Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La République populaire de Chine vient de frapper avec un coup de massue le concept des cryptomonnaies. La banque centrale chinoise vient d’interdire, en ce vendredi 24 septembre 2021, l’ensemble des cryptomonnaies. Toutes les transactions en cryptomonnaies sont désormais illégales. Cette annonce commence déjà à avoir un effet négatif puisque en quelques heures  seulement, l’ensemble des monnaies virtuelles non fiduciaires voient leurs cours s’effondrer.

“Les activités commerciales liées aux monnaies virtuelles sont des activités financières illégales” Banque Centrale  Chinoise

La messe est dite.

Pour Beijing, il demeure clair que les cryptomonnaies sont un danger immanent, “banal” et sournois dont il faut se prémunir au plus vite. La Chine veut donc s’en débarrasser.

Selon des indications précises, cette attitude de la Chine à l’égard des cryptomonnaies sera suivie par Moscou, Téhéran et d’autres pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai.

Le Bitcoin et les autres cryptomonnaies sont considérés comme des outils plus élaborés d’un nouveau système similaire à celui de Ponzi par les analystes chinois.

Pour ces derniers, une éventuelle levée de boucliers des relais du système financier transnational suite à cette décision pourrait signifier que les cryptomonnaies sont des outils créées ad nihilo par les services spéciaux et plus particulièrement la CIA avec pour objectif la poursuite de guerre financière et monétaire de génération précédente menée contre l’ex-URSS et ses alliés et celle de la guerre hybride 360° des années 2000 et 2010.

Cette décision chinoise a donc un double objectif dont celui de débusquer l’origine de ces cryptomonnaies que la légende urbaine attribue à un personnage aussi fictif et énigmatique dénommé Satochi Nakamoto qui s’apparente plus à un nom de code d’une opération clandestine de grande envergure qu’à celui du fantôme d’un génial inventeur nippon aussi fictif que le personnage de James Bond.

 

 

15 thoughts on “Coup de massue chinoise contre les cryptomonnaies

  1. La vie doit etre infernal pour l’élite chinoise aujourd’hui ! Leur pays est en pole position, donc tout le monde essaient de les doubler. Déjouer des complots, anticiper, se préparer… Le danger peut venir de partout, ils doivent faire marcher leurs cerveaux à 300% et ils sont seuls dans leur coin, car ni l’Inde du macaque Modi ni le Japon ne peuvent etre considérer comme des alliés. Par contre en face il y’a au moins une trentaine de pays qui se tiennent par la main.

  2. En fait, la Chine cherche à bloquer les sorties de capitaux. A mon avis elle ne parviendra qu’à les ralentir, pas à les stopper.

  3. Que deviendront les cryptomonnaies après une éruption solaire XXX ou une attaque par EMP ? Un gentil souvenir nostalgique !
    Bienheureux ceux qui ont du jonc sous le matelas…

  4. année 2000, une époque ou on comptait sur le cash. |La guerre des machines à sous|
    Par compte, les cryptomonnaies offrent de nouvelles possibilités.

  5. Bitcoin et Eth et Solana ont un peu baissé hier avant de se reprendre dans la soirée .
    Pour ceux qui veulent investir long terme , pas trader donc , Solana et Ethereum ont un extraordinaire potentiel à l’horizon 8/10 ans .
    C’est donc le moment d’acheter .
    Evidemment les chinois qui comme moi possèdent des Alt vont pouvoir les conserver car tout cela est totalement dématérialisé et c’est bien ce qui emmerde le gvt chniois car il ne peut pas le controler lui qui adore tout controler .

    1. Avec tout tes états de service, tu as meme pas était capable de mettre du blé de coté. Tu te retrouves aujourd’hui à investir dans des jetons numériques en espérant qu’ils augmentent comme par magie. HAHAHAHAHA l’augmentation de 500% c’est pas pour les goyims on t’a dit, pour les goyims il y’a le livret A avec un taux annuel de 0,00001%

  6. retour à la monnaie en espèces mais il y a apparition de l’euro numérique.

  7. Quid du crypto yuan ?. Si c’est pour lui donner une place hégémonique, la suite serait de suspendre les banques chinoises du système Swift. Affaire à suivre..

  8. Qu’ils sont forts les dirigeants de la Chine, d’avoir pu débusquer ces traquenards de bandits. Beaucoup de monde va être malheureux à cause de ces bandits sanguinaires des services secrets. Une chance que je n’en possède pas, mais j’étais tenté, je l’avoue franchement. Merci à Strategika51 que je ne suis pas tombé dans ce trou. merci, merci, merci.

    1. Bitcoin is useful to evade US sanctions (personally known) but that use ie avoiding US dollar weaponization, has little significance to China. China already has excellent tools for evading the criminal weaponization of the USD (US $) by the US Treasury, and does not need SWIFT. China is more concerned how the US is using BTC to fund CIA black ops and the sterilization of inflationary $ capital, especially now that the US debacle in Afghanistan has ended. Related, this site (only) carried: CIA’s Bitcoin Heist. No other site would or will carry that article. Some big arms deals are done by bitcoin to fund and arm daech and AQAP IS Y terrorists, where Saudi can opaquely fund its terror ops without accountability or scrutiny. As the CIA and Israeli black ops do. China has turned a blind eye to such Washington indiscretions for many a year, but China leaders have limits and honor learned over two thousand years of bitter history. Like Iran, China has a long memory and honor, unlike the dogs of the west. regards.

      1. Steve Brown écrit : « … La Chine a fermé les yeux sur de telles indiscrétions de Washington pendant plusieurs années, mais les dirigeants chinois ont des limites et l’honneur appris sur deux mille ans d’histoire amère. Comme l’Iran, la Chine a une longue mémoire et un honneur, contrairement aux chiens de l’Occident. … », ce qui est vraiment curieux, c’est cette réaction superficielle et purement occidentale, de ne jamais rien comprendre à ces cultures multimillénaires, réactions trop souvent très éloignées de la réalité, et ce que ces gens restituent, sans rien savoir du mot dictature, et pourquoi ils emploient ce mot “dictature” en ce qui concerne la Chine et l’Iran, (en fait la République Populaire de Chine (RPC), et République Islamique d’Iran (ou RII) ), propagande souvent infondée et parfaitement incohérentes, car ceux qui ont étudier le problème, (surtout en ce qui concerne la Chine, mais pas que…), savent que le fonctionnement de l’État chinois est d’une complexité incroyable, et souvent ignoré des occidentaux, et en reprenant, souvent sans réfléchir la propagande des dirigeants occidentaux, dont le contenu en dit long sur l’ignorance des uns et des autres, ils ne font qu’alimenter leur propre ignorance!…

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :