Stats

  • 7 082 495 Hits
29/09/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Centrafrique : la Guerre de Barbouzes

Un “mercenaire” a été arrêté avec un petit arsenal de guerre à Bangui, en République Centrafricaine. Il a été exposé aux caméras TV locales et exhibé comme une prise de guerre.

Les “mercenaires” français écument l’Afrique et notamment les anciennes colonies françaises depuis des décennies et font, dans la majeure partie des cas, de la sous-traitance au profit des services de renseignements, du renseignement militaire, des multinationales ayant de gros intérêts dans les pays ciblés ou mêmes pour porter assistance à des acteurs non-étatiques engagés dans une rébellion ou guerre civile. Cependant cette fois, un petit coup de pouce des “conseillers” russes en Centrafrique a permis cette prise.

Côté français, on assure ne rien savoir sur cet individu “qui aurait fait un bref passage dans les armées” dans sa jeunesse. Chose qui fait sourire du côté des gars de la firme privée PMC Wagner, présente en Centrafrique et dont des éléments ont permis la mise hors état de nuire de cet “agent”. Vu le profil de cet individu et son passage par le Mali, il était en service commandé pour déstabiliser le gouvernement centrafricain en encadrant, armant et conseillant des groupes rebelles financés par les mêmes commanditaires voulant la persistance du statu quo dans cette région du monde.

Après la guerre acharnée, voire frénétique, des trolls et des pseudonymes entre français et russe en Afrique centrale et au Sahel, voilà un autre épisode de la guerre des barbouzes qui oppose Paris à Moscou pour le contrôle de son dernier pré-carré colonial en Afrique et que l’intrusion russe, subite et inopinée, menace au plus haut point.

Selon un analyste ayant tenu à garder l’anonymat, des dizaines de firmes de securité privée françaises opèrent en Afrique et sous-traitent souvent pour des gouvernements locaux en coordination avec “une partie de l’État profond” français ayant de très gros intérêt sur le continent. Il s’agit de sortes de coteries formés par d’anciens militaires et des hommes d’affaires dont l’influence dérange parfois les actions officielles du gouvernement français au point où même l’Élysée se trouve forcé à adopter des opérations de contre-manipulation pour amoindrir leur capacité d’action. Cette information confirme l’existence au sein de l’appareil d’État en France d’un État aux méthodes archaïques et expéditives au sein de l’État que les pouvoirs publics ont toujours tenté de restreindre en termes de capacité de nuisance mais que l’on avait beaucoup de mal à identifier jusqu’ici. Il se pourrait que l’influence croissante de la Russie en Centrafrique ainsi que les difficultés, voire le désastre de la Guerre au Mali renforcent la mainmise de la présidence sur des factions cachées au sein des armées françaises et que les manipulations médiatiques mettant en scène un malaise soit juste un piège tendu par une autre faction pour affaiblir ce qui est perçu comme une menace aux fondement même de l’État.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :