Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

The financial system did collapse in 2008-2009. Then again in 2020. Even long before, since August 15th, 1971, the global US dollar system has survived mainly by smoke and mirrors.

One-half century later those smoky mirrors reflect a most extraordinary kettle of monetary tricks from ubiquitous dollar derivatives, to the most bizarre of all: $2T inflationary US into crypto. Then there is the alphabet soup of junk bond funds created by the Fed last year for example — which have now mysteriously vanished into the ether. https://wallstreetonparade.com/2021/08/three-of-the-feds-wall-street-bailout-programs-vanish-from-its-monthly-reports-to-congress/ Likewise, by rampant inflation we see that MMT is not practical even for those nations that print their own. (currency)

Ignorance of that material thing most sought after by most people — what we call “money” (and least understood) — is in part due to a poorly conceived irrelevant educational system, but mainly because those who don’t want you to understand the system demand that you don’t. https://gata.org/node/20925 Luckily though, we need not look far to find one primary culprit in this obfuscation, hiding in plain sight, namely the ‘nazi central bank’: i.e. the Bank for International Settlements.

Originally setup to pay German war reparations to other central banks, Hjalmar Schacht, Hitler’s banker, changed the scope of the bank in the 1930’s by cooperating with the Federal Reserve and US industrialists to broker banking deals (especially involving transfer of gold) that would have otherwise been illegal. The Bank for International Settlements deals with US industrialists bankrolled Hitler’s war machine and even helped fuel IG Farben‘s ovens in WW2. (See: The Tower of Basel https://larouchepub.com/eiw/public/2013/eirv40n35-20130906/51-54_4035.pdf ) Indeed, The Bank for International Settlements has been party to the greatest criminal activities of Central Bankers regarding the major powers for decades, and is an essential means for central banks and their controllers to avoid scrutiny and evade the law within their own legal jurisdiction.

Like the ESF, https://home.treasury.gov/policy-issues/international/exchange-stabilization-fund the Bank for International Settlements (BIS) is opaque. No one except the BIS itself can account for what it does. Many of its trades are secret. The BIS is engaged in secrecy that would embarrass even the ‘Hangman of Prague’* were he alive today to witness transactions and methods that the bank certainly does not want witnessed. Minimal accounting… yes, a few overall numbers… but no accountability for that accounting to any oversight regulator; only that to whit other major Central Banks demand of the BIS. And they are not accountable either. It’s a level of secrecy that only the dour, humorless, and generally racist Swiss bankers are particularly good at, based on their so-called ‘neutrality’ which is simply a code word for villainy.

Ever since its inception, the Bank for International Settlements has been party to and supported by its opaque dealings in gold on behalf of governments. The Bank for International Settlements trades gold and silver on futures markets today, daily to manipulate and suppress those prices on behalf of other central banks…. and their governments. This relates to the fact that gold – not bitcoin – provides collateral for government’s most important intra-sovereign transactions with other governments… including FX currency swaps, arms trades, and actual bank liquidity/solvency, for example.

But we said the Bank for International Settlements is just one important culprit. Of course there are others, such as the Bank of England. And the private banks of the Federal Reserve which may take 10% of bank reserves to line their own private pockets with, in what should be public money. (Funny how Steve Keen never addresses that.) The Fed is at least as secretive as the BIS https://wallstreetonparade.com/2021/09/9-11-launched-the-first-of-the-unaccountable-bailouts-by-the-fed-to-wall-street/
and leverages certain instruments (including crypto by the way) to launder trillions in inflationary dollars, and can trade in any asset …. regardless of what any ‘professional economist’ may say or write to the contrary.

Since London is the base for what should be considered illegal price-fixing of gold and precious metals, and home of the shady LBMA gold cartel, the Bank of England makes its own rules too, just like the Fed. When our Swiss friends got a little nervous about their double-dealing, they hoped to tighten up the ship a bit, but the criminals of the Bank of England (of course) could not allow that. https://www.reuters.com/world/china/britain-carves-out-exemption-gold-clearing-banks-basel-iii-rule-2021-07-09/

The story of the Bank for International Settlements, Fed-Treasury, Bank of England and major Central Banks is the story of the perfidious Albion, duplicity, deception. For one hundred years. It’s the documentary proof of double-dealing and theft typical of those who rule us, and wish to destroy us. Unless and until honest people begin to understand how the present monetary system is essentially manipulated and criminally gamed to its core, and begin to demand change, there is no hope for a brighter future… only for a more turbulent, greedy, and chaotic one.

Steve Brown

*Reinhard Heydrich

9 thoughts on “Bank for International Settlements: the Nazi Bank

  1. La tanière principale des banksters se trouve à la city de Londres, il me semble.

  2. Bonsoir, énième exemple d’ingérence concernant une affaire qui ne les regarde pas et dans lequel il n’y a eu aucun mort.
    “Comme l’ont rappelé récemment plusieurs médias à travers le monde, des livres jeunesse, notamment des Tintin et des Lucky Luke, ont été brûlés puis enterrés en Ontario, au Canada, au cours d’une « cérémonie de purification par la flamme », parce qu’ils véhiculaient une image jugée négative et erronée des peuples autochtones.”
    https://www.ledevoir.com/opinion/idees/641949/cancel-culture-l-ecole-pour-la-liberte-contre-l-obscurantisme

  3. La Banque des règlements internationaux.
    Ces braves banquiers discutaient entre eux du futur de l’Allemagne, qu’ils savaient vaincus, pendant que les gamins mourraient sur les plages de Normandie.

  4. bis basé a bale.
    Centralbahnplatz 2, 4051 Basel, Switzerland (Tower building, headquarters)
    Aeschenplatz 1, 4051 Basel, Switzerland (Botta building)
    Postal address: Postfach
    CH-4002 Basel
    Telephone: (+41 61) 280 8080
    Fax: (+41 61) 280 9100 and
    (+41 61) 280 8100
    SWIFT address: BISBCHBB
    Website: http://www.bis.org

    voici ce dont parle steve brown.

    1. Le système financier s’est effondré en 2008-2009. Puis à nouveau en 2020. Même bien avant, depuis le 15 août 1971, le système mondial du dollar américain a survécu principalement par la fumée et les miroirs.

      Un demi-siècle plus tard, ces miroirs fumants reflètent un ensemble extraordinaire d’astuces monétaires, depuis les omniprésents dérivés du dollar jusqu’à la plus étrange de toutes : les 2 milliards de dollars américains inflationnistes en crypto-monnaies. Puis il y a la soupe alphabétique de fonds de junk bonds créés par la Fed l’année dernière par exemple – qui ont maintenant mystérieusement disparu dans l’éther. https://wallstreetonparade.com/2021/08/three-of-the-feds-wall-street-bailout-programs-vanish-from-its-monthly-reports-to-congress/ De même, par l’inflation galopante, nous voyons que MMT n’est pas pratique même pour les nations qui impriment leur propre. (monnaie)

      L’ignorance de la chose matérielle la plus recherchée par la plupart des gens – ce que nous appelons ” l’argent ” (et le moins compris) – est en partie due à un système éducatif mal conçu et non pertinent, mais surtout parce que ceux qui ne veulent pas que vous compreniez le système exigent que vous ne le compreniez pas. https://gata.org/node/20925 Heureusement, nous n’avons pas besoin de chercher loin pour trouver un coupable principal dans cet obscurcissement, caché à la vue de tous, à savoir la ” banque centrale nazie ” : c’est-à-dire la Banque des règlements internationaux.

      Créée à l’origine pour payer les réparations de guerre allemandes à d’autres banques centrales, Hjalmar Schacht, le banquier d’Hitler, a modifié le champ d’action de la banque dans les années 1930 en coopérant avec la Réserve fédérale et les industriels américains pour négocier des opérations bancaires (impliquant notamment le transfert d’or) qui auraient été illégales autrement. Les transactions de la Banque des règlements internationaux avec les industriels américains ont financé la machine de guerre d’Hitler et ont même contribué à alimenter les fours d’IG Farben pendant la Seconde Guerre mondiale (voir : La Tour de Bâle https://larouchepub.com/eiw/public/2013/eirv40n35-20130906/51-54_4035.pdf ). En effet, la Banque des règlements internationaux a été le théâtre des plus grandes activités criminelles des banquiers centraux des grandes puissances pendant des décennies, et constitue un moyen essentiel pour les banques centrales et leurs contrôleurs d’éviter les contrôles et d’échapper à la loi dans leur propre juridiction.

      Comme le FSE, https://home.treasury.gov/policy-issues/international/exchange-stabilization-fund la Banque des règlements internationaux (BRI) est opaque. Personne d’autre que la BRI elle-même ne peut rendre compte de ce qu’elle fait. Nombre de ses transactions sont secrètes. La BRI est engagée dans un secret qui mettrait dans l’embarras même le “bourreau de Prague “*, s’il était vivant aujourd’hui, qui serait témoin de transactions et de méthodes dont la banque ne veut certainement pas être témoin. Une comptabilité minimale… oui, quelques chiffres globaux… mais aucune responsabilité pour cette comptabilité envers un quelconque régulateur de surveillance ; seulement ce que les autres grandes banques centrales exigent de la BRI. Et ils ne sont pas responsables non plus. Il s’agit d’un niveau de secret que seuls les banquiers suisses, austères, sans humour et généralement racistes, maîtrisent particulièrement bien, en raison de leur soi-disant “neutralité”, qui n’est qu’un mot de code pour la méchanceté.

      Depuis sa création, la Banque des règlements internationaux a toujours été partie prenante et soutenue par ses opérations opaques sur l’or pour le compte de gouvernements. La Banque des règlements internationaux négocie aujourd’hui l’or et l’argent sur les marchés à terme, quotidiennement pour manipuler et supprimer ces prix au nom d’autres banques centrales…. et de leurs gouvernements. Ceci est lié au fait que l’or – et non le bitcoin – fournit des garanties pour les transactions intra-souveraines les plus importantes des gouvernements avec d’autres gouvernements… y compris les swaps de devises FX, le commerce des armes, et la liquidité/solvabilité réelle des banques, par exemple.

      Mais nous avons dit que la Banque des règlements internationaux n’est qu’un des principaux coupables. Bien sûr, il y en a d’autres, comme la Banque d’Angleterre. Et les banques privées de la Réserve fédérale qui peuvent prendre 10% des réserves bancaires pour s’en mettre plein les poches, alors que l’argent devrait être public. (Il est amusant de constater que Steve Keen n’aborde jamais ce sujet.) La Fed est au moins aussi secrète que la BRI https://wallstreetonparade.com/2021/09/9-11-launched-the-first-of-the-unaccountable-bailouts-by-the-fed-to-wall-street/.
      et utilise certains instruments (y compris les crypto, d’ailleurs) pour blanchir des milliers de milliards de dollars inflationnistes, et peut négocier n’importe quel actif …., quoi qu’en disent ou écrivent les “économistes professionnels”.

      Comme Londres est la base de ce qui devrait être considéré comme une fixation illégale des prix de l’or et des métaux précieux, et le foyer du cartel de l’or LBMA louche, la Banque d’Angleterre fait aussi ses propres règles, tout comme la Fed. Lorsque nos amis suisses sont devenus un peu nerveux à cause de leur double jeu, ils ont espéré resserrer un peu le navire, mais les criminels de la Banque d’Angleterre (bien sûr) ne pouvaient pas le permettre. https://www.reuters.com/world/china/britain-carves-out-exemption-gold-clearing-banks-basel-iii-rule-2021-07-09/.

      L’histoire de la Banque des règlements internationaux, de la Fed-Trésor, de la Banque d’Angleterre et des principales banques centrales est l’histoire de la perfide Albion, de la duplicité, de la tromperie. Depuis cent ans. C’est la preuve documentaire du double jeu et du vol typique de ceux qui nous gouvernent, et qui veulent nous détruire. À moins que et jusqu’à ce que les gens honnêtes commencent à comprendre comment le système monétaire actuel est essentiellement manipulé et criminellement joué jusqu’à son noyau, et commencent à exiger le changement, il n’y a aucun espoir pour un avenir meilleur… seulement pour un plus turbulent, avide, et chaotique.

      Steve Brown

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :