Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 194 159 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Une pause en pleine tempête

Depuis quelques semaines, le site est en hibernation ou pour choisir le terme le plus adéquat, en phase d’observation. Il n’en continue pas moins de publier des contributions libres traitant de thématiques diverses et souvent polémiques ou à contre-courant dans le cadre d’une liberté totale de pensée et d’opinion. Un défi majeur dans un monde où la propagande totalitaire est désormais numérique et n’est plus du seul monopole des États-Nations.

Toute critique est donc hautement appréciable d’autant plus qu’elle participe à la survivance de cet esprit critique tant combattu par le dogme universitaire officiel, déjà intolérable bien avant l’émergence de ce que les médias aux ordres avaient désigné arbitrairement de pandémie et dont l’une des conséquences collatérales a été la mise à nu d’une supercherie liée à l’indépendance de la science vis à vis de l’idéologie ou de la politique.

La mise au pas des sciences médicales au service des Grandes Maisons de l’industrie pharmaceutique pour le profit et la spéculation boursière orientée en est une illustration concrète. 

Diverses informations concordantes émanant de sources anonymes au sein de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) évoquent l’imminence d’un nouveau vecteur viral sans préciser si ce sera un nouveau variant de celui ayant servi à l’une des plus vastes opérations de fumisterie dans l’histoire post-modernes (les futurs historiens auront beaucoup de choses à dire sur le Grand cirque de 2020) ou un autre vecteur biologique déterré au fin fond de l’Amazonie, des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est ou, bien pire, d’un lac souterrain en Antarctique.

Nous vivons une crise multiforme et multidimensionnelle. Les systèmes de gouvernance et de représentation politique sont morts. La culture recule. Les structures sociales ne tiennent plus que par quelques artifices paradoxalement liés à des combines d’économie politique et de prébendes variant selon les catégories de l’aide sociale au partage des dividendes ou du butin d’un vol plus ou moins réglementé.

Les économies souterraines ne sont pas seulement encouragées mais impliquent les oligarchies au pouvoir d’États dévorés par des mafias jalouses de leurs apanages et rétives à tout changement susceptible de remettre en cause leur mainmise sur une partie d’un racket en bonne et due forme.

Dans un monde ternaire où trois superpuissances jouent une partition à deux contre un avec un possible basculement d’alliance en cas de prédominance écrasante de l’une d’entre-elle sur les deux autres, la guerre sera permanente. Elle sera d’autant plus avec l’émergence définitive des drones, de l’intelligence artificielle et de la cyberguerre. La manipulation, la ruse et la duperie maintiendront le reste des chiourmes dans un état de ressources jetables que les promoteurs de l’écologie voudront bien recycler un jour dans la chaîne alimentaire. Cette éventualité anthropophage n’est pas plus choquante que le nombre de substances toxiques, tératogènes ou extrêmement nocives que les industriels ont imposés au cheptel humain depuis au moins un siècle.

Certaines personnes sensées ou pas- des populations entières ont sombré dans une forme de folie sans la possibilité de le savoir, car l’imprimatur et l’intoxication informationnelle sont d’une telle ampleur, qu’il est absolument impossible d’y échapper indemne. Comme certains métiers d’antan et le savoir-faire, le bon sens n’est plus. L’esprit critique est en passe d’extinction (le système universitaire veille particulièrement à ce que plus aucune forme d’esprit critique ne puisse perdurer), des humains s’accrochent à des lubies ou des mythes sinon ils fuient ce cauchemar en créant leur propres mythes. Certains de ces mythes forgés de toutes pièces ont donné naissance à l’histoire de toutes les nations. L’histoire est donc falsifiée par défaut. Ce travail de faussaire n’est pas moderne.

Nous avons toujours devancé l’info de quelques toises mais depuis quelques semaines, force est de constater que nous ne parvenons plus à décoder ou à analyser correctement l’état actuel du monde en raison d’une transition historique doublée d’une tromperie universelle tacitement acceptée par les principaux protagonistes (au final chacun joue le jeu en attendant sa fenêtre d’opportunité ou le moment de fondre sur son adversaire).

Nous vous donnons rendez-vous dans 60 jours terrestres. Merci à tous pour votre soutien moral et votre patience.

L’équipe de Strategika 51 Intelligence

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 47

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :