Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
27/06/2022

17 thoughts on “The West Has No Direction

  1. Spécial Afghanistan : « … L’AFP rapporte ce 13 août (info reprise en détail par le site RT-France) que * les Taliban se sont emparés de Lashkar Gah (sud), capitale de la province afghane du Helmand, quelques heures après avoir fait tomber Kandahar, la deuxième ville du pays, située 150 km à l’est. Les insurgés islamistes ont aussi pris sans résistance Chaghcharan (centre), capitale de la province de Ghor. Ils ont également revendiqué la prise du quartier général de la police et de la prison de Pul-e-Alam, capitale de la province du Logar, à 70 km au sud de Kaboul. Les Taliban contrôlent désormais près de la moitié des capitales provinciales afghanes, toutes tombées en seulement huit jours. L’essentiel du nord, de l’ouest et du sud du pays est maintenant sous leur coupe. Kaboul, Mazar-i-Sharif, la grande ville du nord, et Jalalabad (est) sont les trois seules grandes villes encore sous le contrôle du gouvernement. … ». Ça pulse à mort !

    *Afghanistan : les forces en présence en Afghanistan sont le gouvernement soutenu par les Etats-Unis d’Amérique et l’Otan et donc les occidentaux (dont une forte délégation anglaise-MI6), les Taliban : avec les représentants des Ouzbeks, des Tadjiks, des Hazaras, etc. Le Pakistan et l’Iran jouant un grand rôle dans les futures négociations… et à l’affut la Russie et la Chine, surveillant très étroitement la folle avancée des Talibans (chaque jour de plus en plus rapide !).
    Un vrai sac de nœuds, les Russes et les Chinois volant au secours des troupes étasuniennes, ceci afin d’éviter un second “Vietnam”… Allez comprendre !

    1. Ils négocient férocement à qui profitera les champs de pavot (et ça fait un paquet de pognon…), et il y a du monde sur les rangs!

    2. Rectificatif,le gouvernement afghan et l’armée afghane sont constitués essentiellement par les ouzbeks et les hazaras.

      Alors et c’est un paradoxe, les perdants dans l’effondrement du gouvernement et l’armée formés par les americain,sont l’inde et l’iran.et le grand gagnant avec la voctoire des Talibans sont le Pakistan et son nouvel partenaire,la turquie.

      Et le comble de l’histoire,est que les russes et les chinois acceptent cette nouvelle donne en rencontrant officiellement les represents des talibans par leurs ministres des affaires etrangeres.au grand dam des americains et britaniques qui voulaient un nouveau brasier en Afghanistan etentre toute la region, entre Talibans contre russes et chinois.
      Je pense que les usa et les britaniques sont dépassés par les evenements.et les chinois et russes ont un coup d.avance sur eux.

      1. les Chinois savent que les Russes n’accepteront pas que la Chine mettent la main sur l’Afghanistan donc ils laissent faire les Pakistanais qu’ils tiennent par la dette !

      2. Il faut raconter ces histoires aux enfants de la maternelle.
        Les russes et les russes la double helice eurasiennes travaillent de concert et en complémentarité pour combattre la stratégie du chaos des usa et les britaniques pour le compte des sionistes khazares.

        C’est pas par hasard que au courant de la même semaine,les ministres des affaires étrangères chinois et russe ont rencontré les representants fes talibans,et c.est la meme chose dans tout les pays qui veulent s’affranchir de l’empire démoniaque. exemple récent,l.Éthiopie et la calaboration russo-chinoise,militaire et développement économique au profit de ce grand pays africain(110 millions),que l.empire veut déstabiliser par son soutient et le soutient de ses proxis egyptiens et soudanais à la minorité du tigrai dont le secrétaire générale de l’OMS,ex comandant des milices,serviteur attitré de bill gate.

        Il faut chercher un autre kissinger pour trouver une nouvelle enterloupe plus sophistiquée, pour défaire la double hélice eurasienne et afrique compris,sans oublier les pays de l’amerique latine et des caraibes.

        La résistance et l’assistance sera permanente et globale et mondiale et en continu, jusqu’à l’agonie des sionistes parasites usuriers sataniques et tout les pays qui leurs sont soumis.

  2. «…et l’action individuelle que nous pouvons résister.»

    Je patage totalement cette article à part cette dernière phrase.

    Au contraire,il faut résister en groupe,en communauté,en nation.et colaborer avec les aitres groupes,les autres nations,à leurs tête la russie et la chine.

    La perfide ALBION veut isoler les peuples et isoler les personnes et les empêcher de se coordoner.car la force de l’empire americano-anglo-sioniste est la coordination et la colaboration des 70 pays qui lui sont totalement soumis.

  3. Remember ce long message envoyé sur le site Stratyegika51, et qui stipulait (entre-autre) ceci: « … Chiffres officiels généralement admis, et de notoriété publique!
    Le nombre de voyageurs “transportés” quotidiennement par les réseaux de la RATP et du RER (sans compter les voyageurs qui prennent quotidiennement les réseaux de la SNCF pour se rendre à leur travail) serait de 308 millions par an? (ce qui me parait assez sous-estimé, si l’on tient compte des dizaines voir des centaines de milliers de resquilleurs et autres “privilégiés”…), alors que la macronie mets le paquet sur des lieux ne pouvant recevoir que quelques dizaines de personnes à la fois, cherchez l’erreur…
    Ces centaines de millions de voyageurs “transportés” quotidiennement se partageaient non-seulement le risque d’une inévitable promiscuité (serrés comme des sardines), en compagnie de deux nouveaux arrivants du virus COVID-19 (soi-disant plus contagieux que les autres?, les gestes barrières et autres précautions d’usage iront, faute évident de place, directement à la poubelle!…)
    Et alors qu’à fait l’asticot élyséen pour remédier à ce problème gravissime?, il a pondu une énième loi liberticide de son cru, (œuvrant comme toujours seul dans son coin, les membres de son gouvernement guignolesque et autres *« faire valoir » à la botte du gourou de la secte lrem, n’a rien trouvé de mieux que d’inventer un pass (anglicisme répugnant, pour faire d’jeunes !) sanitaire, qui en d’autres temps aurait été qualifié de toute autre manière (mais l’histoire à très souvent ce que l’on nomme, « le coup de pied de l’âne », ou « le coup du boomerang en pleine gueule! », soyons patient, et attendons très tranquillement **la suite des non-évènements…). En feuilletant un article assez intéressant, où j’y apprenais ceci : « … Souvenez-vous : l’injection contre le Covid vous protège.
    Les données du VAERS [Vaccine Adverse Event Reporting System] diffusées aujourd’hui par le CDC [Center for Disease Control] montrent un total de 463 467 signalements d’effets secondaires, pour toutes les tranches d’âge, conséquences de la vaccination, dont 10 991 morts et 48 385 atteintes graves, entre le 14 décembre 2020 et le 9 juillet 2021. Souvenez-vous que les chiffres du VAERS ne représentent que 10% des morts et des effets secondaires du vaccin.
    En même temps que cette information diffusée par le CDC, l’imbécile qui le dirige fait de la retape pour le vaccin tueur comme étant ce qui assure votre protection. … »
    Et bien entendu l’article concernant ce qui se passe réellement en israel, et qui commençait ainsi : « … Israël : 61% de vaccinés… et 71% de vaccinés parmi les patients sérieusement atteints ! Problème : 71% de ces 118 Israéliens sérieusement atteints (serious, critical) sont totalement vaccinés ! Pire encore, la proportion de malades graves vaccinés est très supérieure à la proportion de personnes totalement vaccinées : 61%. … etc., etc., etc., »
    Conclusion très provisoire, vous continuerez à voyager serrés, pressés et compressés, comme dans une boite de sardines, pas vraiment protégé, (même si on vous raconte que le vaccin (toujours au stade expérimental), vous protège à X % (chiffres très variables selon les “sources” des uns et des autres), alors que des voix s’élèvent pour rétablir la vérité et dire, qu’il ne vous protégera qu’en partie (malgré les nombreux morts vaccinés), et vous continuerez à croire aux bobards du chef de la secte lrem… faut ‘y en avoir une sacrée couche, tout de même !

    un faire-valoir c’est un personnage ou un groupe, (comme par exemple : « les membres du gouvernement de macron 1er), très secondaire, comme vous pouvez vous en douter, et qui a pour vocation première de mettre en valeur l’asticot élyséen him-self !
    **hé, oui !, toujours cette incontournable « société du spectacle », comme de bien entendu !…
    PS : la seconde partie de mon intervention concernera le volet financier (ou capitalisme financier) pour faire bonne mesure…
    rePS: merci rocbalie pour la traduction de cet intéressant article signé par Steve Brown, j’y reviendrai très prochainement

      1. Une petite dose de prospection?
        La troisième dose de vaccin ARNm (toujours aussi expérimental) est déjà dans les tuyaux, puis il y en aura un quatrième, puis un cinquième, puis un sixième, etc., etc., etc., et le délai se réduira d’autant, passant d’une double dose par an, à une dose tous les six mois, puis tous les trois mois, puis tous les mois, et cela s’achèvera par une dose de vaccin ARNm en collutoire par jour!, et les cerveaux, vos cerveaux, seront dans le même état après qu’après un AVC particulièrement dévastateur… Allez bon bourrage de poche à big pharma (je rigole), et pour vous, rdv au cimetière…

    1. «…et l’action individuelle que nous pouvons résister.»

      Je patage totalement cette article à part cette dernière phrase.

      Au contraire,il faut résister en groupe,en communauté,en nation.et colaborer avec les aitres groupes,les autres nations,à leurs tête la russie et la chine.

      La perfide ALBION veut isoler les peuples et isoler les personnes et les empêcher de se coordoner.car la force de l’empire americano-anglo-sioniste est la coordination et la colaboration des 70 pays qui lui sont totalement soumis.

  4. L’Occident n’a pas de direction

    À la dérive en mer, avec seulement un léger vent arrière pour pousser ce navire sans gouvernail, le vénérable empire américain ressemble désormais davantage à un poney malade (bateau ivre).

    Dépourvu de tout signe de politique étrangère cohérente, même l’ancien régime américain a été bien plus efficace pour diviser le monde arabe et corrompre des monarques impitoyables.

    Mohamed bin Salman et bin Zayed se sont bien débrouillés avec le prince Kushner, il a ainsi aidé à conduire les sales affaires des néoconservateurs de l’époque. Et Jared, par exemple, s’est montré bien plus efficace pour aider la foule du Nil à l’Euphrate que Kagan-Nuland. Nuland a même, de manière surprenante, encouragé la retenue israélienne lorsque l’IAF a menacé de raser autant de Gaza qu’elle le pouvait. Mais je m’égare.

    Distrait par la division raciale, l’identité sexuelle indéterminée, la contagion, le changement climatique, les guerres sans fin de changement de régime, la relance gratuite, l’avarice débridée de Wall Street (subventionnée par une banque centrale abjectement corrompue) et avec un gériatre souffrant apparemment de démence aux commandes… même l’ancien régime américain donnait davantage l’illusion de la stabilité en ce qui concerne l’agenda de la politique étrangère. Là où maintenant il n’y en a pas, aussi fou que cela soit à écrire.

    La preuve ? Ne cherchez pas plus loin que la politique étrangère américaine. Le régime américain actuel n’a pas d’autre politique que de maintenir l’OTAN à flot – une affaire rentable pour toutes les personnes impliquées qui tètent à la mamelle de l’État de guerre. (À savoir l’Europe et ses mécréants.) Dysfonctionnel jusqu’à la moelle, le département d’État américain affiche des déclarations sur la non-intervention et sur le fait d’être un honnête courtier dans le monde, uniquement pour susciter des hurlements de rire. La visite de Harris au Vietnam dans sa tentative d’engager le Vietnam en tant qu’allié des États-Unis contre la Chine n’est qu’un exemple dément. Dans une nouvelle provocation envers la Chine, l’Amérique va autoriser des milliers de criminels de Hong Kong à entrer aux États-Unis, plutôt que de leur permettre de faire face à la musique dans leur propre pays.

    Aujourd’hui, la Libye est toujours à la dérive après avoir été détruite par l’OTAN en 2011 ; la Syrie et le Yémen sont pires ; l’Irak est toujours occupé par les États-Unis, tout comme certaines parties de la Syrie. Les États-Unis ont déstabilisé l’Ukraine en 2014, et la guerre par agression ukrainienne menace toujours l’est de ce pays. Alors, qu’est-ce qui a changé sous un régime “libéral” de DC ? Rien, vraiment.

    L’ancien régime américain espérait se désengager de l’Afghanistan, mais les militaristes qui possèdent la politique l’ont empêché (longue histoire) et ce n’est que maintenant que le régime gériatrique s’est quelque peu désengagé de ce fiasco massif. C’est un fiasco afghan que la CIA a planifié et créé il y a plus de quarante ans, appelé Opération Cyclone. Zbig s’est même vanté de ses méthodes rusées auprès du Nouvel Observateur en 1998. Aujourd’hui, l’ironie de l’achat par des entrepreneurs américains de pièces de chars T55 et T62 en Russie – telles que fabriquées par l’ancienne URSS – pour approvisionner l’armée afghane afin de combattre les Talibans est totalement perdue pour la bête sans humour, gonflée et perverse du MIC. Qui pourrait l’imaginer ? Il y a encore moins de chance qu’une telle pensée ironiquement tragique ait jamais traversé l’esprit collectif du public américain.

    Outre l’agenda transparent de ceux qui gouvernent pour maintenir l’OTAN à flot comme toujours, il y a le pot-de-vin géopolitique. Ce pot-de-vin est accompli par le King $ et la menace d’une intervention armée américaine – mais seulement si vous n’avez pas d’armes nucléaires. Ainsi, nous avons des mercenaires indiens et des recrues colombiennes, tchadiennes, soudanaises et ougandaises, tous engagés pour combattre pour l’Empire en Afghanistan et au Yémen. Imaginez la surprise de Lahore. Et pour quoi ces mercenaires occidentaux, saoudiens et américains se battent-ils ? Après quarante ans de profits du parti de la guerre, peu le savent ou s’en soucient, car ils ont déjà fait leurs profits. Et grâce à l’utilisation d’entrepreneurs et de mercenaires, aucun ressortissant américain ou saoudien ne sera offensé par les guerres insidieuses de changement de régime que leur classe politique parraine habituellement.

    Autre ironie, en Syrie, l'”intervention russe” que l’on nous conseille de ne pas prendre en considération est la participation invitée du gouvernement légitime, et le résultat est celui d’une autre guerre inspirée par la CIA, appelée opération Timber Sycamore. L’opération Timber Sycamore avait été planifiée des années auparavant par les “fous” du Pentagone. Aujourd’hui, la CIA se moque du drone le plus ridicule que vous ayez jamais vu, en prétendant qu’un tel drone a attaqué un pétrolier appartenant à Israël dans un acte d’agression iranien. Bien sûr, l’Empire du Mal sait que nous sommes trop jeunes pour nous souvenir de la conspiration du Golfe du Tonkin de Lyndon Johnson. Alors qu’est-ce qui a changé ? Rien.

    L’histoire factuelle ci-dessus est le message, et c’est un message que vous n’êtes pas censé entendre. La Classe du Coup d’Etat est de plus en plus inquiète que vous puissiez l’entendre, et que leur contrôle de la narration soit en train de leur échapper. Pour paraphraser le Dr Joseph Goebbels :

    “Le mensonge ne peut être maintenu que tant que l’État peut protéger le peuple des conséquences de ce mensonge. Il est important pour l’État d’utiliser son pouvoir pour réprimer la vérité, car la vérité est l’ennemi du mensonge, et ainsi la vérité devient l’ennemi mortel de l’État.”

    Ainsi, la “liberté d’expression”, qui constituait autrefois l’amendement numéro un d’une Constitution aujourd’hui gravement souillée, n’est plus qu’un souvenir. Twitter, Facebook, et surtout Google/Youtube (sans parler des grands médias comme le New York Times et les médias d’entreprise) censurent lourdement le contenu et suppriment la liberté d’expression. Très lourdement. Parce que oh ! … ce sont des sociétés privées ! Et donc, ils ont tout à fait le droit de le faire. Et ainsi va la tromperie.

    Depuis la dissimulation criminelle des circonstances politiques entourant le meurtre de JFK (John Fitzgerald Kennedy) il y a presque soixante ans, une base solide de pouvoir corrompu a non seulement dirigé l’Amérique, mais s’est aussi frayé un chemin vers la proéminence mondiale. À l’instar de Reinhard Heydrich, qui pensait que tuer un individu est moralement équivalent à en tuer mille, l’idée que “la force fait le droit” est présente dans la pensée politique occidentale depuis lors. C’est la doctrine de l’Ancien Testament pour ceux qui tuent au nom de l’État, parce que Dieu ou l’État leur a dit de le faire. Leur Seigneur et maître est le maître de la peur et de la destruction, et il se trouve que l’État est bon dans ce domaine. C’est la loi du plus fort. Mais il était une fois un autre phénomène, un phénomène différent, appelé “civilisation”.

    Qu’est-ce que la civilisation ? La civilisation cherchait à développer le commerce, à nourrir le progrès et à promouvoir la paix dans le monde. Le progrès de la civilisation signifiait le progrès pour le monde et l’humanité. Le choix semble évident, entre un monde civilisé et une réalité où la force fait le droit. Lequel préférez-vous ? Mais les dirigeants de la planète et leurs monarques, qu’ils soient saoudiens, émiratis, britanniques, américains, européens ou israéliens, ont déjà fait ce choix de l’Ancien Testament pour vous. N’est-ce pas ?

    Pendant ce temps, il y a peu d’espoir que la soi-disant seule “superpuissance” du monde retrouve un jour le chemin de la réalité. Qui appelle encore la perfide Albion une “superpuissance” ? Le coup d’État d’il y a soixante ans a fomenté une pourriture omniprésente, structurelle et hiérarchique. Et via la corruption de Wall Street, de l’USD et du pouvoir militaire, cette pourriture politique s’est développée comme un cancer dans le monde. Toute solution potentielle n’est pas basée sur les armes ou la force de la violence. La violence n’a jamais rien accompli d’autre que la destruction. Ce n’est que par l’éducation, la réflexion et l’action individuelle que nous pouvons résister.

    Steve Brown
    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :