Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 194 126 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Et voici… le superman nord-coréen!

Un détail qui n’est pas passé inaperçu lors de la dernière parade militaire à Pyongyang : un membre d’une force d’élite vêtu comme un personnage de l’univers Marvel au milieu de militaires en uniforme.

La Corée du Nord se serait donc appropriée son propre Superman au moment où ce personnage de DC Comics créé en 1938 par Jerry Siegel and l’artiste Joe Shuster vient de mourir dans son pays d’origine.

L’influence du “Der Übermensch” ou le surhomme de Nietzsche sur l’idéologie du Juche est fort mal connue. Elle est sous-jacente dans le processus de création du Superman américain dans un contexte d’affirmation de puissance de l’Amérique et d’opposition symbolique à la montée en puissance de l’Allemagne hitlérienne en Europe.

En arrière plan de cette compagnie où figure le superman aux couleurs nord-coréen se tient le nouveau char de bataille apparu pour la première fois lors de la parade du soixante-quinzième anniversaire de la fondation du parti au pouvoir. Cette machine couleur de sable ressemble à une hybridation entre l’Abrams américain et l’Armata russe. Une autre affirmation symbolique de la puissance comme dans les années 30. Cette approche “vieille école” semble réussir dans un monde où l’on se bat à coups de concepts “Woke” visant à affaiblir l’adversaire (interne et externe, cela va de soi car c’est le but ultime de tout pouvoir) mais qui semble fort éloigné de l’état d’esprit en vigueur en Corée du Nord où la vieille tradition des arts martiaux (commune avec la Corée du Sud) est élevée au rang de religion.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.8 / 5. Vote count: 16

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :