Stats

  • 7 068 672 Hits
20/09/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Afghanistan: chronique d’un momentum stratégique

Des Talibans circulant à bord d’un vieux char de bataille T-54/55 capturé près de Kapisa (première semaine du mois de juillet 2021).

L’offensive des Talibans continue sur pratiquement tous les axes avec de sérieuses avancées à Herat (Ouest), Kandahar (Sud) et dans le Nord-est. Les unités régulières de l’armée Nationales Afghane (ANA) à l’exception des forces d’elites, ont les plus grandes difficultés à tenir le terrain face à un adversaire tenace et déterminé, ayant pu non seulement survivre et tenir tête à l’ensemble des forces spéciales de l’OTAN et d’autres pays alliés de Washington durant une guerre de plus vingt années mais à obtenir un “momentum stratégique” ( terme choisi par le Général Mark A. millet, Chef des états-majors conjoints des armées des États-Unis d’Amérique).

Général Mark A.Milley, 20ème Chef des états-majors conjoints des six branches de la gigantesque machine de guerre americaine (US Army, US Marine Corps, US Navy, US Air Force, US Space Command, US Coast Guard)

Des soldats et des officiers afghans ont fui les combats et certains se sont même réfugiés au Pakistan voisin que certaines factions au pouvoir à Kaboul, alliées à L’Inde, accusent d’alimenter le conflit en Afghanistan. L’Armée pakistanaise a exploité ces défections en série en organisant des cérémonies de remises de militaires afghans sur la ligne Durand.

47 soldats et officiers de l’armée nationales afghane ayant fait défection au Pakistan sous la garde de militaires pakistanais. Ils seront remis aux autorités de leur pays lors d’une cérémonie organisée par l’ISPRI (Inter-Services Public Relations)

La majorité de ce pays enclavé et montagneux est désormais sous le contrôle des Talibans comme le démontre cette carte ci-dessous établie par le réseau indépendant bulgare DRM:

Canevas/En vert: zone sous contrôle des Talibans/En gris: présence de la branche locale de Daech/Points rouges: villes et localités assiégées ou cernées par les Talibans. (Source: DRM)

Dans certaines zones investies par les Talibans afghans, le prix du ciment a été réduit de 350 à 250 Afghanis (approximativement 3.70€ à 2.64€) le sac de ciment de 50kg en interdisant le racket des transporteurs. Ils ont aussi rendu une justice expéditive en condamnant à mort et exécutant sur le champ, en public et par pendaison des kidnappeurs d’enfants.

A Kandahar, des malfaiteurs qui semaient la terreur dans le pays ayant enlevé et gravement maltraité un enfant de cinq ans ont capturés et exécutés par les Talibans.

L’enfant kidnappé était enchaîné par ses ravisseurs. Ces derniers espéraient une forte rançon de la part de ses parents. Les ravisseurs finiront pendus haut et court à l’entrée d’un marché.
Les ravisseurs d’un enfant pendus haut et court à l’entrée du marché de Greshk Bazar de Kandahar (31 juillet 2021). Notez la présence des drapeaux blancs des Talibans.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.9 / 5. Vote count: 109

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :