Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 194 159 Hits
01/12/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Une unité d’assaut contre des criminels de la pensée

Histoire assez surprenante que celle qui nous vient d’Italie. Un groupe de personnes s’étaient regroupées sur une chaîne de l’application Telegram pour s’opposer virtuellement au pass sanitaire, à la vaccination anti-Covid, aux mesures prises par l’un des gouvernements les plus impopulaires depuis 1945.

C’était un espace virtuel où des gens échangeaient sur la pertinence des mesures prises dans le cadre de la lutte contre les différentes vagues successives d’un virus et émettaient de sérieuses réserves, parfois fort bien étayées sur le plan scientifique, sur le bien fondé des vaccins proposés par les grandes multinationales pharmaceutiques.

D’autres chaînes Telegram (plus une trentaine ) vendaient des pass sanitaires plus ou moins réels et certaines de ces chaînes étaient administrées par des personnes mineures dont l’âge n’a pas dépassé dix-sept ans. Des médecins sont impliqués dans la vente des faux vrais pass sanitaires. Un des médecins du groupe ironisait sur l’authenticité du pass sanitaire délivré par les autorités et le considérait comme un faux officiel.

Résultat: les administrateur et deux douzaines d’ utilisateurs de ces groupes ont reçu, le lundi 15 novembre 2021, la visite-musclée, d’ unités d’élite (spécialité assaut en milieu clos) de la police italienne et plusieurs membres des groupe ont été arrêtés par des hommes cagoulés comme si c’était des membres de la mafia.

Cette répression visant et assimilant à la fois les groupes proposant la vente de pass sanitaires et ceux qui critiquent la narration officielle sur ce que les médias dominants qualifient comme une pandémie, ne mettra pas fin à ce type d’activités humaines, de surcroît dans un pays où quasiment tout se vend, y compris les postes ministériels. Cette assimilation est une dérive inquiétante puisque l’amalgame y est délibéré et vise à éteindre toute voix contestataire.

Ce qui c’est passé en Italie préfigure le monde nouveau. Dans un futur très proche, les utilisateurs d’internet et non pas les trafiquants de faux pass, pourront être la cible d’un assaut des forces de l’ordre pour une simple opinion publiée sur un réseau social. Des gens ont déjà été poursuivis en justice et même emprisonnés pour de simples statuts sur des réseaux sociaux dans un nombre croissant de pays. Il met en relief la puissance terrifiante des géants du numérique dans cette nouvelle chasse aux sorcières de Salem.

On savait depuis longtemps que certaines vérités ne sont pas bonnes à dire. Désormais certaines vérités exposent leurs auteurs à être traités comme de dangereux terroristes. Cela démontre que tout est sous contrôle depuis le début. La répression s’occupera des récalcitrants et autres dissidents. C’est une technique trop tentante pour les États pour qu’ils se privent d’en faire usage selon les intérêts de caste.

 

 

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 25

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :