Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

L’affaire Huawei était dès le début une histoire de “barbouzes” dans lequel le Canada a sous-traité pour les États-Unis une partie des basses œuvres en procédant à l’arrestation de Mme Meng Wanzhou, la première responsable financiere du géant chinois Huawei (et fille de son fondateur Ren Zhenfei) le 01 décembre 2018.

Cette affaire est désormais close. La responsable chinoise a été libérée en échange de deux espions canadiens détenus en Chine dont nous avions révélé les fonctions exactes en 2019.

Encore un peu et on aurait assisté à un bon vieux film poussiéreux en noir et blanc où des espions s’échangent sur un pont traversant une rivière sous la lumière blafarde de feux automobiles aux couleurs sobres…

55 thoughts on “Affaire Huawei: échange d’otages entre la Chine et le Canada

    1. Es-tu au moins capable de faire voler correctement un F35?
      Si oui y a du boulot pour toi

    2. l’Elysée aurait besoin de vos services…en plus ils payent bien, de la dépense publique. Donc aucun souci à se faire côté financement…

  1. J’ai eu à faire à plusieurs espions tout au long de ma carriére ! Mon verdict est sans appel, les femmes sont les plus redoutable dans ce domaine, on ne se méfie jamais meme lorsque l’on est pret mentalement, on se fait toujours avoir.

    1. parce que tu penses avec ta queue ; moi aussi d’ailleurs ; on y peut rien

  2. Ça y est, nous les tenons enfin ces petites crevures ! Lisez plutôt :

    « … La création du virus du Covid-19 est bien d’origine humaine ! (27 septembre 2021 Pierrick Tillet)

    Ce que nous n’osions pas imaginer est en train de se transformer un réalité. Le virus du Covid-19 résulte bien de manipulations humaines impliquant l’administration US et le labo chinois de Wuhan. L’affaire vient d’être révélée par le collectif indépendant Drastic, une sorte de wikileaks scientifique, qui s’est mis en tête de trouver l’origine véritable du Covid-19. Et ils l’ont trouvée à travers un document leaké et aussitôt publié : The Defuse Project Document ! https://drasticresearch.org/2021/09/21/the-defuse-project-documents/
    The Defuse Project Document Télécharger le document : ( https://yetiblog.org/wp-content/uploads/2021/09/The-DEFUSE-PROJECT-Documents-%E2%80%93-D.R.A.S.T.I.C.-Research.pdf ) . Une collusion avérée entre l’administration US et le labo de Wuhan. En 2018, une ONG américaine, EcoHealth Alliance (EHA), https://en.wikipedia.org/wiki/EcoHealth_Alliance, financée principalement par l’administration US (et les grands labos pharmaceutiques), a demandé un financement de 14 millions de dollars pour un projet consistant à créer un virus Sars-CoV à partir de coronavirus de chauves-souris. Dès 2014, 600 000 dollars de subventions avaient déjà été versés par un sous-traitant de l’EHA à l’ Institut de virologie de Wuhan pour poursuivre les travaux de séquençage et d’échantillonnage des coronavirus dans les régions rurales du sud de la Chine. L’affaire est suffisamment sérieuse pour que les médias mainstream ne puissent se priver de la reprendre (en France, Le Point https://www.lepoint.fr/monde/origine-du-covid-19-defuse-le-document-secret-qui-accable-les-labos-24-09-2021-2444607_24.php ). Que ceux-là tentent par tous les moyens de dédouaner l’administration US (celle-ci aurait refusé la demande de subvention) n’est guère surprenant, mais apparaît comme une manœuvre dérisoire et bien insuffisante. Car le constat est accablant :

     il y avait bel et bien collusion entre l’EHA et le labo chinois de Wuhan ;

     ceux-ci travaillaient à la création d’un virus Sars-CoV du même type que celui du Covid-19 ;

     l’administration US ne pouvait pas l’ignorer, ni les autorités sanitaires, ni les grands labos pharmaceutiques.

    De la “théorie du complot” à sa réalité

    Laissons à l’état d’hypothèses ce qui n’est pas encore démontré : fuite accidentelle du virus ? virus plus agressif qu’escompté par ses créateurs ? Il n’en demeure pas moins que les mensonges répétés des responsables politiques, sanitaires (Dr Fauci) et médiatiques occidentaux apparaissent dans toute leur cruelle vérité.

    N’ont-ils pas condamné comme “théorie du complot”, notamment à travers un article du Lancet publié en 2020, ce qui apparaît aujourd’hui comme une réalité indéniable ? N’ont-ils pas essayé de traîner dans la boue le professeur Luc Montagnier https://m.youtube.com/watch?v=TP5giTcbHxA , prix Nobel de médecine, qui lui aussi affirmait que le virus du Covid-19 ne pouvait être que d’origine humaine ? Le film « Hold-Up » https://yetiblog.org/archives/27917 n’avait-il pas raison avec un peu d’avance et des conclusions qui n’entraient pas dans leurs plans ?
    Mais pourquoi cette manipulation de virus ? Pourquoi ces mensonges ? Pourquoi ces tentatives de discréditer aussi salement celles et ceux qui portaient la vérité ? Là encore, les réponses ne peuvent être clairement affirmées, mais elles ne tarderont pas à l’être, comptez-y. Elles éclaireront alors nos questions du moment :

     comment qualifie-t-on la création artificielle de virus à des fins aussi possiblement mercantiles ?

     pourquoi ont-ils si obstinément interdit la prescription de vieux médicaments (sans valeur lucrative) comme l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine… en attendant que leurs produits géniques arrivent sur le marché et soient imposé massivement à toutes les populations sans même attendre leur validation définitive ?

     comment appelle-t-on une interdiction artificielle de soins pour une maladie qui a causé à ce jour 4,7 millions de morts ?

     que méritent les responsables de telles exactions lorsque celles-ci sont avérées ?

    1. Merci Sergio pour ces infos,

      J’en profite pour saluer notre partenaire anciennement de la GE qui me fait doucement rigoler, même si je ne devrais pas me moquer.
      On attend ses commentaires avec impatience.

    2. moui, possible, s’il est clair que le coronavirus a été créé en laboratoire, ce n’est pas un document (soit-disant) fuîté (leaké) qui prouve que le coronavirus a été créé à Wuhan.

      si tu regardes les choses d’un autre point de vue: cette histoire de document secret publié renforce la théorie selon laquelle le virus a été créé en Chine, et donc que la Chine est en partie responsable, si ce n’est entièrement responsable. bref, une façon d’accuser la Chine d’être responsable, de lui faire porter le chapeau devant les opinions publiques de la populace occidentale.

      qui cherche à diaboliser la Chine depuis quelques années?

  3. un classic par le passé. rapport de l’irsem (à prendre avec des pincettes) p.408 D. Les otages

  4. US has been making bad decisions in spades for 60 years and more… not new. The US has cut its own throat. By stupidity, imperial hubris and extreme arrogance. Only one thing remains that has not fallen to ruin yet — the $ US. But that day is coming. Just look at how China is treating bitcoin for some clues. A sensitive subject so I will not write more. But much much is happening under the covers my friends. Even so, it is the US that has f’cked itself. For many many years now. When the $ goes — the US goes. Obvious, okay yes. But those who have suffered at its hands will not mourn that passing. regards

    1. la question du $ est en effet essentielle mais sa destruction posera alors un autre problème au commerce mondiale par quoi le remplacer ?
      si émettre la monnaie de réserve mondiale présente un grand avantage pour un état prédateur il entraîne aussi ses inconvénient dont celui de détruire la base industrielle du pays émetteur !
      translate :
      the question of the $ is indeed essential but its destruction will then pose another problem to the world trade by what to replace it?
      if issuing the world reserve currency presents a great advantage for a predatory state, it also has its disadvantages, including the destruction of the industrial base of the issuing country!

      1. Il y a eu par le passé pas mal de projets responsables qui ne comportaient pas du tout le risque que tu évoques ; mais “la stupidité, hubris impérial et arrogance extrême” – formidablement formulé par Steve ont à chaque fois faits que l’empire atalanto-sioniste a pris des décisions radicales pour tuer le projet dans l’œuf ; le dernier en date – je crois – c’était celui de DSK ; en technocrate de talent et très ambitieux cet homme avait eu l’affreuse idée de réformer le système monétaire international ; le matin de départ pour une série de réunions relatives à ce projet (Europe et Afrique) cet homme a eu qqs ennuis.
        Des gens plus informés que moi doivent bien en connaitre d’autres

        1. Here is something interesting: yahoo published an article about how the CIA targeted wikileaks yesterday, and even published a link to wikileaks exposure of CIA Vault7 docs: https://wikileaks.org/ciav7p1/ It’s an old leak but major one that few paid attention to. Article by yahoo here: https://uk.news.yahoo.com/kidnapping-assassination-and-a-london-shoot-out-inside-the-ci-as-secret-war-plans-against-wiki-leaks-090057786.html Now be aware Yahoo is Deep State Bad Actor. I have personal experience of this, as in very personal first hand. So why would yahoo publish such an article? Which btw was written by mainstream authors. imo the article will allow for the UK courts to refuse to extradite Assange, and this is planned by US leaders. Why? Not sure. Perhaps they believe he is no longer a threat, or his health is so bad he poses no threat.

    2. Some countries are trying to get rid of the dollar, but still, the financial system depends completely on it. Puppets leaders have been put in place in western countries (see the laughable Macron), and to me, it is not so clear who is holding the rope behind the scene. I am afraid the beast is still alive, Steve?
      Our sociéties are possibly about to collapse, 90 pc of the population is vaxxed and clearl, this is not for tjeir good & the intent behind of all these lies is unclear (may be just more control and more monney …)
      Yes, the future is very uncertain and we are possibly heading to a storm…. but I am not certain the dollar will collapse tomorrow.

      1. Tempête!!! Tu peux enlever le “peut-être” ; on y va avec certitude ; et le $ s’effondrera surement ; mais ce processus est lent car les monstres ont entre leurs mains une quantité incroyables d’artefacts pour contrôler ce processus. La Chine pourrait générer son effondrement “pour demain” comme tu dis mais elle ne le fait pas par pragmatisme/sagesse politique.
        On attend et on s’amuse ; dans l’histoire de l’humanité rares sont quand même les chanceux qui ont eu le privilège d’assister à de tels chamboulement – en direct.

        1. La FED a été crée à Noël, personne n’y a rien vu.
          Nixon a arrêté la convertibilité Dollar/or en plein été, personne n’y a rien vu.
          Cet effondrement a commencé en 1970, j’ai comme l’impression d’être synchrone avec ce truc, donc il finira peut-être avec moi vers 2050. L’empire romain a pris 4 ou 5 siècles pour s’effondrer, on aura la chance nous de voir un effondrement en moins d’un siècle. Vive le progrès.

  5. Il y eu un avant dans l’affaire de madame Meng Wanzhou, dont voici un résumé succinct: (il faut savoir que le parti zombie appelé ps (dont à l’époque macron était l’un des dirigeants), baignait et profitait amplement des magouilles étasuniennes!)

    Ceci est extrait de CGTN

    « écrivain français expose l’hégémonie mondiale des États – Unis Mise à jour 22:59, 25-Sep-2021
    CGTN

    Le nombre d’entreprises et les entrepreneurs qui ont été victimes de l’hégémonie mondiale des États – Unis est inconnue, mais Marc Lassus, fondateur de Gemplus, un fabricant de cartes à puce (y compris les cartes SIM) en fait partie.

    Après avoir vu les affaires du Français faire des vagues avec des milliards d’utilisateurs, les États-Unis ont pris le contrôle de l’entreprise et ont chassé Lassus, a rapporté le journal chinois Global Times.
    Lassus a déclaré que leur objectif était, à travers la CIA et la NSA, d’espionner le monde entier.
    Lassus a raconté son histoire dans un livre récemment publié, “The Chip Trap”. Lors d’une interview avec le Global Times, il a partagé ses réflexions sur l’arrestation par le Canada du directeur financier de Huawei, Meng Wanzhou, à la demande des États-Unis.

    “La détention de Meng Wanzhou au Canada n’est qu’un pur scandale, ainsi que leur demande d’extradition vers les États-Unis”, a-t-il déclaré.
    Huawei a un avantage technologique très important dans les infrastructures 5G et dans une certaine mesure dans la fibre optique, leur présence en Afrique est également très forte et il est trop tard pour les battre, a déclaré Lassus. Par conséquent, les États-Unis ont utilisé des approches brutales et « de cow-boy » pour entraver l’expansion commerciale de Huawei.
    Il a ajouté que le cas de Meng lui rappelait sa propre expérience. Il a failli être arrêté pour des “accusations” similaires et inventées de toutes pièces lors d’un voyage privé à Cuba, mais il a miraculeusement échappé à l’emprisonnement aux États-Unis.

    “Le passage de l’administration Trump à celle de Biden ne changera pas grand-chose aux politiques américaines”, a-t-il noté.
    Il a également mentionné que l’affirmation des États-Unis selon laquelle ils valorisent les marchés libres est de la « pure hypocrisie ». Ils utilisent tous les moyens possibles pour empêcher les entreprises de haute technologie d’autres pays de réussir sur les marchés internationaux, tels que Huawei, ZTE et exercent une pression sur les fabricants de puces tels que Samsung.
    Lassus s’est dit optimiste quant à la coopération entre la Chine et l’Europe, qui entre dans une nouvelle ère avec des relations de plus en plus stratégiques, plus complexes mais plus prometteuses.
    “Il est maintenant très clair que la Chine devrait déployer plus d’efforts et d’investissements que jamais pour développer des technologies clés dans l’industrie des semi-conducteurs telles que des équipements clés, des matériaux et des outils de conception, etc. Surtout lorsque les États-Unis essaient d’interdire tout échange entre le monde des grandes entreprises et la Chine », a-t-il déclaré.
    Le bras long de la juridiction américaine remonte à plus d’une décennie, lorsque la plus grande puissance mondiale s’est sentie menacée par l’ascension rapide d’autres économies. Désormais, la possibilité de perdre un avantage technologique hante Washington, qui a recouru à contourner la loi pour gagner un avantage concurrentiel. La corruption, la fraude et la violation des sanctions sont des prétextes couramment utilisés par les États-Unis pour abattre tout individu, entité ou pays par lequel ils se sentent menacés. Frederic Pierucci, un cadre d’Alstom, un conglomérat français d’électricité et de transport, a été arrêté par le FBI lorsque son avion est arrivé à l’aéroport international John F. Kennedy de New York le 14 avril 2013. Il a été accusé d’avoir soudoyé des fonctionnaires indonésiens pour gagner un pouvoir contrat d’usine.

    Coïncidence ou non, l’arrestation de Pierucci, alors président de la filiale chaudières du titan français de l’électricité, s’est déroulée parallèlement à la plus grosse acquisition par l’américain General Electric (GE) de l’activité énergie de son rival français Alstom.

    Lassus a déclaré que ce n’est qu’après janvier 2019, lorsque Frédéric Pierucci a publié son livre “Le Piege American”, également connu sous le nom de “The American Trap”, qu’il s’est senti libre, crédible et protégé publiquement pour raconter son histoire.

    “Le livre de Pierucci relate l’agression américaine, via General Electric, pour prendre le contrôle d’ALSTOM, une entreprise française. Pierucci a été mis deux ans en prison aux États-Unis ! Un vrai scandale”, a déclaré Lassus.

    Publié par : Gandalf| 25 sept. 2021 17:46

    Alors que l’infâme hollande (dit pépère pervers) “dirigeait” (en fait, bradait) la France « aux soi-disant plus offrants », *macron fut ministre des finances du gouvernement Valls2, du 25 aout 2014 au 30 aout 2016, c’est à cette époque que macron bradait la société Alstom (l’un des plus beaux fleurons de l’industrie française) à une société étasunienne, général électric, aux états-uniens (et empochait une très grosse commission pour ce forfait…)

    *cet infâme traître, qui baisse son bénard devant Biden, plus vite qu’il ne faut pour le dire!… extrait : « … Des sociétés ont empoché plus de 100 millions d’euros dans la vente d’Alstom Energie à General Electric en 2015. La plainte d’Olivier Marleix évoquant un possible “pacte de corruption” pour avoir remarqué des similitudes dans la liste de dîners de levée de fonds d’En marche et des personnes intéressés dans la vente a été saisie par le PNF. … », et d’après des infos incontestables, cinq associés de chez Rothschild figurent parmi les premiers donateurs d’en mache! (Vous savez, la secte que dirige micron 1er)

    1. J’ai eu l’occasion de discuter 10mn avec Marc Lassus, et il me semble un peu, comment dire…
      C’est bien un mec du sud. Ça te fait des bons scénarios de films mais la vérité est ailleurs.
      Il nous a vendu un container autonome de dessalement d’eau de mer qui pond des blocs de sel plutôt que de la saumure comme si c’était sur catalogue alors que je n’ai rien trouvé de concret dans le vrai monde, c’est le pro des projets foireux.
      Et quand à la carte à puce, cf Roland Moreno vs Michel Hugon, soyons sérieux.

      1. DKSCP écrit : « … J’ai eu l’occasion de discuter 10mn avec Marc Lassus, et il me semble un peu, comment dire…C’est bien un mec du sud. Ça te fait des bons scénarios de films mais la vérité est ailleurs. Il nous a vendu un container autonome de dessalement d’eau de mer qui pond des blocs de sel plutôt que de la saumure comme si c’était sur catalogue alors que je n’ai rien trouvé de concret dans le vrai monde, c’est le pro des projets foireux. Et quand à la carte à puce, cf Roland Moreno vs Michel Hugon, soyons sérieux. … »

        bonjour DKSCP : Les Étasuniens, ont décidé de jeter lassus sous un bus, c’est comme nous le savons tous (ou presque) leurs méthodes habituelles de gangsters hors toutes les lois (surtout internationales, mais pas que…), et lassus n’était pas aussi innocent qu’il voulait le faire accroire, ancien cadre d’alstom-ge (indéfectiblement lié à général électric, après le “rachat” que l’on sait… (anciennement alcatel-alsthom) d’un côté, et une flopée de sou-merdes du parti zombie: ps, c’est, me semble-t-il sans commentaire? ; quant à moreno, ouais, ouais, ouais, (il a échappé, pour d’obscures raisons au jetage sous un bus) qu’il profite pleinement des retombées de son invention, tant qu’il est encore temps!? (il parait qu’il se la coule douce), et quand à hugon (ce soi-disant « reporter de guerre ») je n’aime pas du tout, mais pas du tout… l’auteur de ce message, ne m’intéresse pas du tout, ce qui m’intéresse vraiment c’est la libération de cette chère madame Meng Wanzhou (et bien que je ne sois pas dupe de tout ce qui ce trame autour de…)

        1. Cher Sergio, permettez donc un insider de vous corriger sur quelques détails.

          Roland Moreno (infiltré chez Bull) n’a rien inventé, il était là le jour même où Michel Hugon (ingénieur chez CP8-Transac, racheté par Bull pour devenir Bull-CP8) a présenté le principe de la carte à puce, le SPOM (Self-Programming-On-Module) à Marc Lassus. Point fondamental que Lassus a “oublié” il me semble dans son livre, et en tout cas dans ses conférences, et que j’ai eu le plaisir de lui rappeler de vive voix lors des questions/réponses, ce qu’il a reconnu in fine, et d’ailleurs c’est lui-même qui m’a confirmé qu’ils étaient bien ensembles tous les trois lorsque Hugon, qui n’est pas reporter de guerre, leur a présenté le SPOM. Moreno est alors parti vite fait poser des brevets à titre personnel (alors que le service juridique de CP8 allait mettre des mois à présenter ses siens brevets). Il a ensuite englouti sa fortune dans des idées plus stupides les unes que les autres. Disons que Moreno est à l’ingénierie ce que BHL est à la philosophie. Une grande visibilité dans les médias, à la hauteur de leur réelle médiocrité.
          Et puis les marranes ne passent pas sous les bus, voyons ! D’ailleurs Jaques Attali était aussi à la manœuvre dans les fusions qui ont suivi.

          Le plus ironique de l’histoire est que derrière Lassus, Moreno et même Hugon qui est le moins connu mais un des plus méritants (30 ans après on travaille encore sur les méthodes mises en place par Hugon, mais rien de Lassus et plus rien de Moreno) il se cache un autre inventeur français travaillant au sein des PTT ! Car oui les brevets volés par Moreno relèvent en fait du CNET à l’époque où les PTT avaient une vraie R&D, rappelez vous de la télécarte ! Et qu’en étudiant d’autres brevets sur le même sujet déposés dans d’autres pays à la même période on se demande comment marche ce système de brevets ! Par la corruption. C’est un système de captation ! Schlumberger & Gemplus avaient le monopole de la télécarte de la SIM, CP8 de la Carte Bancaire, Innovatron de Moreno de la carte Navigo (plus Spirtech, une petite PME qui fournissait en exclusivité les SAM captifs pour Navigo).

          Michel Hugon a quitté CP8 en claquant la porte en gueulant ‘”Tous des CONS !”
          Olivier Piou, qui a fusionné CP8/SchlumbergerCards/Gemplus en Gemalto, a été poussé à la sortie en récompense par ses seconds couteaux qui ont ensuite mis la boite en difficulté jusqu’à l’OPA de Thales (qui a déjà viré la moitié sinon plus de l’ancienne direction).

          Le pire c’est que c’est un business à cash-flow, on voit bien que le poisson pourrit par la tête. Et que signer avec le Diable est toujours une mauvaise idée.

          1. Merci à vous deux, excellent échange et très instructif!

  6. PDF 8 pages.
    Sous le prétexte de Formose, les USA transforment l’Australie en plate-forme nucléaire, et envisagent de sacrifier toute la région incluant le Japon et l’Inde, dans le but d’anéantir la Chine, définitivement et totalement.
    Communication de Michel Dakar, Villequier, France, le 25 septembre 2021.

    http://aredam.net/entreprise-US-de-vitrification-chine-via-australie.pdf

    Texte du PDF lu en vidéo :

    http://aredam.net/entreprise-US-de-vitrification-chine-via-australie.mov

  7. L’infériorité militaire de l’occident est désormais un fait. S’ajoute une déliquescence intérieure visible par tous. La chute de Kaboul a marqué une accélération du reflux militaire et politique qui est en train de se transformer en effondrement historique. Rien ne semble pouvoir inverser la tendance.

    1. la victoire de cette bataille permettra au vainqueur de remporter l’hégémonie mondiale !
      les sous marins pour l’Australie ne commenceront a être livrés qu’en 2030 !
      le but des préparatif de guerre dans le cadre de la coalition AUKUS n’a pour moi que l’objectif de s’assurer qu’aucune victoire militaire ne pourra permettre a la chine de remporter cette bataille pour l’hégémonie mondiale !
      la guerre se déroulera donc sur le terrain économique et civilisationnel et la Chine part avec un handicape !

      1. S’ils sont livrés et si les équipages australiens sont disponibles et formés … d’où la location, équipages compris, ensuite l’Australie paiera les soum mais les équipages seront toujours américains. Ou comment faire payer ses “services”, ou plutôt ceux qu’on se rend à soi-même, par l’idiot utile !

        Vis-à-vis de l’Australie la Chine est plutôt en situation de force économique en tant qu’acheteuse qui peut trouver ailleurs. Elle a déjà beaucoup réduit certains de ses achats. Par exemple de charbon, en production mondiale excédentaire ; la Chine pourrait pousser le signal jusqu’à en acheter aux US (ça rappellera le gaz russe acheté par les US et revendu bien plus chers aux Polonais)

        1. Lorsque les Australiens ont décidé d’acheter des sous-marins nucléaire aux ricains, les Chinois ont immédiatement stoppés leurs achats de charbon à l’Australie . La baise car l’Australie est le plus exportateur de charbon au monde et la Chine était leur plus gros acheteur. Les Aussies pourront toujours bouffer du charbons à défaut de le vendre

          1. @Yvo Les anglo saxons sont trés habile. Ils ont une vision à long terme, ils ne veulent pas entacher leur réputation en Asie plus qu’elle ne l’est déja, donc ils vont faire sous traiter cette guerre à l’Inde du guingol Modi et à l’Australie. On fait passser ça pour une guerre régionale et ni vu ni connu on renvoie tout ce beau monde dans les poubelles de l’Histoire, car il n’y aura aucun gagnant.

    2. @Pti jurassien Un peu de sérieux l’ami, l’occident est certes dans une mauvaise passe mais ils restent supérieur à tout le monde dans le domaine militaire. L’histoire afghane c’est du cinéma pour les fantasmeurs, il aurait suffit de deux ou trois Fairchild A-10 Thunderbolt II pour dessérer l’étau sur Kaboul et renvoyer les talibans dans leur niche à Tirich Mir.

  8. C’est une preuve indéniable que la Chine (en fait la République Populaire de Chine (RPC), a mis le turbo, et dorénavant les sous-fifres du genre le Canada (je respecte infiniment le peuple canadien, mais certainement pas ses dirigeants), l’OCS est passée par là !

    Autre “dépoussiérage” tout aussi important! :

    La grande faucheuse se rapproche de plus en plus près des forces US-otaniennes (et consorts), en Syrie, il serait grand temps de plier bagages, et d’aller au diable !
    Extrait : « … Le ministre syrien des Affaires étrangères Fayçal Miqdad n’est pas allé par quatre chemins : la présence militaire US en Syrie est illégale et le Pentagone devra retirer ses forces s’il ne veut pas que ses forces à al-Tanf, à al-Omar, à Connoco, à Tannak ou à Shadadeh, connaissent le même sort que son contingent afghan. … », le ton est inhabituel, et l’ordre (d’aller se f…. f….. !) est on ne peut plus explicite…

    J’ajouterai, pour faire bonne mesure, que les forces US-otaniennes devront rembourser, et fissa !, tout ce qu’ils ont volés au peuple syrien, intérêts en sus…
    PS : Idlib n’est plus qu’une question de jours ou d’heures…

    1. J’ai oublié de notifié l’astérisque… dans la phrase : « l’OCS est passé par là ! »

      *De l’Asie du Sud-Ouest à l’Asie centrale, une véritable remise à zéro a pour protagonistes l’OCS, l’Union économique eurasiatique (EAEU), la BRI et le partenariat stratégique Russie-Chine. Les chaînons manquants jusqu’à présent, pour différentes raisons – l’Iran et l’Afghanistan – sont désormais pleinement intégrés à l’échiquier.

      1. L’”affaire” n’est pas terminée, loin de là, j’ai pécho cette info qui provient directement de Chine (pour celles et ceux qui ont un cerveau entre les deux oreilles, bonne lecture) :

        « … 云林 Yun Lin le 24 septembre 2021 • à 23h30 EST/EDT
        Une mise à jour rapide pour vous car la libération de Meng – qui doit personnellement porter le fardeau de notre patrie – est la pièce maîtresse d’une grande réinitialisation globale (dans laquelle je n’entrerai pas, mais nous n’avons pas encore terminé après Meng parce que les États-Unis doivent compte de ses crimes). Les éléments de réinitialisation comprennent :
        (a) Le secrétaire américain au Commerce Raimodo se rendra en Chine dans les prochaines semaines après que la Chine a rejeté 7 demandes américaines de réunions qui affectent le dollar, l’inflation américaine, le commerce, le déficit budgétaire, les bons du Trésor…
        (b) La question de savoir quand la Chine reprendra Taiwan par la force pour minimiser l’impact négatif sur les États-Unis,
        (c) Les Affaires étrangères ont, le jour de Meng, publié et publié (en chinois) un acte d’accusation de 8000 mots contre les États-Unis. Il répertorie 102 actes d’accusation/accusations contre les États-Unis, principalement commis à Hong Kong où Meng a été pris au piège (contrairement aux États-Unis, nous n’émettons pas ce genre de chose pour la propagande),
        (d) La feuille d’accusation fait partie d’une liste de blanchisserie présentée aux États-Unis sur 3 lignes rouges et 2 (ensembles de) demandes. Jusqu’à ce que tous soient satisfaits, la Chine n’aura plus rien à voir avec l’Amérique, et cela implique de refuser toutes les réunions, y compris le sommet avec Biden. (Les États-Unis ont rassemblé ces actions de campagne anti-Chine comme monnaie d’échange, mais nous les retournons pour dire que vous expierez et payez pour ces crimes. Ce n’est qu’alors que nous parlerons. Meng et HK font partie de ces demandes, données sur papier à Wendy Sherman),
        (e) À l’ONU, la Chine et la Russie ont constitué un groupe central qui l’a désignée en tant que nations défendant la Charte des Nations Unies. Premier point à l’ordre du jour : Rétablir l’autorité de la CPI.
        Je n’en dirai pas plus, mais pour finir, voici les principaux éléments du deal Meng :
        1. Elle ne plaidera pas coupable (les États-Unis ont essayé cela en juin, et nous disons non à la demande), les poursuites devant le tribunal américain sont immédiatement retirées, suspendues jusqu’à la fin 2022, puis abandonnées, si les États-Unis tiennent parole,
        2. La demande d’extradition a été abandonnée, de sorte que la caution et le mandat d’arrêt deviennent inutiles, et,
        3. Deux Michaels sont expulsés, mais toutes les condamnations et condamnations judiciaires antérieures demeurent. Le trafiquant de drogue Schullenberg n’est pas négociable. Nous décidons toujours de l’abattre ou de commuer sa peine, mais cela dépend de l’avenir du Canada.
        Espérons que tout cela aide à clarifier les choses, à la place des nouvelles de la propagande occidentale.
        Meilleurs vœux de Chine… »

        1. Second message encore plus explicite que le précédent : (en réponse à une question qui lui était posée : « … kiwiklown le 25 septembre 2021 • à 8h34 EST/EDT
          AHH a demandé « pourquoi la trajectoire de vol a-t-elle fait un détour autour de l’Alaska ? »
          Parce que les 2 espions canadiens étaient déjà dans un avion pour le Canada.
          Parce que l’Alaska est l’espace aérien américain. … »
          Parce que les États-Unis ne sont pas en mesure de conclure des accords.
          Parce que les États-Unis sont imprévisiblement fous. … »

          « … 林 Yun Lin le 25 septembre 2021 • à 8h42 EST/EDT
          Bienvenue dans la mise à jour de Meng Wanzhou, 25 septembre au soir, heure de Pékin…
          1. AHH : L’avion est commercial, China Airlines. Parce qu’il s’agit d’un avion non régulier mais affrété, il a le droit unilatéral de décider de sa trajectoire de vol, avec des conditions bien sûr. C’est-à-dire que l’initiative appartient à la Chine.
          Voici l’itinéraire normal : https://postimg.cc/2bzNnnsT .
          Voici l’itinéraire du détour : https://postimg.cc/jwZ0cLKT / https://postimg.cc/KK7yK0HR
          Vous verrez que la route normale se rapproche de la côte mais doit encore traverser deux mers au niveau du Pacifique Nord. Cela s’ajoute au survol de l’espace aérien américain. Problème n°1 : Radar américain et interférences de communication. Le précédent est MH17 au-dessus de l’Ukraine où l’altitude de vol a été perturbée. Problème n°2 : En mer, il n’y a pas de communication avec le radar terrestre. Littéralement, vous êtes seul. Le précédent est le MH370 où plus de 100 Chinois meurent et leurs corps ne se sont jamais remis à ce jour. Aucune réponse non plus quant à la raison ou à l’endroit où l’avion s’était écrasé.
          Dans l’itinéraire de détour, toute la durée du vol est un espace aérien au-dessus de la terre, même dans l’Arctique où la Russie a une couverture radar. Nous remercions la Russie pour son aide.
          2. Voici une carte partielle de la couverture radar après l’entrée du CA552 dans l’espace aérien chinois : https://postimg.cc/v15qZ8v5 . L’avion est cerclé de blanc.
          3. Rien que sur Weibo, plus d’un million de personnes sont en ligne, il y a environ 30 ou 60 minutes, sur des téléphones portables, attendant de voir l’arrivée de l’avion. D’autres plates-formes ajoutent 4 à 5 millions de plus. Les gens en dehors de la Chine n’ont aucune idée de ce que le retour de Meng signifie pour nous. Par exemple, chaque titre d’article dit soit (en traduction) « Meng Wanzhou retourne à la patrie ». Ou “Meng Wanzhou rentre chez lui”. C’est ça. Seulement deux titres sur des milliers.
          Le retour de Meng est phénoménal aux yeux de la Chine. Nous pensions que nous ne la récupérerions jamais et que les Américains lui arracheraient simplement des aveux. Le cas précédent est Frédéric Pierucci d’Alstom. La France n’a pas levé le petit doigt et il est allé en prison, et Alstom a été vendu puis démembré. Idem Julian Assange bien que le sien soit une bouilloire différente.
          Nous n’abandonnerions jamais Meng – nous n’avons pas la valeur chrétienne des agneaux sacrificiels – même si nous devons faire la guerre ou perdre des milliards. Rappelez-vous le pont aérien et l’évacuation par mer de plus de 8 000 personnes depuis la Libye ? L’ensemble du processus d’extradition de Meng pour la sauver d’Amérique a nécessité de la patience, une planification minutieuse et une approche étape par étape, s’adaptant au fur et à mesure. Nous apprécions particulièrement Meng parce qu’elle a compris et nous a dit dans une métaphore chinoise codée qu’elle, seule, doit assumer le fardeau de la Chine, en plein milieu d’une campagne Destroy China par les États-Unis.
          4. Maintenant que Meng est de retour, notre espace de manœuvre sur l’échiquier ‘Go’ a été libéré. Nous passons à la phase deux… Nous n’oublierons pas. Il n’y a pas de statu quo vers lequel revenir, peu importe si cette lutte avec les États-Unis nous prend 100 ans. Nous jouerons pour le tout pour le tout !
          5. Blackring : « Prendre Taiwan par la force n’est pas nécessaire. Lorsque la Chine commencera à produire des pièces qu’elle importe, Taïwan demandera à rejoindre le continent… » Comme vous le dites, la vie sera un jeu d’enfant. (Gabriel Garcia Marquez)
          à suivre…

          1. et apparemment ce dernier message, mais quel intense suspens !

            云林 Yun Lin le 25 septembre 2021 • à 9 h 47 HNE/EDT
            suite…Meng Wanzhou :
            Pendant que nous attendons les 10 dernières minutes, je dois ajouter ceci : je suis autorisé à divulguer la confirmation reçue des services de renseignement russes que les avions de combat de l’USAF EA-18G tournaient au-dessus de l’Alaska et de sa mer ADIZ. Implication…?
            Comprenez ceci : dans les circonstances qui viennent d’être décrites, le risque d’une collision en vol est réel et nous effraie sans fin car un tel événement est hors de notre contrôle. Le cas de Meng Wanzhou est, à la base, un échange de prisonniers : imaginez donc que les deux Michael rentrent chez eux vivants et sans être inquiétés, alors que notre enfant meurt ? Le reste des trucs juridiques n’est que duvet.
            Nous devons ramener Meng Wanzhou en vie, ne serait-ce que pour sa famille et notre propre conscience. Sinon, l’effort de 3 ans aurait été vain. Tout aussi important, la libération de Meng de l’enlèvement est un test des capacités diplomatiques et politiques mondiales de la Chine, couplées à sa puissance militaire et économique. Je crois que nous avons réussi le test.
            S’il vous plaît, que les Jeux commencent ! La réinitialisation globale peut continuer….

          2. Merci pour l’info. Le changement d’itinéraire en dit long sur la défiance de la Chine envers les USA. On en est à ce point.
            Malgré l’accord, les Chinois sont persuadés que les US allaient abattre l’avion

        2. Les déboires de Huawei ressemblent à ceux d’Alstom-France et Frédéric Pierucci (directeur des chaudières = coeur) des centrals nucléaires français, a été sacrifié, emprisonné pendant 5 ans aux USA, abondonné par une France faible sans couilles ni colonne vertébrale. Tandis que Madame Meng Wangzou, a la Chine forte derrière elle. Alstom a été gobé par les ricains requins, mais la Chine est trop énorme pour le régime autoritaire de Washing-ton cerveau. Ce régime autoritaire USA ne pourra plus écraser la Chine comme ils ont fait avec le Japon.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :