Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

The West is (undeniably) in rapid decline. It’s ever more evident. And that’s led to some consideration regarding how, why, when, and where things began to go wrong, and continue to do so. https://www.bitchute.com/video/WYwo8QARNquH/ But perhaps of more interest is the response to such (especially cultural) Western decline by both Russia and China.
In China that’s led to what’s being called a “profound transformation”. https://asiatimes.com/2021/08/china-on-the-cusp-of-a-profound-transformation/ But even that analysis somewhat misses the point, because the issue is not just State versus individual. The higher order debate transcends politics and culture, and asks what must be done to advance the classic notion of civilization, in light of dwindling resources and an ever-increasing population.
Key globalists like Gates and Bezos drone on about climate change, the contagion, population control, diversity, etc etc — but never address the true human condition. Globalists cannot address reality because they are so far removed from it. And the globalist agenda never held true promise of success in the world that it polarized. What the globalists did not foresee way back in the 1980’s is entropy and the devolution of their world order, where the global hegemon now requires military force and failed state chaos to maintain its power.
Hence the greatest flaw in globalist thinking, being furtherance of the corporatist Warfare State agenda. Ah… did you notice? The world is increasingly at war. And even those once avowedly antiwar are being sucked into this structure of state violence, whether by social media propaganda or actual participation. The US government and its oligarchs fund NGO’s and corporates like the CSIS https://www.csis.org/ and NED https://www.ned.org/ with billions of dollars. The NED and CSIS brief is to foment war, unrest, and instability in those states that oppose the New Warfare World Order, and that recognize the failure of the western hegemonic and its globalist agenda. In other words, Globalism has failed and in its place we have a totalitarian world of warfare, where peaceful global commerce is a thing of the past.
So what is next? How can the individual protect from the State’s onslaught? At this point, for the western Realist, there is little else to do than tune out, turn off, and drop-out. In America and Europe this is manifested by chronic labour shortages, and refusal to work in the very perverse world of incorporated tyranny, that the west presents as ideal. Hence the rise of the gig economy supplemented by government hand-outs. No, that’s not ideologically ideal… but in this New Warfare World Order.. what else to expect?
For China, the question of the State versus the individual is quite different. China has seen the globalist’s New Warfare World Order force the decline of the west, and China desperately hopes to avoid such perverse excess of greed and depravity, excess that has sunk the United States. In this regard, an excellent article about China advisor Wang Huning and his anti-western agenda for China deserves serious study: https://palladiummag.com/2021/10/11/the-triumph-and-terror-of-wang-huning/ But as the article states, it’s highly unlikely that by government decree China may successfully mandate a cultural revolution and a return to family values, invoking moral stability for its. Also, repressing free will and denying the populace access to freedom of expression is just as dangerous to China as it has been for the west. Even so, there is a useful comparison to make.
The US corporatist cabal is not an incarnation of individual initiative or even capitalism. The US operates a form of plutocratic oligarchy within the framework of a two-party system – quasi totalitarian – which Sheldon Wolin called the Inverse Totalitarian State. Thus the United States and China are, to differing degrees, totalitarian states. Also, the US is a warfare state… while China, by its communist party rule, possesses totalitarian elements but is not a warfare state.
So how do they compare? It is clear that China has a superior system. China does not invade, occupy, aggress, and destroy like the United States government does. China has clean, affordable, efficient public transport, modern infrastructure, and employs multi-year plans to address energy, housing, educational and health issues. By no means perfect. However China’s response to the contagion provides one example of systemic superiority: China’s response to the contagion has been far more effective and successful than that of the US.
But what we truly see is that the people of the world, whether west or east, make the difference. Their motivation and morale, their hope for the future, and their wish for a world appreciative of peace — not war — is key. The west fails on all counts. And yes, the globalists have failed. One day their predilection for warfare and destruction will fail too.

Steve Brown

23 thoughts on “Statism vs Individualism, Globalism and the New Warfare World Order

  1. Commentaire délocalisé.
    On en apprend des choses .Le roquet a donc été jeté dans les pattes des français , par le boloré-orschmidt,et les autres crapules du même acabit, pour faire réélire le ci-devant fondé de pouvoir de rothschild & cie .Mail y’a aussi le côté cinéma assuré par la carlingue comme disait l’autre.
    Chaque jour, je prends un plaisir de fin gourmet en regardant le matraquage ridicule par cnews-la carlingue .
    Chaque soir ,de vieux schnoks (praud,ornader,rioffoul,levy,dacier,etc..) et les deux dindes (l’arabe et la guadeloupéenne) renchérissent sur leur haine avouée de l’islam et de musulmans.
    Leurs baves,aboiements,vociférations et leurs traits tordues par tant de jactance montrent combien la peste brune transmute de drôles de zèbre en molosses aux babines retroussées prêts à bouffer de l’arabe qui traine dans les parages;mais la messe n’est pas encore dite.

      1. Formidable ton lien ; déjà Branco dont j’avais juste vaguement entendu parler et qui est brillant ; puis plus loin cet auteur qui me fait penser à Rafik avec son article-fleuve où presque tout est faux car inspiré par le ressentiment ; mauvais conseiller le ressentiment: Dire que l’empire anglais s’est fait par l’énergie de son industrie et son esprit d’entreprise c’est ne pas avoir peur du ridicule.

        1. ce n’est par l’article mais le commentaire que j’ai repris qui compte !
          moi j’en ai conclu que Zemmour pourrait être le symptôme d’une dissension au sein des élites, de la mafia qui dirige la France !
          quelque soit le gagnant il y aura du bon . si Bolloré perd l’Afrique se libérera .

  2. Encore un énième article sur l’effondrement de l’occident , je lis cela depuis les années 2000 au début sur le site la voix de la Russie qui est devenu ensuite le site de désinformation repaire de néo nazis Sputniknews .
    Et bien su^r comme tout ceux qui nous font partager leur prophéties sur l’effondrement et leur haine de l’occident n’oublions pas quand même qu’ils y vivent bien au chaud
    en profitant du système qu’ils dénoncent .
    Y a pas un type courageux qui est parti mettre en ligne ses idées et ses actes en émigrant vers la Corée du Nord , l’Iran , la Biélorussie , la Russie , la Chine , ils restent tous en occident .

    Ce qui démontre la force de leurs convictions .

    1. Le seul de ce site qu’on pourrait qualifier de Néonazi sans risquer de se gourer c’est toi ; car seul toi répètes bille en tête tes éternels mensonges sur la Russie que Goebbels – ton idole sans doute – inventa dans les années 30 ; la seule chose qui te différencie d’un vrai nazi c’est cette couardise et ton esprit de larbin qui te font incapable de comprendre ce qu’est un esprit stoïque – car beaucoup parmi lez nazis l’étaient – et ce qu’est une appréhension du monde déterminée par d’autres valeurs que celles du confort personnel.
      Ce qui fait que malgré tout un vrai nazi peut avoir de l’estime à mes yeux et une vraie lopette – un nazi bobo/ubi bene ibi patria – de ton espèce restera à jamais méprisable car tu ne cessera jamais de prouver par ta rhétorique ta nature de limace.

      1. Excellent je cite Sclavus Serbicus qui écrit : Ce qui fait que malgré tout un vrai nazi peut avoir de l’estime à mes yeux

        Tout est dit merci là vous vous êtes démasqué tout seul , comme un grand .

        1. Je vous donne une liste non exhaustive de vrais nazis pour qui Sclavus Serbicus a donc de l ‘estime :

          le SS Reinhard Heydrich assassiné par un commando tchécoslovaque à Prague
          le SS Gruppenfuhrer Kaltenbrunner Ernst qui fut condamné pour crimes de guerre et crime contre l humanité , vraiment estimable .
          le SS Klaus Barbie , il doit aussi l ‘estimer
          le SS Friedrich Jeckeln , condamné à mort pour avoir dirigé un Einsatzgruppen en lettonie et fait tuer environ 100 000 juifs , sintis et autres , doit sûrement l ‘estimer aussi
          On pourrait aussi citer le SS Odilo Globocnik , Heinrich Himmler etc etc la liste des nazis qui peuvent avoir de l’estime à ses yeux est su^rement longue .

          1. Vous interprétez de manière intentionnel les propos d’esclave,ou bien confondez-vous coca cola aux glaçons avec caca collé au caleçon?

        2. C’est dommage de s’être arrêté au mot “estime” du commentaire de Sclavus, sans en avoir saisis ou même lu le fond…
          Il a pourtant très bien expliqué en quoi il pouvait avoir de l’estime pour l’un, même si son idéologie le fait vomir… et pourquoi il ne pouvait pas avoir d’estime pour l’autre et ce, qu’elle que soit son idéologie.

          Finalement, je ne sais pas si c’est volontaire ou non de vous être arrêter au mot “estime”, mais vos commentaires valident le raisonnement de Sclavus.

          1. Inutile de chercher à le sauver , il s’est juste dévoilé comme il est vraiment , et il a bien écrit que un vrai nazi peut avoir de l’estime à ses yeux .
            Et il n’a pas écrit que l’idéologie nazie le fait vomir , ça c’est vous pour tenter maladroitement de le sauver .
            Inutile , Si vous avez un doute allez lire ses anciens commentaires néo nazis , négationistes et révisionistes sur sputniknews sous le pseudo facebook sclavus serbicus ( je viens de découvrir d’ailleurs que sputniknews a arrêté les commentaires via facebook ) .
            Vous n’allez quand même pas me dire que quelqu’un qui nie les crimes commis par le régime nazi et les SS contre les Sintis , les Slaves , les Juifs , les intellos , les enseignants , les profs etc etc , ne soutient pas en fait le régime nazi et les SS .

          2. Je ne cherche pas à le sauver. C’est pas mon pote !
            😉

            Par contre, je partage son point de vue disant qu’un nazi peut être estimé. On ne peut pas avoir d’estime pour un ennemi ? Pas de respect ? Même si le type est carré, respectueux, droit dans ses bottes et convictions ? Il y a une nuance entre estime et adhérence…

            Et je comprend qu’on puisse n’avoir aucune estime pour une limace qui change d’avis au fil de l’eau, comme il vous affuble (je ne dis pas que c’est le cas, perso, je me garde bien de juger… et je m’en balance un peut aussi).

            Je ne dis pas qu’il est pro ou non nazi, j’en sais rien et je m’en balance, là aussi.
            Mais vous, comme lui, “racontez” l’histoire suivant votre point du vue, chacun faisant sa petite propagande. Sachant que l’histoire est écrite par le vainqueur, il me semble logique que votre histoire vous paraisse la vraie et lui paraisse fausse et inversement.

          3. Laisse tomber Benjamin, si une limace était capable de comprendre ces choses-la elle ne serait pas ce qu’ell est. Sans parler de sa mauvaise foi pitoyable et maladroite. Car son effort de détourner le sens de mon propos crève les yeux.

          4. “Car son effort de détourner le sens de mon propos crève les yeux.”

            En tout cas, ca m’a crevé les miens…

            J’essayais, sans doute en vain, de le lui faire comprendre…

          5. Dis limace baveuse, si tu peux seulement répondre à deux, trois questions toutes simples: Qui passe son temps sur ce blog à cautionner – et faire passer pour des œuvres hautement philanthropiques et nobles – toutes vos expéditions prédatrices depuis la chute du mur de Berlin? Toi ou moi?
            qui ment en permanence sur la réalité des choses – aussi bien en Syrie, Libye, ex-YU, Russie, Afghanistan etc.? Toi ou moi?
            Et comme vos expéditions prédatrices entre 1989 et aujourd’hui ne sont rien d’autre que la continuation ce que Reich pour mille ans n’a pas réussi à accomplir, il est facile à comprendre qui pense, parle et agit dans la continuité de l’idéologie fasciste.
            Et puisque t’es une limace – incapable à comprendre que les gens dignes peuvent comprendre, avoir de l’estime et même fraterniser avec leurs adversaires à partir du moment où il reconnaissent dans leur comportement qqchose de légitime et respectable – il faut que j’attire ton attention sur des cinéastes comme John Ford ou Clint Eastwood – facile, rapide à voir et comprendre et très instructif ; mais comme tu m’as prouvé déjà mainte fois que t’es qu’une limace, c’est peine perdue.
            @Benjamin: Je n’ai jamais fais de la propagande ; j’essaye simplement de dénoncer les mensonges criants et les manipulations éhontées – parfois de façon virulentes.
            Révolté par tant de mensonges permanents et criminels et inspiré par une parole de Saint Jean je me dis que si nous nous taisons, les pierres vont finir par le crier.

        3. @L’ancien Notre ami sclavus tete d’anus n’a toujours pas digérer la branlée militaire mémorable que son pays a pris. En meme temps les serbes sont complétement attardés, ils ont voulu utiliser la force brut pour régler un conflit interne, ils ont agit sous le coup de la colére et sont tomber dans le piége tendu par les européens.

          1. Non c’est que t’es juste un crétin qui ignore à peu près tout ce que tu abordes ; chaque sujet que tu commentes révèle un peu plus l’abime de to ignorance ; et toujours cette même arrogance d’abruti que tu affiches avec une fierté incroyable ; les Français ont une formidable expression pour des gens comme toi: “l’imbécile heureux” ; parfois tes boutades m’inspirent la sympathie mais c’est rare car en général tu brilles surtout par un abyssale manque d’information ; car afficher cette arrogance tout en étalant tes théories géopolitiques complètement insensées, je ne vois pas comment te comprendre autrement que comme une personne qui manque de capacités intellectuelles. En même temps pourquoi pas ? Rêves mon gars, rêves ça fait du bien – même et surtout si la réalité politique et sociale de ton milieu ethnique doit t’inspirer le contraire.

  3. bill gates a été reçu recemment au palais royal de windsor. La fed a augmenté sa subvention à au moins 600000$ pour destabiliser l’algerie.

    1. L’étatisme contre l’individualisme, le mondialisme et le nouvel ordre mondial guerrier .

      L’Occident est (indéniablement) en déclin rapide. C’est de plus en plus évident. Et cela nous amène à nous demander comment, pourquoi, quand et où les choses ont commencé à mal tourner, et continuent à le faire. https://www.bitchute.com/video/WYwo8QARNquH/ Mais ce qui est peut-être plus intéressant, c’est la réaction de la Russie et de la Chine à ce déclin occidental (surtout culturel).
      En Chine, cela a conduit à ce que l’on appelle une “transformation profonde”. https://asiatimes.com/2021/08/china-on-the-cusp-of-a-profound-transformation/ Mais même cette analyse passe quelque peu à côté de l’essentiel, car la question n’est pas seulement celle de l’État contre l’individu. Le débat d’ordre supérieur transcende la politique et la culture, et pose la question de savoir ce qu’il faut faire pour faire progresser la notion classique de civilisation, compte tenu de la diminution des ressources et de l’augmentation constante de la population.
      Les principaux mondialistes comme Gates et Bezos parlent sans cesse du changement climatique, de la contagion, du contrôle de la population, de la diversité, etc. etc. mais n’abordent jamais la véritable condition humaine. Les mondialistes ne peuvent pas aborder la réalité parce qu’ils en sont si éloignés. Et l’agenda mondialiste n’a jamais tenu la promesse d’un véritable succès dans le monde qu’il a polarisé. Ce que les mondialistes n’ont pas prévu dans les années 1980, c’est l’entropie et la dévolution de leur ordre mondial, où l’hégémon mondial a désormais besoin de la force militaire et du chaos des États faillis pour maintenir son pouvoir.
      D’où le plus grand défaut de la pensée mondialiste, qui est la poursuite de l’agenda corporatiste de l’Etat de guerre. Ah… vous avez remarqué ? Le monde est de plus en plus en guerre. Et même ceux qui étaient autrefois ouvertement contre la guerre sont aspirés dans cette structure de violence d’État, que ce soit par la propagande des médias sociaux ou par une participation réelle. Le gouvernement américain et ses oligarques financent à coups de milliards de dollars des ONG et des entreprises comme le CSIS https://www.csis.org/ et la NED https://www.ned.org/. La NED et le CSIS ont pour mission de fomenter la guerre, l’agitation et l’instabilité dans les États qui s’opposent au Nouvel ordre mondial guerrier et qui reconnaissent l’échec de l’hégémonie occidentale et de son programme mondialiste. En d’autres termes, le mondialisme a échoué et à sa place, nous avons un monde totalitaire de guerre, où le commerce mondial pacifique appartient au passé.
      Quelle est la prochaine étape ? Comment l’individu peut-il se protéger de l’assaut de l’État ? À ce stade, pour le réaliste occidental, il n’y a rien d’autre à faire que de se déconnecter, d’éteindre et d’abandonner. En Amérique et en Europe, cela se manifeste par des pénuries chroniques de main-d’œuvre et le refus de travailler dans le monde très pervers de la tyrannie incorporée, que l’Occident présente comme idéal. D’où l’essor de la gig economy, complétée par des aides gouvernementales. Non, ce n’est pas idéologiquement idéal… mais dans ce nouvel ordre mondial de la guerre… à quoi d’autre peut-on s’attendre ?
      Pour la Chine, la question de l’État contre l’individu est tout à fait différente. La Chine a vu le Nouvel Ordre Mondial de Guerre des mondialistes forcer le déclin de l’Occident, et la Chine espère désespérément éviter cet excès pervers de cupidité et de dépravation, excès qui a coulé les Etats-Unis. À cet égard, un excellent article sur le conseiller chinois Wang Huning et son programme anti-occidental pour la Chine mérite d’être étudié sérieusement : https://palladiummag.com/2021/10/11/the-triumph-and-terror-of-wang-huning/. Mais comme l’indique l’article, il est hautement improbable que, par décret gouvernemental, la Chine réussisse à imposer une révolution culturelle et un retour aux valeurs familiales, invoquant la stabilité morale pour son propre compte. En outre, réprimer le libre arbitre et refuser à la population l’accès à la liberté d’expression est tout aussi dangereux pour la Chine que pour l’Occident. Malgré cela, il y a une comparaison utile à faire.
      La cabale corporatiste américaine n’est pas une incarnation de l’initiative individuelle ni même du capitalisme. Les États-Unis exploitent une forme d’oligarchie ploutocratique dans le cadre d’un système bipartite – quasi totalitaire – que Sheldon Wolin a appelé l’État totalitaire inversé. Ainsi, les États-Unis et la Chine sont, à des degrés divers, des États totalitaires. En outre, les États-Unis sont un État de guerre… tandis que la Chine, de par son régime de parti communiste, possède des éléments totalitaires mais n’est pas un État de guerrier.

      Alors, comment se comparent-ils ? Il est clair que la Chine a un système supérieur. La Chine n’envahit pas, n’occupe pas, n’agresse pas et ne détruit pas comme le fait le gouvernement des États-Unis. La Chine dispose de transports publics propres, abordables et efficaces, d’infrastructures modernes, et emploie des plans pluriannuels pour résoudre les problèmes d’énergie, de logement, d’éducation et de santé. Tout cela n’est pas parfait. Cependant, la réponse de la Chine à la contagion fournit un exemple de supériorité systémique : La réponse de la Chine à la contagion a été bien plus efficace et réussie que celle des États-Unis.
      Mais ce que nous constatons vraiment, c’est que les peuples du monde, qu’ils soient de l’Ouest ou de l’Est, font la différence. Leur motivation et leur moral, leur espoir pour l’avenir et leur souhait d’un monde appréciant la paix – et non la guerre – sont essentiels. L’Occident échoue sur tous les plans. Et oui, les mondialistes ont échoué. Un jour, leur prédilection pour la guerre et la destruction échouera également.

      Steve Brown

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :