Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

En se basant d’éléments d’informations et de données recueillies sur le terrain, il s’avère que le pseudo retrait des forces US d’Afghanistan est une ruse de guerre visant à transformer le dispositif et à débusquer les Talibans dans une confrontation plus symétrique afin de les repousser et les anéantir.

Cette nouvelle stratégie n’est pas vraiment nouvelle puisqu’elle a été utilisée en Syrie mais fera tâche d’huile. Officiellement, c’est l’armée afghane qui se bat mais en réalité ce sont les groupes spéciaux de l’aviation et les forces spéciales US qui dirigent les opérations.

Le perfectionnement de la guerre par proxy permettra de repousser les Talibans des capitales provinciales assiégées. Cependant c’est l’adhésion des chefs tribaux et des seigneurs de la guerre afghan (en échange de millions de dollars US) qui déterminera la réussite d’une nouvelle opération “Siège” ou “Sahwat” telle qu’elle a été mise en oeuvre en Irak en 2007 par le général Petraeus.

L’armement de populations suivant les ethnies et les confessions est un des procédés favorisant le plus la poursuite d’un conflit, civil ou non, sur une longue période. C’est également une arme à double tranchant: l’armement et l’argent fournis aux populations se montrant hostiles aux Talibans pourraient leur être destinés in fine.

Soldats afghans ayant fait défection en Iran pris en charge par des gardes-frontière iraniens

Les officiels afghans multiplient les déclarations mettant en avant la résistance acharnée des militaires afghans, notamment à Bagdis et à Kandahar. Dans cette ville du sud du pays, réputée pour avoir été le lieu de naissance du mouvement des Talibans, l’aviation US a bombardé les Talibans qui tentaient de pénétrer dans la ville.

L’annonce du retrait militaire est donc un leurre et une opération de manipulation à échelle intermédiaire, un constante de la stratégie US. Cela veut dire que Washington continuera à intervenir en Afghanistan mais dans l’ombre cette fois.

Image d’illustration : Soldats afghans ayant fait défection en Iran à la suite de durs combats avec les Talibans. Juillet 2021.

118 thoughts on “Le retrait militaire US d’Afghanistan est une autre opération de manipulation

  1. le lituanie craint une vague migratoire en cas de retrait. A prendre avec précautions.

    Interrogé par EURACTIV pour savoir s’il craignait que Minsk instrumentalise le retrait des troupes occidentales d’Afghanistan pour des flux migratoires plus ciblés, M. Landsbergis a répondu que comme il y a déjà eu des cas d’Afghans traversant illégalement la frontière avec la Lituanie, « l’itinéraire est déjà là. À notre connaissance, l’itinéraire a été facilité non seulement par le Bélarus, mais peut-être aussi par la Russie — c’est une préoccupation de plus en plus grande, car nous savons que depuis que les troupes occidentales quittent l’Afghanistan, il y a une possibilité pour les énormes flux migratoires que nous observons déjà au Tadjikistan et avec la facilitation de la Russie<

    https://dereferer.me/?ohn8jB35xD9qjdjwN4pz0wy0jnVZBz0jPKE90Bq09j5RydVJkzq9wglooOj5ZEejrJEnO_wbERVNEbO8_m5NBxZkm0RqezZ3e0k60N-exLZ4vqmD4vOBwddBoWJpz7pLy5ZqVV78r7PvjrmJEndJp30J8mR99Adz4bJ7mnP_G6L6OZK86KxPl-

  2. Après l’Afghanistan, il semblerait qu’un retrait (simulé ou pas) des troupes étasuniennes en Irak et en Syrie soit dans les tuyaux?

  3. cela est hélas bien vrai que tout les coms sur le climat qui change dans le monde , et l’onu et leurs sommet de machin chose qui n’aboutit a rien que pour les interets d’une minorité de cliques et claques et aussi les autres com’s sur je suis désolé je n’ai pas dans mes habitudes de dire des mots mauvais sur d’autres mais la il faut bien le dire , tous ces connards ,batards , comme le zbig , kissinger et cie et leurs semblables dans le monde ne sont que des incarnation du mal et l’autre criminel de guerre , le pion bush jr dit que c’est une erreur que le retrait de l’otan de l’afghanistan .
    qu’ils finissent leurs vie miserable sur cette terre , la gehene leurs sufira amplement le jour ou l’heure de leurs morts .
    on constate que des chef amerindien d’amazonie se battent pour preserver la foret de cette vaste zone et au risque de perdre leurs vie ainsi que de leurs famille .

  4. En parlant toujours du meme sujet, quelque chose m’a echappé concernant le retrait US d’Afghanistan.
    La semaine derniere, des chefs talibans menacaient de s’en prendre à l’Iran via des attaques terroristes sur les villes de Teheran, et Mashad.
    A cela le gen iranian Pakpour menace egalement de ne pas permettre aux talibans de prendre le controle des frontieres avec l’Afghanistan. Il faut se rappeler que juste avant les evenements du 11-09 2001, les iraniens et les talibans étaient au bord de la guerre.

    1. Intéressant. Les Talibans viennent justement de prendre le contrôle de tous les postes frontaliers avec l’Iran (et le Tadjikistan et le Pakistan).
      Sur les réseaux sociaux, un cri surgi de nulle part (enfin de quelque part): “sauver les chiites afghans du massacre”. Ça sent la psy-0p de Hayden. Va y avoir de sacrés coups de pubs.

      1. Il s’agit de partager le point de vue d’un émigré russe aux États-Unis d’Amérique depuis pas mal de temps déjà : «… Une chose honorable à faire serait de les envoyer par avion aux (États-Unis d’Amérique) et de leur donner de logements et des pensions. (Ben, voyons !) Une chose déshonorante à faire est ce que les (États-Unis d’Amérique) font habituellement dans de telles circonstances : abandonner leurs alliés dés qu’ils deviennent inutiles. Le monde entier les regarde et la leçon qu’il en tirera sera la suivante : les (États-Unis d’Amérique) sont en train de reculer rapidement et chaotiquement, et il est manifestement dangereux d’être un allié étasunien ou, pire encore, un collaborateur étasunien. …»
        Pour info : les réfugiés Afghans sur le territoire iraniens sont environ 750.000 à la frontière irano-afghane et un peu plus de deux millions sur le territoire iranien…

        Cette affaire de soi-disant retrait étasunien, s’avère de plus en plus complexe, et les États-Unis d’Amérique s’ingénient à foutre un bordel monstre à tous les niveaux possibles et imaginables…

        1. nel caos gli usa tenteranno di trarre vantaggio..nascosti ..manovrando le lore pedine in favore di israele..dei sionisti: veri padroni degli usa..

  5. Chaleur record, sécheresse en Algérie et ailleurs : c’est une question de survie !

    L’Algérie est frappée de plein fouet par les changements climatiques, avec des chaleurs avoisinant les 50 degrés dans le nord du pays et les dépassant allègrement dans le Grand Sud. Une canicule aggravée par les gigantesques incendies de forêts – prémédités ou conséquence de négligences – et le manque d’eau qui provoque un vent de colère en Algérie, mais aussi au Maroc voisin où les autorités ont, elles aussi, procédé à des restrictions de distribution. Pas loin de nous, une guerre frappe aux portes de l’Egypte et de l’Ethiopie, suite à un conflit né de la construction d’un barrage par cette dernière, ce qui risque de priver les Egyptiens d’une bonne partie de l’eau du fleuve vital qu’est le Nil. Des experts ont tiré la sonnette d’alarme. Nous publions leur appel car, alertent-ils, «il ne s’agit plus seulement de graves menaces, mais d’une véritable question de survie».

    «Ce n’est plus du réchauffement climatique. C’est une fournaise.

    Notre monde est en ébullition. Records de chaleur, méga-sécheresses, acidification des océans : nous démolissons l’équilibre de la vie. Un million d’espèces sont déjà au bord de l’extinction.

    D’ici 50 ans, 1,5 milliard de personnes pourraient devoir fuir des températures aussi chaudes que celles du Sahara – 20 millions d’êtres humains sont déjà contraints à l’exode climatique chaque année.

    C’est l’un des plus grands bouleversements de la vie sur Terre que notre planète ait jamais connus – alors qu’elle ne s’est réchauffée «que» de 1 degré. Nous sommes partis pour 3. Imaginez la planète hostile et désolée que nous laisserons peut-être à nos enfants.

    Il est encore temps de renverser la vapeur – nous pourrions même être la dernière génération à pouvoir le faire. Les cinq prochains mois seront cruciaux.

    Deux grands sommets de l’ONU vont prochainement rassembler nos dirigeants, et des décisions capitales sur les crises climatique et d’extinction sont attendues. Elles pourraient tout changer – ou nous condamner. Nous n’avons que 150 jours pour pousser nos gouvernements à agir, renforcer sérieusement notre équipe face à l’armée des énergies fossiles, soutenir des marches massives pour le climat et faire adopter au monde notre plan courageux pour sauver la nature.

    La Terre ne peut plus attendre. La vie elle-même est en jeu. Notre fragile planète connaît l’une de ses heures les plus décisives, et c’est nous qui sommes en vie aujourd’hui pour la défendre. Un petit don régulier de chacun(e) de nous fera une énorme différence. Si vous l’avez déjà envisagé, sautez le pas aujourd’hui, et luttons ensemble pour l’avenir de notre planète :

    Le Sommet des Nations unies sur la biodiversité a lieu en octobre et va s’attaquer à la crise d’extinction avec d’audacieuses mesures de protection pour la nature. Quelques semaines plus tard se tient le Sommet mondial sur le climat : notre meilleure chance d’obtenir de nouveaux engagements pour éviter la catastrophe.

    La tâche est immense, mais l’espoir est permis.

    Pratiquement toutes les grandes économies mondiales se sont désormais engagées à cesser la pollution par le carbone d’ici 2050 – et la pandémie a montré que des changements systémiques massifs peuvent arriver beaucoup plus rapidement que quiconque ne l’aurait imaginé. L’humanité apprend que, sur notre belle planète, tout est intimement lié.

    Mais il y a urgence et les promesses ne suffisent pas. Nous avons besoin d’une action réelle et décisive – et nous allons tout donner au cours des cinq prochains mois. Voici notre plan :

    Nous renforcerons massivement notre équipe d’experts climat et biodiversité, d’experts en stratégie médiatique, de chercheurs et de mobilisateurs pour faire pression sur les gouvernements afin qu’ils adoptent un nouvel accord ambitieux pour sauver la nature.

    Nous garantirons la présence de courageux dirigeants autochtones aux sommets, en veillant à ce que leur appel urgent à protéger les écosystèmes vitaux soit entendu haut et fort.

    Nous publierons des rapports explosifs et braquerons les projecteurs sur les tactiques de lobbying douteuses des géants des énergies fossiles.

    Nous aiderons à organiser des marches citoyennes historiques afin que nos dirigeants sachent que le monde les regarde.

    Il ne s’agit plus seulement de graves menaces – c’est une véritable question de survie. La Terre ne peut plus attendre : nous devons parler en son nom alors que nos dirigeants décident de notre avenir.»

    C. P.

    La planète est agonisante !
    À qui la faute !
    Quel sont les remèdes pour inversées le processus de destruction !
    Les oligarques ce sont enrichi sur le dos des peuples.
    Aux mépris et au détriment de la sauvegarde de nôtres planète, par des pollutions effrénée.
    Aujourd’hui c’est encore à nous, avec l’argent qu’ils ont amassés sur nôtres dos, qui devons payer d’une manière ou d’une autre de nos vies.

      1. Le passant
        Ils n’ont pas d’hélicoptères en Belgique.
        Ils n’ont pas des bateaux avec des moteurs puissants, pouvant avancer à contre sens du courant.
        Si c’était des gens importants qui étaient coincés la bas.
        Croyez moi, en haut lieux ils auraient vite trouver des solutions.
        Les militaires ne font qu’exécuter les ordres de leurs supérieurs.
        Les guerres pour les matières premières, la fausse pandémie, les vaccins mortels, Le déréglement de la nature à un niveau très très inquiétant.
        La crise économique qui va prendre une ampleur catastrophique par les nombreuses faillite et une précarité galopante.
        Tout fout le camp !!!

    1. tu recites tout le recital du systeme.le climat ne se règle pas l’homme n’est pas responsable du rechauffement.

  6. les news ne sont pas bonnes du tout , et quel en sera les impact dans l’avenir ? .

  7. Un commentaire pour une fois géopolitique via un de mes contacts comme dirait l’Almor, vidéo YT :

    Chais pas si ça plaira à tout le monde, suis pas un expert en géopolitique, juste un journaleux-blogueur-partageur de liens, ah ça oui !…

    1. @Passant de cette belle Flandres

      Chais pas si ça plaira à tout le monde…
      Merci pour le lien, et la video.
      A l’occasion j’y reviendrai, contrairement à une idée reçue et tenace, particulierement repeandue en Occident, sur l'”exceptionnelles competences” des elites US. En particulier les reputations dont jouissent Kissinger, et “ZBig”.
      Pour ce qui concerne ZBig, il n’a pas reussi grand chose -pas plus que Kissinger-, le retrait de l’Afghanistan n’était pas du aux “Stingers” qui auraient “nettoyé” le ciel afghan comme le pretend les occidentaux, mais bien au niveau des hautes spheres du pouvoir centrale à Moscou une volonté d’en finir avec l’URSS. Je sais c’est un autre débat…
      En outre ZBig meme dans ces analyses pour contrer la Russie, et la Chine avaient tout faux, sur presque tout. Il pariait sur un hypothetique “couloir” Pologne-Ukraine “otanisé” pour faire tomber la Russie, on voit à quel point il s’est planté. Il a parié sur les hordes djihadistes pro-séoudiennes pour “casser” la Russie, et la Chine, il a eu tout faux aussi. Bien au contraire, les hordes djihadistes pro-séoudiennes non seuleument devastent tout, mais une fois qu’elles prennent l’ascendant elles ont tendance à lacher Washington. Surtout quand la Turquie en est le cerveau. En outre, la Russie et la Chine n’ont jamais été aussi forts à présent.

      Tout comme Kissinger, ZBig passe pour un cador dans son domaine, en réalité il n’en est rien, et les elites US d’aujourd’hui se referent à ZBig, et Kissinger pour y faire des erreurs encore + monumentales.
      L’une des mega conneries entre autres, ca été d’avoir montée le Hamas contre le Fatah, afin d’ affaiblir l’OLP. En effet l’OLP a été affaibli et de façon durable, mais du coup…Israèl aussi, on en voit l’aboutissement 20 aprés…
      Pareil au Liban, au Yemen, et maintenant en Afghanistan, etc… La liste des conneries que ces tocards autoproclamées “elites” ont faite est interminable.

      1. Toujours instructif de te lire (comme le post hier de IZZURAN par exemple). “Tout comme Kissinger, ZBig passe pour un cador” oui, ce sont même carrément des stars et presque des mythes dans la ré-info alors il faut déjà connaître pas mal de choses pour aller au-delà je dirais des clichés. Heureusement pour ma part, je pars toujours du principe que les “vérités” évidentes ne le sont pas forcément – c’est déjà un bon point de départ, non ? Au plaisir.

        1. Toujours instructif de te lire …
          C’est réciproque.

          Heureusement pour ma part, je pars toujours du principe que les ‘vérités’ évidentes ne le sont pas forcément – c’est déjà un bon point de départ, non ?

          De toute façon t’as besoin de personne pour le comprendre. On nous dit toujours que nos elites ont fait de super grosses etudes, qu’elles sont selectionnées, intelligentes, et tout le tra-lala. Tu constates chaque jour que ces elites se plantent sur tout, quasiment tout, tout le temps, et partout, et donc sur tous les sujets. C’est simple!

          Sur la video si mes souvenirs sont bons, celui qui se tient aux cotés de ZBig, je ne suis pas sur mais c’est peut etre Milton Birdon, ou Beerdeen je me souviens plus de l’orthographe exact. C’etait le Boss de la CIA au Pakistan à l’époque. Si quelqu’un peut nous le confirmer! Notre ami Strategika connait trés bien la region, et je pense qu’il doit soit le connaitre, soit avoir entendu parler de lui.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :