Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Le monde Arabe est en crise profonde, sinon en état de mort clinique. La faillite du concept d’État-Nation dans son acception post-moderne est un fait assumé qu’aucune propagande ou opération de gestion d’image ne peut occulter. Les restes d’un empire n’ont jamais pu s’organiser autrement.

Quant il s’agit d’analyser la situation dans le monde dit Arabe, toute approche rationnelle se heurte à des impondérables impossible à cerner avec précision et hautement imprévisibles. L’intervention militaire américaine en Irak a tourné au désastre absolu à cause de cette perception erronée d’une situation changeante dans laquelle les acteurs ne sont pas motivés par des facteurs rationnels pesants mais un sens subtil et une intuition du pouvoir échappant au cadre étriqué de la raison.

La rencontre de Bachar Al-Assad, président de la République Arabe de Syrie avec le Chef de la diplomatie des Emirats Arabes Unis, Cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, le 09 novembre 2021 à Damas , en Syrie illustre le très haut niveau atteint par l’art de la duplicité arabe dans le domaine politique.

Cette rencontre entre deux frères ennemis jurés ambivalents s’est déroulé naturellement dans le faste et non sans effusion. L’image d’un potentat à la tête d’une république laïque enlaçant dans un interminable salamalek un autre dignitaire d’un autre potentat d’une richissime fédération d’Émirats, qui était jusqu’à très récemment son pire ennemi. Un ennemi qui n’a eu de cesse de dépenser des dizaines de milliards de dollars US pour avoir sa peau et détruire de fond en comble un pays de vieille civilisation. Cette scène est un signe déroutant pour un esprit non averti des subtilités extrêmes de la diplomatie arabe.

Il ne manquait que le couteau planté dans le dos mais vu les dégâts subis par la Syrie, transformé par plus de dix ans de conflit de haute intensité en un État en faillite où les forces US et turques y disposent de bases sans même y être invités et où l’espace aérien est devenu le champ de tir de toutes sortes de missiles israéliens, ce couteau est déjà planté.

On a beau présenter cette scène digne d’une ancienne tragédie de la Grèce antique comme une reconnaissance de facto de la victoire de la Syrie sur ses ennemis. Damas se félicite de son retour dans la Ligue Arabe, une organisation panarabe creuse et vide servant à peine de caisse de résonnance pour les politiques de l’Empire via les richissimes pays du Conseil de Coopération du Golfe et de leurs vassaux.

C’est la première fois visite d’un dignitaire émirati en Syrie depuis le début de la guerre dans ce pays le 15 mars 2011. Pour certains observateurs, il marque la fin de l’isolation du pouvoir syrien, ciblé par une guerre de fin du monde ayant impliqué la totalité des pays de l’Otan et du CCG, lesquels lui ont envoyé plus de 95 000 mercenaires “islamistes” et des milliers de contras fantômes. En parallèle, la Syrie subissait les opérations clandestine de sabotage et de subversion des unités spéciales de plus d’une vingtaine de pays et de centaines de raids aériens et balistiques menés aussi bien par Israël que les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et bien d’autres pays.

Les Émirats Arabes Unis ont réouvert leur ambassade à Damas en 2018 et parlent désormais de plans futurs visant à relancer et renforcer la coopération économique et explorer de nouveaux secteurs d’investissements. Ça sent la reconstruction mais aussi une extension de l’influence des pays du Golfe dans un pays allié au grand rival iranien sur fond d’un effondrement du Levant avec la faillite du Liban et une crise sans précédent en Israël.

Damas, de son côté, cherche à s’assurer une aide internationale, notamment des très riches pays du Golfe qui ont soutenu à coups de centaines de milliards de dollars une rébellion armée particulièrement féroce pour un résultat anéanti par l’accès de la Russie au littoral oriental de la Méditerranée via les ports syriens.

Résultats des course: des trillions de dollars de pertes de tous les côtés. La moitié d’une population exilée ou réfugiée. Une partie du territoire hors contrôle et on reparle business et même gros business. Dans ce contexte, les adversaires géopolitiques de l’Iran vont certainement commencer à distiller des informations faisant état d’une modification des rapports entretenus jusqu’ici entre Damas et Téhéran ou Damas et Moscou. C’est l’ABC de la manipulation dans une guerre d’influence mais il est très peu probable que les relations entre la Syrie et ses deux alliés traditionnels, lesquels ont payé et paient un prix fort pour leur engagement en Syrie face à l’Otan et Israël puissent connaître le moindre changement à court terme.

On se tue et on s’embrasse. C’est le comble du raffinement. Les mafias occidentale s’y connaissent en matière de code de l’honneur.

Le Grand Jeu continue.

 

 

12 thoughts on “De l’art de la duplicité arabe

  1. Le jeux n”est pas fini et ces baisers de Juda n’y changeront en rien .La Syrie prendra tout ce que les bédouins lui donneront , mais la feuille de route ce font avec ses allies déjà choisi :Hezbollah,Russie,Chine Iran.

    1. 》Lambda《
      Entièrement d’accord avec vous.
      D’autant plus que les sacrifices consentis par l’Iran, La Russie, Le Hezbollah, et la Chine à moindre mesures.
      Le président Syrien, ne peut pas décider quoique ce soit, sans au préalable informer ces alliés et obtenir l’aval de ces derniers.
      Même que les Bédouin enturbannés tenteraient de l’endormir comme le fakir joueur de flûte et le serpent à sonnette au son de la musique.
      Leurs carnets de chèques n’auront aucune emprises sur les choix des décisions, s’agissant de l’avenir de la Syrie potentiellement bénéfiques où pas pour sa reconstruction.
      La Chine, la Russie, l’Iran, le Hezbollah ont non seulement financièrement les moyens, mais surtout les compétences scientifiques, militaires, et énergétique pour combler la Syrie et eux mêmes réciproquement.

  2. @ : St 51
    Vous dite : Le monde Arabe est en crise profonde, sinon en état de mort clinique.
    Le monde occidentale se porte t-il à la merveille !!
    Le monde occidentale est en pleine déconfiture en pleine déliquescence.
    Leurs dettes sont abyssal.
    Des trillions de milliards de dollars de dettes.
    Malgré les pillages, les volent, les spoliation de tous genres, de l’Afrique, des pays arabes et cela depuis des lustres.
    L’Afrique et les pays arabes ont étés maintenu dans un état de tiers monde, à l’âge néandertale.
    Les moyens tous le monde les connaît.
    Les guerres civile, les guerres de voisinages, les embargos économiques, les guerres civile ethnique, les guerres religieuses.
    Monsieur ST51 avec se genre de raccourcis nous sommes a vos yeux des incapables, et donc responsables de nos malheur.
    Et nous devons nous en vouloir qu’à nous mêmes.
    Ça à le mérite de ne pas espérer nous assimilés et nous rapprocher de vous .
    Jusque le jour où vous serez devant le faite accomplie.

  3. La paix cela est bienvenue. Inutile de critiquer la paix car vous ne comprenez pas que c’est le bien le plus précieux pour un pays qui a connu la guerre. Beaucoup on été victime de manipulation. À présent ils veulent la paix. Ce n’est pas compliqué à comprendre.

    1. la Paix !
      pendant combien de temps ?
      la paix n’est qu’une période de trêve entre deux guerres !

  4. un théâtre de faux semblant :
    pouvoir syrien est encore fragile et sait que les finance de ses ennemies sont au plus bas il joue donc la montre et s’il peut récupérer quelques milliards de $ de cash ce sera toujours cela de pris !
    Al Zaiyed sait que l’autre est encore en état de faiblesse et qu’il n’a rien de plus a offrir que quelques milliards de $ de cash contre . . . contre quoi au fait ?

  5. Al Zaiyed a été envoyé à Damas par le Mossad pour amadouer les Al-Assad pour une éventuelle réconciliation avec l’Etat Hébreu.

    La lâcheté des vrais « ARABES » (contrairement au faux d’Afrique du Nord):
    Les vrais Arabes ont atteint un degré de Lâcheté incroyable, ça fera bientôt Sept (07) années que Khaddim El-Harameyn (gardien des lieux saints de l’Islam) bombarde sans arrêt (le Yémen) avec des armes non conventionnelles, un peuple pauvre et sans défense, aucun Arabe n’a soulevé le petit doigt !
    Cette lâcheté des vrais Arabes trouve son explication dans l’histoire ()
    1. la plus ancienne : la tentative d’extermination de la famille du prophète Mahomet après sa mort. !!!
    2. la plus récente : Saddam le baathiste à été armé jusqu’aux dents par les monarchies absolues du golf pour détruire la République de Khomeiny, ensuite il a envahi le Koweït qui a fiancé sa guerre contre l’Iran à hauteur de 75 Milliards de Dollars, ces (frères) arabes se sont constitués en coalition avec les Etats Unis pour l’abattre…..!!!
    Tellement, ils sont riches les monarques absolus et archaïques du golfe persique, qui aiment beaucoup la vie, regrettent d’avoir participé au lynchage de Saddam, s’il était encore en vie il pourra ces jours ci, refaire la guerre contre l’Iran à leur place, sans faire appel aux yankees…!!!
    (
    ) Notant que les vrais arabes (contrairement aux faux arabes de l‘Afrique du Nord) ne se sont jamais soulevés contre le colonialisme, au contraire ils l’ont toujours accueillis avec bienveillance voir les accords Arabo – Franco – Britanniques dits « Seykes Picot » de Mai 1916 et ceux de Manama au Bahreïn Juin 2019.

    1. Je rendrais ce commentaire sur les vrais arabe et les faux arabes de l’Afrique du nord,comme compliment pour le courage et les grandes valeurs du peuple algérien arabo-berbèro-turque,ayant pour langue l’arabe et pour religion l’islam.

      C’est un peuvent le qui a ébloui le monde par son courage et son insoumission aux armées de l’otan le long de 132 ans.

      132 ans de destructions et d’extermination et de perversion n’ont pas pu le tranformer et le dévier de ses origines arabo-musulmane, avec ses richesses berberes et turcs.

      C’est le valeureux peuple algerien libre et insoumis qui a débuté une nouvelle phase de construction et de développement dans ce nouveau mondemonde multipolaire qui se dessine.

      Et mort aux traitres et à la cinquième colonne amazigho-franco-laico-sioniste.

      1. Vous avez un complexe d’infériorité devant les juifs ça se voit que vous êtes un faux arabe…..!!!!

  6. Lisez l’odyssée d’asterix pour voir que la politique au moyen orient n’a guère évoluée.
    En Europe ce n’est pas mieux je vous rassure.

  7. Monsieur Al-Assad Bachar est en fait une sorte de masque en latex, mais recouvrant la totalité du corps (un peu comme ces tenues sado-maso), revêtu par Monsieur Poutine Vladimir, l’homme endive, qui lui-même est l’une des marionnettes comme les portent les fameux ventriloques de music hall contre leur poitrine, de la compagnie d’assurance dite Loubianka, qui assure l’humanité, avec d’autres dans son genre, de la transformation de la planète en mille soleils.
    Le môssieur des Emirats, dont j’ignore le nom, en est une autre, je pense que son enveloppe en latex est occupée par non-pas un seul coucou, mais par une volière entière.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :