Archives mensuelles : janvier 2022

De nouvelles images d’un tir de missiles SRBM ou de roquettes MLRS nord-coréens

c7

La Corée du Nord a diffusé de nouvelles images d’essais de missiles balistiques de courtes portée ou de roquettes de longue portée lancés de Sunan, près de Pyongyang et ayant atteint avec succès une cible situé sur un rocher ou un îlot en Mer de l’Est.

Le système mobile offre une ressemblance avec le système KN-24.

La Corée du Nord a procédé à quatre essais de missiles balistiques ou de roquettes depuis le 01 janvier 2022. Mais peut-on comptabiliser le tir de roquettes, même de longue portée, comme un essai susceptible de porter atteinte à la sécurité régionale ou collective. Ce serait faire preuve d’une mauvaise foi à peine déguisée car dans ce cas on pourrait également comptabiliser dans le lot des tirs de canons d’artillerie dans le cadre d’un exercice de routine commun à toutes les armées régulières et irrégulières à travers le monde.

Mise à jour:

Les tirs de deux missiles balistiques de courte portée (SRBM: Short Range Ballistic Missiles) Hwasong-11 Na (KN-24) du 17 janvier 2022 ont été confirmées aujourd’hui, 18 janvier 2022, par un communiqué officiel. Ces tests n’étaient pas des tirs de roquettes de longue portée ( système MLRS). La cible, située sur l’îlot d’Alsom au large de la côte nord-est de la Corée du Nord, a été atteinte depuis deux sites de lancement: le premier à Uiju près de la frontière chinoise et le second depuis la région de Pyongyang.

Le site d’Uiju abrite un ancien aérodrome transformé en centre de désinfection lors de la crise du COVID. Les deux missiles ont été tirés à 11 minutes d’intervalle et ont atteint une altitude de 36 km (apogée). Ils ont parcouru entre 400 et 430 km.

Tous les systèmes d’alerte et de détection US ont été dans l’incapacité à anticiper ou à identifier la nature de ces tirs.