Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Un détail qui n’est pas passé inaperçu lors de la dernière parade militaire à Pyongyang : un membre d’une force d’élite vêtu comme un personnage de l’univers Marvel au milieu de militaires en uniforme.

La Corée du Nord se serait donc appropriée son propre Superman au moment où ce personnage de DC Comics créé en 1938 par Jerry Siegel and l’artiste Joe Shuster vient de mourir dans son pays d’origine.

L’influence du “Der Übermensch” ou le surhomme de Nietzsche sur l’idéologie du Juche est fort mal connue. Elle est sous-jacente dans le processus de création du Superman américain dans un contexte d’affirmation de puissance de l’Amérique et d’opposition symbolique à la montée en puissance de l’Allemagne hitlérienne en Europe.

En arrière plan de cette compagnie où figure le superman aux couleurs nord-coréen se tient le nouveau char de bataille apparu pour la première fois lors de la parade du soixante-quinzième anniversaire de la fondation du parti au pouvoir. Cette machine couleur de sable ressemble à une hybridation entre l’Abrams américain et l’Armata russe. Une autre affirmation symbolique de la puissance comme dans les années 30. Cette approche “vieille école” semble réussir dans un monde où l’on se bat à coups de concepts “Woke” visant à affaiblir l’adversaire (interne et externe, cela va de soi car c’est le but ultime de tout pouvoir) mais qui semble fort éloigné de l’état d’esprit en vigueur en Corée du Nord où la vieille tradition des arts martiaux (commune avec la Corée du Sud) est élevée au rang de religion.

29 thoughts on “Et voici… le superman nord-coréen!

  1. pour comprendre enfin le soi-disant imbroglio irakien (et plus particulièrement les élections législatives qui se sont déroulées le 12 octobre 2021, (quand même!) dans ce très cher vieux et honorable pays, l’Irak, que la presse occidentale a totalement occultée, mais en lisant cet article vous serez le comment du pourquoi on vous maintient dans une telle ignorance… Vive la Résistance – la vraie – (que je ne trahirai jamais et pour rien au monde!) et pour comprendre enfin ce soi-disant “imbroglio irakien” (et plus particulièrement les élections législatives qui se sont déroulées (du 12 octobre 2021, lisez cet article signé Elijah J. Magnier, bonne lecture

    Posted on 11/10/2021 by Elijah J Magnier à l’adresse suivante : https://ejmagnier.com/author/elijahjm/ site, dont je vous prie de l’aider car il est d’une honnêteté à toute épreuve, merci à vous cher Elijah J Magnier

    Par Elijah J. Magnier

    Traduction : Daniel G.
    Dimanche dernier, 8 273 bureaux de vote ont été mis à la disposition des 25 millions d’électeurs irakiens habilités à choisir leurs 329 députés parmi les 3 227 candidats en lice pour obtenir des sièges au Parlement. L’Irak s’apprête à annoncer les résultats de ces cinquièmes élections, qui se déroulent pour la première fois sous l’œil d’observateurs internationaux. Ceux-ci ont longtemps été rejetés par les politiciens irakiens sous prétexte de préserver la souveraineté de l’Irak. Mais ce à quoi s’attendent de nombreux hommes politiques irakiens, qui est aussi leur plus grande crainte, c’est la victoire du leader sadriste Sayyed Moqtada al-Sadr. Leur crainte est fondée surtout en raison des positions intransigeantes d’al-Sadr sur de nombreux sujets politiques, à commencer par la politique intérieure et les relations avec les autres pays, y compris les voisins immédiats.
    Advertisements
    REPORT THIS AD
    Les médias internationaux ont souvent écrit sur Sayyed Moqtada et ses diverses positions politiques en se fondant sur les critiques de ses adversaires, du fait de leur méconnaissance de la vision et du positionnement politiques qu’il défend pour l’Irak. Mais quelle est la véritable vision politique de Sayyed Moqtada? Pourquoi est-il devenu l’ennemi juré des politiciens chiites en Irak, qui mènent une guerre médiatique féroce contre ses partisans?
    Sayyed Moqtada al-Sadr est le plus jeune fils du défunt Marja’ Sayyed Muhammad Sadiq al-Sadr, tué par le régime de Saddam Hussein. Il a hérité de son père une base populaire solide et nombreuse, formée en grande partie de chiites pauvres, qui lui accordent une loyauté incontestée.
    Lorsque les USA ont occupé l’Irak en 2003, le jeune Moqtada ne possédait pas l’expérience politique nécessaire pour diriger un parti extrêmement populaire dont l’allégeance à la famille al-Sadr était absolue. L’ex-premier ministre Ibrahim al-Jaafari, Ahmed al-Chalabi (une des personnes clés qui a encouragé les USA à occuper l’Irak) et bien d’autres hommes politiques irakiens l’ont approché dans l’espoir de lui ravir un grand nombre de ses partisans. Personne n’était aussi populaire que Sayyed Moqtada et ne disposait d’un réservoir humain aussi important à lui être fidèle.
    Sayyed Mohamad Sadeq al-Sadr dénonçait le silence de l’autorité suprême de Nadjaf, qu’il appelait la « Marjaya silencieuse », en se qualifiant lui-même de « Marjaya vocale ». Ses critiques étaient principalement dirigées vers les chefs religieux qui n’avaient pas osé se lever contre la tyrannie de Saddam Hussein. Le fils de Sayyed Mohammad, Moqtada, a suivi les traces de son père au cours des premières années de l’occupation américaine et a porté comme lui le voile blanc, signe de sa volonté de mourir si cela devait être le prix à payer pour défendre la vérité à laquelle il croyait.
    Dans les premières années de l’occupation, Sayyed Moqtada a pris le contrôle de la ville de Nadjaf et de « Saddam’ City » (rebaptisée « Sadr City ») à Bagdad, qui est le plus grand quartier de la capitale irakienne. Sayyed Moqtada est apparu comme le premier religieux-politicien chiite à défier ouvertement l’occupation américaine et à exiger qu’elle quitte l’Irak, à partir de sa résidence à Nadjaf. Cela se passait à une époque où la plupart des partis politiques chiites accueillaient les forces US comme des partenaires. Sayyed Moqtada est reconnu pour sa résilience, pour ne pas dire sa résistance, face aux forces d’occupation US. Il a été le premier à sévèrement critiquer Iyad Allawi, le premier Irakien à devenir premier ministre du gouvernement intérimaire établi par l’occupation américaine.
    Sayyed Moqtada est devenu ainsi le premier symbole des Irakiens marginalisés et de la résistance à l’occupation américaine, surtout après la fermeture du journal Al Hawza de Moqtada par Paul Bremer, l’administrateur civil des USA. Il faut dire que la décision de Bremer reposait principalement sur les vives critiques formulées par le Conseil de gouvernement irakien nommé par les USA, que Sayyed Moqtada rejetait et attaquait publiquement.
    Le jeune leader sadriste a été le premier à appeler au retrait de l’occupation par l’usage de la force qu’il préconisait depuis la mosquée de Koufa, où son père avait défié Saddam Hussein et ses agents du renseignement présents à l’intérieur de la mosquée. Sayyed Moqtada a également appelé à la nécessité d’organiser des élections totalement libres et équitables et de choisir un parlement irakien chargé de rédiger la constitution et de nommer le prochain gouvernement.
    Sayyed Moqtada a formé l’Armée du Mahdi qui a rapidement pris de l’expansion à Nadjaf, Bassorah, Amarah, Nasiriyah et Kout, à la surprise des forces d’occupation US de l’époque. Les armes dont ils disposaient étaient modestes comparativement à celles des USA, l’armée la plus puissante du monde. Mais cela n’a pas dissuadé Sayyed Moqtada de déclarer haut et fort son hostilité à l’égard des USA et de mener une deuxième guerre dans la ville sainte de Nadjaf. Lorsque la première guerre a éclaté à Nadjaf, Sayyed Moqtada et ses partisans ne connaissaient pas l’art de la guerre, mais ils étaient armés de la conviction et de la volonté nécessaires pour affronter l’occupation. C’est alors que le vice-roi américain Paul Bremer a décidé d’arrêter ou de tuer Sayyed Moqtada.
    Cette volonté de combattre les USA a attiré l’Iran, qui a dépêché Hajj Abu Mahdi al-Muhandis à Nadjaf qui a offert l’aide de la « République islamique » pour armer et à entraîner les sadristes tant qu’ils partageaient la même haine envers les USA.
    Sayyed Moqtada a créé les « forces spéciales » puis formé secrètement un groupe appelé « Asa’ib Ahl al-Haq », dont la direction a été confiée à l’ancien porte-parole du mouvement, le cheikh Qais al-Khazali, et à son adjoint de l’époque, le cheikh Akram al-Kaabi. Le cheikh Khazali opérait sous le commandement de Sayyed Moqtada à l’intérieur de son cercle, après le départ des dirigeants sadristes de Nadjaf pour Bagdad à la fin des batailles de Nadjaf.
    Sayyed Moqtada faisait des allers-retours en Iran, car il était convaincu que les forces d’occupation US voulaient l’assassiner. Sauf que les USA ne connaissaient rien à la dynamique intérieure irakienne, de sorte que le complot contre Sayyed Moqtada a été tramé en premier lieu par des politiciens irakiens. Pour le Conseil des politiciens irakiens qui soutenaient les USA, Sayyed Moqtada représentait une menace en raison de ses idées politiques et de son rejet de l’influence de tout pays sur l’Irak. Ainsi, l’assassinat de Sayyed Moqtada aurait fait l’affaire de bien des Irakiens tout en éparpillant ses partisans.
    N’empêche que les USA observaient et notaient scrupuleusement la manière dont Moqtada al-Sadr soutenait le Hezbollah au Liban dans les premières années, la proximité de l’Iran avec le groupe de Moqtada, son opposition à la présence et à l’hégémonie des USA et son immense popularité. Ces éléments étaient plus que suffisants pour justifier une tentative de s’en débarrasser.
    Lorsque les affrontements avec les USA ont mal tourné et que les forces de sécurité locales soutenues par les Américains se sont mises à pourchasser les Sadristes, Sayyed Moqtada s’est réfugié en Iran. Malgré sa présence en Iran, le chef sadriste ne s’est toutefois jamais soumis aux souhaits des dirigeants iraniens et s’est même rendu en Arabie saoudite pour rencontrer le prince Bandar Bin Sultan, ennemi farouche de l’Iran, au grand dam de ses hôtes iraniens. C’est ce qui a poussé l’Iran à tenter de diviser le mouvement sadriste en encourageant le cheikh Akramal Kaabi à former son parti, le « Mouvement Al-Nujaba », comme il l’a fait avec le cheikh Khazali, qui a pris la tête du groupe « Asa’ib Ahl al-Haq », deux partis issus des entrailles de la base sadriste. À cela s’ajoute la formation du parti al-Fadilah par le cheikh Muhammad al-Yaqoubi, qui faisait autrefois partie du cercle intime du père de Moqtada, bien que cela n’ait rien à voir avec l’Iran.
    La scission encouragée par l’Iran a provoqué la colère de Sayyed Moqtada qui, pendant sa campagne, a appelé les dirigeants iraniens à cesser de s’ingérer dans « les affaires de l’Irak ». Quant à la position de Sayyed Moqtada relativement à la défection des dissidents, elle a toujours été la même : personne dans le mouvement sadriste n’est obligé de rester sous mon commandement. Quiconque veut partir peut le faire et cela n’affectera pas sérieusement la large base du mouvement sadriste. En raison de sa grande popularité, qui dépasse celle de tout autre parti, celui d’un Sayyed Moqtada plus expérimenté politiquement demeure la force dominante sur la scène irakienne. Bien qu’il soit l’ennemi déclaré des forces d’occupation US, il est prêt à travailler en étroite collaboration avec les USA après le retrait total

  2. Qu’attendre de l’entité autoproclamée « États-Unis d’Amérique » ? Rien, sinon qu’une perpétuelle fuite en avant, menant vers un désastre certain, (désastre permanent (en attendant l’inéluctable guerre civile, qui ne serait tardée…), et le désastre fatal, si l’on devait s’en référer à la multitude de devins professionnels – en opposition aux “prophètes” autoproclamés, qui par le passé se sont si souvent plantés!…), alors, vous « entité autoproclamée « États-Unis d’Amérique », vous et vos complices occidentaux, (mais pas que), vous qui avez commis des crimes de toutes espèces, crimes souvent particulièrement inhumains,, (crimes contre toute l’Humanité, et crimes de guerres en tous genres, etc., etc., etc. … la liste serait bien trop longue pour tous les énumérés!) Vous allez, (dans très, très peu de temps), salement trinqués, bandes d’immondes criminels! les Etats-Unis d’Amérique sont dorénavant finis!, et bien finis, à tout jamais!) ; et en ce qui concerne des raclures telles que vous, vous avez décroché le droit d’aller crever aux tréfonds du cul du diable (des places vous sont dors et déjà réservées, et le diable vous y attend de pieds fermes!, et à son goût, et depuis bien trop longtemps déjà!, mais son impatience sera très, très largement récompensée!!!…

    1. j’espère sincèrement que tu te trompes !
      si l’Amérique s’effondre c’est toute la civilisation qui va s’effondrer !
      les populations européenne vont se retrouver sans appuis face a des psychopathes mondialistes en route vers un délire trans-humaniste menant a l’extermination de 80% des populations d’europe !
      ni les Chinois ni les Russes ne les suivront dans ce délire mais la Chine ne fera rien pour les en dissuader au contraire !
      l’échec du programme mondialiste de Davos conduira certainement a une guerre qui sera certainement en partie atomique !
      https://qactus.fr/2021/10/16/loms-veut-diriger-les-politiques-de-sante-dans-tous-les-pays-du-monde-or-on-decouvre-que-la-france-a-signe-de-troublants-accords-avec-loms-en-decembre-2019/

      1. La civilisation érigée par le bloc où le soleil se meurt a-t-elle un avenir ? Ne vaut t-il pas mieux souhaiter son déclin plutôt que son maintien ?
        Cette civilisation a apporté beaucoup à l’humanité quant à la connaissance des lois de la physique et leur application mais sur le plan de la spiritualité , c’est une catastrophe.C’est un enfant intelligent qui pointe un revolver sur sa tempe en souriant. Il veut savoir si mourir fait mal. Homo sapiens ne peut survivre en ayant comme valeur absolue l’argent et la volonté de puissance et je hasarderai même l’hypothèse qu’il ne pourra faire des voyages interstellaires ou rencontrer d’autres civilisations si elle reste toujours aussi immature. Peut-être que nous sommes au moment où homo sapiens doit réaliser la synthèse. Ce que propose les mondialistes et leur transhumanisme , c’est un appauvrissement.

    2. Bonsoir cher Roc, je sais l’importance que tu attaches aux USA, ainsi qu’à mister Trump, mais de nombreux éléments concordants m’amène a en tirez certaines conclusion qui toutes malheureusement convergent dans le même sens, vers un drame affreux ; ma première femme était américaine, et plus précisément juive américaine, pour laquelle j’ai toujours éprouvé une très grande tendresse, est-ce en partie en pensant à notre cher enfant ? Je ne serai le dire… de plus, j’aime le peuple des Etats-Unis d’Amérique, et ne souhaite absolument pas qu’il lui arrive quelque chose d’irréversible, mais je déteste au plus haut point leurs dirigeants, et si demain on m’apprenait qu’ils ont été trucidé de toutes les manières possibles et imaginables, je n’en éprouverai rien… c’est ainsi, très sincèrement désolé
      c’est signé sergio

      1. errata:Bonsoir cher Roc, je sais l’importance que tu attaches aux USA, ainsi qu’à mister Trump, mais de nombreux éléments concordants m’amène à en tirer certaines conclusions qui toutes malheureusement convergent dans le même sens, vers un drame affreux ; ma première femme était américaine, et plus précisément juive américaine, pour laquelle j’ai toujours éprouvé une très grande tendresse, est-ce en partie en pensant à notre cher enfant ? Je ne serai te le dire… de plus, j’aime le peuple des Etats-Unis d’Amérique, et ne souhaite absolument pas qu’il lui arrive quelque chose d’irréversible, mais je déteste au plus haut point leurs dirigeants, et si demain on m’apprenait qu’ils ont été trucidés de toutes les manières possibles et imaginables, je n’en éprouverai rien… c’est ainsi, très sincèrement désolé
        c’est signé sergio

      2. le peuple des Etats-Unis d’Amérique s’est perdu, noyé dans la société de consommation tout comme les peuples Européens .
        nos gouvernants et notre état profond est aussi pervers et corrompus que le leurs !
        en Europe nous sommes sans armes et donc a la merci de ces psychopathes et aux USA le sentiment d’indépendance des gouverneurs républicain me semble réel !

  3. Comme toujours la protéine se retrouve dans les commentaires, merci beaucoup Jean Claude pour les rappels factuels sur la Corée du Nord a qui on peut rajouter les milliers de tonnes de Napalm largués par les cIvilisés, merci aussi a l”Ancien de la GE” pour la remise en contexte stricte du para officiel.
    Strategika vous devriez vous méfier du monoeditorialisme qui vous fait napper l’actualité du même fantasme “Élitistique”, autant l’origine conspirationniste (et franchement pénible) du Bitcoin, que la tribune offerte a 2 canassons usés de la finance FrancoSioniste: Zemmour et Onfray desservis par un article pour écoliers, n’avaient, a mon avis, besoin d’autant d’espace!. Merci

  4. ST , le Marvel est plutôt à mon avis membre d’une équipe de parachutiste militaire , il y a 2 éléments sur la photo qui le montrent : son casque est typique d’un casque para et un autre truc que seuls ceux qui ont fait du para auraient pu voir : regardez bien son bras gauche , on y voit comme un grosse montre , c’est l’altimètre qu”on utilise pour controler notre hauteur en chute libre , on le porte au bras gauche car on utilise le bras droit pour déclencher l’ouverture du principal .

  5. Je ne suis pas certain que ce soit un pastiche de Superman.
    Les couleurs de son uniforme sont exactement celles du drapeau Nord-Coréen, casque inclus.
    Je pense – mais je puis me tromper – que c’est une tenue de parade pour un défilé de tankistes ou d’un autre corps d’armée particulier.
    Ce pourrait même être un signal avancé indiquant que la Corée du Nord a des ambitions spatiales dans un futur plus ou moins éloigné.
    Kim Jong Un est le petit fils de Kim Il Sung, général brillant qui a mis les yankees à la porte de son pays.
    Mais n’oublions pas le prix que les coréens ont payé pour cette victoire : 645000 tonnes de bombes, dont 100000 tonnes d’agent orange et 50000 tonnes de bombes à sous munitions.
    Ils détiennent trois tristes records mondiaux :
    -Le record du nombre d’orphelins de guerre.
    -Le record du nombre de bébés malformés à cause de la pollution de la nappe phréatique et de la terre arable par l’agent orange.
    -Le record d’amputés des membres inférieurs, paysans ayant marché par inadvertance sur une sous-munition non explosée.
    Alors, qu’ils soient devenus un peu spéciaux n’a rien d’étonnant, on le serait à moins.
    Qu’ils adorent leur Jusche et soient prêts à le suivre jusqu’à la mort est parfaitement compréhensible.
    Leurs écoles sont excellentes : chez eux, les mômes de sept ans savent lire, écrie et compter. On ne leur apprend pas à faire une branlette à leur voisin mélanoderme.
    Leurs universités et leurs écoles d’ingénieurs sont d’un très haut niveau et l’avance technologique qu’ils sont en train de prendre (tout comme la Chine et la Russie) sur les occidentaux dégénérés est irrattrapable.
    Ce qui m’amène à la conclusion que les Yankees n’ont plus que quelques années ou mois de supériorité numérique et qu’une guerre totale contre la Chine est donc imminente : maintenant devient la seule fenêtre de tir pour les USA et elle est étroite.
    Demain, ce sera scié pour eux.
    C’est pourquoi certains survivalistes se préparent à une possible escalade nucléaire.
    Seuls les réalistes les plus durs survivront, et encore…

    1. Jean-Claude écrit : « … et qu’une guerre totale contre la Chine est donc imminente : maintenant devient la seule fenêtre de tir pour les USA et elle est étroite. … » Elle a déjà commencé, depuis que les Etasuniens ont décidé d’envoyer leurs troupes (quelques dizaines de commandos spéciaux à Taïwan – d’abord en petit nombre, puis le gros de la troupe devrait suivre -, *et les Chinois ne resterons pas les bras croisés, puisqu’ils ont décidé d’envoyer quelque milliers d’hommes de troupes pour les liquider!), « … Seuls les réalistes les plus durs survivront, et encore… », après une guerre nucléaire mondiale, qui fera sans aucun doute des centaines de millions de morts (beaucoup plus, car ceux qui ne mourront pas immédiatement, le feront peu après, et dans d’atroces souffrances), je ne voudrai pas être à la place des “survivants”, le suicide collectif serait pour eux l’une des meilleures solutions!

      **en espérant que les Etasuniens auront compris la leçon, et éviterons que les choses s’enveniment, mais je n’y crois pas trop…

    2. Personne n’a obligé la Corée du Nord a envahir la Corée du Sud et ils avaient pratiquement gagné la guerre avant de se faire refouler .
      On oublie trop souvent que l’invasion a commencé ainsi par une attaque de la Corée du Nord sur le sud .

      1. C’est vrai.
        Je me suis souvent demandé pourquoi Kim Il Sung a voulu réunifier la Corée sous sa bannière d’ailleurs plutôt nationaliste que communiste.
        Peut-être une vengeance après l’occupation japonaise du début du siècle, la mise en esclavage du pays, et la crainte de voir le scénario se répéter ?
        Peut-être aussi la volonté de restaurer une Corée unie et victorieuse, envers et contre tous ?
        Je n’ai pas de réponse satisfaisante à apporter à cette question.

        1. Tu trouveras un bon début de réponse dans le film “La Servante” – j’ai oublié l’auteur ; il date de 1948: une radiogrpahie formidable de la société coréenne ; et surtout son remake des année 90 – réalisé en Corée du sud – même histoire repalcé dans le contexte moderne et prospère de Séoul. Une bonne reflexion sur ces deux histoires (qui sont en fait qu’une) vous donnera l’idée d’où vient et le succès de l’idéologie communiste et l’obstination de Kim il Sung de vouloir controler tout le pays – ce qu’est normale (surtout compréhensible) après tout car ce peuple formidable avec une gr

          1. … avec une très grande Histoire n’a jamais était séparé en plusieurs entités ; première imprimerie c’est eux et pas Gutemberg. Vouloir contrôler l’ensemble au lieu de laisser le morceau à la bourgeoisie compradore instrumentalisée par les criminels prédateurs anglosaxon est tout à son honneur ; par contre c’était maladroit.
            L’actualité lui donne raison en tout cas: Corée du sud n’est rien d’autre qu’un protectorat destiné à fournir aux prédateurs anglo-sionistes des biens de consommation, machines-outils etc. car c’est bien connu: un tyrannosaure ça ne sait pas suer dans le labeur ; ça pille, arnaque bouffe la sueur des autres et c’est tout ; tous les dix ans à peu près ils mettent en place une nouvelle arnaque pour délester la Corée du sud d’une bonne part de son surplus commercial ; ce qui réduit la Corée du sud au rôle d’un animal de trait des pilleurs du monde

    3. “On ne leur apprend pas à faire une branlette à leur voisin mélanoderme.”
      plus on est de fou plus on rit lol. Vous n’avez pas honte de raconter des bétises.

      1. Tu comprendras tout, mais un peu tard, pendant ces quelques secondes d’extrême lucidité qui passent lentement entre l’égorgement et la mort cérébrale.
        Bon courage…

        1. on arrive dans époque mediocre ou le sens et la logique n’existent plus
          voici la réponse d’alain soral

    4. ” On ne leur apprend pas à faire une branlette à leur voisin mélanoderme” . C’est normal ils n’ont pas de gosses mélanodermes parce que , eux, contrairement à d’autres, ne sont pas allés voler, piller massacrer des mélanodermes et ça dure depuis 500 ans. Mais , cher Jean Claude, tu devrais prendre une belle queue mélanoderme dans ta gorge profonde peut-être que le puissant giclement au fond de ton gosier provoquerait en toi une surcharge neuronale qui te ferait changer de niveau de conscience à la suite de quoi tu deviendrais moins stupide.

  6. je suis plus ambigue que vous lors de l’affaire g floyd & le wokisme le pouvoir français a tres mal reagi (lors d’un discours presidentiel, il a affirmé qu’aucune statue ne sera touchée) et a reprimé en amont (repression administrative, dissolutions etc) ce qui qui que ça n’a pas dérapé comme aux usa, uk, pays-bas, danemark.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :