Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
29/06/2022

11 thoughts on “Geopolitics and Gold

  1. « Le Capitalisme porte la guerre, comme la nuée porte l’orage. » Jean Jaurès.

    Les Médias lourds sont le premier support idéologique du capitalisme dans sa phase monopolistique actuelle, l’argent est le second support du capitalisme post moderne ; c’est grâce aux réseaux sociaux (médias) que des régimes politiques ont été renversés durant l’automne ethnique dit printemps arabe.
    Durant la guerre de l’ex YOUGOSLAVIE, ces mêmes médias nommaient les bosniaques « Musulmans » alors que les serbes qui menaient une guerre d’épuration ethno-religieuse au nom de l’orthodoxie chrétienne ne sont pas désignés par les médias occidentaux comme tels des « chrétiens ».
    Ces mêmes médias on donné une connotation ethnique « printemps Arabe » aux révoltes qui se sont produites dans les pays dits « Arabes » alors qu’il s’agissait de revendications à caractère démocratique et non raciales, les alliés naturels des mondialistes à savoir les islamistes intégristes étaient prêts à remporter la cagnotte..!

    1. C’est curieux à quel point t’es capable de jongler avec les mensonges de ces mêmes médias toute en dénonçant leurs stratagèmes. C’est qu’une espèce de magma de toute sorte – mensonges, demi vérités et dieu sait quoi d’autre – t’habitent encore ; si c’est en voie de sédimentation t’es sur une bonne voie. Par contre – et de grâce – cesse d’utiliser la rhétorique de la crevure BHL comme faits historiques car nous avons suffisamment de recul historique et pas mal de littérature écrite sur l’ensemble de sujets que ce genre de criminel a traité et traite encore pour savoir où se situe la vérité.

  2. Les conditions cadres de la richesse de la Suisse lui ont été concédée à l’insu de la compréhension des Suisse. J’aimerais bien lire la vraie histoire économique du franc suisse. Mais je crains que ce livre ne sera même jamais écrit. La confiance en sa monnaie s’en ira et ce pays redeviendra un pays d’émigration. Cette échéance n’est pas forcément très éloignée. Beaucoup de Suisse sont comme les habitants des quartiers huppés de Paris. Des cons arrogants qui prennent les autres peuples pour des incompétents et des fainéants.

    1. Swiss author Ferdinand Lips has an excellent book about the Swiss franc and its history (and gold) called “Gold Wars”. It is an old book of 2002 but the history is correct and all predictions in the book have happened. One interesting fact: IMF members cannot back their currency even partially by gold; and that is one reason Switzerland was forced to decouple the Sw fr (now chf) from gold in 2000. Until 2000, the swiss franc was partially backed by 20% in gold…. some write 40% but check the true history, it was 40% then reduced over years. Ironically, the IMF SDR contains a gold component which is not widely known, and the IMF keeps rather quiet about that even though it will factually admit. Salutations

  3. Ils ont osé !
    *Plusieurs pays, (en fait des agences spécialisées (très), liées au seul camp occidental), et comme par hasard, ils l’avaient annoncé en fanfare, un ou deux jours avant que cela ne se produise, les tueurs à la solde desdits pays occidentaux, ont commis leur crapuleuse “mission” de mercenaires, (formés, armés et grassement payés par les Etats-Unis d’Amérique et leurs larbins habituels), pour assassiner un maximum de civils désarmés, et ceci afin de corroborer les ordres impératifs de leurs maitres occidentaux (remember ces crapules “terroristes” oubliant – comme par hasard – leurs papiers d’identité cartes ou passeports sur les lieux d’attentats soi-disant terroristes)… US go home ! ASSASSINS
    * Dans la nuit, les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni avaient émis simultanément des mises en garde très précises et presque identiques sur des menaces d’«attentat terroriste» dans la zone de l’aéroport, à l’approche de la date butoir prévue pour le retrait des forces américaines d’Afghanistan, le 31 août.

    1. Ces tueurs-mercenaires dits terroristes, jouent « pile poile » le même rôle que les black blocs dans les manifs de Gilets jaunes, ou actuellement les anti-pass (soi-disant) sanitaire, caution d’un pouvoir aux abois, géré et mis en place, du moins en ce qui concerne ces soi-disant terroristes (c.-à-d., très largement formés, armés et payés essentiellement par les Etats-Unis d’Amérique, mais pas que puisque la France et l’Allemagne ont très largement collaboré à ces immondes “missions”…)

      1. Et le signal des “vrais-faux attentas ” contre la population afghane désarmée, a été donné par le chef de la secte lrem, macron him-self, via la petite raclure de b-h lévy (bis repetita, il avait exactement le même rôle sous le gouvernement sarkosy, ce chef maffieux sioniste invétéré, dont les Etasuniens disaient que la guerre contre le colonel Kadhafi, était « la guerre de sarkozy », condamné à un an de tôle (et du sursis) et toujours pas emprisonné, comme ses chers amis le couple balkany…) ça commence à faire beaucoup!

  4. et dans la série “il n’y a pas de petits bénéfices” :
    Se nourrir de la tragédie: l’ancien patron de Blackwater, Erik Prince, tire profit de la course folle à l’aéroport de Kaboul, facturant 6,5 000 $ pour s’échapper
    Alors que des civils afghans terrifiés cherchent à fuir les talibans, le célèbre pistolet à louer et milliardaire ex Navy SEAL Erik Prince proposerait des vols d’évasion privés à 6 500 $ US le siège. Immoral? Peut-être. Ne le traitez pas de mercenaire.
    https://www.rt.com/op-ed/533071-erik-prince-blackwater-afghanistan/

  5. You forget the Shanghai International Gold Exchange (SGEI), its the clearinghouse for Russia and China commercial and financial exchanges.

    Physical Gold is moving to East too !

    1. Géopolitique et or

      L’or physique réel reste la matière première et l’actif monétaire dur le plus précieux pour les gouvernements et les banques centrales.

      C’est pourquoi les banques centrales détiennent de l’or. L’or (qu’il soit papier ou réel) est une composante réelle et extrêmement importante des liquidités gouvernementales. Même si le choc de Nixon, il y a un demi-siècle, a mis fin à la conversion internationale du dollar américain en or, cela n’a pas mis fin au commerce de l’or entre les gouvernements. Il est important de noter que le contrôle mondial des réserves d’or physique des gouvernements (lorsque cela est possible) confère un pouvoir financier à l’hégémon mondial.

      Historiquement*, les réserves d’or physique de nombreuses nations ont été détenues à Londres, New York et en Suisse. En particulier en Suisse, car c’est là que se trouve la Banque des règlements internationaux – parfois appelée la “Banque nazie” – et c’est le plus grand négociant d’or et d’argent (oui, aussi d’argent !). La Banque des règlements internationaux détermine de facto les prix des métaux précieux, une activité qu’elle exerce depuis près d’un siècle. La BRI travaille en étroite collaboration avec la London Bullion Market Association, la Réserve fédérale américaine ESF, le FMI et le COMEX. Au niveau de la banque Primary Dealer, les prix de l’or et de l’argent sont manipulés pour contrôler ces marchés. Le GATA a fait beaucoup de travail pour révéler cette manipulation criminelle des prix des métaux précieux.
      Mais comme la manipulation des marchés des métaux précieux est contrôlée en dernier ressort par la BRI et le gouvernement américain, seuls les petits poissons sont frits lorsqu’ils sont pris. (Dernier exemple en date ici.) Par le biais de la manipulation et du blocage des prix du COMEX, la Banque des règlements internationaux, la Réserve fédérale et la LBMA découragent le public d’avoir une perception positive de l’or. En effet, une réserve de valeur qui pourrait concurrencer les monnaies de réserve en papier doit être supprimée pour maintenir la valeur de la monnaie papier. On dit souvent que l’or est illiquide, mais ce n’est tout simplement pas vrai pour les gouvernements et l’or. Il existe également une idée fausse selon laquelle les réserves d’or se déplacent physiquement, alors que ce n’est pas le cas.
      Les réserves d’or gouvernementales se trouvent dans un coffre-fort. En Occident et en Europe, ces coffres se trouvent historiquement à Londres, New York et en Suisse. Si les numéros de compte attribués à ces coffres peuvent changer, l’or se déplace rarement. (Les guerres déplacent l’or physique ; l’Afghanistan, l’Ukraine, l’Irak, la Syrie, le Liban, le Nigeria, le Mozambique, le Soudan et le Zimbabwe en sont des exemples, et une grande partie de l’or volé va aux Émirats arabes unis). Ce système de commerce de l’or a été soutenu par le commerce de l’or pendant de nombreuses années, où un commerce continu et essentiellement virtuel de l’or est essentiel pour les puissances du G7 et au-delà, pour leurs transactions les plus importantes, qui nécessitent des garanties. Ainsi, les actifs en or physique ou les réserves d’or prouvées (le Canada n’a pas de réserves d’or mais compte sur sa capacité d’extraction d’or pour sa richesse apparente) sont d’une importance capitale pour les gouvernements et pas seulement pour leurs banques centrales.

      Pendant longtemps, le commerce international de l’or susmentionné a fourni aux gouvernements un moyen assez stable de mener à bien leurs activités les plus importantes. Après tout, le choc de Nixon n’a pas mis fin au commerce de l’or entre les gouvernements. (Alors que les États-Unis maintiennent prétendument le plus grand stock d’or physique au monde, ils affirment qu’ils ne font pas de commerce d’or. C’est un mensonge. Et le gouvernement américain évalue l’or à seulement 42,22 dollars US l’once) Ensuite, en 2017, et en fait bien avant, les États-Unis et leurs alliés se sont soustraits à leur devoir perçu de dépositaires d’or honnêtes, non seulement par le biais de sanctions économiques américaines, mais aussi en saisissant les actifs en or d’autres gouvernements. Parmi les banques qui ont saisi l’or d’autres gouvernements (sous une forme ou une autre) figurent la Banque d’Angleterre, la Réserve fédérale et le Trésor américain, la Banque du Japon, la Banque centrale européenne et la Banque nationale suisse.

      Grâce à cette guerre secrète contre la finance et le trésor – rarement révélée publiquement – les gouvernements doivent s’aligner sur le fait que les dépôts traditionnels des réserves d’or gouvernementales : New York, Londres et la Suisse… ne sont plus sûrs. Au-delà de ces conséquences financières pour les gouvernements, une fracture des moyens par lesquels les transactions les plus importantes du monde doivent être effectuées, aura un impact futur significatif et préjudiciable sur l’économie mondiale. Mais bien sûr, c’est ce qui doit arriver, lorsque l’hégémon mondial lui-même est un gangster et une entité criminelle.

      Steve Brown

      *maintenant diminué avec le changement potentiel qui se profile

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :