Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Crise avec le Royaume de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord sur fond de Brexit, crise avec les États-Unis d’Amérique suite au torpillage du contrat des submersibles australiens, crise avec  l’Australie, crise sourde avec la Suisse, crise diplomatique bruyante avec l’Algérie suite aux propos de Macron niant l’existence de cette dernière avant 1830, crise avec l’Italie sur  le dossier libyen, crise bruyante avec le Mali sur fond d’échec de l’opération Barkhane dans le format actuel et l’intrusion du groupe PMC Wagner, crise grave avec la Chine suite aux propos belliqueux du ministre Le Drian à l’égard de Beijing, crise avec la République Centrafricaine, crise avec le Rwanda, crispation avec la Turquie et l’Iran…En espace de quelques semaines, la politique étrangère de Paris semble suivre un parcours pour le moins irrationnel, ayant conduit à des convocations et rappels de plénipotentiaires, des actions de représailles redoutables des services de Sa Majesté britannique, la fermeture de l’espace aérien et maritime de l’Algérie aux aéronefs et navires militaires français, à un rapprochement du Mali avec Moscou et à la jubilation du Grand Turc.

L’idéologie pro-européiste a faussé le raisonnement de Paris dans ses relations avec Londres. Menacer les Britanniques et tenter d’exercer sur eux une sorte de chantage en guise de punition pour ce que la France perçoit comme un crime (le Brexit) était la stratégie la plus mauvaise qui soit. Cela ne pouvait que provoquer la Perfide Albion et réveiller cet indomptable esprit de combat britannique qui se manifeste souvent par une extraordinaire capacité de nuisance. Derrière son air de clown (qui déclame néanmoins l’Odyssée d’Homère en Grec ancien), Boris Johnson a démontré la survivance de l’art ancestral du sabotage britannique. La perte d’un important contrat de submersibles pour l’industrie de défense française porte la signature de l’Anglais. Un Anglais tellement brillant en la matière que les Français n’ont même pas pu l’accuser en tant que coupable et se sont rabattus sur une agitation d’image avec le suzerain américain- agitation qui a cessé d’un coup suite à un simple appel téléphonique de Joe Biden à Emmanuel Macron, et avec l’Australie dont les relations avec Paris n’ont jamais figuré sur sa liste de priorité. L’Angleterre est en déclin tout comme la France mais elle a su garder sa légendaire capacité de manipulation. Paris peut continuer à menacer Jersey par des réductions d’énergie électrique ou par des mesures administratives sans fin dans la plus pure tradition eurocrate. Le mal est fait.

Washington ne dispose pas de la finesse pour le mal dont l’Anglais semble naturellement doué. l’Américain fait du bruit et fonce dans le tas sans trop se soucier de la porcelaine. Sa défaite humiliante en Afghanistan (qui est également celle de tous ses alliés) lui a fait perdre un certain confort inhérent à tous seigneur. Washington ne badine pas avec les [grosses] affaires. Le pacte AUKUS était un coup double ( in fine c’est la Chine qui est la cible) et une leçon pour une France qui fait les frais d’un petite intrusion dans le monde anglo-saxon où l’art de vous faire dépouiller est de très haut vol et dépasse de loin les pratiques mafieuses archaïques des latins.

Les Helvètes sont si discrets et peu enclins à s’agiter que Paris n’a rien pu dire en public. Après tout les Suisses, fort jaloux de leur neutralité, ne se laisseront jamais dicter quoique ce soit par la France. Surtout pas le choix d’un système d’arme. Dossier clos.

Comme si tout ceci n’est pas suffisant, Emmanuel Macron a trouvé le temps de provoquer une autre crise diplomatique avec un acteur méditerranéen fort susceptible et bruyant : l’Algérie. Sur fond d’un manque de coopération d’Alger dans l’expulsion de personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, Paris décide de déclarer une réduction drastique des visas pour les ressortissants de trois pays d’Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie) avec pour référence l’année 2020, l’année COVID-19 durant laquelle les services consulaires français n’avaient délivré presque aucun visa pour ces pays pour cause de fermeture. Une mesure d’annonce destinée exclusivement à un certain électorat en France en prévision des présidentielles de 2022. Alger riposte immédiatement en convoquant l’ambassadeur de France à Alger. Les choses auraient pu s’arrêter à ce point mais le journal Le Monde rapporte des propos attribués à Macron lors d’une rencontre avec les petits-enfants d’acteurs de la Guerre d’Algérie où il aurait affirmé que la reduction de visa visaient les officiels algériens et que le régime algérien “politico-militaire” vivait d’une rente mémorielle basée sur un antagonisme avec la France avant de s’interroger sur l’existence d’une nation algérienne avant 1830. Au passage Macron décoche une critique au Grand Turc. Pour Alger son dernier propos sur l’existence d’une nation algérienne est un élément de propagande usée repris par son entourage et c’est Benalla qui est visé. Cette thèse est aussi celle de certains nostalgiques ultras de l’Algérie française. Alger rappelle son ambassadeur à Paris pour consultation et ferme sans aucun préavis son espace aérien aux aéronefs militaires français puis une journée plus tard les ports aux navires de guerre portant pavillon français. D’un point de vue algérien, les déclarations de Macron sont une erreur monumentale à plus forte raison que la France séquestre 97% des archives historiques algériennes sans aucune possibilité d’accès (les 3% restant à la disposition d’Alger sont également interdites d’accès). Alger se rapproche de l’Italie qui attendait la France au tournant, exerce son influence au Mali où le Premier ministre venait d’accuser Paris de “lâchage” en pleine tribune des Nations Unies et tente de persuader la Tunisie et la Mauritanie de fermer leur espaces aériens respectifs aux aéronefs des Opex françaises au Sahel. À première vue, Macron aurait sous-estimé l’extrême complexité des relations avec l’Algérie mais son attitude est très calculée dans trois directions: le contexte électoral interne d’une France rétive au changement selon ses propres propos (et par conséquent épouser une thématique porteuse par realpolitik) ; prendre position pour une faction dans une lutte interne du pouvoir en Algérie et troisièmement soutenir le Maroc dans sa rivalité avec Alger en reprenant mot pour mot les éléments de langage de la propagande anti-algérienne des factions les plus dures du régime marocain. En gros c’est ce que l’on appelle au Maghreb, “glisser au Hammam”.

Au Sahel, les choses s’annoncent plus difficiles pour Paris. Ce dernier pré-carré colonial de la France est le théâtre d’un conflit de basse intensité que l’approche militaire a aggravé au plus haut point. L’intrusion du groupe PMC Wagner au Mali après la Libye et la république Centrafricaine constitue une nouvelle évolution dans ce qui s’apparente à une stratégie asymétrique et hybride d’acteurs para-étatiques liés à la stratégie de redéploiement russe dans certaines régions du monde. Cette évolution assez surprenante a pris de cours Paris dont le conservatisme stratégique souffre d’une paralysie structurelle imperméable à toute forme de changement.

La Russie n’est pas le seul acteur à s’introduire en Afrique. Le Sahel faisait l’objet d’un intérêt croissant entre Washington et Beijing depuis les années 2003-2005. La Turquie est le dernier acteur à s’introduire en Afrique à travers la Libye, un portail qui lui ouvre de grandes perspectives en Afrique occidentale.

En fin de compte, la politique étrangère suivie par Paris ressemble de plus en plus à celle de la Turquie il y a quelques années lorsque celle-ci s’est retrouvée en crise avec l’ensemble de ses voisins alors qu’elle préconisait une politique de 0 ennemi. En réalité la France n’arrive plus à assimiler les évolutions d’un monde aux contours changeants et mouvants. Les élites au pouvoir semblent obsédés par des échéances électorales dont le cadre et l’enjeu demeurent figées comme un bas-relief égyptien antique. Macron semble ne pas supporter une probable rivalité d’un prétendant descendant des juifs barbaresques de l’ancienne Régence d’Alger ou Al-Djezaïr (un comble!) avec laquelle la France était alliée depuis le temps de François Ier. Cette Régence qui a mal accueilli un navire français venu lui annoncer la Révolution française et le changement du pavillon du Roi par la cocarde tricolore en 1792 car les Algériens estimaient à l’époque qu’il n’y avait aucun bien à attendre d’une populace qui décapite son Roi (Louis XVI). Macron en tant que président de la République française en 2021 a t-il accès aux archives historiques? Une rumeur persistante fait état du contraire puisque cet accès est interdit même aux Chefs de l’État en France. Qui gouverne réellement en France? Personne n’est en mesure de répondre à cette question. Comme dans d’autres pays, le président n’est qu’un figurant d’un système opaque basés sur des réseaux secrets. Trump en a fait les frais lorsqu’il fut coupé en pleine conférence de presse avant de se faire bannir des réseaux sociaux. Tout pouvoir est un mystère. C’est une crise à 360° causée en partie par des castes avides ayant substitué le concept de nation à celui de coteries mafieuses et corrompues visant le profit et rien que le profit. Ces castes sont capables de provoquer un génocide pour sauvegarder leurs intérêts et leur statut (comme cela c’est passé en Algérie entre 1861 et 1961). Les peuples ne comptent pas. Ce sont des légions d’esclaves plus ou moins consentants et conscients de leur servitude à un système basée sur le vol et la prédation. Macron peut se reconvertir en influencueur sur le réseau chinois Tik-Tok, il n’y changera rien. Son monde vient de mourir en Afghanistan sans qu’il en soit pleinement conscient.

 

 

 

 

 

67 thoughts on “Une crise à 360°

  1. Exactement Mr strategika51
    Vous faite bien de le préciser.
    Les recherches n’ont jamais cesser pour répertoriée toutes les victimes.
    Sans en omettre une seule.
    Le dernier chiffre de président de 5 630 000 est je compte définitif.
    Le président avait gardé se chiffres pour le cas où.
    Aujourd’hui, les provocations désobligeantes de
    Macron envers le peuple Algérien,leurs pays, l’armée et le gouvernement, c’est ls goutte d’eau de trop.
    L’ALGÉRIE
    De 1830 à 1962 les registres d’état civil dit européen ont été établis en deux exemplaires selon la règle métropolitaine. Lors de l’accession de l’Algérie à l’indépendance, ces registres sont restés en Algérie où ils sont conservés.
    Le ministère des Affaires étrangères a entrepris entre 1967 et 1972 la reproduction sur microfilm d’une partie de ces registres, environ les deux tiers. Certaines communes manquent en totalité et d’autres sont incomplètes.
    A la demande du gouvernement algérien, les actes concernant les autochtones devaient être occultés lors du microfilmage.
    Ce sont ces microfilms qui ont fait l’objet d’une numérisation. A l’initiative du ministère de la Culture, il a été établi en 2003 une base alphabétique des actes de 1830 à 1904, aux noms et prénoms, qui facilite l’accès aux images numérisées.
    Procédure de recherche
    Le formulaire d’interrogation permet la recherche à partir du nom patronymique, du nom de la commune, du type d’acte (naissance, mariage, décès) et de l’année. Si, en renseignant tous les champs, aucun résultat ne s’affiche, il est conseillé de relancer la recherche en se limitant à deux ou trois critères.
    Il est à signaler que des erreurs dans l’orthographe des noms patronymiques ont pu se glisser ou que certains actes soient mal indexés. Dans ce cas l’interrogation se fera sans indiquer le nom patronymique, seulement à partir de la commune et de l’année.
    La recherche sur les noms et prénoms est disponible sur la période 1830-1904. Après 1904
    l’indexation n’est plus nominative. La recherche ce
    sont effectué par les algériens avec les critères
    commune, type d’acte et année.
    Pour approché au plus près de ce chiffre qui reflète
    la réalité des massacres de la colonisation
    française.
    Les ottoman ont aussi leurs lots de crimes de masse commis pendant leurs trois siècles de colonisation en Algérie.
    Il est impossible au même titre que tous les génocides de faire comme si de rien n’était arrivé
    Juste pour éviter que ces situations se répètent un jour.
    Mais hélas……….

    Période de la recherche : 1830 à 1919

    1. la grêce vient de signer un accord militaire avec les USA. Bon, c’est bon, l’otan est officiellement morte, et réduite à sa vraie fonction d’armée antirusse ?

  2. kolwezi (pres de la base de lancement otrag avec lutz kaizer) en 1978 le 2e rep avait intercepté des cubains, peut etre meme un homme de la rda qui dirigeait un tribunal revolutionnaire.
    La presse compradore avait accusée l’urss d’etre le commanditaire derriere les rebelles katangais
    “CI A, Zaire Special Working Group, Situation Report no 7, I nformation
    As of 10:00, 21 May 1978, à destination de Ralph Sigler pour le docteur
    Brzezinski, Carter Library . Le 1 7 m ai 1 9 7 8, le leader cubain Fidel Castro a
    dém enti, dev ant l’attaché am éricain à La Hav ane, tout soutien à
    l’offensiv e des Katangais du Front de libération nationale congolais (FLNC)
    dans le Shaba. Dans un m ém orandum , la Maison-Blanche réfute ce
    dém enti : Shaba, Castro and the Evidence, 6 juin 1 9 7 8

    1. du formidable, très sérieux et… je ne sais pas comment dire pour ta capacité de saisir le monde dans toute sa complexité ; merci Wissem ; les gens en Afrique qui te lisent devraient s’en inspirer.
      Autrement ils resteront le gibier des prédateurs occidentaux pour des siècles à venir.

      1. Mais Wissem, est-ce un objet !
        Se mange t-il !
        Il est un liquide !
        Non d’un chien, mais question est pourtant simple.
        Ce n’est pas le quart d’heure à me contrarier.

  3. “Qui gouverne réellement en France? Personne n’est en mesure de répondre à cette question”
    Vous avez à la fois raison et tort à mon avis. Personne ne sait précisément mais on a tout de même une bonne idée d’où cela émane.
    La France, comme l’Occident, est gouvernée par des société secrètes liées à la Franc Maçonnerie, en fait aux grades de la Franc Maçonnerie après le 3ème degré. Vous ne me croyez pas ? Hé bien, regardons cela.
    On compte plus de 350 députés et sénateurs maçons sur 800 membres des deux assemblées. Tous les ministres de l’intérieur et de la Défense sont maçons (c’est un fait bien connu) et ils sont particulièrement infiltrés dans les hautes administrations, surtout la justice et la police. Aux USA, on ne peut pas accéder à des postes de direction dans la plupart des sociétés si on n’est pas maçon, c’est un peu moins marqué en France, mais tout de même une réalité dans certaines société comme EDF, et la presse.
    Les maçons sont tenus au silence par un serment qui est réitéré à chaque grade et qui demande à l’impétrant de s’y conformer sans quoi il accepte d’être déshonoré, qu’on lui coupe la langue et qu’on lui tranche la gorge.
    Dans les premiers grades, cela a juste l’air “marrant” parce qu’en fait, l’apprenti, compagnon et même maitre maçon ne connait pas grand chose donc le serment fait un peu folklore, c’est un peu ce qu’ils vous répondent quand vous posez la question. Mais, si vous posez cette question à un “grand maitre” (les maçons se parent de titres pompeux pour flatter leur Ego) et que vous savez (un peu) lire le non-verbal du dit grand maitre (on apprend cela dans la police, mais pas que dans la police ..), vous voyez bien qu’il ne vous dit pas tout. Et pour cause, la Franc Maçonnerie qui est une société secrète, est une société secrète dans une société secrète.
    C’est à dire que dans la vie “profane”, c’est comme cela qu’ils vous appellent si vous n’êtes pas membre de leur secte, vous ne savez pas qui est maçon et ce n’est pas simple à percer (même si on y a arrive parfois); et c’est pareil à l’intérieur de la Franc Maçonnerie.
    90 pc des maçons sont Apprentis, compagnons ou maitres – leur 3 premiers grades (pour 33 grades dans les rites Ecossais et 98 dans rites Egyptiens – drôle de truc pour des gens qui se font les chantres du rationalismes et ont toute spiritualité en horreur). Cela fait qu’il reste 10pc des maçons membres de ces hauts gardes (à partir du 4eme) qui côtoient les autres dans les mêmes loges. Mais les 90pc ne savent même pas QUI dans les 10pc sont membres de hauts grades, ces membres des hauts grades sont recrutés par cooptation à l’intérieur de la loge.
    Les hauts grades ont leur propre structure qui est inaccessible au 90pc, vous aurez une idée par exemple en cherchant le “grand collège des rites ecossais” sur le net.
    Il y a beaucoup à dire sur leurs rituels et leurs symboles (tout cela est public, je n’ai jamais fait aucun serment, et si les “frères” maçons ne veulent pas qu’on en parle, ne publiez pas vos rituels et arrêtez de manipuler la société, on arrêtera de s’intéresser à vous …).
    Par exemple, le mot de passe du grade de maitre est “Tubalcain”. Si on regarde la bible, on s’apperçoit que Tubalcain est un des petits fils de Caïn (oui le meutrier d’Abel) qui est aussi le patron de la métallurgie. On a là un bon exemple du symbolisme maçon, comme Dieu se détourne de lui et de sa lignée, les fils de Caïn doivent subvenir à leur besoin par eux-mêmes et pour les maçons, cela les fait progresser. Le meurtre de son frère permet donc pour les maçons à la lignée de Cain de progresser, drôle d’idée …
    On peut parler de cela des heures, mais c’est un exemple typique de l’inversion des valeurs qui est la signature de la maçonnerie moderne, destruction des idées religieuses, des valeurs morales, de la famille, de l’ordre naturel (‘Ordo Ab Chaos”), voilà ce qui pour le maçon constitue “le progrès’ dont il se réclame.
    Et qui l’autorise à expérimenter sans aucune restriction à sa liberté, et mettre sa connaissance sans aucune limite car il n’y a pas d’ordre naturel.
    Au travers du processus ‘d’initiation’ (on devrait dire de ‘contre-initiation’) le maçon va de de plus en plus s’éloigner de toute référence avec l’illusion qu’il peut lui-même définir son propre ordre du monde et système de valeur. On lui apprend à accumuler du pouvoir, à se défaire de toute barrière morale (forcément illusoire car elle limite sa liberté) et très vite de toutes culpabilité (car il est libre à l’Egal du Créateur …). Cela est fait progressivement de grade en grade, la plupart des maçons sont juste contents de faire partie de l’Elite, on les berce de douces histoires symboliques (Maitre Hiram, le Temple, l’Acacia …) et ils ne soupçonnent pas ces aspects.
    Dans la France du 22ème siècle, il semblerait bien ces loges ont porté l’un des leurs à la tête du pays à en juger par la profusion de symboles maçonniques dans lea cérémonie d’investiture du président actuel.
    On a vu les résultats, derrière les faux discours humanistes, limitations des libertés (via de nombreuses lois liberticides), espionnage des citoyens, répression sauvage des manifestants (souvenez-vous des gilets jaunes éborgnés), soins palliatifs donnés aux personnes âgées dans les EPHAD sans leur consentement, ni celui des familles (le Rivotril), et obligation de prendre un vaccin dangereux et au stade expérimental ….
    Avec Macron, la dictature est en marche sous les lumières de la ‘raison” … ce vocable visant en fait à brouiller toute inspiration dans l’homme, tout lien avec le Divin, toute transcendance ….

    1. L’arnaque est tellement vieille qu’elle en est devenu une institution.
      Elle commence avec les Mystères d’Éleusis, où le savoir shamanique est prostitué par des traîtres cupides qui arnaquent de jeunes aristocrates ambitieux.
      Chez les Hellènes, les Ioniens & Minoens d’avant la Grèce antique, tout le corpus hermétique était limpide et libre d’accès aux méritants. En Égypte, tout est écrit sur les murs.
      Chez les druides, tout est raconté et tout doit être retenu, celui qui a la mémoire aussi profonde porte son propre mérite.
      La dynamique de la privatisation du savoir est à l’œuvre sur les siècles. l’Anti-Tradition même, portée par l’Empire qui désire garder le Mystère comme son propre secret, logé au cœur d’un satanisme mal compris mais conçu comme la religion de l’élite, élite commerçante alors, corrompue, proxénète, revenue aux marchands du temple encore une fois.

      La FM est une secte à mystères et à degrés. Et qui régule ses concurrentes par dessus le marché.
      Elle est une secte, récente, dont le corpus est désormais moisi car constitué il y a trois siècles et basé sur des connaissances tellement approximatives qu’elles ont été ridiculisées par des découvertes récentes tels que les papyrus de la mer morte. Comparez la “Magie énochienne de la Golden Dawn” d’Aleister Crowley avec les traductions récentes et vous verrez à quel point Crowley était un clown, lui qui mourra comme un lâche épouvanté devant la mort venue, tout comme Voltaire. Sans même parler de leur egyptomania érotomane, traduire c’est trahir, ce dicton n’a jamais été aussi vrai que chez eux.

      Et pour ajouter au malheur et à la confusion, rappelons les jésuites, l’Opus Dei, les Frères Musulmans, le B’nai B’rith, la scientologie, les évangélistes, les rose-croix, bref toutes les confréries illuministes en faillite car elles ne produisent même plus de vrais sages. Au final, c’est l’Apocalypse pour tous. Vivement le Nouveau Monde, pourvu que les pertes soient minimes.

      1. Oui, vivement le nouveau monde! Mais je pense que l’avènement sera douloureux.

  4. avec l’ue et l’harmonisation les accords du 27/12/1968 son très peu appliqués en réel

  5. L’égocentrisme aiguë de Cosworth57200 est tel qu’il ramène tout à lui
    Tout ce qu’elle dit, ce qu’elle fait, ce qu’il pense, ce qu’il entreprend a plus de valeur que ce que font les autres.
    Notamment quant il s’agit des personnes de culture différentes de la sienne.
    Il Cosworth57200 à jeter son dévolu sur ce blog ST-51 pour
    Du coup, cet focalisation exagéré et systématique que subissent les personnes sur se blog.
    Justifie leurs agacement .
    Être en permanence stigmatiser du faite de vos origine, crée des frustrations tels que certains ont décider de fuir ce blog.
    Des habituées sont lassées des attaques de tout genres .
    Et pour cause, sa façon de se comporter devient insupportable :
    Son égocentrisme monopolise toujours la conversation et n’écoute pas ce que les autres disent de juste, car il est trop centré sur sa personne.
    Cosworth57200 c’est Moi, je, Mon, Mes Cosworth57200 comme un ancien de la GE ’ne si’ntéresse pas aux autres et ce qui est pertinent chez eux, à par pour savoir ce qu’ils pensent d’eux.
    La jalousie les habitent, le succès des autres les exaspére.
    Ils s’assemblent car ils se ressemblent , l’un comme l’autre ils se complimente pour laisser paraître qu’ils sont nombreux et son une bande à eux deux.
    Ils ne supportent pas la vérité venant des autres, notamment des gens qui mettent à mal leurs thèses et analyses .
    Ils leurs est insupportable d’être mis à l’échec sur les arguments qu’ils travestissent et colporte à tout bout de champs ici et là.
    Le mieux est de les ignorer complètement.

    1. Moi j’aime bien les commentaires de Cosworrh et de ancien GE car ils donne des opinions différentes et on les aiment pas trop parce que ils ont des arguements ou des connaissance que ensuite on peut pas contredire.À chaque fois que j aie vérifier ce que dis ancien ge c était vraie .

      1. Oh putain Timi t’es trop fort: “parce que ils ont des arguments ou des connaissance que ensuite on peut pas contredire”!!! rien que ça?

      2. @Timi
        Dis moi qui tu fréquente et je te dirai qui tu es.
        L’avocat des diables.

        Écoutez les Amis d’Éric Zemmour ou autres opportunistes du même genre.
        Nous savons que vous devez êtres impatient de le voir se lancer officiel pieds joints dans la bataille électorale de 2022.
        Et conduire le changement que vous attendez tant.
        Pour l’instant il a plus important à faire.

        Eric Zemmour semble déjà avoir gagné son pari.
        Le nouveau livre du polémiste rencontre un franc succès. “La France n’a pas dit son dernier mot”, sorti le 16 septembre dernier, s’est ainsi vendu à plus de 78.000 exemplaires en moins d’une semaine.
        De quoi assurer un joli pactole en plus de la fortune qu’il s’est fait grâce à ces discours de haines, un fond de commerce qui en a enrichi plus d’un et projecter beaucoup d’autres au sommet.
        Sache qu’il n’a pas encore dévoilé s’il allait oui ou non se présenter comme candidat à l’élection présidentielle en 2022.
        Entretenir le suspense c’est une assurance pour lui d’augmenter son capital bancaire.
        Puis bras d’honneur à tous arriver au moment de se prononcer réellement.
        Vous êtes des moutons bornés, avec œillères, qui vous nourrissez de la bouffonnerie à toutes les sauces.
        Ne dit-on pas il y a les baiseurs et les baisers.
        Excusez des termes utilisés.
        Parfois c’est la seule façon de mieux se faire comprendre.

        1. C’est la raison pour laquelle je n’ai jamais pris position. Le type est connu pour n’avoir aucune conviction réelle. Il s’est créé une niche pour gagner en notoriété et surtout du fric.
          Le reste c’est des fantasmes qui n’engagent que celles et ceux qui y croient.
          “Paroles, paroles, paroles…” la chanson…

    2. Vous ne voulez pas admettre que l’expérience permet d’acquérir des méthodes de travail et de vérification qui sont une deuxième nature. Des incohérences de masse évidentes ne vous choquent pas car allant dans le sens de vos croyances idéologiques, le fait d’avaler “like a pill” des énormités ne contribuant qu’à votre disqualification intellectuelle. Par exemple, croire aux pertes de 1,5 millions lors de la guerre d’Algérie, pour une population globale un peu supérieure à 11 millions à l’époque, cela se verrait dans la pyramide des âges de l’Algérie, or il n’y a rien. Si vous prenez la pyramide des âges de la France en 1962, les pertes directes et indirectes liées à la guerre 14-18 se voient nettement mais il semble que ces méthodes de travail et de vérification vous dépassent. Accessoirement, je suis sur ce blog depuis presque 5 ans mais je préfère Quora.

      1. la une / Actualité
        Alors que les chiffres parlent de l’extermination de 3,5 millions d’algériens en 132 ans de colonisation
        I,5 million de morts pour le baroud final

        Un million et demi de morts pour le baroud final, une majorité de femmes et d’enfants et un chiffre à rapporter aux deux millions assassinés entre 1830 et 1900, les premiers crimes atroces commis par les armées coloniales françaises pendant le XIXe siècle, que nous avons versés dans le dossier du procès précédemment.

        Les actions “civilisatrices” de la France ont ainsi causé la disparition d’au moins trois millions et demi d’Algériens entre 1830 et 1962. Question simple : ces millions d’Algériens massacrés par la France coloniale ne méritent-ils pas des excuses et la reconnaissance de sa responsabilité par la France ? À ce décompte macabre, il faut également ajouter les 45 000 morts des massacres de Sétif du 8 mai 1945, le jour même où le reste du monde célébrait la victoire sur le nazisme. Plus les 20 000 qui se sont sacrifiés pour la France durant sa première guerre contre les Allemand (1914) et deux fois plus pour la seconde guerre mondiale, entre 1939 et 1944. La France n’a jamais formulé la moindre excuse pour ses actes barbares, tout juste a-t-elle consentie sur le tard quelques mots de compassion pour nos concitoyens qui lui ont prêté main forte contre le nazisme.
        Après les combats sur le terrain, il y a eu la bataille des chiffres. Combien de morts du côté algérien ? 1,5 million, a dit le FLN. 250 000, disent les historiens officiels de la France ! La ficelle restera encore trop grosse tant que la France ne s’honorerait pas à franchir le seuil psychologique qu’est la reconnaissance de sa responsabilité dans les horribles massacres d’Algériens. Cette éventuelle reconnaissance ne pourra que grandement contribuer à forger un véritable pont de partenariat multiforme entre les deux rives de la Méditerranée et la France n’en sortira que grandie. La perspective n’est bien sûr pas encore dans la tête de la France officielle revancharde au motif que la guerre d’Algérie a marqué pour elle une rupture historique.
        Ce fut d’abord la fin d’un rêve impérial né au XIXe siècle et la relégation de cette même France au rang de puissance moyenne.
        La France officielle refuse d’affronter son passé colonial en Algérie. 3,5 millions de morts au moins entre le 5 juillet 1830 et mars 1962, date du cessez-le-feu. Le double, selon Mostefa Lacheraf : 6 millions de morts. Le chiffre prend en compte également les épidémies et famines succinctes aux guerres d’occupation et d’indépendance. Pourquoi la France s’estime-t-elle exonérée de ce qu’elle a récemment exigé de la Turquie, lui enjoignant de reconnaître le génocide arménien ? La vérité, c’est que la France a toujours au travers de sa gorge la souveraineté de l’Algérie. De droite comme de gauche. Le 12 mars 1956, c’est bien le gouvernement du socialiste Guy Mollet qui fit voter, avec l’appui des députés communistes, les pouvoirs spéciaux, c’est-à-dire la torture légalisée et généralisée en Algérie. La France dit avoir tourné la page de la colonisation ! Toute seule, sans les Algériens. Peut-être qu’Hollande consentira-t-il à enjamber les discours de son prédécesseur Nicolas Sarkozy qui a laissé la repentance en suspens à Constantine lors de son séjour le 5 décembre 2007 pour carrément marteler “non, non et non”, plus tard et jusqu’à la défaite électorale.
        La France officielle a mis près de quarante ans à reconnaître qu’elle avait mené, entre 1954 et 1962, une “guerre” en Algérie.
        On sait ce que cache cette longue dénégation : un lourd passé, qui a toujours “du mal à passer”, et dont l’histoire au jour le jour dort encore, en grande partie, dans les cartons des archives indisponibles alors que la loi française du 3 janvier 1979 déclare ouvertes les archives publiques au bout de trente ans. Pour la guerre d’Algérie, le délai est donc largement dépassé. Mais la France ne peut plus tenir son coude sur ses méfaits. La pression de l’opinion publique en Algérie mais aussi en France, a fait exploser ce que l’historien Benjamin Stora a appelé l’“explosion mémorielle” qui a suivi les témoignages de ces dernières années sur la torture, les révélations sur les essais nucléaires dans le Sahara algérien et de bien autres méfaits.
        Le Service historique de l’Armée de Terre (SHAT), au fort de Vincennes, qui détient des archives de la guerre proprement dite (localisation des unités militaires, rapports, journaux de marche et d’opérations, etc.), le Centre des Archives d’Outre-mer d’Aix-en-Provence, qui regroupe tous les fonds provenant d’Algérie, depuis le début de la présence française jusqu’en 1962, les archives photographiques et cinématographiques des armées (ECPA) réunies au fort d’Ivry, les archives de l’Élysée, de Matignon, et surtout celles des trois ministères les plus concernés : l’Intérieur, la Défense et la Justice, seront-elles un jour accessibles ?
        Faut-il rappeler cette constante, quitte à se répéter. En 1962 la France a admis l’indépendance de l’Algérie en tant que territoire.
        Cependant, il est curieux de constater que les 6 présidents de la République française qui se sont succédés depuis 1962, qu’ils soient de droite ou de gauche, font preuve vis-à-vis de l’Algérie d’un unanimisme jamais démenti. Qu’on se souvienne ! Il a fallu près de quarante ans pour que la France reconnaisse qu’il y eut une vraie guerre en Algérie. Ce n’était pas un vulgaire maintien de l’ordre contre de vulgaires hors-la-loi ou mieux fellagas.

        D. B

      2. Chose assez étrange pour être soulignée, le Gouvernement algérien a pour la première fois depuis soixante ans annoncé un bilan chiffré et définitif de la colonisation de l’Algérie (5 juillet 1830-5 juillet 1962): 5 630 000 morts.
        Ce chiffre inclut l’ensemble des militaires algériens morts pour la France dans les guerres de Grimée, de la succession du Mexique, de 1871 avec la Prusse, de l’Annam, la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale, la Guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie …Comme il a pris en compte l’ensemble des populations affectées par les famines de 1861-1864, les épidémies de Typhus, les massacres (1832, 1839, 1840, 1841, 1842, 1846, 1871, 1916, 1945, 1955), les déportations en Tunisie, au Maroc, en Syrie, en Nouvelle-Calédonie, en Guyane, les camps de concentration, le vol des cadavres de femmes et d’enfants, la destruction de 8000 villages, les exécutions sommaires, les disparitions etc.
        Bref, la question mémorielle avec l’Algérie n’est pas prête à être fermée.

        Personnellement je ai pas pu accéder aux archives qui demeurent cadenassées par le secret défense jusqu’en 2090. Et à ma grande surprise même les archives concernant le début du 19e sont totalement interdites d’accès.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :