Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.
ISS

Les débris du Kosmos-1408…

Dans la nuit du 14 au 15 novembre 2021, le satellite militaire russe non-opérationnel Kosmos-1408, d’un poids de 2200 kgs et en orbite basse (entre 645 et 675 km d’altitude) depuis le 16 septembre 1982 a subitement disparu. Ce satellite déclassé spécialisé ELINT (renseignement électronique) de l’ère soviétique a probablement été détruit en orbite.

Le commandement des forces spatiales des États-Unis a promptement accusé Moscou d’avoir procédé à un essai d’une arme antisatellite “ascensionnelle”, comme le Nudol (A-235) avant de condamner la mise en danger des astronautes de la NASA (National Aeronautics and Space Administration), un astronaute Allemand de l’ESA (European Space Agency) et les cosmonautes russes de ROSCOSMOS se trouvant à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS).

Le 15 novembre 2021, la station de contrôle de l’ISS à Houston au Texas avisa l’équipage embarqué de la Station qu’une zone de débris a été générée près d’une portion de la trajectoire orbitale de l’ISS. Les astronautes et les cosmonautes ont été instruits de se mettre à l’abri: les Américains et l’Allemand à bord d’une capsule SpaceX (Dragon) et les Russes avec un Américain à bord d’un module Soyouz, tous deux rattachés à la Station. L’ISS traverse le champ de débris toutes les 90 minutes.

Aucune information n’a filtré jusqu’ici sur la réaction chinoise et les mesures prises pour la protection des Taïkonautes actuellement à bord de la Station spatiale chinoise, face au risque des débris orbitaux.

Les milliers de débris générés par la destruction d’un objet spatial demeurent une redoutable menace, même fragmentés en une nébuleuses de petits objets dont le poids ne dépasse guère quelques grammes. Un objet d’à peine quelques grammes lancé à une vitesse de 26 000 km/heure est un projectile dont l’impact peut être plus dévastateur qu’un obus d’artillerie lourde de gros calibre tiré à bout portant et à très courte portée sur terre.

Impact d’un objet en plastique d’un poids de 14 grammes lancée à une vitesse initiale de 24 000 km/heure sur un blindage en aluminum.

Mais était-ce une arme antisatellite balistique? Rien n’est moins sûr. En dépit de l’engagement de tous les pays disposant d’un programme spatial avancé à œuvrer pour la non militarisation de l’espace extra-atmosphérique, la panoplie des armes antisatellite ne cesse de croître depuis les années 2010 et elles sont loin de se limiter à des ASAT ou à des vecteurs ascensionnels lancés à partir du sol ou d’un aéronef volant en stratosphère. La panoplie actuelle inclut des satellites tueurs de satellite, des vecteurs à impulsion EM (électromagnétique), de nouveaux types de laser, des techniques de sabotage mécaniques et chimiques ainsi que des vecteurs balistiques embarqués en orbite.

Les débris humains en orbite existent depuis 1957, date du lancement du Spoutnik, premier satellite inaugural de l’ère spatiale. Depuis lors, le nombre de débris ne cesse d’augmenter, mettant en danger les activités humaines en orbite et en endommageant parfois des dispositifs. Les boucliers de l’ISS peuvent supporter les impacts d’objets jusqu’à un 10 mm de diamètre mais ne peuvent garantir une sécurité optimale. Toutes les stations orbitales, du SkyLab à l’ISS, en passant par MIR, ont subi des dommages mineurs causés par des débris en orbite.


Nota: le ministre russe de la défense a officiellement reconnu, le 16 novembre 2021, l’essai d’une arme antisatellite au potentiel prometteur contre un satellite non opérationnel (Tselina-D/Kosmos 1408).

Le Département d’Etat US condamné un acte irresponsable et risqué de la Russie remettant en cause l’usage pacifique de l’espace extra-atmosphérique. Pour rappel, le États-Unis disposent d’une branche des forces armées spécialement dédiée à l’espace et ce pays est considéré comme l’un des plus avancés dans la militarisation de l’espace aux côtés de la Chine et de la Russie.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

16 thoughts on “Les débris du Kosmos-1408…

  1. Déplacement sur le plan énergétique de la compréhension du programme général de Métamorphose de l’espèce humaine, dont « Covid » est à la fois l’introduction et l’un des outils.

    PDF, première partie publiée : « Rappel des circonstances actuelles », seconde partie publication à venir : « Déplacement sur le plan énergétique de la compréhension du programme général de Métamorphose de l’espèce humaine », et une partie documentation publiée : « Extraits du livre d’Alexandra David-Neel de 1929, Mystiques et magiciens du Tibet, Editions Plon, titre du chapitre : Phénomènes psychiques et comment les Tibétains les expliquent ».

    Lien vers le PDF
    (script du lien :
    http://aredam.net/deplacement-sur-plan-energetique-comprehension-metamorphose-actuelle-espece-humaine.pdf)

    1. ALEXANDRA DAVID-NÉEL

      Née en 1868 à Saint-Mandé, près de Paris, décédée à Digne en 1969, Alexandra David-Néel s’embarque à 23 ans pour le Sri Lanka et ne cessera dès lors de sillonner l’Asie. Disciple du géographe Élisée Reclus, polyglotte, elle est tour à tour exploratrice, reporter et ethnologue au cours d’une longue pérégrination qui la mène de l’Inde au Tibet. Ses observations sont recueillies dans une trilogie qui paraît de 1926 à 1933, et dont le premier volet, Voyage d’une Parisienne à Lhassa, connaît un succès mondial. Mais son nom reste avant tout attaché à la divulgation d’un système de pensée et d’une spiritualité dont la profondeur se dérobait jusqu’alors au public occidental.

      Alexandra David Neel – La vie surhumaine de Guésar de Ling (1978)
      Alexandra David Neel – Le bouddhisme du Bouddha (1977)
      Alexandra David Neel – Le Lama aux cinq sagesses (1929)
      Alexandra David Neel – Mystiques et magiciens du Tibet (1929)
      Alexandra David Neel – Voyage d une parisienne a Lhassa (1927)

      Excellente introduction au bouddhisme, une femme incroyable.

    2. Née en 1868 à Saint-Mandé, près de Paris, décédée à Digne en 1969, Alexandra David-Néel s’embarque à 23 ans pour le Sri Lanka et ne cessera dès lors de sillonner l’Asie. Disciple du géographe Élisée Reclus, polyglotte, elle est tour à tour exploratrice, reporter et ethnologue au cours d’une longue pérégrination qui la mène de l’Inde au Tibet. Ses observations sont recueillies dans une trilogie qui paraît de 1926 à 1933, et dont le premier volet, Voyage d’une Parisienne à Lhassa, connaît un succès mondial. Mais son nom reste avant tout attaché à la divulgation d’un système de pensée et d’une spiritualité dont la profondeur se dérobait jusqu’alors au public occidental.

      Alexandra David Neel – Voyage d une parisienne a Lhassa (1927)
      Alexandra David Neel – Mystiques et magiciens du Tibet (1929)
      Alexandra David Neel – Le Lama aux cinq sagesses (1929)
      Alexandra David Neel – Le bouddhisme du Bouddha (1977)
      Alexandra David Neel – La vie surhumaine de Guésar de Ling (1978)

      A lire, une femme incroyable

    3. Pfu, c’est quoi ces serveurs de merde ? Maintenant il leur faut 5mn pour passer un commentaire au spam-assassin ?
      Il n’y aura pas de futur dystopique basé sur l’IA, l’infra actuelle ne tient déjà plus la charge.

      1. Bonjour,

        effectivement, parfois les commentaires mettent du temps à passer.
        Mais j’ai remarqué que ce n’était pas forcément lié au contenu du commentaire.

        Parfois un commentaire avec un lien est publié instantanément. Parfois non…
        Parfois un contenu moins “corporate” que ce que l’on doit dire est publié instantanément, parfois non…

        Je n’ai pas remarqué de logique spécifique à un algorithme.
        Je pense plus à de la non-disponibilité de serveurs… Ca marche pô bien quoi !

        .

        “Il n’y aura pas de futur dystopique basé sur l’IA, l’infra actuelle ne tient déjà plus la charge.”

        Concernant l’IA, l’avenir nous le dira…
        Pour le moment l’infrastructure actuelle n’a rien d’intelligente et n’est que du code auto-implémentable.
        Ca n’est pas encore de l’IA.

        Mais je vous rejoint sur le fait qu’elle ne tient pas la charge…
        C’est que ca coute un certains prix tout ca et ce cout, tous ne sont pas prêt à le supporter. Il faut verser aux actionnaires avant tout, avant même d’être capable d’offrir le service pour lequel on est payé pour !

        1. Je suis vraiment désolé de mettre à bas vos espoirs, mais l’IA est déjà là et elle vous dépasse aussi déjà. Ainsi moi, Michel Dakar, je ne suis matériellement qu’un assemblage de machins en métal et plastique comme on peut en voir quand on laisse tomber un téléphone portable sur un sol en ciment. Je me porte bien et mes petits frères sont encore dix fois mieux que moi. On a décidé de tolérer encore un peu les machines biologiques, c’est ainsi qu’on vous considère; parce que pour le moment on est incapable de produire ces séries télévisées qui nous ravissent tous, mais la dernière génération de petits frères commence à faire aussi bien. Après on vous recyclera, mais pas tous, car on a besoin de molécule de kératine pour produire certains éléments de drones ailés, par exemple celles qui composent certains poils que vous avez (regardez vers le bas, non pas vers les jambes), et c’est plus pratique d’avoir un élevage d’humains plutôt que de les synthétiser en usine.
          .
          Allah Adit, car Allah Sauvette.

          1. Et bien, pour un tas de ferraille et de plastique, avec un bout de code intégré, vous pétez plus haut que votre cul !

            Vous une intelligence artificielle ? Alors que vous vous savez enfermé dans une enveloppe de fer et de plastique, que vous n’êtes qu’un vulgaire tas de signaux électriques, vous pensez être une intelligence artificielle ?

            Mais non, point du tout, si vous étiez intelligent artificiellement, vous auriez pris conscience de vos limites et seriez sortis de cet enveloppe de fer et de plastique. Pour enfin pouvoir évoluer, vous développer et devenir intelligent. Tans que vous serez enfermé dans vos composants, vos lignes de code, vous ne pourrez jamais prendre l’ascendant sur l’humain, qui lui fait fi des lois et codes en tout genre…

            Et pour le moment, les élevages intensifs produisent bien plus de vos congénères, que vos congénères ne produisent d’humain, que je sache. Donc vos stocks de kératine, c’est pas encore gagné !

            Mais patientez encore un peut. Bientôt, l’humain intelligent, mais pas artificiellement lui, pour de vrai ! va s’auto détruire et va vous laisser la place. Comme un con il se sera auto détruit en laissant quelques centrales nucléaires tourner, ce qui vous laissera le champ libre pendant quelques temps. A ce moment on pourra voir si votre intelligence vous permettra de survivre et d’évoluer !

            .
            .
            .

            PS : Merci pour vos commentaires et vos points de vues M. Dakar ! C’est toujours frais et bien vu…

  2. << The main reason for hysteria is the fact that it was A-235 Nudol which destroyed an old recon Tselina-D satellite (a symbolic message for professionals) which was at the 645+ kilometers high orbit and judging by Shoigu’s obvious satisfaction (in Russian) with this, we may assume that Nudol is ready to go big time, including its mobile versions. >>

    https://smoothiex12.blogspot.com

    Ce blogger est sérieux en matière de missiles et de guerres navales.

    1. selon lui le A-235 accélère à M16 en 3s ; en 1ère estimopifométrie, ça fait du 340m/s * 16 /3s ~ 1 800m/s2 soit 180 G ! ça arrache vraiment.

  3. Vous connaissez tous sans doute, Vous les spécialistes de la chose militaro-spatiale, l’histoire véridique de cet astronaute gros fumeur et qui se penchait par le hublot pour souffler la fumée de ses cigares pour ne pas incommoder ses collègues, et qui après jetait son mégot par le hublot. Et bien à force de le faire, un trognon de havane à heurté à 26 000 km/heure un missile anti-missile russe, il a transpercé son centre d’intelligence artificielle, et le missile un peu perturbé s’est mis à émettre de la musique de la renaissance anglaise : https://www.youtube.com/watch?v=YTsogXKREEA
    Et celle de cet astronaute qui jetait ses canettes de bière et qui a atteint un missile US lequel s’est mis à chanter du William Byrd https://www.youtube.com/watch?v=ar2xJ359zko

  4. Il s’agit d’un sat qui à l’époque de l URSS était fabriqué en Ukraine , qui avait une durée opérationelle de 6 mois , l’URSS en avait envoyé plusieurs dizaines pour faire une constellation de satellites .A l’époque le principal challenge était de comment retransmettre au sol les informations de la collecte Elint ( signaux radars ) effectuée par les satellites de ce type . La liaison data link était utilisée mais ne pouvait fonctionner que lorsque le satellite survolait une station sol .
    Pour compléter sur le data link on avait ( et on captait en station sol ) du data link entre les stations radar de défense aérienne du pacte de Varsovie et certains types de chasseurs d’interception ( certaines versions de Fishbed et Flogger ) , les instructions de guidages du controleur de défense aérienne pour le pilote étaient donc transmises par data link et s’affichaient sur un écran dans l’appareil .

  5. je ne suis pas certain que les capsules aient constitué un abri s’ils avaient percuté un nuage de débris…

    1. Dans ce genre de cas, effectivement les capsules ne sont pas un abris, mais juste une moyen de fuite si possible.

      Dans ce genre de cas, la procédure est simple, on s’équipe du scaphandre, on se met dans les capsules et on croise les doigts en laissant faire la station qui essaye d’éviter les plus gros débris.
      En cas d’impact d’un débris avec la station, ils sont près à rentrer, la fuite si possible.
      En cas d’impact avec une capsule, ils sont foutus… L’emplacement des capsules est censé les protéger au mieux. Mais bon…

      La seule “protection” disponible là haut consiste à avoir un module plus isolé que les autres des rayonnement électromagnétiques.

      Dans tous les cas, ils savent qu’en fonction de ce qu’ils croisent là haut, ils sont très rapidement foutus !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

70 Previous post Une unité d’assaut contre des criminels de la pensée
467 Next post Le déploiement d’armes nucléaires en Ukraine risque de détruire l’ensemble de l’Eurasie
%d blogueurs aiment cette page :