Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Prélude : L’antagonisme endogène entre deux groupes civilisationnels et le seuil de survie de la civilisation

Lorsque j’ai vu les résultats du sondage qui montre que l’extrême-droite (FN et Zemmour) détient 33% des voix, je me suis souvenu de la thématique du déclin des civilisations. Après avoir lu la plupart des livres sur ce sujet, j’ai développé une approche qui me semble tenir compte d’une causalité principale au déclin des civilisations qui tourne autour de la lutte entre deux groupes civilisationnels : un groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes, etc. et un groupe de réactionnaires, culturalistes, essentialistes, nationalistes et idéologues.

Le premier groupe est le moteur d’une civilisation alors que le second tue la civilisation à petit feu jusqu’à son anéantissement. L’extrême-droite représente le nec plus ultra du groupe idéologique réactionnaire. Il y a eu d’autres types de groupes culturalistes dans l’histoire qu’ils soient religieux ou idéologiques et qui ont été responsables de la mort des civilisations. Par conséquent, la civilisation meurt de l’intérieur mais cette mort n’a pas été provoquée comme le dit Michel Onfrey par la perte de la mémoire et des références historiques. C’est plutôt la lutte à mort que se livrent les deux groupes de la civilisation et c’est l’issue finale de cette lutte qui détermine si celle-ci va survivre ou au contraire décliner et mourir.

L’extrême-droite est un groupe réactionnaire qui va certainement mettre à mort la civilisation française s’il parvient au pouvoir comme le nazisme a failli faire périr la civilisation allemande durant la seconde guerre mondiale, si ce n’est la victoire des alliés, l’occupation de l’Allemagne puis sa relève réalisée grâce aux Américains dans un dessein géostratégique pour faire face aux soviétiques. Ceci est la principale leçon à tirer de l’histoire des civilisations.
Toutefois, il y a un réel paradoxe : lorsque le groupe nationaliste réactionnaire en France réclame la défense de la civilisation française comme le fait sans cesse le polémiste Zemmour, il a sa propre définition de la civilisation qui est souvent dépeinte comme mono-culturelle avec une vision de grandeur qui est un mythe qui fédère les membres de ce groupe d’extrême-droite (qui devient le groupe destructeur de la civilisation). Or, en réalité, la civilisation n’existe en fait qu’à travers l’action de ces deux groupes rivaux : le groupe culturaliste réactionnaire (parce qu’il se réfère au passé prétendument glorieux) et le groupe progressiste (tourné vers l’avenir et le progrès). Ce dernier ne définit pas la civilisation et il est la civilisation elle-même alors que le second groupe réactionnaire cherche désespérément à définir la civilisation parce qu’il n’est pas la civilisation. Il est la mort de la civilisation.

A cet égard, Onfrey se trompe lorsqu’il considère le post-modernisme comme une menace à la civilisation.

Le post-modernisme est le fruit du travail du groupe moderniste et progressiste. Il y a peut-être des erreurs dans ce processus mais celui-ci est sans limites et il est généralement bienfaiteur pour l’humanité. En revanche, la plus grande menace à la civilisation n’est autre que le groupe culturaliste réactionnaire comme l’extrême-droite.

Les mythes et l’illusion sur la civilisation

Les groupes culturalistes et idéologiques (dans le cas de la France, c’est l’extrême-droite) définit la civilisation comme suit : c’est un peuple ou un ensemble de peuples (ou de tribus) unis par une culture et une religion unique peu importe le développement de leurs moyens matériels ou de leurs monuments.
Une civilisation possède une culture qui ne disparait pas facilement à l’issue d’invasions ou de cataclysmes. Par exemple, les civilisations persane et chinoise ont absorbé leurs envahisseurs mongols et turcs et peuvent donc être considérées comme de grandes civilisations. Zemmour a, par exemple, affirmé que l’acte fondateur de l’histoire n’est pas la révolution française mais la bataille de Poitiers, c’est-à-dire une opposition à l’Islam. D’ailleurs, une civilisation peut être multi-ethnique mais elle ne doit avoir qu’une seule culture. Les anciennes civilisations étaient caractérisées par des cultures bien identifiées, homogènes comme la civilisation grecque ou la civilisation égyptienne.
Mais tout cela, ne suffit pas à définir une civilisation : celle-ci doit posséder encore une vision du monde universelle. C’est cela qui différencie une civilisation et une culture primitive. Les membres d’une civilisation se considèrent comme le «centre du monde». Les grecs avaient une vision du monde propre à eux et se voyaient comme différents des autres peuples. Les autres peuples étaient appelés des barbares. Les romains ont fait de même et ont adopté la même vision que celle des grecs. La civilisation romaine aurait disparue (mais son déclin a commencé bien avant) à partir du moment où la citoyenneté romaine à été donnée à tous les peuples de l’empire, y compris à ceux que les romains ont appelé jadis les « barbares ». Sur ce registre, Zemmour affirme que si les musulmans ne sont pas assimilés à la culture française s’est fini de la civilisation française.
Il est juste d’appeler ce message universel ou cette culture dominante, un mythe. C’est en fait un élément culturel qui crée un sentiment unique de grandeur et de prestige chez les membres de la civilisation concernée. Lorsque cet élément disparait, les membres de la civilisation perdent leurs références. Mais ceci n’est pas la cause de son déclin. Celui-ci commence à surgir lorsque la sphère scientifique, technique, philosophique, rationaliste, cosmopolite et universaliste commence à s’affaiblir jusqu’à disparaître.

C’est là qu’intervient notre nouvelle approche. Celle-ci traite de la survie des civilisations à l’intérieur même de ces civilisations. Cette approche explique comment les civilisations commencent à perdre l’élan de la grandeur et le développement des sciences et des techniques à partir du moment où un « groupe culturel dominant » qu’il soit mythologique, nationaliste ou idéologique commence à prendre le haut du pavé et à monopoliser la vision du monde. N’imaginons pas qu’il est facile pour des scientifiques de combattre un tel système ni au nom du scientisme, ni au nom de la logique et surtout pas au nom du rationalisme.
Il suffit de regarder ce qui se passe aujourd’hui en France : des millions de gens sont attirés par une idéologie d’extrême-droite sans s’interroger si ses allégations sont véridiques et rationnelles. Le polémiste Zemmour acclamé par de nombreux supporters dit souvent des choses qui sont fausses sur le plan scientifique. Mais peu importe. Les gens sont attirés par un aimant idéologique qui excite leur curiosité, leur culture, leur désir d’exister et de s’exprimer.
Or, cette idéologie est loin d’être rationnelle et occulte les véritables causes des problèmes vécus par les français.

C’est ce qui s’est passé avec Hitler par le passé. Les Allemands ont été attirés par les discours enflammés de ce dictateur sans s’interroger sur la rationalité de ses propos. Rendre les juifs responsables des problèmes quotidiens de l’Allemagne d’après-guerre et de sa défaite durant la première guerre mondiale comme il a affirmé est dénué de vérité scientifique et de rationalité.

La fuite des penseurs allemands d’origine juive et des démocrates a affaibli l’Allemagne avant même le début de la guerre en 1939. Pourtant les Allemands ont marché avec cette idéologie. Il se passe la même chose avec ce polémiste français. Il accuse les musulmans d’être responsables des déboires des français et de leur malaise. Quelle similitude ?
Notre théorie est donc juste. Le groupe réactionnaire (extrême-droite dans le cas de la France) va certainement nuire à la civilisation française parce que les musulmans vont se retrouver dans la défensive et les acteurs éclairés (philosophes et scientifiques) vont quitter la France. Ensuite, en voulant rétablir la puissance française, l’extrême-droite va faire face à une opposition économique et politique des démocraties. Puis le déclin va commencer jusqu’à anéantir la civilisation française.

Recours à la philosophie de l’histoire : justification de notre approche

Chaque historien développe une vision qui lui est propre sur le déclin de la civilisation. Mais il est très difficile de « falsifier » de telles approches.
Nous avons besoin plutôt d’une théorie qui est basée sur la philosophie de l’histoire dans le sens où elle nous permet de comprendre la genèse et le déclin de n’importe quelle civilisation et pas seulement d’une civilisation particulière.
Des civilisations ont émergé et sont mortes. De nouvelles civilisations sont nées et ont survécu. Il faudrait donc une théorie qui explique ces processus indépendamment de tout déterminisme. Une civilisation peut survivre et peut mourir et elle n’est pas condamnée à mourir.
Il se passe des choses qui expliquent le déclin d’une civilisation qui auraient pu être évitées. C’est pour cette raison qu’Arnold Toynbee parle de suicide de la civilisation. Celle-ci choisit de mourir. A partir de ce constat objectif et logique, il faudrait avoir une théorie qui explique pourquoi une civilisation meurt en sachant que cette mort est provoquée par un processus qui n’est pas inévitable, fataliste et déterministe.
Arnold Toynbee possède une telle théorie. Il explique la naissance d’une civilisation par des défis et des réponses qui deviennent créatives. La civilisation, selon Toynbee, dépend de la créativité d’une minorité qui réussit à mobiliser un prolétariat non créatif. Mais ce succès se retourne contre cette minorité qui a pris le leadership lorsque sa créativité décline. L’échec de la créativité est provoqué par une démoralisation spirituelle et là Toynbee fait vaguement référence à la religion.
C’est alors qu’un processus de désintégration commence. Les masses du prolétariat se démarquent des leaders de la minorité et ces derniers tentent de maintenir leur position en usant de la force au lieu de l’attractivité créative. Une désintégration de la civilisation concerne trois groupes : une minorité dominante, un prolétariat interne et un prolétariat externe représentant les barbares qui guettent aux frontières. Cette désintégration donne libre court à des tendances sociales et à des divisions spirituelles difficiles à prévoir et à expliquer. Lors de ce processus de désintégration, la minorité dominante va créer un état universel impérial qui va unifier tous les territoires appartenant à une civilisation donnée.
Mais lorsque Toynbee aborde la religion sous l’intitulé « église universelle », il la dissocie de la civilisation en la considérant comme une société à part entière distincte de la civilisation et dont le rôle très spirituel mais aussi très métaphysique est de définir une relation directe et personnelle entre l’individu et une réalité transcendantale. Toynbee reconnait cependant que la religion peut être institutionalisée sous la forme d’un groupe rigide et intolérant. Toynbee termine son investigation en rappelant que les civilisations qui sont dans un stade avancé de désintégration sont menacées par les barbares aux frontières de l’état universel crée par la minorité dominante. Ces barbares finissent par envahir ces civilisations déclinantes.
Toutefois, lorsque Toynbee parle de la mort des civilisations, le processus mis en lumière est très complexe, très idéologique et ne reflète pas de manière claire le déroulement d’une chaine causale.
Toynbee affirmeque le signe de l’effondrement d’une civilisation apparait lorsqu’une minorité dominante forme un Etat universel qui répond une créativité politique dans l’ordre social. La minorité dominante tente de tenir par la force la civilisation lorsque sa créativité décline. Le prolétariat répond à cette injustice par le ressentiment, la haine et la violence et se lance dans la sécession. A partir de ce moment, la minorité dominante crée un Etat universel, le prolétariat interne et une église universelle.
Il existe dans le schéma de Toynbee une sorte de créativité dans le processus même de désintégration de la civilisation. Ce processus ne reflète ni une explication unique, ni un phénomène historique unique, ni une chaine causale précise.
Est-ce que Toynbee suppose que la cause de la désintégration d’une civilisation soit le conflit entre la minorité dominante et le prolétariat interne ou la perte de créativité de cette minorité dominante, ou autre chose ? Cette théorie n’est donc pas précise. Au-delà des terminologies difficiles à accepter car trop idéologiques comme cette notion de prolétariat interne, nous pensons que ce processus de désintégration à travers la création par la minorité dominante d’un État universel et la création par le prolétariat d’une Eglise universelle peuvent être difficilement considérés comme des causes de la désintégration de la civilisation.


Dans notre approche, ce qui est appelé le prolétariat ne crée pas d’Eglise universelle et la minorité dominante n’a rien à voir avec l’État universel. Dans une civilisation, il n’y a que deux forces vives dont l’une est la source de la grandeur de cette civilisation et qui crée une sphère scientifique et technique, une rationalité représentée par les scientifiques, les penseurs rationalistes, les philosophes admirant les sciences et des économistes bien intégrés à la politique du pays concerné. L’autre groupe n’est autre que le groupe culturel réactionnaire et idéologique (église universelle dans les civilisations chrétiennes, groupe des savants religieux dans la civilisation islamique, caste de prêtres comme le Clergé d’Amon dans l’Egypte pharaonique, philosophes grecs méprisant les sciences empiriques, extrême-droite dans les démocraties modernes, etc.)


Le premier groupe qui possède un rôle décisif dans la civilisation à travers sa créativité, le développement scientifique qu’elle favorise et le renforcement de la puissance à travers ses inventions, mais également l’adaptation à l’environnement international qu’elle suscite par son dynamisme est le seul qui puisse garantir l’adaptation de la civilisation aux mutations technologiques et économiques qui se produisent dans le monde.
Lorsque le groupe culturaliste, idéologique et nationaliste qui puise sa force dans la satisfaction des besoins culturels et psychologiques de la société (assurance devant les catastrophes naturelles, maintien de l’ordre social, sentiment d’appartenir à une civilisation supérieure aux autres, etc.) mais qui n’est pas la source de la créativité et de l’adaptation entre en conflit avec la sphère progressiste, la civilisation se désintègre puisque le déclin de la sphère scientifique, économique et technique suite au long conflit avec le groupe culturel prive la civilisation de ses capacités d’adaptation et sa disparition devient alors une question de temps.
Les forces négatives d’une société qui sont incapables de créativité sont attirées généralement par le groupe culturaliste en raison du simplisme et du sentimentalisme qui caractérisent son idéologie et son alliance avec l’Etat qui possède par l’entremise de ce système d’un moyen efficace pour contrôler la société.
Voici donc le cycle vie-mort d’une civilisation à travers lequel on peut entrevoir une chaine causale qui traverse le processus grandeur-déclin de la civilisation ainsi qu’une explication unique à ce déclin, à savoir le conflit puis la victoire définitive du groupe culturel qui devient dominant sur la sphère scientifique, économique et technique.
Cette théorie prétend à la scientificité dans le cadre d’une philosophie de l’histoire critique. Mais certains philosophes comme Karl Popper se sont attaqués à cette manière de faire de la philosophie de l’histoire. Dans un livre portant un nom prétendument prophétique et manichéen Misère de l’historicisme, il remet en cause la possibilité d’élaborer une théorie en histoire qui ne peut, selon lui, n’être qu’une hypothèse ou une interprétation non testable. C’est l’argument principal de ce philosophe pour détruite la philosophie de l’histoire qui a été utilisée antérieurement en philosophie des sciences en identifiant une ligne de démarcation entre sciences et non sciences sous le critère unique de testabilité et de réfutation.
Mais en réalité la testabilité n’est pas une caractéristique exclusive, radicale et sans retour dans les sciences physiques. Il existe des concepts scientifiques non testables. En remettant en cause ce critère dans les sciences physiques, nous pouvons contester son utilisation dans la science historique.


Cette méthode critique, ne signifie pas que nous ne prenons pas le risque que notre théorie du seuil de survie des civilisations soit réfutée. Ceci est le véritable jeu de la science. En élaborant cette théorie, nous avons également réfuté la théorie de Toynbee en montrant que notre théorie est plus précise en identifiant la chaine causale. C’est le conflit entre les deux entités dont le résultat est prédictible qui est la cause de la désintégration des civilisations.


Quant à la testabilité, nous pouvons suggérer des simulations d’ordinateurs qui représenteront ce conflit dans une civilisation imaginaire. Si le résultat est confirmé, alors notre théorie devient testable et vérifiée.
Ceci nous amène à ajouter un autre élément : le déclin économique et militaire d’une civilisation ne peut pas aboutir à sa désintégration. C’est uniquement le conflit entre les deux entités vivantes qui est la cause de cette désintégration. C’est une loi générale qui se vérifie dans toutes les civilisations mais elle n’est pas déterministe puisque la civilisation occidentalea survécu jusqu’à maintenant. C’est uniquement dans cette civilisation que le groupe culturel dominant a décliné. Or, l’ascension de l’extrême-droite représente l’apparition d’un système culturel réactionnaire et nationaliste qui menace aujourd’hui la civilisation occidentale.


Mais comme on a déjà expliqué, il y a un seuil à partir duquel une civilisation pourra ou ne pourra pas survivre. Si le système culturel et réactionnaire dominant persiste dans sa domination, alors la civilisation est condamnée. Elle ne peut franchir le seuil de la survie. Mais si le groupe culturel dominant commence à s’effondrer à partir d’un maillon faible et ce processus de désintégration se poursuit pendant suffisamment de temps, alors la rationalité, le progrès, la tolérance, l’innovation survivront et avec eux la civilisation entière. Il n’y a qu’en Occident que ce processus s’est réalisé. Les civilisations byzantines, chinoises et musulmanes n’ont pas survécus durant une période allant de la fin du Moyen Age jusqu’à l’époque moderne en passant par la Renaissance parce que leurs groupes culturels et réactionnaires ont pris le dessus et n’ont pas permis à la civilisation de franchir le seuil de survie.
On peut prendre des exemples : La civilisation grecque, la civilisation byzantine et la civilisation chinoise. La comparaison avec d’autres civilisations permet de comprendre et de vérifier scientifiquement notre théorie.


Les civilisations byzantines, chinoises et musulmanes n’ont pas survécus durant une période allant de la fin du Moyen Age jusqu’à l’époque moderne en passant par la Renaissance parce que leurs groupes culturels et idéologiques dominants ont pris le dessus et n’ont pas permis aux civilisations de franchir le seuil de survie.
A Byzance, le système ecclésiastique orthodoxe était dominant à Constantinople et dans toute la Turquie byzantine. Pour ne donner qu’un exemple de cette forte domination, il suffit de citer la querelle des icônes qui a fait des milliers de morts dans cette grande cité et qui s’est déclenché à partir du IIème siècle apr. J.C et a duré jusqu’au IXème siècle et ce, juste pour que la religion officielle puisse interdire de garder les iconographies dans les églises, les bâtiments publics et les maisons privées.


L’orthodoxie qui était à son apogée à cette époque était opposée à cette pratique pourtant banale dans le monde chrétien et dans l’histoire glorieuse de la civilisation byzantine.
Si une simple pratique artistique était anéantie dans le sang, alors que dire d’une révolution scientifique avec ses implications intellectuelles et philosophiques. Le groupe culturel, idéologique et réactionnaire à Byzance a tué dans l’œuf aussi bien la création artistique que les efforts des écoles aristotélicienne et platonicienne.
Concernant la civilisation chinoise, Joseph Needham nous explique qu’au XVIIe siècle, les mandarins chinois étaient horrifiés par les déclarations des jésuites qui s’efforçaient d’expliquer aux intellectuels chinois l’importance de la révolution scientifique qui avait court à l’époque en Occident
L’existence de lois scientifiques et mathématiques pouvant permettre d’expliquer les phénomènes de la Nature était quelque chose d’inacceptable pour eux. Leur groupe culturel dominant s’appuyait sur une bureaucratie de lettrés dont la fonction principale était de servir l’Empire et de préserver l’ordre et la stabilité. Ce système avait pour philosophie, une vision de la Nature basée sur un accord spontané et une harmonie qui ne peut faire l’objet d’aucune explication humaine et surtout pas de nature scientifique
Par ailleurs, les Chinois ne voyaient pas d’un bon œil les efforts pour formuler des lois abstraites et précises susceptibles d’être généralisées au monde naturel en raison des mauvais souvenirs laissés par les légalistes durant la période féodale. Lorsque la bureaucratie s’est constituée, aucun intérêt n’a été exprimé pour formuler des lois a fortiori dans le domaine scientifique.
A cela, il faudrait ajouter une certaine léthargie provoquée par le confucianisme qui fut l’une des plus importantes composantes du groupe système culturel dominant en Chine. Needham a bien fait de faire remarquer dans le second volume de son livre que les disciples de Confucius étaient versés dans la morale sociale et l’organisation de la société à un point tel qu’il n’y avait plus d’espace pour des recherches sur la nature.
Pour un auteur comme Needham, on peut comprendre toute l’ironie de cette histoire lorsqu’on sait que les Chinois avaient inventé la boussole, l’imprimerie, la poudre et le papier et beaucoup d’autres choses qui ont été les ingrédients de la révolution scientifique et de l’émergence du capitalisme en Occident.
Ceci montre seulement que l’apparition de facteurs matériels et intellectuels même cruciaux pour la révolution scientifique n’est pas en soi suffisante pour créer une « résilience » du progrès scientifique.
A Byzance au plus fort et à l’apogée de l’orthodoxie, la présence d’un trésor de livres de philosophes et de scientifiques grecs ainsi que de la langue grecque elle-même n’ont pas été des facteurs suffisants. La survie de la révolution scientifique est un problème culturel et non pas matériel ou intellectuel.
Prenant un autre exemple, Moses Finley dans un livre très synthétique et précis sur les anciens Grecs affirme que même si ce peuple antique a réalisé des choses remarquables pour la science comme la géométrie d’Euclide, l’astronomie de Ptolémée, l’atomisme de Démocrite et la médecine hippocratique qui auraient été, selon l’auteur, susceptibles d’entrainer une véritable révolution scientifique, il y avait quelque chose de plus profond et de plus psychologique qui a empêché une telle révolution.
La science et la philosophie en Grèce ont été pratiquées par des classes aisées et aristocratiques. Pour ces classes, les seuls activités pratiques ont été la guerre, la politique, la poésie et la rhétorique. Ce sont pour Finley une techne et non une episeme (une science). Tous les travaux manuels, y compris les recherches empiriques qui sont généralement nécessaires à la science appartiennent pour les Grecs à un ordre inférieur par rapport à la philosophie.


Les plus grands philosophes de l’époque comme Platon ont méprisé les travaux manuels et les expériences empiriques en leur préférant la métaphysique et l’ontologie des idées ainsi que les mathématiques qui est une science a priori abstraite. Quant à Aristote, malgré son intérêt pour l’expérience et le monde empirique, il a consacré néanmoins beaucoup de travaux à la politique et à la rhétorique qui ont été les occupations principales des classes dominantes.
Finley ajoute que peu importe le caractère apparemment minoritaire de ces classes, ces dernières ont déterminé par leurs actions toute l’histoire de la Grèce même si celle-ci ait produit les intellectuels qui ont consacré leurs travaux à la science et à la philosophie.


Cet effort grandiose a détourné l’attention des choses pratiques à travers un système de valeurs particulier qui et basé sur la philosophie et les arts précités. Pour ma part, je préfère à cette définition, celle qui fait référence à un groupe culturel et intellectuel dominant. Le groupe culturel constitué des classes aisées et des philosophes a éclipsé le monde des artisans, des techniciens et des expérimentateurs et aucune percée technique n’a été vraiment réalisée dans l’agriculture, l’art de la guerre, l’irrigation, etc.

Finley a imputé cette évolution à l’absence chez la société d’une mentalité et d’une motivation nécessaire pour réaliser une efficacité et une productivitéainsi que d’un penseur doté au plus haut point d’un esprit pratique comme Bacon. Mais une telle interprétation n’est pas totalement adéquate et ne reflète réellement cette évolution.
Si la sphère technique a été éclipsée c’est en raison de la domination du système des classes aisées et des philosophes. On raconte que les apôtres de Jésus ont visité des cités grecques et ils y ont trouvé des philosophes avec lesquels discuter. Ceci montre le poids de cette sphère culturelle et intellectuelle qui n’a laissé aucune place aux scientifiques. On peut voir que peu importe la nature intrinsèque du système des valeurs de ce système dominant, il finit toujours par avoir raison de la sphère scientifique et technique et faire décliner à terme la civilisation entière.
La survie matérielle d’une civilisation dépendra de la technique et des sciences pour lui permettre non seulement de dominer la nature mais également de se défendre contre ses adversaires de l’extérieur. Il suffit de voir par exemple la muraille de Chine qui est un chef d’œuvre architectural et militaire qui a été pour longtemps une barrière aux envahisseurs turco-mongols. C’est avec les canons que les Ottomans sont venus à bout des Byzantins. C’est aussi avec le feu grégeois que Byzance a résisté à tant d’envahisseurs et en particulier les arabes. Dans les temps modernes, Weismann a poussé les britanniques a faire la déclaration Balfour qui a ouvert la voie à la création de l’Etat d’Israël en inventant l’arme qui a permis aux britanniques de faire la guerre : l’explosif artificiel.
L’Occident a colonisé des peuples entiers grâce à ses techniques. Mais lorsque la sphère scientifique et technique est menacée par un groupe culturel réactionnaire qui commence à un stade donné de l’histoire d’une civilisation à prendre le dessus et à priver cette sphère technico-scientifique d’espace pour s’exprimer et se développer, cette civilisation décline.
Mais il n’y a pas que les sciences et les techniques, il y a aussi la rationalité et l’objectivité. Lorsqu’un groupe culturaliste et essentialiste développe une vision de la société, de la politique et de l’économie qui ne sont pas rationnelle et objectives, la civilisation décline aussi. Au Moyen-Âge, la civilisation islamique a commencé à décliner à partir du moment où le mouvement rationaliste mut’azilite a été détruit au 9ème siècle par les hanbalites et les acharites qui avaient une vision traditionnelle et culturaliste.
On peut le voir avec l’extrême-droite en France dont le représentant le plus en vue aujourd’hui est Éric Zemmour. Ces idées si elles ne sont pas fausses, sont loin d’être objectives et rationnelles. Il nous donne des chiffres alarmants sur l’immigration sans que personne ne puisse les vérifier.
Ces projections sont également erronées (le taux de croissance de la communauté des immigrés, le taux de chômage, le changement climatique, l’économie française, l’Union européenne). On se rappelle tous la citation de Joseph Goebbels « Plus le mensonge est grand, plus il passe ».
Nous allons maintenant expliquer la nature exacte du discours du groupe culturaliste et essentialiste qui prend selon les époques et les civilisations des noms différents (philosophes grecs hostiles à l’expérience, clergé d’Amon, acharites et hanbalites musulmans, église orthodoxe byzantine, confucianisme chinois, nazisme allemand, extrême-droite française).
Cette nature n’est autre que magique et ce qui est magique est attrayant et séduisant. Mais la caractéristique principale du discours magique est son in-falsifiabilité, c’est-à-dire la difficulté de le réfuter.

Le secret du groupe culturaliste, nationaliste et essentialiste (cas de extrême-droite)

La force d’un discours d’un groupe culturaliste, nationaliste et idéologique est sa nature magique.Afin de comprendre cette nature magique, il faut utiliser la théorie proposée par Durkheim sur l’origine des croyances magiques.
Selon ce dernier, la rationalité est une propriété unique, indivisible et homogène de l’humanité, mais le comportement et la vision des hommes dépendent de théories échafaudées au fur et à mesure pour « tenter de comprendre le monde et d’agir sur lui ». Ces théories ne sont pas identiques d’une culture à l’autre, tout comme elles sont différentes, dans une même culture, d’une époque à l’autre. Le savoir des hommes et leur comportement sont tributaires des idées qui sont élaborées à partir de théories très différentes si on passe d’une culture à une autre
Selon la théorie de Durkheim, le savoir des non-occidentaux (primitifs) n’est pas basé sur la rationalité et l’inférence causale et il n’existe pas chez eux de théories scientifiques pour les sciences comme la physique proprement dite
Durkheim appelle primitifs tous les peuples qui n’appartiennent pas au monde occidental qu’ils soient historiques ou contemporains. D’ailleurs, la puissante domination des systèmes culturels est similaire aussi chez bien les peuples historiques que chez les peuples contemporains.
Les croyances de ces peuples sont tirées de l’expérience. Mais celle-ci dépend des représentations théoriques dont le primitif a besoin pour comprendre ce qui l’entoure. Surtout lorsque les phénomènes qui l’entoure sont liées aux cycles naturels et les éléments de la subsistance biologique.
« La conduite de la vie quotidienne, mais aussi la production agricole, la pêche ou l’élevage reposent dans les sociétés traditionnelles sur toutes sortes de savoir-faire. Pour une part, ceux-ci y sont tirés de l’expérience. Mais les données de l’expérience ne peuvent prendre sens que sur le fond de représentations théoriques de la vie, de la croissance, de la mort, de la nutrition et, de manière générale, des processus vitaux. Ces représentations ne pouvant être directement tirées de l’expérience, le « Primitif » les déduira normalement du corpus de savoir tenu pour légitime dans la collectivité dont il est membre » disait-il.
C’est finalement l’esprit magique qui constitue le fondement du groupe culturel dominant puisqu’elle fédère un ensemble de croyances et permet de coordonner les données de l’expérience sensible. « Dans le cas des sociétés qu’envisage Durkheim, ce sont les doctrines religieuses qui fournissent des explications du monde permettant de coordonner les données de l’expérience sensible. Ces doctrines jouent donc dans les sociétés traditionnelles le rôle de la science dans nos sociétés : comme les théories scientifiques, elles proposent une explication du monde. Quant aux croyances magiques, elles ne sont autres que les recettes que le « Primitif » tire de cette biologie qu’il construit à partir des doctrines religieuses en vigueur dans sa société ».
Il n’est pas toujours facile de remettre en cause une théorie magique lorsque celle-ci se montre inefficace. Le primitif trouve toujours la composante secondaire qui est défectueuse afin de préserver le conglomérat que forme le groupe culturel et idéologique.
La thèse Duhem-Quine a montré qu’une théorie est un tout qui n’est pas facile à remettre en cause lorsqu’une expérience contredit quelque chose dans la théorie. On ne peut rejeter tout un édifice théorique au motif que quelque chose ne va pas. Par exemple, les Grecs n’ont pas abandonné le culte de Delphes lorsque celui-ci avait prédit la victoire des Perses durant les Guerres médiques. Par ailleurs, lorsque les rituels ne donnent pas les résultats escomptés, on trouvera toujours une explication pour les sauvegarder (les dieux sont de mauvaise humeur par exemple). Dans le célèbre film réalisé par Mel Gibson Apocalypto on voit une scène qui reflète bien une telle situation. Ayant constaté l’apparition d’une éclipse solaire au moment de faire un sacrifie humain, le grand prêtre aztèque arrête la cérémonie au motif que le Dieu solaire Kulkulan soit rassasié. Il avait trouvé une explication pour préserver le système culturel devant une foule ébahi et pensive.
Durkheim avec un éclair de génie imagine que dans les cultures non occidentales, on préserve les théories magiques et religieuses parce qu’il n’est pas facile de remplacer les théories défectueuses par des théories nouvelles.

«…Les sociétés traditionnelles sont caractérisées par le fait que les interprétations du monde auxquelles elles souscrivent sont faiblement évolutives. Le marché de la construction des théories y est peu actif, et il est normalement moins concurrentiel s’agissant des théories religieuses que des théories scientifiques » a-t-il affirmé.
Par ailleurs, les croyances fausses peuvent être appuyées par des occurrences qui se réalisent et ce, d’autant plus que le système d’explication est fortement présent. Durkheim donne l’exemple des rituels de pluie. La pluie a plus de chance de tomber lorsque les récoltes ont en besoin. Par conséquent, les rituels sont souvent confirmés par la réalisation du résultat escompté. « Si l’on classe par exemple les jours de l’année selon deux variables binaires X (avec les valeurs x = rituel de pluie pratiqué, x’ = rituel non pratiqué) et Y (y = journée pluvieuse, y’= journée non pluvieuse), on doit s’attendre à ce que la fréquence avec laquelle la pluie tombe soit plus grande lorsque le rituel a été accompli ».
Comparons maintenant cette culture magique avec les propos d’extrême-droite de Zemmour. Ce dernier a établi des chiffres et des corrélations entre ces chiffres qui sont loin d’être exactes. Il a par exemple dit qu’à la fin du mandat d’Emmanuel Macron, « il y aura deux millions d’étrangers en plus ». Dans ces chiffres, il a comptabilisé deux fois certaines personnes en confondant entre les les demandes de titre de séjour et les demandes d’asilesalors qu’un sur six des demandes de séjour sont des demandes d’asile. Par ailleurs, Zemmour ne déduit pas dans ces chiffres, les étudiants qui quittent le territoire français et qui représentent un tiers des titres de séjour délivrés. Il lance également l’idée que la fraude sociale en France a atteint 50 milliards d’euros. Ce chiffre est le double du chiffre réel.
Par ailleurs, Éric Zemmour relativiste la pénurie de main d’œuvre au Royaume-Uni suite au Brexit par une hausse des salaires. Or, celle-ci selon les études économiques, a été induite par des causes qui n’ont rien à avoir avec le Brexit et sont plutôt inhérentes à la période post-pandémie du Covid.
Sur un plan historique, il avance des idées basées sur l’existence d’une menace islamique à la civilisation occidentale comme celles relatives au grand remplacement en se basant sur ces chiffres sur l’immigration.
En revenant à ce qui a été dit sur la pensée magique, on peut dire selon l’ordre d’idées de Durkheim que ces croyances sont d’abord tirées de l’expérience. Les propos de Zemmour ne sont pas basés sur la rationalité et l’inférence causale et il n’existe pas chez lui une théorie scientifique.

Elles sont dépendantes de représentations théoriques élaborées par Zemmour, ses émules et ses adeptes pour comprendre ce qui les entourent, surtout lorsque des phénomènes comme l’immigration, la survie de la civilisation chrétienne et de la France sont étroitement liées à leur inconscient, à leurs croyances mythiques et qui sont existentielles. Comme le dit Durkheim en se référant aux sociétés primitives, les données de l’expérience ne peuvent agir que sur le fond de représentations théoriques sur l’identité française, sa durabilité dans le temps, sa dimension religieuse, la conscience du déclin de la société et de l’Etat qui est perpétuée par la culture et les travaux des penseurs xénophobes et islamophobes. Par conséquent, ces représentations ne peuvent pas être directement tirées de l’expérience. Les membres de l’extrême-droite les déduiront du corpus de savoir tenu pour légitime dans la collectivité dont ils sont membres. Comme nous le rappelle Durkheim, il n’est pas facile de remplacer les théories défectueuses par des théories nouvelles.
Il n’est aisé pour Zemmour de remplacer ses théories sur le grand remplacement et il n’a jamais cessé de les exprimer avec une velléité égocentrique même si elles sont défectueuses.
Par ailleurs, les croyances fausses de Zemmour peuvent être appuyées par des occurrences qui se réalisent étant donné la présence d’un système d’explication. Il peut sembler que des problèmes de sécurité comme des attentats à petites échelles se produisent en France comme partout en Europe et dans le monde. Par conséquent, le discours anti-islamique de Zemmour donne l’apparence d’être confirmé par ces occurrences alors que ce sont de simples et malheureusescoïncidences.
Enfin, la plupart des propos de Zemmour sur un large éventail de questions reflètent exactement la prédiction de Duhem-Quine selon laquelle une théorie est un tout qui n’est pas facile à remettre en cause lorsque la réalité scientifiquement parlant contredit quelque chose dans la théorie. Par exemple, lorsqu’on lui dit qu’au Royaume-Uni a connu une pénurie de main d’œuvre suite au Brexit, il affirme qu’il y a eu dans ce pays une hausse des salaires. Or, cette hausse a été provoquée par des facteurs complexes dans un contexte de pandémie du Covid. Ainsi, il trouve un expédiant pour sauver sa théorie sur le grand remplacement exactement comme ce prêtre aztèque qui a expliqué l’éclipse solaire qui est intervenue au moment d’un sacrifice dédié au dieu solaire par le fait que ce dernier soit rassasié (dans le film Apocalypto).
Par conséquent, le discours de Zemmour est de nature magique et particulier au groupe culturaliste et idéologique d’extrême-droite. Ce discours se situe en rupture avec la rationalité. Dès lors que le discours de l’extrême-droite est irrationnel, il est susceptible de provoquer à long terme le déclin de la civilisation.

Conclusion

Notre théorie du seuil de survie des civilisations permet d’expliquer le déclin des civilisations en s’inspirant de la philosophie de l’histoire. Cette théorie possède une explication unique à un phénomène historique unique à travers l’identification d’une chaine causale précise.
Il peut exister plusieurs facteurs qui accélèrent le déclin d’une civilisation. Mais la cause unique de ce déclin est le conflit entre le groupe culturaliste, essentialiste et idéologique (philosophes méprisant l’expérimentation chez les anciens Grecs, église universelle orthodoxe dans le cas de l’Empire byzantin, Oulémas acharite dans le cas de l’Empire ottoman, Confucéens et tenants de la bureaucratie impériale dans le cas de la Chine de l’époque allant de la fin du Moyen Age à la Renaissance) et le groupe progressiste et éclairé. Dans le cas de la France aujourd’hui c’est l’extrême-droite qui représente le groupe culturaliste, idéologique et nationaliste et c’est lui qui mènera à la tombe la civilisation française s’il parvient au pouvoir.
Voilà un peu ce qu’on peut dire de la théorie du seuil de survie des civilisations. Mais comme on a déjà expliqué, il y a un seuil à partir duquel une civilisation pourra ou ne pourra pas survivre. Si le groupe culturel et idéologique persiste dans sa domination, alors l’économie et la science seront condamnées. Ils ne peuvent franchir le seuil de la survie. Mais si ce groupe commence à s’effondrer à partir d’un maillon faible et ce processus de désintégration se poursuit pendant suffisamment de temps, la civilisation entière survivra.
Historiquement parlant, durant l’époque de la Renaissanceen Occident, ce processus s’est réalisé. La science s’est développée en Occident et a décliné dans les autres civilisations après des périodes de croissance. On cherche à expliquer ce phénomène asymétrique en recourant à des considérations d’ordre externe, politique, économique, idéologique alors qu’on pourrait l’expliquer, tout simplement, par un ensemble de caractéristiques qui marquent ce groupe progressiste : éclairé, objectivité, rationalité, universalisme, scientificité, écoute, coopération, diversité, droit à la différence, tolérance et cosmopolitisme. Le groupe rival présente des caractéristiques opposées : idéologie, nationalisme, pensée unique, manichéisme, rivalité, essentialisme, culturalisme.
C’est paradoxalement le caractère souple et progressiste du savoir de la renaissance qui a permis à celle-ci de s’immuniser contre les réfutations et les destructions qui sont de causes diverses. Tout au contraire, les autres systèmes de croyances et de savoir ne sont pas immunisés de la même façon. Soit, ils perdurent en dominant tout l’horizon et l’environnement intellectuel d’une civilisation, soit ils déclinent totalement pour ne laisser que peu de traces, ce qui, en l’occurrence, le cas de l’idéologie d’extrême-droite.

Cette étonnante caractéristique est inhérente à l’unité des groupes culturels, idéologiques et nationalistes comme on l’a longuement expliqué. Dès qu’une pièce du puzzle ou une pierre de l’édifice tombe, le système tout entier s’écroule. Par exemple, le coup porté par la théorie copernicienne au système aristotélicien parrainé par l’Église tout au long du Moyen Âge lui a été fatal. De même, il faudrait une nouvelle théorie copernicienne pour faire tomber l’extrême-droite. Je ne peux pour le moment que proposer les paradigmes du vivre-ensemble, de la diversité et du droit à la différence. Il faudrait que le groupe progressiste français produise des idées rationnelles pour détruire les idées réactionnaires de l’extrême-droite qui a failli une fois sous le régime de Vichy faire disparaître la France à la fin de la seconde guerre mondiale, ce qui confirme d’ailleurs notre théorie sur le seuil de survie des civilisations.

Rafik Hiahemzizou

Philosophe et essayiste.

 

63 thoughts on “Le déclin de la civilisation : Les leçons à tirer de la montée de l’extrême-droite

  1. l’Almoravide demande à @Strategika51 Quel est le plan finale à votre avis ? Une guerre civile ou un génocide des musulmans.

    Je me permet de répondre.

    L’objectif final de cette strategie juif sioniste,est de perdurer les tensions et les conflits entre les differentes communautés dans toute l’europe occidentale pour l’affaiblir.

    Et deuxième objectif est de maintenir une relation conflictuelle entre l’europe occidentale et tout les pays qui l’entourent.
    La russie et la turquie à l’est et les pays d’afrique au sud sans oublier la chine le grand méchant.

    Le plan finale n’est ni la guerre civil ni le génocide.mais il est plus grand que la france et zemour et marine le pen.

    Plutôt rendre l’europe occidentale une zone tampon et zone de conflit et de guerre entre l’eurasie-afrique et l’île amerique avec son porte avion avancé l’île de la grande bretagne.

    Il faut prendre de la hauteur et voir le globe terrestre et vous comprendrez.

    Mais il faut avoir en tête que les anglo-sioniste dont les juifs khazares à leurs tête, ont perdu l’eurasie(alliance russie-chine),dont les autres nations sont entrain de rejoindre cette alliance.et ils veulent ralentir le raliement inéluctable de l’Afrique à cette alliance.

    Alors la strategie qu’ils ont adopté en croyant pour acquis les pays d’amerique latine.est de maintenir un conflit permanent en eurasie grâce à leurs débiles serviteurs occidentaux noyauté par les juifs sionistes,pour servir de plaie cancérigène comme c’est le cas pour l’entité sioniste en palestine pour le monde musulman pour le siècle passé.

    Cette strategie est le plan B,après qu’ils ont compris que leurs plan A,qu’il ont entamé dès la chute du mur de berlin et l’effondrement de l’union soviétique.

    Qui est la destruction de toute les nations et l’instauration du nouvelle ordre mondial tant décrié par bush père et fils qui n’a pas voulu arriver.pour la simple raison,est que les deux puissances qu’ils ont pensé avoir tuer pour la russie et corrompu ses leader pour la chine.se sont foutu de leurs gueule,avec l’intronisation de poutine et de XI Jiping.

    C’est ce qu’on appel avoir vendu la peau de l’ours et du dragon avant de les avoir tué.

    Mais toutes ces stratagèmes sont voués à l’echec.car les jeux sont fait.car la double helice(russie-chine)est en marche pour un système multilatérale mondial dont les occidentaux n’auront que des strapontins. et le déclin de l’empire et sa auto-destruction a débuté et tout ses plans sont dévoilés.

    C’est juste une question de temps, de patience et de persévérance.

  2. ““la lutte entre deux groupes civilisationnels : un groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes, etc. et un groupe de réactionnaires, culturalistes, essentialistes, nationalistes et idéologues.”
    Ben oui, c’est aussi simple que cela.
    Le groupe “d’éclairés” .. progressiste, autrement dit d’initiés est vraiment générateur de progrès, c’est indéniable et incontestable …
    Ce n’est pas comme si on avait depuis qu’un de ses éclairés maçons occupe la fonction de chef de l’état on avait
    1) Mis la population française sous surveillance
    2) Multiplié les lois mémorielles
    3) Rendu 11 vaccins obligatoires
    4) Mutilé sciemment quelques gilets jaunes pour effrayer les autres
    5) Décoré les policiers qui ont tirés
    6) Interdit qu’on les filme pour éviter les enquêtes
    7) Limité le droit de manifester
    8) Autorisé qu’on filme les manifestants par drone (au cas, ou les caméras au sol ne les identifierait pas même s’ils n’ont plus le droit de venir masqué …)
    9) Interdit la diffusion de “fausses nouvelles” en instituant des commissions, une propagande sur les radios, et des amendes pour les contrevenants (il faut qu’ls “diffusent de la haine…”
    10) Suite à virus inconnu, censuré la parole des scientifiques (dont 1 prix Nobel) et interdire les traitements qui marche
    11) Fait peur et terrifié les populations pour rendre les gens dociles
    12) Forcé la vaccination de tous les médecins
    Et je ne parle que de la France ces dernières années, on rappellera les torrents de sang et de mensonge qu’ont versés le “groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes” de par le monde ..,
    Vraiment, on admire ces gens , heureusement qu’ils sont là.
    Et pour vous, Strategika, merci, merci pour l’évolution de vitre site.
    Parce que à un moment donné, nous avions des faits et des infos brutes. Maintenant, à la lecture de votre site, un peu de philosophie et de sophi sme et la tête me tourne un peu…, mais je dois dire que je sais enfin quoi penser grâce à vous .. .
    Merci, grâce à vous, je sais que je peux lire un long article ennuyeux sans perdre le fil … Wahoo … et puis j’admire le “groupe d’éclairés, de progressistes” qui nous gouvernent.
    Bref, vous approfondissez bien la perspective de France-Info-Propagande-, merci encore…
    Enfin, nous verrons parfois les gens changent (hé oui…), et depuis votre “retour” suite à votre absence et à vos écrits sur l’intervention israélienne, on a moins d’info et plus de réflexions fumeuses …

    1. @Villis.
      Ayant maille à partir avec des problèmes assez prosaïques, je ne suis plus le timonier. Le site est en mode auto. En attendant le 15 décembre, date de mon retour, on publie des contributions.

      Vos douze points sont pertinents.

      1. Ces 12 points sont formidables ; que dis-je – excellents!!!
        Et puis il y a pas de quoi s’alarmer non plus car mis à part les contributions de Rafik qui a apparemment décidé de prouver à BHL qu’il y a plus fort que lui, les autres contributions sont excellentes – cet auteur Arabe qui a publié en anglais, l’Algérien qui évoque l’implication de la NED dans leurs affaires et finalement Brown – tous formidables.

  3. Ce groupe de pseudo éclairés n’a pu réussir que grâce à deux facteurs qui n’ont rien à voir avec la civilisation,la science et des idéologies et philosophies rayonnantes.

    Le premier facteur est conjoncturelle,qui est la déliquescence et la faiblesse et le manque de réactivité des nations qui existaient au 16,17ième siecles(ottomans,empire chinois,nation musulmane en inde,russie,essentielement)
    Dû à une période de répit et d’opulence que vivaient ces nations et ces empires.

    Et le deuxième facteur,est la nature criminelle et satanique qui caracterisaient les dirigeants de differents états europeens occidentaux issus du traité de westphalie,dont ces caractéristiques anti-humains,avaient été hérité essenciellement par les sataniques khazares,qui ont émigré et infiltré l’élite occidentale avec leurs fortunes après avoir été expulsé par les russes et les musulmans de leurs fief en khazarie à cause de leurs crimes et satanisme.

    Cette offensive des pays occidentaux contre le monde depuis le 17ième siècle,après avoir arrêté de se massacrer des siecles avant.leurs a permit de s’enrichir grâce l’exploitation des autres peuples dans les differentes régions du monde avec leurs avantage militaire sans aucun état d’ame.

    Et s’est grâce à leurs enrichissement sur les autres,et leurs offensive continu de l’intérieur grâce à leurs cousins juifs qui s’etaient réfugiés en russie et dans le monde musulmans et bien accueillis et qui ont joué la cinquième colonne dans ces régions.qui ont pu devenir un empire et s’accaparer de toute les avancés scientifiques et technologiques de toute l’humanité,en étant les vainqueurs et transformer toutes ces réalités historiques et ces crimes et genocides en rayonnement civilisationnelle et des lumières par de la propagande et la falsification de l’histoire ancienne et recente,en s.accaparent tout les moyens de communication et les formation(medias,programmes educatifs,universites,….).

    Avec la fin du vingtième siècle et l’avènement du vingt et unième siecle,et après la prédominance totale de l’empire occidentale,il a commis la grosse erreure de son existence,en se dévoilant sous son vrai visage par son offensive tout azimit,contrairement sa politique,qui consistait à détruire les nations de l’interieur et de les mettre dos à dos pour se détruire avant d’entrer en conquérant.en vendant la peaux d’ours (russie) et du dragon(chine),avant des les avoir tué(russie) et corrompus(chine).

    Ce qui a permis à leurs alliance pour survivre et sauver l’humanité de ce monstre satanique qui est l’empire americano-anglo-sioniste.et la collaboration graduelle de toute les nations libre avec ces deux puissance,pour leurs survis.

    Ce scénario est le pire cauchemare qui puisse arriver à cet empire grâce à son manque de lucidité et sa précipitation.

    Et tout ce qui se déroule après,n’est que gesticulation et fanfaronade.mais la finalité est évidente pour l’ennemie de l’humanité,responsable de tout ses malheurs.

    L’extermination après un long déclin.

    1. Après les anglos, le gouvernement mondial. Voilà le plan. Croire que les russes ou les chinois valent mieux que les ricains est une blague… Tous jouent leurs partitions contre les nations au final. Reste à voir si on passera par l’étape des dix grandes régions mondiales ou si on ira directement au gouvernement global avec Jérusalem comme capitale mondiale.

      Parce que, pardonne-moi, ça me fait toujours tiquer de voir les assemblées des asiatiques du PC chinois avec le portrait géant du non-musulman ni chrétien Marx. Thèse, anti-thèse, synthèse.

      https://www.chine-magazine.com/le-socialisme-chinois-developperait-les-theories-marxistes/

      Regarde la photo. Leur “Dieu” est un juif non-asiatique. C’est limite pathologique, du même niveau que les religions abrahamiques. lol

      De même, le pcc ne s’est pas inventé tout seul :

      https://www.zupimages.net/up/21/43/dyon.jpg

      On a donc comme d’habitude deux groupes de gogoys qui vont se mettre sur la gueule pour des intérêts qui ne sont pas les leurs. USA vs. Chine. Il est donc idiot de prendre position pour l’un par haine de l’autre. A la fin qui va gagner ? Pas nous. Pas l’humanité.

      Et pour revenir à Zemmour, il faut voir en lui la prise en main du nationalisme français par qui on sait avec les financements que l’on sait. Il a de manière étonnante le droit de dire des choses qui enverraient n’importe qui d’autre devant un tribunal. Il arrivera à faire voter les noirs et les arabes pour Macron. Formidable, non ? C’est d’autant plus fabuleux qu’à la base, les nationalistes français sont anti-sémites. Mais ça, c’était avant… Les populations immigrées auront bien été utilisées comme épouvantail avant d’être jetées, bien sûr, ce qui est une évidence avec la fin du pétrole. Zemmour = la fête est finie. Et à la fin, pas d’inquiétude, c’est toujours la banque qui gagne…

      1. . “A la fin qui va gagner ? Pas nous. Pas l’humanité”
        Déjà qui te dit que c’est toi qui l’incarne par excellence? Ou plus que les Chinois par exemple.
        Ce qui me gêne avec la lecture de la géopolitique mondiale par des gens issus des mouvements identitaires c’est votre déni des réalités historiques ; La Chine s’est servie de l’idéologie communiste pour des raisons pratiques ; je pense qu’ils n’ont rien perdu de leurs valeurs civilisationnelles historiques et que d’ici peu ils n’auront rien à faire du communisme.
        Cette permanente mise dos à dos des nations Russes et Chinoises avec la prédation anglo-saxonne (et plus largement germanique dont la France a toujours fait partie) me paraissent insensées car elles ne tiennent pas compte de l’Histoire respectives de chacun de ces blocs civilisationnels.
        Par contre ta lecture du rôle de Zemmour est très originale et excellente ; chapeau-bas.

        1. De mon côté, j’avais compris (compris = traduits) son “nous” ou “humanité”, comme peuple ou population.
          Mais pas comme lui tout seul ou comme un gros sac dans lequel on mettrais tous les occidentaux…

          Peut être me trompé-je ?

      2. Qu’ont fait les russes(à part la parenthèse sioniste bolchevique) et les chinois les long des quatre ou cinq siècles passés et au court de ce début de siècle à part se défendre et soutenir d’autre nations et peuples pour se défendre contre les criminelles occidentaux?????

        Il faut arrêter de créer les amalgames pour brouiller les cartes et mettre les agresseurs criminels et les victimes au même pied d’égalité.

        C’est Les deux puissances russes et chinoise qui ont mis fin aux agressions occidentales dépuis 2014 en ukraine et en syrie,après avoir compris que cet empire démoniaque n’est pas prêt de s’arrêter.

        Ce sont ces deux puissances qui sont entrain d’imposer le nouveau modèle du multilatéralisme et le respect des lois internationale (et non pas les règles occidentales qui changent tout les six mois et qui s’appliquent pour les uns et ne s’appliquent pas pour d’autres) et le respect de la souveraineté des nations reconnues par l’ONU.

        1. “Qu’ont fait les russes(à part la parenthèse sioniste bolchevique) et les chinois les long des quatre ou cinq siècles passés et au court de ce début de siècle à part se défendre et soutenir d’autre nations et peuples pour se défendre contre les criminelles occidentaux?????”

          Qu’on fais les chinois ces 4 ou 5 siècles passés ?
          Ils se sont foutus sur la tronche entre yuan, mongole, ming, han, qing, mandchoue, ont dépeuplés les “populaces” de quelques 20-30 millions, puis repeupler, pour re dépeupler.
          Et effectivement, début 19ème, les anglais sont venu foutre la merde là-bas… bon, c’était déjà la merde, ils ont simplement joué leur carte habituelle de petite pute, mais le terrain y était propice depuis plusieurs centaine d’années…

          Je ne dis pas que la chine n’a jamais été plus ou moins calme, plus ou moins effervescente, souvent plus que moins inventive… Mais à quel prix pour les gens, le peuple ?
          Mais dire que la chine n’a fait que “se défendre et soutenir d’autre nations et peuples pour se défendre contre les criminelles occidentaux” est au mieux une déformation des faits, au pire un gros mensonge.

          Essayer de faire passer la chine pour le paradis sur terre est au mieux une déformation des faits, au pire de la propagande mensongère…

          1. La Chine sur plusieurs milliers (environ cinq milles) d’années de son histoire n’a jamais rien fais de semblable à ce que les peuples germaniques n’ont jamais cessé de faire: Dominer l’autre afin de l’exploiter.
            Après la guerre des trois royaumes – qui n’est rien d’autre qu’une guerre servant à installer l’ordre (sheu), la Chine devient l’empire du milieu qui ne fait rien dans le but d’une quelconque expansion au détriment des autres ; la muraille est toujours là pour en témoigner ; les pilleurs Mongols – les ancêtres des Turcs actuels et ce que quasiment tous le monde ignore – des pires des sionistes actuels (des Achkénazes qui étaient tous Khazars) faisaient régulièrement leur razzias en Chine ; il suffit d’observer le comportement de la Turquie moderne et celle de Khazars pour comprendre que rien n’a changé depuis.
            Quant au Germains – depuis leur descente de la péninsule Scandinave ce n’est qu’une permanente histoire de pillages ; la seule chose qui a changée depuis c’est qu’un Khazar (Kouchner) leur a appris un formidable tour de magie: Maintenant quand ils viennent piller une contrée et réduire sa population en esclavage, ils réussissent à persuader l’autre – et une bonne partie du monde – que c’est pour son bien ; et que dans leur infinie noblesse et générosité ils vont l’aider à se débarrasser de sa nature profondément mauvaise et sauvage ; et que d’ici peu il deviendra l’homme digne, heureux et civilisé.
            Donc, des invasions barbares à la Syrie c’est le même scénario.

      3. Si je puis me permettre, il faut prendre de la hauteur et juger l’histoire sur le temps long. Aucun peuple n’est foncièrement mauvais ou bon (à part peut-être un). Un peuple joue les cartes qu’il a en main, saisit d’éventuelles opportunités. Si je regarde “l’affrontement” USA vs. URSS, je ne vois que les deux mâchoires d’une même tenaille. (((Ils))) fonctionnent toujours de la sorte. Les deux géants d’alors, deux empires, étaient des broyeurs de peuples. Des systèmes parasitaires. L’un s’est déjà effondré et l’autre suivra. C’est pour cela que je récuse la notion d’Occident, du moins je ne me reconnais pas dedans. Ni capitalisme, ni communisme, tel est mon crédo. Je refuse de choisir entre la peste et le choléra.

        Alors oui, depuis la chute de l’URSS, la tenaille USA s’est retrouvée seule avec les mains libres et a donné les horreurs de ces dernières décennies (dont l’invasion africaine en Europe, cf. -The Pentagon’s new map. Thomas P M Barnett-). Avec, je le rappelle, les néo-cons amerloques (anciens trotskistes, tiens, tiens) à la manœuvre. “Heureusement”, pendant ces décennies une nouvelle mâchoire a été créée de toutes pièces, à savoir : la Chine. Sans les USA/pantins, pas de Chine. La Chine puissance actuelle existe uniquement parce qu’il en a été décidé ainsi (délocalisations). N’y voir que des décisions à court terme pour faire du profit me semble bien simpliste. Leur émergence si rapide aurait pu être tuée dans l’œuf.

        Mais voilà, pour faire une jolie guerre mondiale, du profit, et rebattre les cartes, il faut deux camps. Cela tombe bien, en plus des judéo-amerloques, on a maintenant (bientôt) les chinois. Les gogoys pourront sans tarder se remettre sur la tronche pour le plus grand plaisir de certains. Si on devait faire un parallèle avec les nazis, puisque c’est à la mode, le vrai pouvoir laissent infuser patiemment la potion chinoise avant de la servir. Reste à savoir qui des deux protagonistes gagnera le moment venu que ce soit par guerre chaude ou autre.

        Historiquement, on voit le pôle économico-civilisationnel mondial se déplacer vers l’ouest tout comme la durée de vie des empires est limitée dans le temps. On voit aussi des gens comme Soros ou Zuckenberg mariés avec des asiatiques tout comme leurs ancêtres s’étaient mélangés avec des européens à l’époque. Rien de neuf. Une fois la proie épuisée, laminée, on en change. Et puis, au passage, on se débarrasse d’un bétail encombrant.

        Malheureusement, le bétail, c’est nous. Quelque soit notre peuple d’origine. La bonne nouvelle étant que le Moyen-Orient deviendra très secondaire en terme d’objectifs et d’enjeux, le pétrole s’épuisant.

        Maintenant, il y a une question à se poser : peut-on combattre un ennemi en adoptant la partie de son idéologie qui nous arrange ? Par exemple, rejeter les nations, considérer que le multiculturalisme et le sans-frontiérisme sont viables, etc ? J’en doute. Le rejet doit être intégral. Sinon, on reste dans le globo-homo mondialiste avec idéologie à la carte, à la Mc-Donald quoi.

        Si un peuple sur Terre a bien mon respect, ce sont les afghans. Ils ont foutu dehors les soviétiques, ensuite les USA et leurs pantins otanesques. Sûrement bientôt les chinois, il faudra laisser le temps à ces derniers de s’y essayer à leur manière pour le même résultat. Peuple de guerriers et pas de soldats à la solde de je ne sais quel pouvoir. Ils sont finalement les gardiens de l’équilibre du monde. (Je sais, je simplifie, les choses sont infiniment plus compliquées et vicieuses, mais quand même.)

        En dehors de ce grand jeu, je constate que la plupart des peuples ont eu et auront leurs moments de prédation. Si on devait en faire la liste, on y passerait la nuit.

        Je vous en présente juste une :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_bantoue

        Je serais curieux de savoir combien de personnes innocentes ont été victimes de massacre… Combien de peuples ont disparu purement et simplement dans le silence historique.

        Tout comme je me demande ce que pensent les voisins des chinois de ces derniers… hum

        Une connaissance internet me faisait remarquer il y a quelques temps que les chinois avaient tout du national-socialisme dans leur manière de fonctionner. Cela tombe bien quand on voit ceux d’en face qui deviennent wokistes (ce qu’a dénoncé Poutine dernièrement). Deux idéologies complètement et parfaitement opposées. Ça tombe bien ! Pour ce qui est des valeurs civilisationnelles de chacun, je les cherche, bien que je ne doute pas qu’elles existent encore. Et l’enjeu est bien là effectivement. Être effacés, déracinés, broyés, ou pas.

        Sur nos différents points de vue, ils sont ce qu’ils sont, des points de vue en fonction de nos vécus et de nos situations respectives. Ils sont tous respectables et éventuellement contestables. Et c’est ce qui nous différencie des idéologies autoritaires/totalitaires occidentales ou chinoises où l’on a que le droit de se taire et de suivre comme un bon petit soldat.

        Je viens de perdre plusieurs points de crédit social à n’en point douter…

        Et après tout, rien n’est écrit, un cygne noir peut pointer le bout de son bec :

      4. Chère anonyme,

        Je vous rejoins sur ce que vous dites, que ce soit sur le PCC, les gogoys et zemmour.

        d’ailleurs zemmour lui même valide vos dires sur la chine, les gogoys et sur lui :

        “Et à la fin, pas d’inquiétude, c’est toujours la banque qui gagne…”
        et j’ajouterais, et à la fin, pas d’inquiétude, ce sont les populations qui trinquent…

      5. A benjman,
        Nous on parle de l’histoire moderne de l’humanité,qui a débuté après le traité de westphalie,où a débuté l’offensive occidentale contre l’humanité.

        À court d’arguments,vous me parlez de dinasties et de mangol et bien sûr de parler des russes.

        Au court de l’histoire moderne,la vérité est que les occidentaux n’ont fait que tuer,détruire les autres,voler et mentir.

        Quand tenu qu’ils ont été les vinqueurs,leurs mensonges sont devenu pour les ignorants des vérités historiques.

        Quand aux russes et les chinois,ils n’ont fait que de résister et se défendre et se frayer leurs propre chemin pour leurs salut(à part la parenthèse bolcheviques initiée et menée par juifs sionistes pour le compte de la secte des apatrides khazares leurs maitres.

        A court d’argument pour un sujet,il faut admettre la vérité ou se taire.

        Amicalement.

        1. Il faudrait savoir, dans votre commentaire précédent, que j’ai cité dans le mien, vous parliez bien des 4 ou 5 siècles passés ?

          J’ai donc moi aussi parlé de l’histoire de ses 4 ou 5 siècles derniers.

          “Au court de l’histoire moderne,la vérité est que les occidentaux n’ont fait que tuer,détruire les autres,voler et mentir.”
          Ca, je n’ai jamais dis le contraire, ni même chercher à argumenter, dans un sens ou dans l’autre, nous avons le même point de vue…

          Mais la chine = pays des bisounours sur ces 4-5 derniers siècles, comme vous le dites dans vos commentaires à longueur de blog, c’est juste un gros mensonge…
          A court d’arguments, il vous faut mentir sur la vérité, ou déformer vos propos pour les faires coller aux réponses des autres…
          C’est moche !

  4. Zemmour pour les nuls. En peu de mots le drame de ce personnage ,sorti tout droit d’un cauchemar de la nuit hitlérienne , s’explique aisément par les blessures narcissiques qui saturent son inconscient et qui débordent sur son présent: les arabes lui renvoient son image .Jamais ,il n’aura une tête d’européen au sens habituel de phénotype (couleur de peau,chevelure,yeux,…). Sa haine de l’arabe est si exacerbée qu’il en arrive à oublier que sa ressemblance si frappante avec les maures est la première chose qui interpelle .La face de Zemmour nous parle (Levinas ) et nous dit toute la misère de l’incomplétude de son être-juif déraciné et jeté dans un monde qui lui rappelle à chaque instant sa tronche hideuse

  5. ” deux groupes civilisationnels : un groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes, etc. et un groupe de réactionnaires, culturalistes, essentialistes, nationalistes et idéologues.”

    Nan mais sérieux,
    où est le troisième groupe (les gueux du privé-de-tout ) , qui subit de plein fouet le premier (fonctionnaires “philosophes” chouardisant ou lepenisant) avec une dose de racketterie absolument phénoménale à coups de cerfa et autres circulaires spoliatrices ?

    Un exemple in vivo, des gromuniste-bruns idéologues du premier groupe, histoire de bien rigoler en mode surgelé 220 volts éolien ? Privé-de-tout, full trimestres, tarif de ” rente retraite ” 231,00 euros brut mensuel…hein les cocos.

    Eh, les cocos-éclairés du DAB, posez donc vos émoluments retraites sur la table dont la Gueuse vous honore en échange de vos boniments de proximité…
    J’attends

  6. L’extrême-droite est un groupe réactionnaire qui va certainement mettre à mort la civilisation française s’il parvient au pouvoir comme le nazisme a failli faire périr la civilisation allemande durant la seconde guerre mondiale, si ce n’est la victoire des alliés, l’occupation de l’Allemagne puis sa relève réalisée grâce aux Américains dans un dessein géostratégique pour faire face aux soviétiques.

    Le hic de cette hypothese qui biaise toute l’analyse et mène à de fausse conclusions,et oublis volentairement ou nvolotairement les vrais responsable du nazisme ou de cette vague d’extrême droite.

    Le nazisme a existé et s’est développé comme les mouvements de l’extrême droite,par la volonté des la secte des parasites usuriers sionistes,pour redistribuer les cartes du jeux qu’ils sont entrain d’organiser,pour leurs seul intérêt,comme s’était le cas avant la première guerre mondiale et la deuxieme guerre mondiale et la monté du nazisme et la monté du communisme contrôlés par cette même secte de parasites financiers,qui leurs permis d’affaiblir puis d’évincer tout leurs concurents et créer le chaos et la destruction en europe pour le contrôle et tout les pouvoirs au nom de la reconstruction.

    La seule difference pour le premier cas,qui leurs a permit de reussir et pour le deuxième cas qui ne va pas leur permettre deaux réussir,est avant ils n’etait pas connus et leurs jeux n’était pas assimilé et ils n’avaient pas en face des nations qui peuvent leurs tenir tête.bien au contraire,ils avaient des nations faibles comme les ottoman et la chine et la russie du début du vingtième siècle.

    Par contre,pour le début du 21ième siecle,ils ont en face d’eux deux puissances bien installées et bien averties d’une part,la russie et la chine.et la renaissance du monde musulman par la biais de plusieurs nations musulmanes en reconstruction,comme la turquie,l’iran,l’algérie,le pakistan,la malaisie,et bien d’autres en cours de route,comme l’Égypte,le maroc,le golf,la Syrie,l’irak,le soudan,la libye,…après que leurs peuples se débarrassent des traitres qui les gouvernent.

    En prenant en compte ces vérités historiques et actuelles,l’analyse sera totalement differente,et les conclusions aussi.

    En conclusion,l’empire anglo-sioniste est dans le déclin et va droit au mur.et toutes ses tentatives de brouiller les cartes pour se régénérer ne seront que vaine et n’auront que des résultats contraires à ses objectifs.

    La marche du monde multilatérale est irréversible et le déclin de l’empire occidentale qui se prend pour le nombril du monde est inéluctable.

  7. Bonsoir, pour le webmaster je vous invite à lire le dernier discours au club valdai, tres interessant: valdaiclub.com

  8. @Rafik “Mais la cause unique de ce déclin est le conflit entre le groupe culturaliste, essentialiste et idéologique (philosophes méprisant l’expérimentation chez les anciens Grecs, église universelle orthodoxe dans le cas de l’Empire byzantin, Oulémas acharite dans le cas de l’Empire ottoman, Confucéens et tenants de la bureaucratie impériale dans le cas de la Chine de l’époque allant de la fin du Moyen Age à la Renaissance) et le groupe progressiste et éclairé”
    Je synthétise ce que vous dites ainsi : l’homme est un animal qui a besoin de deux choses essentielles : de la nourriture pour le corps et de la nourriture pour l’esprit j’appelle cette dernière fiction . L’ensemble de ses fictions constituent la matrice qui lui permet d’habiter ce monde tout en le produisant et de rêver à d’autres mondes. D’après votre théorie , cette matrice serait structurée par deux grandes forces : culturaliste et progressiste. Les créations, transformations et mutations observées dans la matrice sont dues à l’affrontement libre de ces deux forces. Il me semble que vous oubliez l’existence d’un troisième acteur qui est le corollaire de votre hypothèse. Celui qui observe un champ se situe toujours a un nouveau un peu supérieur que ceux qu’il observe. Selon son désir, ses pouvoirs et puissances , il peut plus ou moins manipuler ce champ. Pour faire bref je dirais qu’aujourd’hui les globalistes sont en situation de manipuler et les culturalistes et les progressistes afin de produire un nouveau type d’humain dit posthumain qui devrait se situer au-delà du conflit culturaliste/progressiste. En d’autres termes, il est possible que votre théorie soit valable en ce qui concerne la mort des civilisations précédentes mais ce n’est pas certain qu’elle soit valable pour notre époque. Je veux dire par là que le niveau de perception des acteurs capables de manipuler la matrice a augmenté. Dire que le globe a rétrécit traduit cet état de fait. Pour prendre une image : l’oeil du marionnettiste a progressé de quelques niveaux supplémentaires sur l’échelle pyramidale et la perception qu’il a du monde d’en-bas change ; le nombre de marionnettes qu’il peut manipuler à sa guise a augmenté considérablement. Le covid est déclaré pandémie, la crise dit du climat se joue au niveau mondial, le mouvement LGBTQ+ veut être mondial ( les GAFAM , Netflix… assurent l’homogénéisation de milliards de personnes). Ses trois outils de transformations sont des fictions crées par des globalistes qui intègrent dans leur jeu d’une façon ou d’une autre les culturalistes comme les progressistes.

    L’extrême droite a-t-il jamais été autonome en France après la période de “décolonisations” ? En ce qui concerne Zemmour , est-ce que je me trompe si j’émets l’hypothèse que votre théorie présuppose l’existence d’un marché politique libre et non faussé ? Existe-t-il un marché politique libre et non faussé en France ?

  9. Selon Môssio Desources le bien informé, Zémour est le candidat de la Russie.
    .
    Est-ce exact ?

  10. LOL

    Le texte d’un algérien qui chouine contre un autre algérien… (Avec une pensée aussi limpide et pertinente qu’un nègre à lunettes)

    En vrai, les blancs ne veulent pas vivre au bled et que ce dernier s’installe chez eux, juifs ou musulmans même combat. Tout autant que les blédards voulaient vivre tranquille chez eux sans les blancs, et ce à juste titre.

    Chacun chez soi. Philosophie de base. Divorce à l’amiable. Au revoir.

    Retournez chez vous et prenez le Zemmour avec vous ainsi que les Dray, les BHL et j’en passe. Foutez-nous la paix ! Zemmour la grosse arnaque de l’assimilation en mode Corinne alors que le problème est racial et le sera toujours. Tous ceux qui demandent aux autres tribus de travailler pour leur propre tribu sont des escrocs. Toujours. RAUS.

    1. Pourquoi un nègre à lunettes ne peut pas avoir une pensée limpide ? C’est tout ce que vous êtes capable de produire ? pff !

        1. Thuram n’est pas tous les noirs et tous les noirs ne sont pas Thuram. Je ne vois pas pourquoi il vous faut qualifier la fluidité d’une pensée comme étant caractérisque d’une race. Pourquoi vous faut-il ramener la pensée d’une personne dont vous ne savez rien à sa race ? Pourquoi ? Il n’y a aucune analyse, aucun rejet argumenté du texte de Mr Rafik de votre part. Pouvez-vous nous gratifier de quelque chose de plus consistant , cher français de souche , avant garde de l’humanité ?

          1. Je l’ai fait au dessus dans les commentaires.

            Le texte de Mr Rafik est au mieux naïf. Complètement à côté de la plaque par rapport à la réalité. On se croirait dans le monde des bisounours d’EELV/féminisme et animalisme radical.

            Digne de Thuram. Et non, ce n’est pas un compliment de ma part.

            Je vous rappelle que la France est aux français, l’Algérie aux algériens, etc. Et c’est bien normal

            Le reste c’est du blabla.

      1. Quoi qu’on en dise les negros sont en train de monter en puissance, fut un temps ou les tapettes françaises pouvaient se rendre en Afrique pour piller avec seulement une pipe et du tabac dans leurs bagages. Aujourd’hui pour sécuriser trois gisements au Mali, ils sont obliger de déployer 60% de leurs ressources militaires.

        1. Le Maroc en est où dans ses projets d’invasion de Gibraltar ? 😀

          Cela-dit, oui, la démographie fait tout. On sera tous bientôt des nègres comme les autres. Le Maroc nous a montré la voie. 😉

          1. @Anonyme Si tu crois que les negros vont métisser le maghreb comme ils sont en train de métisser la France, tu te met le doigt dans l’oeil l’ami, chez nous la violence pure régne encore en maitre, il n’y a ni droit de l’homme ni association anti raciste 😉

          2. Les marocains sont déjà, de fait, métissés avec les négroïdes. C’est la première chose que l’on se dit quand on croise un marocain généralement. Les marocains sont les plus métissés avec les noirs parmi les maghrébins. Peaux foncées et lèvres négroïdes. 😀

            En réalité, en Fronce, le métissage est très marginal. Chacun reste dans son entre-soi. Sauf exception. Mais la présence d’autant de négroïdes sur le territoire est effectivement inquiétante pour le long terme. Tout comme la présence de maghrébins/musulmans.

            Cela-dit, il n’y a rien que les charters ne pourront régler le moment venu. Les immigrés (ainsi que les PAN et PAB) seront jetés par les zélites occidentales comme des kleenex le moment venu. C’est justement ce que l’on commence à voir avec Zemmour dont la mayonnaise monte avec l’assentiment des merdias aux ordres…

            Oui, la fête est finie. Car, parmi les zélites aussi, il y a celles qui ont été baisées par la mondialisation. On est comme dans les années trente. Capitalisme financier contre capitalisme productif. Le zemmourisme ressemble beaucoup au fascisme. A ceci près qu’on cherche la composante réellement populaire. Ce fascisme n’est pas organique donc n’est pas du fascisme.

            Donc c’est très bizarre. Cela ressemble à une enculade tout comme avec Macaron. 🙂

          3. PS : Donc, à mon avis, Zemmour est là pour empêcher l’émergence d’une authentique révolte populaire en France. La Marine ne devait plus suffire au système pour préserver le statu-quo.

            Des fois, je me dis que les zélites savent que la Mawine-ladidon peut gagner en 2022, et que donc ils envoient Zemmour pour torpiller une réelle alliance populaire puisque ce dernier veut une alliance des droites. On rappellera que la seule voie viable pour envoyer ce système valser est une alliance extrême gauche-extrême droite. Ce qui était en partie la volonté de la mère à chattes de Montretout, suivant en cela Soral.

            Mais entre la Mawine qui parle de nos “compatriotes” musulmans (mdr) et Zemmour qui la tacle sur sa droite en considérant que tout musulman est mauvais, le peuple reste orphelin d’un réel dirigeant potentiel pouvant sortir tout le monde par le haut de ce gigantesque merdier qu’est devenu la Fronce.

            Ils sont tous à chier. Tous enj*ivés. Tous. Sinon, ils ne passeraient pas H24 à la télé pour convaincre m’ame Michu.

    2. @anonyme Personne va retourner chez soit c’est moi qui te le dis. Vous devez verser des compensations financiéres pour ce que vous avez piller au Maghreb et régler la facture du blé algérien, dans le cas contraire, tu risques de te prendre un coup d’éventail sur la tempe comme pierre deval et ta future petite fille risque soit de se marier à Mamadou soit de se promener en hijab sur les champs elysées.

      1. Saint-Glaude88 a la même position que toi. Il n’y aura pas de réémigration.

        Selon lui, ce qui se passera, est que la France complètement submergée par l’immigration se fera attaquer par le reste de l’Europe car elle devient un danger de par son africanisation. Et c’est aussi mon avis. La France sera purgée. Et d’ailleurs c’est ce qui est dit dans les prophéties très catholiques. Dont acte. Et tant mieux.

        Il n’y aura pas de réémigration. L’Histoire est tragique. Les africains d’Europe se feront massacrer. Jusqu’au dernier. Sans pitié. Et personne ne les pleurera. Et tout le monde se sentira mieux après en Europe.

        Et pour tes compensations, tu peux t’assoir dessus. Le moment venu, tu seras déjà heureux de ne pas avoir été vaporisé vu que ton pays n’est qu’un shithole sans avenir qui ne sert que de lupanar aux pédos juifs européens. Sans que tu n’y fasses rien.

        Mais avant cela, il y aura une longue période où tu pourras continuer de pérorer et continuer à penser que tu pourras frapper un homme malade. Pense l’Histoire sur le temps long mon ami.

        A terme, malgré toutes les exactions et malversations des anglos-jiufs, l’Europe et la Russie seront unies.

        Sur des bases chrétiennes.

        Et blanches.

        En attendant, je conseillerais aux fanfarons du Maghreb de ne pas trop titiller un géant endormi. Car effectivement, le peuple le plus meurtrier et le plus violent qui soit est le peuple européen. Quand il s’énerve.

        Ne profitez pas trop de cette parenthèse jiuve… Sait-on jamais… C’est pas comme si on vous appréciait.

        1. L’erreur de tous les ennemis de l’Europe est de ne pas comprendre que l’Europe existe déjà. De fait.

          C’est le sens de l’Histoire.

          Quand elle se débarrassera de l’occupation du ZOG, ce sera une autre histoire.

  11. Comme c’est curieux: l’inégalité des termes d’échange ne concerne pas seulement les marchandises mais aussi et c’est beaucoup plus grave les échanges interpersonnels. Rachida, que zemour sommait de se dévoiler, n’a rien trouvé de mieux à lui demander que de se décravater! Mais quel est donc le rapport entre le voile musulman et une cravate? C’est le parapluie et la machine à coudre de Man Ray! Pauvre Rachida! Elle aurait dû exiger du ranci d’enlever son pantalon. Ainsi, l’échange serait égal car le voile n’est pas porté pour l’apparat mais pour couvrir pudiquement une partie du corps.

    Au delà de ce simulacre de ce déshabillement qui renvoie à ne pas en douter aux préliminaires sexuels inconscients chez le satyre youpinesque, il y’a une volonté d’en découdre avec les musulmans de France et ceci avec la logistique de la presse fasciste aux ordres de bolloré qui n’hésite pas « à soigner l’image des chefs d’États amis, qui, manquant pour la plupart de légitimité électorale, ne se maintiennent au pouvoir que par la répression interne et la propagande d’exportation” (Le Monde diplomatique).

    zemour qui longtemps officia,prêcha,sema l’idéologie mortifère sur cnews-la carlingue de la rue Lauriston avec la bénédiction de bolloré-laffont , se révèle un ennemi plus que dangereux car il se met au dessus des Lois qui permettent le port du voile : c’est le coup de force de tout apprenti hitlerien.

    A Dieu ne plaise si zemour et ses comparses de la cnews-lacarlingue arrivassent à l’Elysée, c’est le “nacht und nebel” redivivus!

    1. ordres de bolloré qui n’hésite pas « à soigner l’image des chefs d’États amis, qui, manquant pour la plupart de légitimité électorale, ne se maintiennent au pouvoir que par la répression interne et la propagande d’exportation” (Le Monde diplomatique).

      Bolloré-goldschmidt se trompe, l’avenir se trouve dans les reseaux sociaux alternatifs, donald trump vient d’en créer un: https://apps.apple.com/us/app/truth-social/id1586018825
      Racheter europe 1 cnews ne lui servira pas grand chose, d’autres personnages doient etre cités henri de castries du bilderberg.

      1. Ainsi boloré-goldschimdt est lui aussi juif .Cela m’a échappé .J’ai toujours pensé que les papiers boloré c’était la bretagne. Maintenant que vous le dites ! Par sa mère car chez eux on est juif de ce côté .Je n’arrivais pas à m’expliquer cette collusion du boloré-goldschmidt et la face de rat Tout s’éclaire .Merci de l’info.

        1. Tu ne connaissais pas la Bretagne casher mon cher mohamed ? tss tss

          Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, les “élites” blanches, riches, nobles dégénérés, médiatiques, etc, se mélangent à vitesse grand “V” avec nos amis juifs. Comme partout d’ailleurs. Pouvoir de la légitimité + pouvoir de l’argent et du réseau. Et cela crée un “gap” énorme entre les populations de souche et ces “élites” devenues internationales. “Élites”, comme elles s’appellent elles-mêmes, qui s’appuient en France sur l’immigration et les bobos débiles, vendus pour un iphone, pour exclure les desouches du contrôle de leurs propres terres et de leurs destinées, que ce soit par les urnes ou par le remplacement local de population (notamment dans les métropoles, centres de pouvoir). Ce qui a créé les gilets jaunes, la France périphérique qui crève de financer les parasites quoi. Le centime de plus sur l’essence n’était que l’étincelle.

          Le petit blanc se retrouve entre la mâchoire gauche de Macron, Méchancon, Dray et BHL et la mâchoire droite des Zemmour et de toute la horde des catho-cucks juifolâtres complètement débiles mais non moins intéressés à préserver leurs propres intérêts. On n’en sort pas. Le système marche toujours sur DEUX jambes.

          Et le plus drôle dans cette affaire, c’est que le petit blanc prend tout sur le dos (un peu comme l’immigré d’une autre façon qui n’est pour les “élites” qu’un objet à jeter le moment venu ; depuis Zemmour le terme grand remplacement est désormais accepté, eh oui, ce n’est pas anodin pour la suite). S’il ose l’ouvrir (le petit blanc), il est raciste et a droit à toute la panoplie de l’idéologie-système pour le faire taire, justice des jugettes rouges à l’appui. Il est le diable responsable de tout alors que ses ancêtres se cassaient le dos dans les mines ou dans les champs. Il est le facho pabo à abattre.

          Sauf que à un moment donné, ça ne marche plus ce système. Ceux qui font tourner le pays restent ces petits blancs qui ont failli tout péter pendant l’acte III des gilets jaunes avec une alliance extrême-gauche et extrême-droite populaire qui pointait le bout de son nez… Oh horreur !

          Bien heureusement, certaines loges ont calmé l’extrême-gauche prestement ET heureusement l’extrême-droite est en train d’être reprise en main par le zemmourisme (les autres loges donc) puisque l’éleveuse de chattes de Montretout ne suffit plus à préserver le statu-quo.

          Sauf que Zemmour, c’est comme le Canada-dry :

          « Ça a la couleur de l’alcool, le goût de l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool »

          J’enlève ma cravate, tu enlèves ton voile et la France est sauvée ! Youpi !

          Donc, les authentiques fachos français qui tomberont dans le piège en seront pour leurs frais. Zemmour c’est une aussi grosse douille pour le peuple français que Trump l’avait été pour le peuple américain fatigué par les conneries impériales.

          S’il se présente et perd, il aura fait voter les banlieues pour Macron, pérennisant le statu-quo et la destruction de la nation pour ainsi dire déjà morte en l’état (15 millions d’africains/autres dont 9 millions de musulmans selon Gourévitch et 52 millions d’européens en France). Et il y aura création d’une union des droâtes, son projet, soit la droite du RN (sud de la France), les LR énervés, etc. Marion Maréchal plus Le Pen quoi (dont le père était Roger Auque, agent maussade)… voie sans issue…

          S’il se présente et gagne (très peu probable car trop clivant face à Macron), il fera comme Trump, c’est à dire rien, à dessein, et ouvrira la voie à un candidat du type Jadot ou Rousseau (comme Biden et Harris aux USA), soit le pire du pire pour tout le monde sauf les “élites” à terme.

          Zemmour va réaliser une chose énorme pour le système : il va empêcher la jonction populaire des extrêmes gauches et droites. Son discours permet à terme de perpétuer la division des prolos perdus à la LFI et au RN, soit la majorité sans voix de la France, le cœur de la France. Bien joué n’empêche !

          Si je ne me trompe pas, une certaine communauté a pour but de placer un des siens à la tête de toutes les nations de la Terre. Et il serait logique que cela commence en France puisque la France a été la première à subir cette saloperie que l’on appelle révolution. Révolution qui s’est propagée aux quatre coins du monde, hélas… Une révolution pas si française que ça quand on étudie consciencieusement l’Histoire…

          J’arrête là sinon je vais parler des très chrétiens carolingiens qui laissaient les seuls juifs pratiquer l’usure. Étonnant, nan ? Ce n’est pas comme si l’argent était le pouvoir en ce bas monde. Non, officiellement, ils étaient cantonnés à ces quelques rôles, hors de la société, les pauvres victimes…

          Le gogoy ne changera jamais, hein ? Il restera toujours aussi crédule…

          Ou alors je me trompe et Zemmour est de bonne foi. Et Bolloré aussi. LOL

          1. En faisant réciter à ma fille la fable “Le rat des villes et le rat des champs”, j’ai pensé soudainement au juif de gauche et au juif d’extrême-droite qui officient sur “la chaine la plus libre, la plus objective et la plus indépendante du fric boloréen”.Le partage des rôles ,espèce de psychodrame, entre dray le socialiste et GOLDnadel le fascho israélien ,a ceci de ridicule qu’il rappelle les échanges de bons procédés entre alcooliques anonymes .Parfois cela tourne aux brèves de comptoir .
            Sensé influencer les 30000 téléspectateurs (qui ne sont pas tous fascho) , ces commissaires politiques patentés (dray et nadel) bavardent à ne plus en finir espérant attraper des gogos avec du vinaigre .Il en est de ces “débats” comme du reste des autres programmes de formatage .Ainsi va la France de Jules Renard qui disait :”Ces gens-là sont tous youtres, éditeur youtre, acheteur aussi. Moi, pas youtre “.Cela résume cnew-carlingue.

            Encore une chose : toutes ces mises en avant de la racaille zemouriste rappelle Bienvenue mister chance de Lumet .La fin en queue de poisson de zemour est plus que certaine.

          2. On a droit à une magistrale leçon de pilpoul. C’est édifiant. 😉

            Et la majorité du peuple continue à dormir. Bientôt la 4ème dose de poison pour lui…

    2. Juste pour info, Zemmour nous lit depuis très longtemps et sur quelques questions internationales, il s’est inspiré d’ici.
      Il est même abonné.

      1. Ceci nous donne une raison supplémentaire de déglinguer la peste brune .En 2021 ,avec sa tête d’épicier maghrébin ,il donne le fou rire! En 42, il aurait fait un excellent joseph joanovici!
        Strategika, si jamais vous le croisez dites-lui de modérer sur le schnaps …Heil

        1. Effectivement…

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Légion_nord-africaine

          http://magoturf.over-blog.com/2017/01/39/45-brigade-nord-africaine-alliee-aux-nazis.html

          En revanche il est intéressant de rappeler que des milliers de Maghrébins combattirent aux côtés des nazis, contre la France et ses alliés, et que des milliers poursuivirent leurs exactions, après-guerre, en Algérie.

          Notamment la « Brigade Nord-Africaine », créé par Henri Lafont et la star du foot de l’époque, Alexandre Villaplana, et financée et armée par l’homme d’affaire israélien Joseph Joanovici. Combattants recrutés parmi les immigrés maghrébins de la région parisienne, composée surtout d’Algériens et dirigée par le capitaine Mohamed El Maadi.

          Cette « brigade » se distingua surtout par les pillages, les viols et les exactions commis dans les régions de Tulle, Bergerac et Montélimar. Elle fut surnommée « SS Mohamed » et se composait de membres du PPA (Parti Populaire Algérien) et de transfuges du Parti Communiste Français, comprenant 5000 membres qui fournit le gros de l’encadrement.

          Citons également le cas de Saïd Mohammedi, dit « Si Nasser », aspirant de l’armée française qui s’engagea volontairement dans les Waffen-SS et devint lieutenant d’une Panzer division sur le front de l’Est. Il fut décoré de la croix de fer directement par Hitler.

          Si Nasser fut envoyé en mission de sabotage en Algérie, dès l’été 1944, dans la région de Tébessa.

          Condamné aux travaux forcés à perpétuité, il rejoint le FLN en 1952 et, en 1957, assume le massacre du village de Melouza (315 habitants exterminés par le FLN, parce qu’ils refusaient de collaborer).

        2. @anonyme: l’illustration du 2e lien est erronée – les gars de la photo ce sont les musulmans de Bosnie appartenant au mouvement oustachis ; ils composaient la division “Hanjar”

      2. @Strategika51 Quel est le plan finale à votre avis ? Une guerre civile ou un génocide des musulmans vivant en France ? Je ne dis pas que les français vont forcément tomber dans le piége mais je serais curieux de connaitre les visées finale du projet national sioniste en France.

        1. l’accusation de collaboration contre les musulmans est typiquement l’argumentaire des boomers, des beaufs.
          le meme argumentaire des russes contre les ukrainiens.

          1. Oui, c’est du même niveau que de lire que les maghrébins ont libéré la France (pour la livrer aux j….) et l’ont reconstruite.

            Il est donc de bonne guerre d’utiliser des arguments foireux dans ce type de discussion au niveau zéro historique.

  12. Texte interessant qui me.fait penser à René Guénon et sa transversalité de la tradition fondamentale avec l’apport de l’orient pour l’avenir de l’Occident…….

    1. Va faire un tour aux Tarterets pour t’apercevoir par toi-même de cet apport et de la beauté de cet avenir

      1. @Sclavus La France est aller souiller les autres pays, aujourd’hui c’est à elle d’etre souillé, plutot que d’etre aigris tu devrais t’incliner devant la grandeur de la punition divine.

        1. Mais qu’est-ce qui te fait croire que je suis aigri? Je ne suis qu’un observateur objectif c’est tout ; et plus proche de ton propre point de vu que de celui des admirateurs de Zemmour ; en même temps esthète ; et le spectacle est loin d’être beau.

  13. Mon cher Rafik tu me fais penser à une blague qu’on se racontait quand on était gamins ; celle où un pseudoscientifique – chercheur plutôt original et plutôt unique dans sa maladresse – étudie les capacités motrices d’une puce ; car une puce c’est prodigieux dans sa capacité à se projeter à des distances incroyables par la simple force de ses pattes.
    Donc, il coupe une patte et lui ordonne: “Saute ma puce!!!” Et la puce saute ; il coupe la deuxième ; puis: “Saute ma puce!!!” Et à nouveau elle saute ; et comme ça six fois.
    Une fois la dernière patte coupée il lui ordonne à nouveau “saute ma puce!!!!” mais la puce ne bouge plus.
    Après avoir répété l’ordre une dizaine de fois le scientifique un peu dépité déclare en conclusion: “…que la puce est sourde ou bien rebelle et qu’elle refuse de m’écouter”.
    Voilà l’impression que j’ai à te lire car ta Reductio ad Hitlerum des phénomènes sociopolitiques en France est d’une mauvaise foi honteusement comique.
    Le plus flagrant dans ton texte (et les précédents) c’est ton ignorance de la genèse de la montée de l’hitlérisme ; la lecture d’un auteur comme A. Sutton pourrait t’aider à comprendre que la vérité historique se trouve ailleurs que dans les pages du Libé ; car j’ai l’impression de lire la production intellectuelle typique de la rédaction de ce journal.
    Et puis cette confusion permanente entre la culture et la civilisation car comment autrement comprendre ton utilisation erronée du concept « civilisation française » ? Bref tu t’attelles à un sujet dont la complexité te dépasse et de loin.

  14. m zizou n’en faites pas des tonnes, tournez vous vers youssef hindi et son livre. Aussi gabriele adinolfi et son livre recent covid reset à la page 20, extrait: “II,8. Les perdants de la Globalisation Ces perdants de la Globalisation ne risquent pas de profiter du
    système et n’ont pas de perspectives. D’autre part si, avec Orientamenti &
    Ricerca, depuis notre exil en France, nous avions anticipé, au milieu des années
    quatre-vingt, une telle réaction populiste, similaire aux mouvements sociaux des
    années trente, face aux conséquences prévisibles de la dérégulation, nous avions
    prévu aussi que les politiciens mondalistes réagiraient. Quasiment au même
    moment, on assista au réveil de l’extrême droite européenne de la part à
    l’initiative d’un rabbin américain qui offrit des soutiens en échange d’un certain
    nombre d’abjurations historiques et idéologiques, tandis que certaines franges
    catholiques réactionnaires, qui ne cachaient pas leurs relations avec la CIA, se
    lancèrent à la conquête de la droite radicale”

  15. macron go home! (et fissa!)

    Préambule: le système macron c’est aussi et surtout ça: le pouvoir d’achat aurait soi-disant augmenté en France?! Depuis que macron à prit les rênes du pouvoir à la tête de l’État français, (pour le plus grand malheur de celle-ci !), il faut ajouter cinq millions de pauvres supplémentaires à toutes celles et ceux (une quinzaine de millions) qui survivent sous le seuil de pauvreté !… et après une manipulation dont il a le secret, et à coup de sondages bidons (toujours en sa faveur bien évidemment), en additionnant les 15 millions de nantis (qui se la coule douce), plus les ultra-riche (le fameux 1%) qui draine à eux seuls 40% de PIB, et tous les magouilleurs inféodés aux pouvoirs (cinq à six millions), vous obtenez cette fausse information, totalement ridicule…, pour mieux manipuler l’opinion publique ! (les sondages qui le place en tête avec le facho zemour (en fait immondes deux fachos) me font doucement marrer! Mais où sont passés les presque 60% d’abstentionnistes, Où ?

    Les critiques de la politique néocoloniale française en Afrique se multiplient (et s’amplifient de jour en jour…)
    Par Vladimir Danilov − Le 13 octobre 2021 − Source New Eastern Outlook (https://journal-neo.org/2021/10/13/criticism-of-france-s-neo-colonial-policies-in-africa-is-on-the-rise/)

    Un sommet (https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-club-des-correspondants/sommet-afrique-france-la-presence-francaise-de-plus-en-plus-contestee-au-tchad-et-au-mali_4781149.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter) Afrique-France s’est tenu à Montpellier, en France, le 8 octobre. Pour la première fois depuis 1973, aucun chef d’État africain n’a été invité à ce sommet. Au lieu de cela, les relations actuelles de Paris avec les États africains ont été discutées avec des hommes d’affaires, des artistes et des militants sociaux.
    Par conséquent, les organisateurs du sommet n’ont pas réussi à contourner la tendance politique des relations entre la France et les États africains. Compte tenu de la politique étrangère de l’Élysée ces dernières années, qui a entraîné des manifestations de masse dans de nombreux États africains, les habitants exigeant que les Français quittent le continent, le thème principal du sommet fut le sentiment anti-français qui balaie l’Afrique. il a été noté, en particulier, que le Tchad, le Mali et la République centrafricaine sont les plus actifs dans la critique de la politique de Paris.
    Situé dans la partie sahélienne de l’Afrique, le Tchad a une relation historique particulière avec la France, comme le reconnaît Paris. Dans sa capitale, N’Djamena, se trouve le quartier général des forces combinées de l’opération Barkhane dirigées par la France. Cette opération est menée en coopération avec cinq pays, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Niger, contre les groupes terroristes islamistes. Mais cette présence française au Tchad fait l’objet de critiques croissantes dans le pays. Les habitants de N’Djamena dénoncent une trop grande ingérence dans les affaires intérieures du pays et un paternalisme très accentué. Le sentiment anti-français est devenu très fort après la mort du président Idriss Déby en avril et la mise en place d’autorités militaires intérimaires dans le pays, dirigées par le fils de Déby. La France est accusée de soutenir la prise de pouvoir par les militaires, ce qui, selon les habitants, a été confirmé par la présence du président français Macron aux funérailles du président Idriss Déby et du nouveau chef de la junte militaire. Depuis lors, des drapeaux français sont brûlés à chaque manifestation contre les autorités militaires tchadiennes actuelles pour protester contre cette politique néocolonialiste. Les habitants du pays ont dénoncé l’ingérence de la Cinquième République dans les affaires internes de l’État et l’ont accusée de tenter une prise de pouvoir dans l’ombre.

    Une montée similaire du sentiment anti-français a eu lieu (https://journal-neo.org/2021/09/29/mali-is-resolutely-withdrawing-from-under-the-french-umbrella/) récemment au Mali. Les habitants accusent l’ancienne métropole d’être responsable de l’échec de l’opération Barkhane, affirmant que la France n’a non seulement pas réussi à éliminer les militants, mais les a renforcés en leur fournissant des armes et de la nourriture. Cependant, malgré une défaite apparente, le président Macron refuse de reconnaître qu’au cours de toutes leurs années de présence dans le pays, les troupes de la Cinquième République n’ont pas réussi à faire face à la menace de l’extrémisme et à assurer la sécurité des résidents. En outre, le président français tente de justifier la présence militaire au Mali, notamment dans son interview (écouté ce roi de baratineur étaler son mépris total du continent africain, lien Internet : https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-du-mardi-05-octobre-2021) sur France Inter (la voix des propagandes macroniennes) concernant l’achèvement de l’opération Barkhane et le retrait du contingent militaire de ce pays africain. Cependant, le Président français n’a pas exprimé dans cette interview le fait que pendant les années de présence au Mali, le contingent militaire étranger a non seulement été incapable de vaincre les groupes radicaux mais les a au contraire renforcés de manière significative. L’homme politique n’a pas non plus expliqué aux journalistes comment la France avait menacé (https://www.bbc.com/news/world-africa-57298015) à plusieurs reprises les autorités de la république africaine de retirer ses troupes, ce qui s’est transformé en une simple manipulation et une tentative de garder le contrôle de cet État indiscipliné.
    Au début du mois d’octobre, le Premier ministre intérimaire du Mali, Choguel Kokalla Maïga, a souligné les liens de la France avec les terroristes, affirmant (https://lesakerfrancophone.fr/le-mali-a-des-preuves-que-les-forces-francaises-entrainent-des-groupes-militants-sur-son-territoire-declare-le-premier-ministre-du-pays) que les autorités de Bamako disposaient de preuves à cet effet et que les groupes terroristes présents sur le territoire malien étaient financés par l’étranger. En particulier, selon le Premier ministre, les troupes françaises ont créé une enclave à Kidal et l’ont remise à un mouvement formé de représentants d’Ansar al-Din. Ce mouvement coopère avec l’organisation terroriste internationale Al-Qaïda.

    Il n’est donc pas étonnant que le porte-parole du parti malien M5-RFP, Emile Bittar, ait déclaré (https://ria.ru/20211008/mali-1753690694.html) à RFI que l’Élysée, qui cherche à démontrer son droit à dicter sa volonté politique aux États africains et à envahir sans cérémonie leur territoire, est un ennemi déguisé pour le Mali et que ses représentants doivent quitter le pays immédiatement.
    La volonté du peuple centrafricain de se rassembler pour combattre la pression néocoloniale française est rapportée par Le Potentiel Centrafricain (https://lepotentielcentrafricain.com/centrafrique-le-peuple-est-determine-a-sopposer-a-toutes-les-manigances-de-lexterieur/). En outre, les membres du personnel de Radio Lengo Songo ont déclaré (https://lengosongo.cf/) que la France et les pays occidentaux tentent de faire dérailler le prochain dialogue national en République centrafricaine par le biais de médias contrôlés comme RFI, le Figaro, l’AFP, Le Monde, France 24.
    Selon le porte-parole (https://lengosongo.cf/2021/10/03/loccident-lance-une-cabale-mediatique-contre-la-rca/) de la présidence centrafricaine, Albert Yaloke-Mokpem, l’ancienne métropole a délibérément « lâché la bride à ses médias » pour discréditer la République centrafricaine et ses nouveaux partenaires, notamment la Russie et le Rwanda. La population centrafricaine voit aujourd’hui les bénéfices de l’étroite coopération de l’armée avec les spécialistes russes, puisque les combattants des FACA ont réussi à écarter rapidement la menace posée par les militants et à ramener la paix dans le pays. Mokpem a rappelé à quel point les médias occidentaux ont manipulé la crise de manière biaisée fin 2012 et début 2016, lorsque le président Faustin-Archange Touadéra a pris ses fonctions.
    Les processus récents sur le continent africain et la montée du sentiment anti-français montrent que les anciennes colonies sont depuis longtemps des États indépendants qui ne sont pas intéressés à satisfaire unilatéralement les appétits des acteurs étrangers. La France a perdu son influence non seulement en Afrique mais aussi ailleurs. En ce qui concerne l’ancienne opération antiterroriste Barkhane déclarée par Paris, qui a finalement échoué sans réduire la menace terroriste sur le continent, les habitants de l’Afrique ont des questions justifiées, tant pour le président français que pour les Français eux-mêmes : où est passé l’argent considérable destiné à cette opération et à qui est-il allé ?

    Les échecs sur le sol africain ont certainement endommagé la position de la France sur la scène mondiale et la cote du président Emmanuel Macron, qui n’a fait que multiplier les années d’erreurs de politique étrangère de l’ancienne métropole. Le chef de la Cinquième République poursuit une stratégie néocoloniale insoutenable dans le monde d’aujourd’hui. L’un des principaux problèmes de la politique de Macron réside dans l’attitude historiquement dédaigneuse de l’Occident collectif et des élites européennes à l’égard des Africains. En attendant, ils ne devraient pas oublier que la position des peuples du Tchad, du Mali et de la RCA a montré que les anciennes colonies sont depuis longtemps des États indépendants qui ne sont pas intéressés à satisfaire unilatéralement les appétits des acteurs étrangers.

    Vladimir Danilov

  16. bon personnellement je savait depuis cette phrase :
    “la lutte entre deux groupes civilisationnels : un groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes, etc. et un groupe de réactionnaires, culturalistes, essentialistes, nationalistes et idéologues.”
    que ce texte était sans intérêt et relevais de la pure propagande mondialiste .
    en effet dès le début, le biais était posé, clairement gros comme le nez au milieux de la figure, bête et vulgaire comme un universitaire se prenant pour un philosophe alors qu’il n’est qu’un vendu, un prostitué du système !

    1. un groupe d’éclairés, de progressistes, de scientifiques, de philosophes…

      Ce groupe de pseudo éclairés n’a pu réussir que grâce à deux facteurs qui n’ont rien à voir avec la civilisation,la science et des idéologies et philosophies rayonnantes.

      Le premier facteur est conjoncturelle,qui est la déliquescence et la faiblesse et le manque de réactivité des nations qui existaient au 16,17ième siecles(ottomans,empire chinois,nation musulmane en inde,russie,essentielement)
      Dû à une période de répit et d’opulence que vivaient ces nations et ces empires.

      Et le deuxième facteur,est la nature criminelle et satanique qui caracterisaient les dirigeants de differents états europeens occidentaux issus du traité de westphalie,dont ces caractéristiques anti-humains,avaient été hérité essenciellement par les sataniques khazares,qui ont émigré et infiltré l’élite occidentale avec leurs fortunes après avoir été expulsé par les russes et les musulmans de leurs fief en khazarie à cause de leurs crimes et satanisme.

      Cette offensive des pays occidentaux contre le monde depuis le 17ième siècle,après avoir arrêté de se massacrer des siecles avant.leurs a permit de s’enrichir grâce l’exploitation des autres peuples dans les differentes régions du monde avec leurs avantage militaire sans aucun état d’ame.

      Et s’est grâce à leurs enrichissement sur les autres,et leurs offensive continu de l’intérieur grâce à leurs cousins juifs qui s’etaient réfugiés en russie et dans le monde musulmans et bien accueillis et qui ont joué la cinquième colonne dans ces régions.qui ont pu devenir un empire et s’accaparer de toute les avancés scientifiques et technologiques de toute l’humanité,en étant les vainqueurs et transformer toutes ces réalités historiques et ces crimes et genocides en rayonnement civilisationnelle et des lumières par de la propagande et la falsification de l’histoire ancienne et recente,en s.accaparent tout les moyens de communication et les formation(medias,programmes educatifs,universites,….).

      Avec la fin du vingtième siècle et l’avènement du vingt et unième siecle,et après la prédominance totale de l’empire occidentale,il a commis la grosse erreure de son existence,en se dévoilant sous son vrai visage par son offensive tout azimit,contrairement sa politique,qui consistait à détruire les nations de l’interieur et de les mettre dos à dos pour se détruire avant d’entrer en conquérant.en vendant la peaux d’ours (russie) et du dragon(chine),avant des les avoir tué(russie) et corrompus(chine).

      Ce qui a permis à leurs alliance pour survivre et sauver l’humanité de ce monstre satanique qui est l’empire americano-anglo-sioniste.et la collaboration graduelle de toute les nations libre avec ces deux puissance,pour leurs survis.

      Ce scénario est le pire cauchemare qui puisse arriver à cet empire grâce à son manque de lucidité et sa précipitation.

      Et tout ce qui se déroule après,n’est que gesticulation et fanfaronade.mais la finalité est évidente pour l’ennemie de l’humanité,responsable de tout ses malheurs.

      L’extermination après un long déclin.

      1. l’Almoravide demande à @Strategika51 Quel est le plan finale à votre avis ? Une guerre civile ou un génocide des musulmans.

        Je me permet de répondre.

        L’objectif final de cette strategie juif sioniste,est de perdurer les tensions et les conflit entre les differentes communautés dans toute l’europe occidentale pour l’affaiblir.

        Et deuxième objectif est de maintenir une relation conflictuelle entre l’europe occidentale et tout les pays qui l’entourent.
        La russie et la turquie à l’est et les pays d’afrique au sud sans oublier la chine le grand méchant.

        Le plan finale n’est ni la guerre civil ni le génocide.mais il est plus grand que la france et zemour et marine le pen.

        Plutôt rendre l’europe occidentale une zone tampon et zone de conflit et de guerre entre l’eurasie-afrique et l’île amerique avec son porte avion avancé l’île de la grande bretagne.

        Il faut prendre de la hauteur et voir le globe terrestre et vous comprendrez.

        Mais il faut avoir en tête que les anglo-sioniste dont les juifs khazares à leurs tête, ont perdu l’eurasie(alliance russie-chine),dont les autres nations sont entrain de rejoindre cette alliance.et ils veulent ralentir le raliement inéluctable de l’Afrique à cette alliance.

        Alors la strategie qu’ils ont adopté en croyant pour acquis les pays d’amerique latine.est de maintenir un conflit permanent en eurasie grâce à leurs débiles serviteurs occidentaux noyauté par les juifs sionistes,pour servir de plaie cancérigène comme c’est le cas pour l’entité sioniste en palestine pour le monde musulman pour le siècle passé.

        Cette strategie est le plan B,après qu’ils ont compris que leurs plan A,qu’il ont entamé dès la chute du mur de berlin et l’effondrement de l’union soviétique.

        Qui est la destruction de toute les nations et l’instauration du nouvelle ordre mondial dont décrié par bush père et fils qui n’a pas voulu arriver.pour la simple raison,est que les deux puissances qu’ils ont pensé avoir tuer pour la russie et corrompu ses leader pour la chine.se sont foutu de leurs gueule,avec l’intronisation de poutine et de XI Jiping.

        C’est ce qu’on appel avoir vendu la peau de l’ours et du dragon avant de les avoir tué.

        Mais toutes ces stratagèmes sont voués à l’echec.car les jeux sont fait.car la double helice(russie-chine)est en marche pour système multilatérale mondial dont les occidentaux n’auront que des strapontins. et le déclin de l’empire et sa auto-destruction a débuté et tout ses plans sont dévoilés.c’est juste une question de temps, de patience et de persévérance.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :