Stats

  • 7 068 727 Hits
20/09/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Washington veut empêcher la chute de Kaboul depuis les airs…

En pleine débâcle stratégique en Afghanistan, Washington entretient toujours l’illusion d’empêcher la chute du gouvernement afghan en utilisant le soutien aérien massif aux troupes afghanes au sol pour faire face aux motocyclistes Talibans.

Les Talibans afghans ont gagné le momentum stratégique pour paraphraser les termes d’un des plus hauts responsables militaires du Pentagone mais certains stratèges US pensent qu’il sera toujours possible d’éviter un scénario pire que celui du Vietnam en recourant à une combinaison qui s’est avérée gagnante en Libye mais foireuse en Syrie.

Les Talibans gagnent rapidement du terrain et faute d’une infanterie mécanisée, ont adopté la motocyclette de petite cylindrée, formant ainsi des colonnes de motocyclistes armés pouvant fondre subitement sur un lieu donné avant de disparaître dès l’apparition d’avions de combat soutenant les forces du gouvernement de Kaboul. Après plus de deux décennies de guerre ruineuse, les États-Unis et leurs alliés se retrouvent à combattre une sorte de version locale des Hell Angels, une sorte de corporation de motards américains infiltrée depuis longtemps par le FBI et d’autres services de de la sécurité intérieure US.

Pour le moment, les Talibans ont le vent en poupe et refusent tout compromis. Ils ont refusé en bloc toute substitution de forces turques aux forces US et ont appelé la Turquie à éviter de s’embourber dans le piège afghan. Sur le terrain, les combattants Talibans ont l’ascendant partout et assiègent la totalité des capitales provinciales et il semble clair que toute absence d’un soutien militaire aérien américain précipitera la chute de Kaboul. Ce que ni la Russie ni la Chine ou encore l’Iran ne souhaitent vraiment car le statu quo arrangeait presque tout le monde. Après tout c’est grâce à l’Afghanistan que l’Empire est devenu une sorte de tiers-monde où rien ne fonctionne et la corruption un mode de gouvernance.

En fin des compte, ce sont paradoxalement des motocyclistes faiblement armés mais déterminés d’un pays montagneux, arriéré et très pauvre qui ont mis à genoux un empire qui comptait s’approprier le 21ème siècle.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.6 / 5. Vote count: 21

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :