Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

Le 14 décembre 2021, le navire de transport amphibie USS Portland (LPD-27) de l’United States Navy a procédé à un test de démonstration un peu particulier dans le Golfe d’Aden au large du Yémen. Durant ce test, une arme laser à haute énergie a été utilisée pour détruire une cible flottante statique.

Photographie: Devin Kates (US Navy)

Cette démonstration visait à tester l’efficacité d’un laser à état solide embarqué sur un bâtiment de surface dans la lutte contre la menace croissante posée par les drones de surface.

Les récentes évolutions enregistrés dans les théâtres d’opérations ont démontré les limites des systèmes de frappe cinétique contre les drones aériens et maritimes. À l’opposé, il semble que les lasers et les armes à énergie dirigée disposent d’un immense potentiel dans ce domaine.

Les armes laser de nouvelle génération développés par les États-Unis, la Chine et la Russie se montrent fort prometteurs contre les drones.

Les Houthis du Yémen utilisent de plus en plus de drones aériens mais également des missiles antinavires de plus en plus sophistiqués. L’Iran dispose également d’une flotille conséquente de drones de surface mais également submersibles. Cette démonstration dans le Golfe d’Aden est donc accessoirement un message délivré en direction de Téhéran.

 

 

10 thoughts on “Un test de démonstration d’une arme laser dans le Golfe d’Aden

  1. Time, funds, manpower and effort to use these weapons when in production (if ever) in an organized militarist environment will stretch the Evil Empire to its max. It is unlikely any such energy-intensive “defensive” weapon (which can also be used for aggression) wielded by the dog of the west can be effective versus drone swarms. And small drones can have reflective coatings that reflect energy back to the source. In other words: laser wars. Since some laser sources — especially which exploit UV wavelengths — can be exploited to damage the energy-intensive equipment of the Evil Empire, this exercise yes agreed, seems more designed for bravado and show than as an effective defensive/offensive weapon. regards.

  2. Que donnerait un bouclier miroir en diamant, par exemple, sur un drone ?

  3. C’est peut-être pour envoyer un message à l’Iran, c’est peut-être aussi parce que c’est un endroit favorable à une telle démonstration.
    Ce golf est d’une tranquillité remarquable, une vraie mer d’huile. L’Océan Pacifique mérite bien son nom à cet endroit, d’autant plus lorsqu’on vient du Finistère.
    Pourrait-on avoir cette même démonstration en mer d’Iroise en plein hiver ? En même temps que les grandes marées et les tempêtes, histoire de rigoler. Nan je déconne, on attendra le beau temps pour faire la guerre, à l’aune de ce F35 qui ne peut pas sortir par temps de pluie.

    1. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-ruee-de-l-industrie-vers-les-219194
      “Même sur les navires de guerre, on peut douter de leur efficacité en raison de la houle, des embruns, ou de l’évaporation de la mer en été, ce qui provoque des fluctuation atmosphériques, et donc une diffraction du faisceau laser. Ces lasers qui ne dépassent pas 30 kW, ne sont utilisables que par mer calme, ou quand le navire est au port pour une protection locale contre les drones par exemple…
      La conclusion qui s’impose, mieux vaut développer et utiliser des armes micro-ondes anti-drone, que des armes laser qui sont inutilisables par mauvais temps et qui vont ruiner les français. En plus si l’ennemi utilise des armes climatiques comme au Viet-Nam pour faire pleuvoir, qui n’existent pas selon les incompétents et les petits trolls, nous aurons encore un gaspillage en milliards d’euros.”

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-comme-idiotie-8-le-150539 (2014 !)
      “Un amiral attentif au progrès, l’amiral Matthew Klunder, a au moins compris quelque chose et émis quelques remarques de bon sens sur leur usage : “les lasers pourraient ne pas fonctionner correctement, voire pas du tout, avec la pluie ou le brouillard, empêchant les lasers d’être une solution tout-temps”, avait-t-il déjà indiqué dans un rapport publié le 14 Mars 2013.
      Une conclusion s’impose donc obligatoirement : les américains ne souhaitent faire la guerre future armés de lasers que par beau temps, je ne vois que ça à cette étrange et confondante obstination ! Dans ce cas, ils sont bons pour ressortir les chemises hawaïennes de Mash, cet autre film prophétique…”

      Pour aller plus loin (ou pas)
      https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/breakthrough-starshot-l-attrape-188512

  4. d’un autre côté la gamme de fréquences de ces lasers est connue et très étroite, je ne doute pas que les boucliers (miroirs réfléchissant ou diffractant, revêtement d’absorbtion/sublimation, manoeuvres) aient aussi un immense potentiel.

  5. Les récentes évolutions enregistrés dans les théâtres d’opérations ont démontré les limites des systèmes de frappe cinétique contre les drones aériens et maritimes. À l’opposé, il semble que les lasers et les armes à énergie dirigée disposent d’un immense potentiel dans ce domaine.

    Parlez vous des essaims de drones ???? Si c’est le cas je comprend la phrase ci dessus, sinon pourriez vous développer un peu plus s’il vous plait.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :