Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Entre les mois d’avril et août 2021, les coûts de fret maritime des marchandises ont augmenté de manière significative (+6000 USD en moyenne pour un conteneur de 40 pieds sur une ligne desservant l’Asie à l’Europe). La tendance  inflationniste du transport maritime de marchandises, la rareté de certains produits et une très forte demande  ont un impact sur la hausse des prix sur le marché mondial. Cette situation remet en avant l’option de rapprochement des marchés des centres de production mais mis à part la Chine, aucun autres pays ne dispose des capacités nécessaires pour inverser le processus et relocaliser la production. La globalisation et la segmentation des marchés ont rendu de vastes régions du monde totalement dépendantes et vulnérables aux aléas d’une économie mondiale beaucoup plus complexe que ce que les économistes pensent imaginer. La relocation en tant que politique aura un coût tellement élevé s’il excluera toute rentabilité à court et moyen termes. Elle sera impossible dans la plupart des pays poste industrialisés.

Le prix des produits alimentaires sont en hausse dans la plupart des pays de la planète et cette tendance devra se poursuivre pour les 30 mois à venir. Cette tendance que certains experts veulent attribuer aux changements climatiques et à impact de ce que l’on désigne sous l’appellation COVID-19- l’une des plus grossières manipulations de masse de l’histoire, sur les chaînes d’approvisionnements, est liée à des interventions occultes et des pratiques para- spéculatives de type interventionniste en dehors de tout cadre organisationnel ou formel. En d’autres termes, le prix de la nourriture est contrôlé par les manipulations orientées d’une main invisible dont le fonctionnement demeure opaque et de nature simili-oligopolique.

Après la fausse pestilence, un début de disette par une perturbation des lignes logistiques et un accroissement de la précarité ? Cela conduira systématiquement à une hausse des coûts des filets sociaux divers mis en place par nombre d’États-nation qui disposent de capacités et d’outils financiers, incluant le recours à la planche à billets et le recours aux expédients d’un revenu minimal universel et des chèques stimulus. D’autres pays n’ayant pas ces outils de la guerre financière et monetaire sombreront en silence comme on le constate au Liban. Dans tous les cas, le résultat ne sera pas très agréable à voir ou à supporter: inflation déguisée galopante que les organes de resencement tenteront d’atténuer auprès des opinions, une monnaie manipulée selon le contexte et les équilibres macro-économiques, un accroissement de la précarité sur fond d’inégalités, un renforcement des flux migratoires humains fuyant les pays où les systèmes de couverture socio-économiques sont faibles, basiques ou inexistants vers d’autres pays où les coûts sociaux exorbitant alimentent un cycle profitant aux interets d’une oligarchie aux commande de l’économie à travers la création et le maintien de la fausse consommation “durable” ou sans fin. Le système dans son ensemble est intenable mais perdurera tant qu’il engrangera des profits astronomiques à une minorité croyant tenir le timonier.

Les nouvelles générations pourront-elles briser ce cycle infernal drapé sous les apparence normatives d’un quotidien “normal”? Le harcèlement mondial que subissent les classes d’âge de 2010 n’est pas anodin et relève d’un phénomène de masse créés sur les plateformes des réseaux sociaux par effet d’émulation. C’est une spécialité de ce que l’on appelle l’État profond depuis l’émergence de ces réseaux et leur utilisation dans la survenue de ce que l’on a appelé par ironie ” le Printemps Arabe” ( sept pays détruits ou mis hors-jeu en quelques années à travers l’ingénierie sociale et l’internet en évitant un scénario onéreux à l’irakienne) et comme le mot d’ordre (on dit maintenant Hashtag) “MeToo” (moi aussi) ou d’autres créés par des agences de communication bénéficiant de marchés de gré à gré (le copinage est de plus en plus la norme dans le domaine de l’action stratégique omnidirectionnelle ou la guerre tous azimuts), il s’agit bel et bien de campagnes orientées et ciblées visant un objectif précis dans le cadre d’un agenda prédéfini avec cahier de charge et une stratégie. Il fut un temps où c’était le droit humanitaire ou le droit  d’ingérence, désormais c’est la Woke culture et la fragmentation sociale à l’infini en installant la fabrique de la dissension, la fausse dissidence et des vrais clivages au sein d’un même groupe social ou entre plusieurs groupes. Ce qui est paradoxal est que ces campagnes visent aussi bien des sociétés névrosées obsédées par l’uniformité et le conformisme socioculturel en dépit d’un individualisme que des sociétés éclatées mais solidaires. La fausse pestilence, la disette, le conflit sans fin à tous les niveau pour finir par l’esclavage consenti ,adopté, voire adulé et perçu comme normatif. On le constate sur des sujets aussi mineurs que d’accepter ou de refuser une inoculation d’un produit chimique. Des personnes y bâtissent une attitude et un parti pris sur n’importe quelle futilité. Ça ne vole pas haut. On appelle ça la bassesse. A cela s’ajoute la vilénie systémique d’un guilde criant au loup lorsqu’une escroquerie juteuse échoue face à un escroc plus fort que lui.

Le monde de 2021 est finalement pas très beau à contempler. Les jeunes nés en 2010 qui demeurent des victimes pourront-ils sauver ce qui reste? L’endoctrinement et le formatage de systèmes de transmission de réflexes pavloviens excluant toute innovation et toute initiative ont déjà détruit un empire disposant d’un très fort potentiel militaire. Ce sera le cas si les choses continuent à ce rythme là. A moins que du fin fond de la périphérie de l’Empire ne surgisse une  surprise dont seule l’histoire a le secret.

 

Photographie d’illustration : hommes vêtus de tenues Hazmat rouges marchant au pas, parade militaire nocturne lors du 73ème anniversaire de la fondation de la Corée du Nord, Pyongyang, septembre 2021

26 thoughts on “Temps troublés

  1. À ne pas publier nécessairement…
    Fausse pestilence, fausse peste, fausse infection ou fausse pandémie ?
    Si vous avez besoin d’un coup de main bénévole pour les traductions ou les relectures, ce sera avec plaisir, j’ai tout le temps….

    1. Moi je sais ce que c’est que d’avoir le temps, en effet :
      J’étais morpion sous le pharaon Soustrottriste 6, et quand on l’a embaumé j’ai été incorporé sous ses bandelettes de son pubis.
      Quand l’équipe d’archéologues anglais m’a découvert des bandelettes j’étais resté bien sage durant 3000 ans, et je n’ai fait qu’un bond vers les poils de pubis de l’envoyé du Royal College. C’est ainsi que j’ai connu Jack l’Eventreur à Londres fin 19ème siècle. Et j’en passe et j’en passe et il ne faut pas lasser

    2. il levent les restrictions en période éléctorale avec une épée de damoclés.

      1. Tout à votre disposition : un courriel au compte indiqué en métadonnée serait sans doute le moyen le plus simple.
        Sinon, ce qui vous conviendra le mieux.

  2. Trahison, vous avez dit “trahison” ?! ou Boum, badaboum, tagada, tsoin, tsoin…

    Ce qui est remarquable avec *l’énervé pathologique, qui injurie (surtout le peuple) plus vite que son ombre, et deux fois plutôt qu’une puisqu’il use et abuse de vieilles ficèles rhétoriques, usées jusqu’à la corde, (comme par exemple son « en même temps », qui signifie qu’il va nous mentir deux fois plutôt qu’une! Impayable ce coco là…)
    Alors dans la non-affaire des sous-marins à propulsion nucléaire, ce sont les Russes d’abord, puis nos amis iraniens qui se gaussent ouvertement des mauvaises manières de l’asticot élyséen, lisez, je vous prie ce qui suit, ça vaut son pesant de cacahouètes !

    Ainsi que ça : extraits : « …La trahison de la France par Washington au sujet des sous-marins nucléaires destinés à l’Australie signale un énorme changement géopolitique dans la stratégie américaine.
    Dans sa confrontation croissante avec la Chine, un Washington impitoyable a démontré que ce qui compte désormais pour lui, ce n’est pas l’Europe [ni même le Moyen-Orient], mais la région indopacifique. C’est là que la nouvelle guerre froide va être menée.

    Mercredi soir, le président américain Joe Biden, le Premier ministre australien Scott Morrison et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont tenu un sommet trilatéral virtuel au cours duquel ils ont affirmé un nouvel accord, intitulé AUKUS, un engagement novateur à intensifier la coopération militaire entre les trois alliés anglo-saxons, les rapprochant encore plus en mettant en commun les technologies critiques et la recherche.

    L’annonce que les États-Unis partageraient désormais leur technologie de sous-marin à propulsion nucléaire avec l’Australie a fait la une des journaux. L’objectif est d’intensifier les tentatives de contenir militairement la Chine, même si les trois pays ne l’ont pas dit directement. Cependant, le pacte sur les sous-marins impliquait que l’Australie rompe brusquement un accord de 2016 de 43 milliards de dollars avec la France pour construire 12 de ces sous-marins, une décision qui a provoqué l’indignation de hauts responsables à Paris, qui ont effectivement accusé les États-Unis de trahison. Il y a à peine deux semaines, les ministres australiens de la Défense et des Affaires étrangères avaient reconfirmé leur engagement envers l’accord avec la France, malgré les défis signalés. En juin, le président français Emmanuel Macron a déclaré que l’accord représentait la promesse d’une coopération continue pour les années à venir. … », « …L’Europe semble avoir un sentiment d’illusion sur ce que sont les États-Unis et n’a pas réussi à calculer quelles étaient les intentions réelles de Biden, principalement en raison d’une distraction causée par le dernier président, ce qui a rendu les capitales européennes confiantes quant au changement d’attitude des États-Unis envers l’Europe. Mais celles-ci ont également été incapables, à plusieurs reprises, de reconnaître que Washington a une longue histoire de comportement de mauvaise foi envers le vieux continent. L’Amérique n’est pas le « sauveur » de l’Europe, et bien que l’UE elle-même ait également été évoquée pour se joindre au mantra « Indopacifique », tout était couru d’avance pour elle, car les États-Unis ne les considèrent pas comme importants et les ont relégués, au mieux, sur le banc des remplaçants. … »

    On a vu publiquement ce que donnerait, « les années à venir » à la macron, du pipeau de part et d’autre…, et on ne sait pas tout !

    Et avant cela, la macronie, servile avec les États-Unis-d’Amérique, ainsi qu’avec l’UE (peut-être encore un peu plus avec la dictature européiste, si c’est possible ?), le retrait par la France de plusieurs sociétés françaises installées en Iran, en application d’un embargo sur Total et Peugeot (le groupe PSA), et Citroën, alors que ce sont les États-Unis d’Amérique qui se sont retiré unilatéralement de l’accord sur le nucléaire, «JCPOA» (Joint Comprehensive Plan of Action), l’accord signé à Vienne en 2015 engage toujours l’Allemagne, la France, la Chine, la Russie, l’Union européenne et l’Iran. Mis en œuvre le 16 janvier 2016, il encadre la capacité iranienne à enrichir de l’uranium et interdit pour 15 ans certaines activités liées à une militarisation de l’arme nucléaire, en échange d’une levée partielle de sanctions internationales. Alors que les Iraniens l’avaient totalement respecté ! Deuxièmement l’entourloupe de sarkozy, hollande et macron envers les Russes, avec une commande de L’affaire des Mistral fait référence à la non livraison de deux porte-hélicoptères Mistral français commandés en 2010 par la Russie, et d’un remboursement total exigé par la Russie ?! On ne sera évidemment jamais ce qu’a négocié Hollande, toujours est-il que la presse française aux ordres, écrivait ceci : « … Dans un premier temps, les autorités russes jugeaient que la somme suggérée par la France était insuffisante. Paris proposait de rembourser 785 millions d’euros d’avances déjà perçues de Moscou, sur un contrat de 1,2 milliard d’euros. La Russie chiffrait le préjudice subi à près de 1,163 milliard d’euros. Pour justifier cette différence, Moscou mettait en avant les sommes dépensées pour la formation des 400 marins qui devaient constituer l’équipage des Mistral, la construction d’infrastructures spéciales à Vladivostok (Extrême-Orient russe), où devait être basé le premier Mistral, et la fabrication de quatre hélicoptères de combat. … » L’arroseur arrosé en somme !

    *le drian ne m’intéresse pas du tout, et pour cause, car il s’agit d’un ancien quelques choses (certains le qualifie de « social traître », c’est un constante du ps, qui mentent et qui trahissent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire…)

    1. It is interesting to think nuke sub nonsense could move France closer to the RF despite the treachery (of France)? but I believe this is impossible. Macaroni is no de Gaulle. who of course had his own serious failings. But at least he pretended to confront the US-UK perfidious Albion monolith while Mr Macaroni simply whines that he was not part of a corrupt deal.

  3. Devinez quoi ?

    *Un contrat de 50 milliards d’euros signé en 2016 entre l’Australie et le France ; puis les Etasuniens entrent en scène, et exercent leur fameux chantage « c’est ça ou c’est des emmerdements à n’en plus finir – du genre : un contrat qu’on ne peut pas refuser, ou sinon, boum, tagada, tsoin, tsoin ! », et tout ça pourquoi ? Pour contrer la RPC, qui au dernière nouvelle n’est en guerre avec personne ni aucune nation…

    Ce n’est pas grave…, le drian c’est rabattu aussi sec sur l’Inde de Modi, mais, ce qu’il sait parfaitement, c’est que les Etats-Unis d’Amérique veille sur l’Inde et Modi en particuliers, comme le lait sur le feu (**chasse gardée), et ça risque de faire pareille ! Une bonne grosse déconvenue en perspective, et le petit colérique injurieux, en serrant ses poings très fort, risque de rappeler presto les ambassadeurs français en poste en Inde, en guise de grosse colère, non mais…

    *en plus de dépenses annexes du genre : « …Pour l’Australie, la France a donc dû concevoir une centrale conventionnelle pour un sous-marin qui a été conçu à l’origine, comme tous les sous-marins français, pour fonctionner avec un réacteur nucléaire à uranium faiblement enrichi (UFE). ) Lien hypertexte à cette adresse Internet : https://uploads.fas.org/2016/12/Frances-Choice-for-Naval-Nuclear-Propulsion.pdf

    **Il parait qu’en ce moment, les tueurs de petites bêtes sans défense (les gros cons de chasseur), font la nouba dans la rue et pas loin des fenêtres du « encore locataire de l’Elysée » (mais plus pour longtemps !), ça sent les élections à plein tube cette affaire là!

    1. J’ai suivi cette affaire de près. Ce n’est pas la première fois que de tels coups et autres échanges de bons procédés s’échangent.

      Londres a joué un rôle immense …

  4. Les deux Empires négocient, si les négociations n’aboutissent pas, on enverra les populations se battre, l’Histoire est un éternel recommencement, surtout depuis que les usuriers tiennent le gouvernail du monde !

  5. Encore un article de haut vol, encore un article que je voudrais faire lire (la vraie lecture devrait se dire « vivre ce qu’on lit ») à tous ceux qui ne comprennent rien autour de moi au géopolitique et donc au politique, pour seulement commencer à discuter. Mais voilà, j’ai renoncé. Trop d’efforts et d’intelligence déployés pour finalement pas grand-chose : convertir une ou deux âmes sincères à percevoir un peu plus que ce que permet la soupe médiatique, un peu mieux les vrais rouages souterrains qui animent ces peureuses marionnettes de la « communication », ces malheureux humains condamnés à mentir chaque instant de leur vie.

    Qu’importe ce renoncement, j’ai appris en cette quête d’une décennie. J’ai commencé à mieux comprendre quelque chose de ce fatras du monde, à ma manière qui est de rechercher ce qui serait le plus petit geste à faire pour obtenir les plus grandes conséquences. Je suis demeuré constamment attaché à la voie du sage – sage au sens antique, gommé des dictionnaires et des pensées, transfiguré en un gloubi-boulga informe par ceux-là mêmes qui s’en réclament, les Philosophes, grands initiateurs par la même occasion du resencement, avec un « s », ce joli néologisme émis par toi dans l’article.

    Tous ceux qui dénoncent ne voient que les feuilles malades de l’arbre, tous ne font que décrire une infime partie du problème comme ils le voient, fussent-ils hyperdocumentés, fussent-ils des génies. Certains audacieux voudraient donner des remèdes ponctuels, impossibles, interminables et roboratifs, style « yaquafautque » ou bien « si j’étais président », ceux-là, au mieux, parviennent à réunir quelques infimes poignées de gens et, s’ils y parviennent, à se faire casser par des gardiens parfois bénévoles de la religion mondiale archidominante de l’époque. J’ai nommé la Science, religion aussi terrible que discrète et dont le dévoiement est désormais surmultiplié pour servir des visées « universalistes » venant de nulle part et d’une stupidité à jamais indescriptible.

    L’arbre est malade depuis ses racines, donc les feuilles le sont. Ça commence là. Pour ceux qui sont complotistes, du moins de ceux qui ont perçu l’exactitude initiale de ce terme renversé, resencé, imaginer guérir des symptômes autoentretenus par les « gestionnaires du monde » est inepte, c’est en définitive au mieux un défouloir ou un passe-temps, car leur cercle ne s’étend guère quand ils ne sont pas muselés.

    L’arbre est ici une métaphore quaternaire : ontologique et formelle. Les racines sont le psychologique (au sens étendu bien au-delà de l’hémiplégique définitionnel contemporain) et le tronc l’ontologie (le vilain petit canard de la philosophie, bien forcée qu’elle fût de fonder un terme compliqué pour recevoir la sagesse disgraciée), deux aspects premiers dont la néantisation commence en 500 avant notre ère, quand Parménide défia et tua Héraclite et la sagesse avec.

    Car voilà, le si glorieux départ de la raison est ontologiquement faussé, car elle bafoue tout ce qu’elle ne peut s’approprier. D’où les dénonciations célèbres (le nihilisme nietzschéen, le rationalisme hégémonique wébérien et encore le derridien « le logos n’a pas de contraire », ce dernier, de loin, le plus profond des trois, puisqu’il contient effectivement la voie de la résilience par la sagesse antique).

    J’ai commencé un travail, une libération pour moi. Je décris ce que l’on ne doit pas décrire, l’ontologie formelle, qui est un moyen d’exprimer l’ordre du monde, ce qui n’a rien à voir avec l’ordre mondial, c’est plutôt le contraire, ce dernier étant ontologiquement le plus pur désordre. Les deux servent à quelque chose, mais en ce moment, le premier est nié arbitrairement : pas de racines, pas de tronc, juste des branches (technique) et des feuilles (science) qui semblent flotter en l’air par un bien étrange tour d’illusionnisme. C’est là que je situe le point de changement le plus efficient pour un effet majeur sur le monde, rectifier en nous le proton-pseudos, l’erreur initiale, puis étendre cela aux proches, etc., jusqu’à guérir les misérables psychopathes du sommet.

    L’ontologie est sans jugement, précisément parce que c’est sur elle, qui s’appuie d’abord sur le psychologique, que se fonde toute possibilité morale et ensuite seulement d’ordre gestionnaire. Le monde actuel n’est amoral que parce qu’il est devenu a-ontologique, a-sage pour se développer ailleurs. Cela va changer. C’est ainsi et ce n’est qu’un tout petit moment de l’évolution.

    J’avais déjà été publié sur ce sujet par toi, Strategika en 2019. Le site est le même, http://www.mumen.fr, la période est différente.

    1. Merci pour ce texte lumineux en ces temps sombres. Je lis régulièrement mumen.fr et certains articles sont plus qu’heuristiques.

      Merci pour ce travail libérateur.

    2. This is something we must ask. Where are the great philosophers of today? In history: Plato, Aristotle, Epictetus, Aurelius, Cicero, Camus, Nietzsche… to some extent Marx … etc etc. But today? None. Stefan Molyneux? No. Joe Rogen?? No! But yes, we do have those who describe the sickness of the dog and make a diagnosis. But there is no ‘doctor’ in the house to treat those ills as we are seeing with this contagion. At the heart of the contagion, as referred to by the article, is the monetary system. This system cannot support a burgeoning global population when that population hopes to live like Bill Gates. In my opinion the great reset will be a reset of the monetary system which will be enormous. A video here to briefly summarize: https://www.bitchute.com/video/reZVYRPihX3A/ While this may seem negative, in my opinion the outcome will be positive. But whether we like it or not: with a much reduced global population, or at least a global population with very different attitude and value about growth and profit and exploitation of fellow man (and woman).

  6. La dernière fois qu’on a vu cela, c’était au tournant du vingtième siècle et la fin d’un autre Empire (britannique). C’était la montée de nouvelles puissances. Des révoltes un peu partout. Deux guerre mondiales, une grande dépression, la réponse des dominants a été une sorte de gestion du chaos dont les impacts ont été dévastateurs. Dans cette confrontation entre un Empire en déclin et des adversaires en montée, l’humanité s’en est sortie, mais après des coûts énormes et des victimes par millions.

    “L’histoire ne repasse pas les plats”.

  7. rationnement dans quelques années, rupture des chaines logistiques, cyber-pandemie, cela est voulue par klaus schwab & son ami thierry malleret.
    p.148
    2.1.2. Des chaînes d’approvisionnement
    résilientes

  8. « Le Capitalisme porte la guerre, comme la nuée porte l’orage. » Jean Jaurès.

    La mondialisation est comme un fleuve déchaîné, il faut savoir le traverser avec doigté et intelligence, à défaut vous serrez emporté et vous disparaîtrez à jamais………………….!!!
    Elle est la matérialisation de ce que Karl Marx décrit dans son livre « le Capital » le stade monopolistique du capitalisme (phase ultime) et par la transformation des sociétés humaines à l’échelle globale en sociétés informationnelles organisées en réseaux …. !!!
    Elle marque aussi le passage des structures sociales des organisations pyramidales à plusieurs organisations horizontales ….!!! C’est la fin des idéologies…..!!!

    Les Médias lourds sont le premier support idéologique du capitalisme dans sa phase monopolistique actuelle, l’argent est le second support du capitalisme post moderne ; c’est grâce aux réseaux sociaux (médias) que des régimes politiques ont été renversés durant l’automne ethnique dit printemps arabe.

    A suivre……!!!

  9. 1 – Industrie pétrolière et gazière mondiale et son personnel vacciné Covid, prévision de gestion des ressources humaines (cadres supérieurs) sur les 3 prochaines années :

    https://rumble.com/vmjak7-vaccins-covid-19-de-plus-en-plus-deffets-secondaires.html
    (à partir de 43 minutes et 20 secondes)

    Même vidéo avec un autre lien :

    https://odysee.com/@Vivresainement:f/vaccins-covid-19-de-plus-en-plus-deffets-secondaires:0

    (à partir de 43 minutes et 20 secondes)

    2 – Vidéo du professeur Perronne : globalité sur le Covid :
    https://youtu.be/SiikvCMhbTI

    Nota :
    Ces deux vidéos ont été enregistrées et sont conservées par l’auteur du site Aredam.net

    1. Rectificatifs et ajout :

      Il se s’agit pas de cadres mais de personnels techniciens travaillant sur les plateformes.

      A 47 minutes 20 secondes, la cour suprême US a décidé que les organismes génétiquement modifiés comme les humains par le soit disant vaccin covid appartenaient aux laboratoires, étaient leur propriété.

      1. Détail fort intéressant que peu de personnes ont vu passer.
        Par contre le tweet de Nick Minaj sur les couilles enflés d’un ami d’un cousin à Trinidad a été vu par tous.
        Les Gouvernements de Trinidad et Tobago, de Grande-Bretagne et des États-Unis ont même réagi à son tweet…
        Moralité : vaut mieux avoir de gros airbags en cas de pépins!

        1. Le tout petit problème de la vidéo sur les effets secondaires est qu’il est impossible de vérifier la réalité de l’existence des personnes filmées, d’où le doute sur une création entièrement artificieuse (même et surtout la madame qui sert de boîte d’intérim pour les pétro-gazistes). .

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :