Stats

  • 6 769 982 Hits
09/05/2021

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

De cette insoutenable propension à la régression…

La présence d’unités de surface des Gardes-côtes US dans le Golfe ou en Mer noire à des milliers de kilomètres du littoral américain suscitent pas mal de questions et de moqueries en ligne en Chine, en Iran, en Russie et, depuis peu, en Turquie.

Un navire des Gardes-côtes US est entré le 27 avril 2021 en Mer noire pour la première fois depuis douze ans afin de bien signifier la présence des Gardes-côtes des États-Unis autour du monde. Le bâtiment de la classe Legend USCGC Hamilton est donc arrivé en Mer noire pour ” vérifier ” les affirmations russes faisant état du retrait de forces militaires de la frontière avec l’Ukraine.

Quelle serait la réaction américaine si des unités des Gardes-côtes russes ou chinoises commençaient à patrouiller à l’intérieur du Golfe du Mexique, près des Bermudes ou dans les eaux de la Basse Californie? Un tollé de plusieurs années à minima.

Autre motif de moquerie en ligne, l’adoption officielle par la Royal Navy britannique du camouflage de ses navires de guerre de la Première guerre mondiale en 2021. Ce retour d’un camouflage vieux de plus d’un siècle est d’autant plus incompréhensible qu’il n’est plus adapté avec les exigences de la guerre navale du futur. Ce seront des navires de guerre peint aux couleurs de la Première Guerre mondiale de 1914-1918 qui iront provoquer la marine de guerre chinoise dans le détroit de Formose. En tous cas, le camouflage des navires de guerre britannique est plus adéquat que la couleur blanche des unités des Gardes-côtes US en tournée mondiale et bien visibles à des kilomètres à la ronde. Il faut bien perpétuer l’empire des mers par quelques moyens que ce soit.

Ces croisières tournent parfois à l’étrange comme dans le Golfe face à de petites embarcations iraniennes. La dernière rencontre en date montre le harcèlement de gros navires US par des embarcations rapides iraniennes et ce jeu n’est pas nouveau dans le Golfe en attendant les bateaux drones.

Les Britanniques ont un peu la nostalgie de la magnifique flotte de guerre impériale, la première sur la surface du Globe au début du vingtième siècle, pour adopter à nouveau son camouflage vieux de 112 ans. Une marque du conservatisme Anglais ou la reconnaissance tacite que tous les moyens informatisés en matière de conception de couleurs de camouflage naval ont lamentablement échoué en ces temps de l’argumentation marketing autour de la notion de furtivité et d’invisibilité ? Après tout même un casque Adrien de 1914 est, à certains égards, encore utile…au théâtre du coin.

Ce retour en arrière n’est pas propre aux Britanniques. En France, une mouvance de retraités de l’armée célèbrent à leur façon un putsch militaire oublié de 1961 qui demeure l’un des épisodes les honteux de l’histoire contemporaine de France en appelant à ré-instaurer le régime fasciste de Vichy. Ce qui explique à posteriori pourquoi l’Entnazifizierung (dénazification) jamais entamé en France, aurait du être mené comme en Allemagne ainsi que le préconisaient les alliés dès 1946…

%d blogueurs aiment cette page :