Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

The classical world’s free-thinkers and philosophers had the advantage of being relatively unburdened by the mythology that ruled thought and action until their time, and yet they still rebelled against it.

Harwood explains in Mythology’s Last Gods that the evolution of science and secular learning was largely a rebellion versus the unrewarding tribute paid to a myriad of conjured notions, hosts, and deities.


By rejecting such mythological superstition, the classical thinkers of that era, Diogenes, Pythagorus, Socrates, Plato, Plotinus, Archimedes, Aristotle and many others, proposed that math, science, and the objective examination of nature — and perceived reality — could be far more productive than relying on myth-superstition as the lens through which to view the world. Agree or disagree, the Aristotelian tradition of science and secular thinking has been a foundation for civilization ever since.*


But the Mystery School adherents of the Hellenistic era were not stupid. They knew that math and science together cannot explain the mysteries of the universe. By nature of our existence, humankind will always look for answers beyond that which can be empirically proven by science, mathematics, and individual perception/observation. Furthermore, the Rulers of the Planet understood that science, individualism, and secular thinking may challenge the collective conformist view which supports the State, and may even pose a danger to the existence of the State itself. In other words, from the Hellenistic Period going forward, the Rulers of the Planet had a problem: rational individual thought — in place of superstition and fear — was infecting the population with a notion of individualism and self-rule.


By the time of the Constantine the state as Empire understood that it could no longer oppose evolution in rational thought, and hijacked it. By the Edict of Milan, Constantine saw that Christianity had somewhat codified the secular ideals of Hellenistic philosophy in the form of an increasingly accepted religion.

Constantine further understood that by codifying the philosophy of the individual in the form of religious beliefs — related to a monolithic Church — free will could be repressed and manipulated. In other words, establishment of Empire was linked to monolithic institutionalized religion. In the west, this yoke of monolithic religious constraint on the masses would last for one thousand years, effectively suppressing advancement in thought, science, and industry.


But Empire in the west founded on monolithic theism became a victim of its own Imperial success… the outstanding example being the Crusades. Centuries of theistic and imperial conflict in the West then resulted in the Treaty of Westphalia, and the Age of Enlightenment. The idea being, that national sovereignty stands in opposition to the imposition of one hegemonic Empire.

In the modern era, the advancement of science and technology (which began in antiquity with the mathematics of Pyhtagorus, Archimedes and Aristotle) has been remarkable. Likewise, the model for repression of a populace based on religious bigotry has morphed into something much more: “psychological warfare”. And State-sponsored psychological warfare has progressed remarkably. In opposition to humanism, the media’s psychological warfare and trans-humanist agenda has (apparently) recently supplanted former Elitist ideas about controlling the population through conflict based on monolithic religious belief.
High speed communications, social media, and technology may be turned against us, while attempting to define us. That is, our perception of reality is stretched beyond limit via the high-tech “metaverse”; gender wars; social division; economic and military ambition… and a media that concentrates on all that. Just as in the Holy Roman Empire era — that era of Empire (in the form of the global hegemonic) is still with us. Apparently the West still hopes to conquer the Eastern world for Empire, just as it attempted to do from 1095 and for three hundred years thereafter. Today, the technology to do so is far more advanced, and far more dangerous.


In this era of the contagion, we are suspicious. Not because we as people wish to be suspicious, but because we are made to be. Depression may set in when we consider the delusional, illusory world we must confront today, which is far more complex than the ideas about the world that Aristotle set forth in antiquity.

Fortunately there may be a way to fight back. Get out of the markets. How about living simply and frugally? Don’t let the metaverse and “connected world” define you, or define us.


Advocating to turn off, tune out, and get off the grid, is hypocritical for me. Because I spend much time online, researching and writing such as this.. But these are the paradoxes that define us as human beings. Retaining our humanity, being opposed to war and aggression, learning about agorism and adopting the agorist lifestyle is perhaps key to exposing and opposing this new Dark Age.


Don’t look now. It is upon us. Recognizing that, is perhaps one-half the battle.

Steve Brown


*Arguably the Mystery Schools of Hellenism stand in opposition

34 thoughts on “A Dark New Age?

  1. Quand les gens achètent un truc, il ne comprennent pas qu’ils n’achètent qu’en toute petite partie l’objet de l’achat. L’action réelle n’est pas le transfert propriété/argent. C’est une adhésion.

    En achetant, en utilisant, on transfert son pouvoir créateur aux égrégores préalables nécessaires à la réalité permettant cet acte d’achat.

    Dans une société mondiale comme la notre, ou la seule valeur universelle est la duplicité, les implications du plus anodins de nos actes sont colossales. En écrivant ces lignes, je suis co-créateur de la réalité actuelle gravitant autour des terres rares, du silicium, des plastiques, etc. Pourtant, en écrivant ces lignes, j’acquiers un pouvoir absolument surhumain. Ce pouvoir, il peut avoir un effet largement plus grand que sa part co créatrice. Mes lignes peuvent changer le rapport des gens au cerveau, à la dualité, au monde… Mais la très grande majorité de nos actes, s’ils sont co-créateurs d’égrégores mondiaux du fait de l’interconnexion et de la vitesse, n’ont en effet que très peu d’effet, en plus de ne pas toujours être l’effet recherché. Mais à chercher des plaisirs futiles et des richesse éphémères ont poursuit du vent, en semant derrière soi la destruction de la vie en toute chose.

    Nous sommes une pincée de générations avec un fardeau terrible. D’un côté tout ce à quoi on se croit légitime d’aspirer est de fait absolument destructeur pour le vivant et l’humain en tout lieu et temps de production des conditions de ce à quoi on aspire.

    D’un autre côté, les pressions et injonctions paradoxales s’enchaînent à un rythme dément. Ecolo mais avec une belle maison bien entretenue, bien sapé de vêtements bios et respectant la main d’oeuvre, avec un métier humain aux conséquences positives et une activité caritative intense ? Déjà on peut pas tous se payer ce style de vie. Il faut un bon paquet de grouillots loin qu’on voit pas pour que ce genre de fantaisie publicitaire soit possible. Mais surtout, comme toujours dans cette non science qu’on nomme économie, la nature et gratuite et la souffrance humaine n’a pas de coût. Bullshit.

    Rien de tout ça n’est fait pour être vrai. Si tu arrives pas à être un bobo parfait, alors on dispose d’une large gamme de marginalités prêtes à l’emploi.

    Tu es gros, timide, tu as été maltraité sans être défendu, tu t’es construit dessus, le déni est ton oreiller ? Devient geek ! Tu aimes les relations d’emprise, mais tu as besoin d’un statut fiable et durable de victime pour passer d’une relation à une autre ? Devient féministe androphobe radicale ! Tu pourras te structure une identité en opposition au patriarcat, dans les pas de grands leaderes charismatiques financés par les pires patriarches de la terre, sans avoir à te structurer vis à vis de toi même ! Tu es aigri, tu n’oses pas oser, tu as fini par haïr ceux qui osent, tu es dégouté de toutes les injonctions à l’excellence ? Devient normopathe ! Fais partie de cette majorité active et prosélyte qui est si pointilleuse dans l’éradication de la vie, dans tous les domaines de sa vie, surtout celle des autres ! Tu as tendances à être impulsif, et tu pourrais poser problème aux petits rouages pervers qui sévissent sous notre bienveillance ? Tu as essayé l’alcool ? L’héro ? Tu devrais !

    Le « monde » tel qu’il est admis est souvent fort en retard sur bien des domaines de la vie underground. On le voit bien pour les drogues. L’heure est au tout synthétique. Le techno chaman cyber punk Consomme librement une tripotée de molécules perpétuellement renouvelées, les chemsex actant d’une nouvelle forme de sociabilité et d’identité sexuelle.

    Malgré tout le bien être psychique que je peux souhaiter à bilal hassani, malgré toute la portée que je souhaite à têtu dans sa fonction de porte voix des lgbt, les conséquences préalables au succès de leur démarche ne sont pas compatibles avec la réalité des lois physique de notre planète.

    Fondamentalement, tout mouvement qui devient financé pour sa cause doit se poser une question «  de plus » du fait de cette maigre pincée de générations, dont nous faisons partie, qui a cru légitime de se prendre pour ironman. Dans quelle mesure ma lutte pour une cause est elle fondamentalement caduque car participant à l’extinction de l’écosystème ayant permit la lutte comme la minorité elle-même ?

    Le monde a déjà changé. La drogue nous le dit. Le fentanyl chinois à renversé le Grand Jeu. On trouve de la cocaïne partout au parlement britannique. Les gamins au collège fument des saloperies chinoises importées par containers entiers. Explosion des molécules, pour le cul, le job, l’after etc. On est en pleine atomisation. Les anciens marchés vont forcément basculer. Le fentanyl à plombé l’héro. La cocaïne doit faire l’objet d’intenses recherches. Allo ??? La terre ? Le pavot n’est potentiellement plus un instrument du pouvoir mondial et la cocaïne va suivre.

    Bientôt, très bientôt, le nouveau monde sera déjà là, avant d’être au journal. Des imprimantes 3D moléculaires chinoises, puis en DIY autoréplicable, vont inonder les réseaux mafieux. Fin des flux, fin des trafics. Nouveaux flux de matières premières, flux sortants totalement aléatoires et décentralisés. Les matières premières organiques clés permettant la bioimpression 3D vont vite devenir l’objet d’enjeux colossaux.

    Non seulement elles sont neutres et totipotentes, mais elles peuvent elles même faire l’objet de productions clandestines et de commerce à part entière. La où les choses se corsent, c’est que l’imprimante 3D achetée pour imprimer du fentanyl et des chemsex imprimera aussi bien de l’insuline ou des immunothérapies à 6 chiffres.

    Le nouveau monde qui vient, on peut le voir dans la drogue d’aujourd’hui. On peut le voir partout ailleurs. Les voitures volantes autonomes. L’eugénisme. L’amélioration humaine par le hacking ARNm. Le crédit carbone, social, vert. Le transhumanisme, et en premier le changement de sexe. Les mises à jour vaccinales. Le compteur linky. La fin des voyages, le télétravail. Le grand découplage. Non, pas une petite idée ?

    Jusqu’à maintenant on vivait dans un monde de propriété et d’achat. La légende dit que Tesla aurait inventé un moyen de transporter l’électricité gratuitement dans l’air, mais que sa trouvaille avait rebuté les financiers, qui lui auraient répondus «  mais où va t on mettre le compteur » ?

    Le point commun avec tout ce que j’ai énoncé plus haut, c’est que sous prétexte de nous « libérer » dans une des marginalités prévues au formulaire, dans leur nouveau monde de « l’usage », ce qu’ils sont en train de réaliser, c’est de transformer les usagers de leur NWO en compteurs. L’usager doit être l’espion, la mesure, et la facture des services qu’il consomme.

    Grâce à l’internet des objets, des personnes et des sens, tout un nouveau monde va être mis sur pied, avec le Metavers pour centre, le bio-minage pour carburant, et les étoiles comme direction.

    Les ressources de l’ancien monde vont être massivement drainées vers le NWO, qui ne reste qu’un vieux reich miteux ignorant des lois de dualité, de complétude, d’homéostasie et tant d’autres. L’ancien monde sera laissé exsangue.

    Vous ne comprenez pas pourquoi les planches à billet tournent à plein, et le monde continue de tourner ? Car tous savent que les cataclysmes technologiques, écologiques, sociaux, politiques, climatiques et sanitaires qui nous arrivent dessus annoncent la fin d’une époque, d’un monde, et qu’au cours de la mutation déjà bien commencée, la monnaie, la dette, la production, le commerce,vont basculer.

    Ils impriment à tour de bras pour acheter le plus d’actifs tangibles, tant que la course dure, et tous les coups sont permis. En préparant la grande migration, qui ne pourra être qu’éclair. D’ailleurs, en aurait peut être quelques prémices ces jours derniers.

    Demain, l’entreprise parisienne s’offrira un shop dans meta plutôt que dans panam.

    Le télétravail se fera en VR dans les locaux VR de la boite. Le tout casque sur la gueule avec dictée vocale et traduction instantanée. La fin des distances, de la barrière des langues. A la lumière des détenteurs des technos, plutôt qu’à celle d’un soleil qui nous rends libre.

    Il est là l’effondrement : il sera pour ceux qui ne pourrons ou ne voudrons payer le « prix » de ce nouveau monde.

    Les petites routes, les hôpitaux non transhumanistes, les écoles non woke, les marchandises mondialisées… Un nombre colossal de choses ne serons plus nécessaires. Le capital énergétique restant sera concentré vers le metavers et la course aux étoiles. Avec la 6, è, 20G on finira par conquérir l’espace avec des pods de télétravailleurs intergalactiques.

    Quand à la possibilité de télécharger des esprits, ne rêvons pas : dans la mesure ou un esprit permet de piloter une chaîne de production ou de piloter des drones, dans la mesure bien sur ou ce qui peut être téléchargé peut être dupliqué, alors les maîtres de ce monde n’aurons plus besoin de personne pour finir leur petite guerre, entre eux. Westworld 2.0 pour tous.

    1. Merci Hazy!! J’adore et j’adhère!!
      ETRE ou AVOIR là est la question, là est le choix de chacun.
      Ayant la chance de connaître depuis très longtemps ce qui nous attendait, et on est loin d’avoir touché le fond, j’ai sorti le popcorn!!
      Voici un article écrit par Eric du blog Aphadolie, que j’aime beaucoup!
      Dans les com’, j’ai laissé un lien très instructif mais pas encore validé, donc le voilà:

      Bonjour Eric, super article!! Je vais faire tourner, mais quand je vois autour de moi tant d’ignorance, je me dis que les années à venir vont s’appeler « stupeur, sentiment de trahison et dur réalité… Oui j’en compte 3, le temps des étapes du déni à l’acceptation.Ensuite viendra le temps de la reconstruction mais tous le monde n’aura pas la force d’en arriver là, malheureusement.
      selon le Dr Elisabeth Kübler-Ross, nous passons par plusieurs processus psychologiques: déni, colère, marchandage, dépression, acceptation.
      https://toutpresdesoi.weebly.com/uploads/4/0/0/4/40045663/la-courbe-du-deuil-e-kubler-ross.pdf
      Page 2 sur 3, la courbe des étapes du deuil…

  2. dark new age…. et gros lapsus en championnat de premiere league britannique, riyad mahrez fait une confusion. Se pensant etre en equipe nationale il fait une passe à son adversaire du jour said benrahma.
    Quand Riyad Mahrez fait la passe à Said Benrahma, un faux réflexe ou une mauvaise passe ?

    https://www.dailymotion.com/video/x85yig8

  3. Si les USA étaient encore une démocratie Steve Brown serait un célèbre éditorialiste de NY Times.

  4. Personnelement à force de lire ce genre d’articles sur des sujets abstraits qui n’élucident aucun sujet,mais qui ont pour seul objectif d’induire les gens en erreur et leurs faire croire que la religion est synonyme de ténèbres et contraire à la science.d’une part,et de faire passer certaines idées absurdes et fausses et insensées comme synonyme de clairvoyance et de lumière.comme l’athéisme,le matérialisme,l’indivudialisme etest toute les absurdités de ce genre.

    Aussi faire de la redondance sur le mensonge que les conquettes barbares et les génocides commis par les occidentaux contre tout les peuples du monde et la prospérité vécu en europe résultant des exploitations et des vols commis,après le traité de westphalie par ces barbares,comme synonyme de rayonnement civilisationelle et siècles des lumières.

    Croire que s’assoire dans un chateaux et écouter une symphonie etepar boire du champagne, par un groupe de brigands Après avoir partager le butin volé grâce aux crimes et aux génocides,peut être assimiler à la civilisation et aux lumières.

    On veut faire croire que cette prospérité et opulence qui n’a bénéficié d’ailleurs qu’à une minorité au dépend des populations qui vivaient dans la merde et la saleté et la pauvreté, dans ces même pays occidentaux,comme siècle des lumieres.

    Cette même minorité de bourgeois et de bouffons qui tournait autour des monarchies veulent nous faire croire,comme c’est le cas de cet article,veulent s’accaparer les vrais siecles des lumieres et non pas un seul siècle mais plutôt des siecles,à commencer par le siècle des lumieres des omeyades en andalousie,puis le deux siecles des lumieres des abbassides à Bagdad,puis les deux ou trois siecles des lumieres des ottomans.

    Où ce sont de vrais siecles des lumieres,avec la qualité de vie pour toute la population,sans crimes ni dictature ni racisme ni usure et ni expropriations ni voles et exploitation d’une monarchie et ses bouffons et mercenaires sur le restant de la population.

    Aussi ce genre d’article veut nous faire croire par de la redondance le long de ces siècles de crimes et de genocides et de vole institutionnalisé par cette pseudo civilisation occidentale,que l’ignorance et l’obscurantisme de l’église satanique talmudique appelée église catholuque, qui a pris le dessus sur la vrai religion chrétienne authentique (d’alleurs n’est resté plus proche de la religion chrétienne que les orthodoxe et leurs hommes de fois avant le 17ième siècle et l’infiltration de la franc-maçonnerie au sein de la famille du tsar et l’aristocratie russe),depuis le premier concile en 325,comme preuve que l’ignorance et l’obscurantisme est la conséquence de la religion et la foi en dieu l’unique le créateur des univers et de la vie.

    En occultant que d’innombrables siècle des lumimieres ont existé depuis l’avènement de l’islam,le long de ces quatorze siecle.

    Et parmi les mensonges et les falsifications dans ce genre d’article,est le tour de passe-passe qui se fait par le racourci entre le 16 ième siècle le debut du pseudo siècles des lumieres, et archimede et Aristote et consors,vivants des milenaires avant en occultant les vrais siècles des lumieres des differentes civilisations islamiques,dont les occidentaux ont tout apris et copier.comme si la terre et le temps se sont arrêtés deux milles ans.car ces civilisations se sont développées dans une atmosphère de foi et de croyance en dieu et de fraternité entre les differentes religions,loin de la barbarie qui regnait en occident.

    Il faut arreter de falsifier l’histoire par le mensonge et le saute-mouton sur les dizaines de siecles,comme si la terre et le temp se sont arrêtés le long de deux ou trois millenaires.pour ne pas dire que le monde était dans les ténèbres avant l’arrivée de la religion musulmane.et l’humanité avec toute ses composantes, arabe,perse,chinoise, indienne,occidentale (espagne,portugale, italie, europe de l’est) a connu une vrai renaissance et de vrai siecles des lumieres,qui ont bénéficié à la majorité des population,mise à part au noyaux dure des barbares de l’humanité qui n’ont pas bénéficié des lumières de l’islam et de ses differentes civilisations,qui sont les populations des îles britanique,le nord de la france et nord est de l’europe.qui sont aujourd’hui le fief de l’empire démoniaque occidentale.

    1. Les “lumières de l’islam” ? N’avez-vous pas oublié une majuscule quelque-part ? Êtes-vous réellement musulman ? Sérieux ? Au point de se faire reprendre par un athée ? Moshé, arrêtes tes blagues !

      Plus sérieusement le concept de “lumière” est aussi “lux” racine de “lucifer” qui est un attribut de latin de cuisine et en rien un personnage.
      L’Empire n’est pas démoniaque, car le démon n’est que le symbole de l’erreur que vous devez commettre par vous même pour qu’il puisse s’incarner, mais Frankiste, car il est manifeste que c’est le plan de Frank Jacob qui se déroule sous nos yeux, l’avènement de la perversion complète de la société jusqu’à l’arrivée du Messiah.

      1. Vous pensez que le mot lumière soit utilisé par des débiles ou des satanistes dans leurs rituels ou leurs bla bla, leurs donne le droit de s’accaparer ce mot.

        Sachez que lumière est un des 99 noms suprêmes d’ALLAH et c’est écrit dans tout les livres sacrés et authentiques depuis des millenaires, avant même vos archimede et Pythagore.

        Il faut se réveiller et se rendre compte que les occidentaux ne ne sont pas le nombril du monde.mais juste des populaces barbare qui n’ont ramené que mort et misère à l’humanite.

        Même les russes ont en mare de vous et il se sont tourné vers des peuples plus humains et plus civilisés.

        Votre renaissance et vos lumières vous pouvez vous les garder,on en a que foutre.

        Mais dieu est grand, miséricorde et lumière.

        Et pour répondre à votre question,qui est dieu?

        Va chercher sur le nombre d’or et si vous avez un peu de jugeotte et de volonté et de sincérité, vous saurez qui est dieu à travers ses qualité existantes et apparentes dans toute ses créations.

        A travers les 31 constantes qui régissent l’univers avec la précision de dizaine et de centaine de numeros après la virgule,sinon tout s’effondre sur ta tête.

        Ou a travers la tendresse que porte une lionne pour son bébé.

        Ou traversvotre l’impossibilité du hasard en regardant l’ADN et la complexité de sa combinaison.

        Ou à travers la découverte récente des anthropologues et non pas des falsificateurs à la solde des sionistes,de l’ere cambrien et sa contradiction totale avec la theorie de l’évolution de darwin pour débiles.

        Ou ou ou ou ou …..

    2. Spirituality and sincere religious beliefs – whether personal or collective — probably do not relate to monolithic theism & institutional organized “religion” or mythology-superstition, especially when sabotaged by political – state interests. And as you say that subversion has been most prevalent in the western world. The article had to be brief, but implicit is
      that the east was developing its civilization at a time the west was subject to the Dark Age written about.
      And I certainly do not wish to advocate for atheism! just the opposite.
      Sorry if that did not come across.

      Mythology-superstition may be embraced as spirituality in an intellectual sense, usually resulting in false gods, like satanism or Luciferian belief.
      Perhaps Zionism, but Zionists are seldom “spiritual”.

      The idea was to briefly advocate for pragmatic realism based on truth and reason, which is not at all opposed
      to the adoption of spirituality or religion. Unless it is monolithic religion subverted by state and political interests, such as Christianity and Judaism have been for many more centuries than any other. 🙂
      regards

      1. Je vous rejoint sur beaucoup de point sur ce que vous venez de dire.

        Mais ça n’empêche que parler de la renaissance occidentale après les ténèbres et la barbarie dans laquelle vivaient les occidendaux et insinuer involentairement comme vous le dite et volentairement comme elle est pratiquée par la propagande occidentale avec redondance, continuellement et l’imposer même dans lesle manuels scolaires.pour induire tout les peuples en erreure tout les peuples eten leurs assimiler la rennaissance occidentale du 16 ou 17 ième siècle à la renaissance de toute l’histoire de l’humanite.

        C’est un pur menssonge et de la falsification caractérisée.

        Aussi parler de l’obscurentisme de l’église catholique ou du rabbina juif et leurs influences sur les peules occidentaux en citant les religions en les croyances en generale comme c’est pratiqué par tout les penseurs pour mener le monde à l’athéisme et rendre la perception de toute les religions chez les gens négative.

        Il ne suffit pas de venir après et essayer de preciser les conceptes ou lesles concernés ou les periodes.mais plutôt illes faut le faire dès le départ des falsification et desle mensenges colportés contre les religions authentiques et à leurs tête l’islam.

        Que beaucoup de penseurs ont participé à cette compagne de falsification préméditée et bien orchestrée le long de cesces pseudo siecles des lumières.

        Pour ma part,la cause essencielle qui a poussé ces penseurs à commettre ce genre d’amalgames est leurs arrogance et leurs racisme envers les autres peuple et rien n’a été fait innocemment ou par manque de clarté.

        Pour preuve,sauter du 16 ième siècle à archimede,aristote sans passer par les deux trois millénaires au milieu, comme s’est pratiqué par tout les penseurs occidentaux dans ce répertoire.il faut faut avoir le culot des occidentaux et ne voir que soit même pour le faire.

        ,

  5. “But the Mystery School adherents of the Hellenistic era were not stupid. They knew that math and science together cannot explain the mysteries of the universe.”

    There are no secrets neither mysteries.
    All is written, nothing is forgiven.
    Only is the mystery of the ecstasy.
    And the ecstasy of the mystery.

    And today the mystery is only how a simple C8H6N-(CH2)2-N(CH3)2, Diméthyltryptamine, can be so enthéogenous.
    The effect of the DMT is to activate all our Titans (which are our internal cognitive modules), the sons of Ouranos (the cortex circular flux) and memories. In a such modified conscience state the brain is so stimulated that all cerebral sub-systems work together in a so continuous and integral way that distinguishing between “sciences” has no more sense. It’s a global vision where each link is alive and asking for reconnaissance.

    In a such state, you don’t go no more to the vulgar knowledge, that’s all the divine knowledge that’s come to you, and you have to be ready for this day !
    And if it don’t come to you in the middle of your live, you will discover it too late at your death.

    Hell is real. It’s physiologic. It’s only symmetry applied to the memory. The brain registers all, even what you thank you didn’t saw. Nobody knows how long death takes time. The tradition kept 40 days, to be sure.

    Et c’est pour ça que Prudence et Patience sont les deux premiers principes.

  6. Il y a encore une arnaque dans ces histoires.
    C’est un paysan égyptien, nègre à l’époque, qui inventa la corde à 13 nœuds afin de pouvoir tracer sa parcelle parfaitement en équerre avec le lit du Nil. Ainsi il s’affranchit des éternelles querelles de voisins lorsque la crue se retirait en laissant sur les rives le précieux limon annuel.
    Les savants grecs, qui tenaient leur savoir des minoens, qui eux même etc, n’eurent qu’à traduire le principe géométrique en formule mathématique pour en récupérer toute la gloire. Platon lui-même était un initié de la grande pyramide. Ils furent de grands pédagogues, certes, mais tout le savoir antique de la tradition est né de l’agriculture, toutes les métaphores religieuses sont fondées sur l’observation de la nature et ses cycles, le sentiment Christique est la sensation d’être l’épi de blé sous les coups croisés des fléaux, on récolte ce que l’on sème etc.

    1. “C’est un paysan égyptien, nègre à l’époque, qui inventa la corde à 13 nœuds afin de pouvoir tracer sa parcelle parfaitement en équerre avec le lit du Nil”
      Pourquoi pas, mais il ne faut pas occulter ce qu’était la métrologie égyptienne, avec plusieurs systèmes de coudées qui impliquent une connaissance profonde des mathématiques et des dimensions du globe

      1. Commentaire de Zébulon sur https://reseauinternational.net/les-racines-orientales-de-la-civilisation-occidentale/

        “La construction géométrique au cordeau et la corde à 13 nœuds sont présent à peu prés partout sur cette planète. Et il y a fort à parier qu’elle fut généralisée chez l’ensemble des bâtisseurs de ce monde bien avant -15000 ans… Pour l’instant nous restons sur les datations de Göbekli tepe par défaut d’en avoir d’autres. Une longue tradition humaine en quelque sorte qui dépasse largement l’idée de revendication culturelle… ça c’est un peu comme la notion « d’écriture ».
        Inscription, idéogramme, représentation… à dire que toutes ses histoires qu’on nous raconte sont souvent revisitées par l’idéologie d’une finalité et la sacralisation de la notion d’humanité (beaucoup de groupes s’appellent les hommes en considérant les autres comme « autre chose »!)”

        Anatolie.

    2. Cher ami, toute indication pour connaitre la liane en france est la bienvenue!

  7. L’arbre de la vie c’est la vérité, le mensonge n’existe que par la vérité, la vérité disparait, le mensonge disparait avec et la vérité renaitra, elle est et sera.
    C’est ce que l’on vit en ce moment, il faut passer par l’apocalypse(révélation), pour renaitre.
    Bien sur cela va laisser des traces pour ceux qui avait des certitudes dans notre temps d’apostat.
    Ou trouver la vérité, les évangiles sont la vérités spirituelle et Dieu créateur de toutes choses sont les vérités physiques.

    1. Imaginons deux neurones échangeant une information, qu’importe l’information, et que chaque neurone, en sa qualité de neurone irréfragable, s’interdit de modifier l’information.
      Il y a fort à parier que les deux neurones en question soit une partie de cerveau d’un quelconque animal (pardon à tous les ânes bâtés qui seraient amenés à me lire).

      Imaginons deux autres neurones parvenant à modifier un tant soit peu le contenu informatif reçu, nous serons alors probablement en présence d’un homo sapiens.

      Tout respectueux de la chronologie qu’il est, imaginons alors notre homo sapiens bloquer systématiquement toute forme d’information qui, selon ses connaissances accumulées, invoquera Dieu chaque fois qu’il jugera impossible tout autre prolongement de l’idée reçue (idée reçue souvent sans aucun lien avec l’idée elle-même).
      Nous sommes en présence d’un homo sapiens n’usant que de sa liberté d’expression.

      Conclusion temporaire : si Dieu, pour notre homosapiens, empêche le partage et toute idée de s’agréger avec ne serait-ce qu’une seule autre idée, nécessité sera loi d’apprendre à notre homo sapiens à se passer de Dieu et de ses innombrables thuriféraires de la foi.

      Sans dieu ni maître. Telle sera la condition pour que notre homo sapiens devienne HUMAIN.

      1. Un vieux réflexe de hacker : “please define God”
        C’est quoi un dieu ?
        Une définition irréfragable de Dieu, c’est possible ?

        1. ” C’est quoi un dieu ?” : if (self->parent == self) then do_God_job();

          un noeud qui est son propre père.

          1. “un noeud qui est son propre père.”
            Argh je suis mort, je boucle. C’est un bug ça, non ?
            Supporter ce genre de connerie, ça demande de pourrir les algos pour un cas débile inutilisable.
            Non non, je veux un Dieu plus puissant que ça, non mais !

            ASSERT(self->parent != self)

          2. if (self->parent == self) then self->type = “auto-didacte”;

          3. “Non non, je veux un Dieu plus puissant que ça, non mais !” if (reader->isAbleToCopyAndPasteIntoDeeplDotCom) { reader->TTL = ETERNITY }

          4. plutôt un “peigne de Dirac” pour revenir au(x) polythéisme(s), bien plus rigolo(s) que le mono-

  8. TRADUCTION GOOGLE

    Les libres penseurs et philosophes du monde classique avaient l’avantage d’être relativement épargnés par la mythologie qui a dominé la pensée et l’action jusqu’à leur époque, et pourtant ils se sont toujours rebellés contre elle.

    Harwood explique dans Mythology’s Last Gods que l’évolution de la science et de l’apprentissage séculier était en grande partie une rébellion contre l’hommage ingrat payé à une myriade de notions, d’hôtes et de divinités invoqués.

    En rejetant une telle superstition mythologique, les penseurs classiques de cette époque, Diogène, Pythagore, Socrate, Platon, Plotin, Archimède, Aristote et bien d’autres, ont proposé que les mathématiques, la science et l’examen objectif de la nature – et de la réalité perçue – pourraient être de loin plus productif que de s’appuyer sur la superstition mythologique comme lentille à travers laquelle voir le monde. D’accord ou en désaccord, la tradition aristotélicienne de la science et de la pensée laïque est depuis lors un fondement de la civilisation.*

    Mais les adeptes de l’École du Mystère de l’ère hellénistique n’étaient pas stupides. Ils savaient que les mathématiques et la science ne peuvent pas ensemble expliquer les mystères de l’univers. De par la nature de notre existence, l’humanité cherchera toujours des réponses au-delà de ce qui peut être prouvé empiriquement par la science, les mathématiques et la perception/observation individuelle. De plus, les Souverains de la Planète ont compris que la science, l’individualisme et la pensée laïque peuvent remettre en cause la vision conformiste collective qui soutient l’État, et peuvent même constituer un danger pour l’existence de l’État lui-même. En d’autres termes, à partir de la période hellénistique, les dirigeants de la planète ont eu un problème : la pensée individuelle rationnelle – à la place de la superstition et de la peur – infectait la population avec une notion d’individualisme et d’autonomie.

    À l’époque de Constantin, l’État en tant qu’Empire a compris qu’il ne pouvait plus s’opposer à l’évolution de la pensée rationnelle et l’a détournée. Par l’édit de Milan, Constantin vit que le christianisme avait quelque peu codifié les idéaux séculiers de la philosophie hellénistique sous la forme d’une religion de plus en plus acceptée.

    Constantin a en outre compris qu’en codifiant la philosophie de l’individu sous la forme de croyances religieuses – liées à une Église monolithique – le libre arbitre pouvait être réprimé et manipulé. En d’autres termes, l’établissement de l’Empire était lié à la religion institutionnalisée monolithique. En Occident, ce joug de contrainte religieuse monolithique sur les masses durerait mille ans, supprimant efficacement les progrès de la pensée, de la science et de l’industrie.

    Mais l’Empire occidental fondé sur le théisme monolithique est devenu victime de son propre succès impérial… l’exemple marquant étant les croisades. Des siècles de conflit théiste et impérial en Occident ont ensuite abouti au traité de Westphalie et au siècle des Lumières. L’idée étant que la souveraineté nationale s’oppose à l’imposition d’un empire hégémonique.

    À l’ère moderne, les progrès de la science et de la technologie (qui ont commencé dans l’Antiquité avec les mathématiques de Pyhtagorus, Archimède et Aristote) ont été remarquables. De même, le modèle de répression d’une population basé sur le sectarisme religieux s’est transformé en quelque chose de bien plus : « la guerre psychologique ». Et la guerre psychologique parrainée par l’État a remarquablement progressé. Contrairement à l’humanisme, la guerre psychologique et l’agenda transhumaniste des médias ont (apparemment) récemment supplanté les anciennes idées élitistes sur le contrôle de la population par le biais de conflits basés sur des croyances religieuses monolithiques.
    Les communications à grande vitesse, les médias sociaux et la technologie peuvent être retournés contre nous, tout en essayant de nous définir. C’est-à-dire que notre perception de la réalité est étirée au-delà des limites via le « métavers » de la haute technologie ; guerres de genre ; division sociale; ambition économique et militaire… et un média qui se concentre sur tout ça. Tout comme à l’époque du Saint-Empire romain, cette ère de l’Empire (sous la forme de l’hégémonie mondiale) est toujours avec nous. Apparemment, l’Occident espère toujours conquérir le monde oriental pour l’Empire, tout comme il a tenté de le faire à partir de 1095 et pendant trois cents ans par la suite. Aujourd’hui, la technologie pour le faire est beaucoup plus avancée et beaucoup plus dangereuse.

    En cette ère de contagion, on se méfie. Non pas parce que nous, en tant que personnes, souhaitons être méfiants, mais parce que nous sommes faits pour l’être. La dépression peut s’installer lorsque nous considérons le monde délirant et illusoire auquel nous devons faire face aujourd’hui, qui est beaucoup plus complexe que les idées sur le monde qu’Aristote énonçait dans l’Antiquité.

    Heureusement, il existe peut-être un moyen de riposter. Sortez des marchés. Que diriez-vous de vivre simplement et frugalement ? Ne laissez pas le métavers et le « monde connecté » vous définir ou nous définir.

    Plaider pour éteindre, se déconnecter et sortir de la grille, est hypocrite pour moi. Parce que je passe beaucoup de temps en ligne, à faire des recherches et à écrire comme ça. Mais ce sont les paradoxes qui nous définissent en tant qu’êtres humains. Conserver notre humanité, s’opposer à la guerre et à l’agression, s’initier à l’agorisme et adopter le mode de vie agoniste est peut-être

  9. Où êtes vous roc pour nous traduire cet article.et merci d’avance.

    On manque de compétence comme le dit ci bien benjman.

    1. C’est beaucoup plus de la fainéantise,je l’avoue.
      Roc nous a habitué à trouver la traduction toute prête.

      1. Tu n’as qu’à demander à ton “dieu unique,grand et miséricorde” de traduire !

        1. ah!ah!ah!ah!ah!.
          Vous n’êtes guère gentil avec ce pauvre bigot.
          Il risque de vous prendre au mot pour tester son dieu, il va donc attendre que le texte soit traduit, et surement envoyé par l’archange Gabriel.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :