’US Air Force qui s’occupa des vols des Blackbird SR-71 au dessus de la zone de conflit entre 1971 et 1974 affirma que les pilotes algériens étaient les seuls à s’être vraiment battus en dépit des rôles de seconde zone que les égyptiens leur ont confié en prétextant leur manque d’expérience.
            Donc il n’existe aucun roman national en Algérie concernant cet épisode totalement méconnu même à l’époque puisque ni les chaînes TV, ni les manuels scolaires, ni les gens n’en parlent. Par contre vous trouverez sur le net des gens qui en parlent-trés rarement il vrai, sous formes d’anecdotes.
            En Égypte, les manuels scolaires ont tendance à amplifier au maximum le rôle des militaires égyptiens jusqu’à considérer cette guerre comme une victoire. Le rôle des autres pays arabes et plus particulièrement la Syrie est à peine évoqué (exactement deux lignes) car en Égypte les réflexes historiques des stèles pharaoniques n’ont pas beaucoup changé.

  3. Ne pas oublier les Dolphin équipés de missiles Popeye turbo pouvant porter une tête de 200 kt, un Dolphin est déjà passé par le canal de Suez en décembre dernier. C’est censé n’être utilisé qu’en 2ème frappe mais ils peuvent vitrifier n’importe quelle cible dans un rayon de 1500 km.

  4. Œil pour œil, dent pour dent…
    Qui sème le vent récolte la tempête !, à chaque attaque anglo-sioniste, dorénavant il y aura toujours une réponse adaptée et proportionnée… jusqu’au jour où?
    L’entité sioniste (elle aussi) a grand besoin de bonnes réformes en forme de valise… et fissa !

  5. Dumont est un réacteur à eau lourde qui est censé être désactivé. Ce n’est pas avec ça qu’il peut y avoir bombes H ou à neutrins.

  6. “Le commandement militaire syrien a affirmé avoir intercepté avec succès tous les missiles adverses” et “Un bilan syrien de l’attaque israélienne fait état de quatre militaires blessés.” : bel oxymore !

    Comme d’hab’, je suppose qu’on va apprendre que “la plupart des missiles” ont été interceptés, ce qui signifie, en creux, que la dose calculée a atteint ses objectifs. Dans 2/3 jours on aura les photos des destructions, comme d’hab’. En attendant, et toujours comme d’hab’, la propagande de l’Axe de la résistance, va crier à l’exploit qui verrouille le ciel du Golan, du Liban et de leur proche banlieue grâce au Bavar-373 presque-aussi-bon-qu’un-S400, ainsi qu’elle le raconte depuis des années.

    Au mieux, les Syriens interceptent 2/3, il suffit de tirer 3 fois ce qu’il faut.

    1. Comme on te l’a deja dit, dans un conflit les communiqués de guerre qu’ils soient syriens, iraniens, mais aussi israeliens, US et occidentaux ça ne compte pas, c’est que des bobards à usage interne. Tout le monde ment.
      Sinon comme on te l’a deja dit, les S-400, comme les Bavar 373 n’ont jamais rien prouvé en combat, pas plus que les F-35, F-15, F-18, F-16 ou F-22 occidentaux.
      Ici la nouveauté c’est le fait que la centrale de Dimona a bien été visée, ce qui signifie que contrairement à ce qui se dit, Israel, comme les USA sont aussi vulnerables que les syriens ou iraniens.
      Il se trouve que dans cette histoire Israèl est obligé de mentir plus que tout le monde, parce que ça n’est pas un etat comme les autres, c’est des gens qui avaient un bon niveau de vie en Occident, ils ont emigré avec beaucoup, beaucoup de reticences, de craintes, d’apprehensions, en outre les leaders sionnistes font tout pour pousser le maximum de juifs dans le monde à emigrer en Israel, et ceux qui y sont ils font tout pour qu’ils restent. Du coup tout doit etre parfait.

      1. Oh, mais j’étais déjà complètement convaincu de la première partie ! j’essaie d’en rire plutôt que d’en pleurer, ici de la propagande de l’Axe et des neuneus décérébrés qui vont la prendre pour argent comptant.

        En revanche, je doute totalement que Dimona ait été visé intentionnellement, les conséquences en serait trop négatives pour Damas (et le risque de contamination du sol et de l’air palestinien). L’hypothèse de l’ogive égarée me semble infiniment plus raisonnable. Elle serait d’ailleurs passée à plus de 40km de Dimona, pour une arme de précision, ça devrait faire rire même les tenants de l’intentionnel. Sans compter qu’un unique missile A/A n’est pas l’idéal pour viser une cible immobile au sol lorsqu’on dispose de missiles S/A qu’on tirerait en salve…

        1. …Elle serait d’ailleurs passée à plus de 40km de Dimona, … qu’un unique missile A/A n’est pas l’idéal…
          On en sait rien. C’est des communiqués de guerre.

          1. oui, c’est en recoupant les lieux des observations/témoignages des gens –et lire S/S (sol/sol) au lieu de S/A

        2. Foxhoud
          Entièrement d’accord avec vous.
          Ce n’est que des communiqués de guerres.
          Croyez moi.
          Si vraiment un missile aurait tomber à proximités de la centrale nucléaire de Dimona.
          Tous les médias ouvrirait leur journal télévisé en parlant de cela.
          Ce n’est que des communiqués de propagande à des fins d’attirer l’attention des pays occidentaux pour des raisons non avouer.

    2. Debunker
      Va jouer à la poupée barbie c’est plus dans t’es cordes.
      T’es nul à chié.

  7. écrire , réacteur militaire nucléaire de dimona est vrai , mais pourquoi écrire supposé produire des ogives atomique , alors que cela est une certitude que du plutonium enrichi à tant de % à déja produit des ogives atomiques et que cette fausse aiea et cie ne vont pas inspecter et cela à été très bien démontré par mordechai ouanounou , cet ingénieur qui à travaillé à dimona et qui à divulgué au monde que les sionistes fabriquent des armes atomiques de par ce réacteur et est un danger pour l’humanité .
    est ce pour cela que jfk à été assasssiné ainsi que james forestall et tout les autres .
    alors que dire du programme d’armes biologiques , chimique des sionistes et la aussi les fausse organisation anti- armes chimique , biologiques ne vont pas la bas pour inspecter , mais pour l’iran , la syrie , la lybie , cuba et autres pays , eux ont droit à ces inspections , c’est 2 poids , 2 mesures , mais tout cela est fini maintenant , la donne à totalement changé , la RII va sortir du tnp et il y aura un autre gouv’s en iran et la ce ne seront pas des modérés .
    qui avait fourni les armes chimique au regime tyrannique de saddam contre l’iran, cela est su et connu et qui à fait des crimes de masse contre des populations dont des combattants iraniens et dans la population civile en iran , halabja et ect …par le regime de saddam soutenu par les us , sionistes , otan et cie
    qui à utilisé l’agent orange , napalm au viet-nam ainsi qu’en corée et utilisation d’armes biologique , et en actuel du phosphore blanc et armes à uranium .
    c’est cela dire la vérité .

    1. Pourriez-vous avoir l’amabilité de vous relire avant de poster ? Certes vous faîtes l’effort d’écrire en français mais c’est une langue que vous ne maîtrisez visiblement pas de façon satisfaisante et vos écrits sont confus, pour ne pas dire pénibles à lire.

      1. merci , je ferais un effort pour y parvenir : mais pourriez vous avoir l’amabilité de lire çi dessous et essayer de comprendre ce que cela signifie et de me répondre , merci.

        estant assis de nuict secret estude ,
        seul , reposé sur la selle d’aerain
        flambe exigue sortant de sollitude.
        fait prospérer qui n’est à croire vain.

      2. @Cosworth57200 Tu es tendu l’ami, c’est le ramadan qui te met dans cet état la ?? Ou alors c’est le fait d’avoir vu à quel point l’état fantoche israélien est faible. Le jour ou ils tireront un missile nucléaire, ça en sera finit d’eux, car l’iran n’aura qu’a distribuer des revolver dans toute la région pour que le régne du youpin au moyen orient prenne fin ! L’Iran c’est ni le Hamas ni le Hezbollah, ils répondent quand on les attaquent c’est deja beaucoup en ces temps de décadence du monde musulman.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :