Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 194 111 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Un projet de jet d’affaires hypersonique

Le 09 novembre 2021, une start-up américaine a présenté un prototype d’un jet d’affaire hypersonique capable de voler à Mach 5 (cinq fois la vitesse du son au niveau de la mer dans des conditions optimales de pression atmosphérique et de température soit 1700 mètres par seconde). Ce prototype désigné sous l’appellation de Quaterhorse a été conçu par Hermeus et disposerait d’une capacité d’emport entre 9 et 19 passagers. Il suscite l’intérêt de l’US Air Force: un contrat de 60 millions de dollars US lie Hermeus au Pentagone depuis août 2021. Ce contrat inclut le développement d’un moteur basé sur le GE J85.

Ce qui intéresse le plus le complexe militaro-industriel est le développement de drones hypersoniques, un domaine où la bataille fait rage entre la Chine, les États-Unis et la Russie.

Voler à une vitesse de croisière de 6000 km/heure est une perspective intéressante qui rappelle le rôle précurseur joué par le Concorde qui fut le premier avion commercial supersonique (Mach 2) à être exploité de 1976 jusqu’à 2003. C’était il y a plus de quarante ans. À présent, le domaine de l’aviation civile est en pleine crise et des voix comme celles d’Elon Musk appellent à une révolution dans ce secteur quitte à se débarrasser de toute l’industrie existante et changer radicalement de paradigme. L’ère des porteurs subsoniques touche à sa fin sans que l’on connaisse vraiment une alternative fiable et surtout rentable à ce modèle vieux de près d’un demi-siècle. Voler à bord d’un drone de transport hypersonique ne sera pas économique avant longtemps bien que les Chinois aient divisé par vingt les coûts d’un vol orbital habité (un paradoxe: la Chine a enclenché un processus de démocratisation de l’espace bien plus rapide que prévu).

Le potentiel est fabuleux. Lorsqu’un simple drone dont la vitesse de croisière ne dépasse pas les 200 km/heure comme le Bayraktar TB-2 peut révolutionner l’art de la guerre et mettre en échec les meilleurs systèmes d’armes actuels, l’émergence de drones hypersoniques accompagnant des chasseurs ou agissant en mode autonome ouvre de nouvelles perspectives à même de bouleverser tous les fondements de la stratégie militaire contemporaine.

 

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 18

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :