Ionic engines or thrusters will not break the current stagnation in outer space exploration.Ion thrusters use electrostatics as ions are accelerated by the Coulomb force along an electric field.

La Corée du Nord a procédé au tir de deux missiles de croisière de type inconnu en ce mardi 25 janvier 2022.

Les missiles de croisière sont exclus du régime de sanctions internationales ciblant les activités balistiques et nucléaires de Pyongyang.

Deux objets non identifiés lancés depuis la Corée du Nord en direction de la mer de l’Est ont été détectés le 25 janvier 2022 par les radars US, japonais et sud-coréens. Les analystes de ces pays ont d’abord cru qu’il s’agissait du cinquième essai de missiles balistiques tactiques depuis le début de l’année. Or, la trajectoire, l’altitude et la vitesse de ces objets excluent pour le moment qu’ils puissent être de nature balistique.

La Corée du Nord semble focalisée sur l’achevement des cinq piliers stratégiques de sa dissuasion et ne prête plus aucune importance à ce que les officiels de ce pays qualifient de “bavardage inutile” venant de Washington et de ses alliés.

Outre les missiles balistiques à portée intercontinentale (ICBM) et les technologies hypersoniques (HGV), ce pays pauvre reclus d’Asie du Nord-Est soumis à divers embargos semble désormais focalisé sur le perfectionnement de ses systèmes de bombardement orbital fractionné (FOBS) et d’une nouvelle arme anti-satellite à faible coût.

Photographie d’illustration : un modèle de missile de croisière nord-coréen dévoilé lors d’une exposition publique à Pyongyang (octobre 2021)

L

10 thoughts on “Corée du Nord: test de deux missiles de croisière…

  1. https://twitter.com/i/status/1485807566185963525 ; putain quand je pense que ça veut attaquer la Russie ça me fait rire ; ça fait l’effet d’un obèse morbide qui voudrait provoquer le champion du monde de UFC.
    Là parait-il qu’ils sont tout-agités à aller sortir leur F35 qui git au fond d’océan pour qu’il ne finisse pas chez les Chinois ; mais il faudrait qu’ils commencent d’abord par se sortir les doigts du cul.

  2. De MD
    Au sujet du SIDA provoqué par la campagne de vaccination polio en Afrique dans les années 1960 (la carte de progression du SIDA se superposait exactement avec celle de la vaccination polio) il y a des documents que j’ai archivés et je vais les rechercher. J’ai regardé vite sur internet, le ménage a été fait et c’est déjà une indication, il y a même une pléthore d’articles pour expliquer aux gogos que c’est une désinformation. C’est d’ailleurs à cette meutes de démentis empressés à boucher la vue (le circulez y a rien à voir de monsieur l’agent) qu’on reconnaît le sérieux d’une information et qu’on sait avec certitude qu’on est sur la bonne piste. On peut dire que nous est aidés. Il suffit de suivre les panneaux indicateurs mais à l’opposé.

    1. inutile de te justifier à la barbouse ; c’est un vrai clébard ce mec – pire que le chien de Pavlov: le virement sur son compte, la vérification par le net que ledit virement a été effectué – l’aboiement habituel au profit de ceux qui contrôlent l’écoulement du flux fiduciaire.
      Ce genre de minable ne comprendra jamais ce qu’est une réelle dignité humaine.
      Le SIDA c’est simple (et exactement ce que t’es en train de démontrer): Deux scientifiques – brillants sans doute tous les deux – qui travaillent ensemble en collaborant formidablement bien sur l’élaboration du vaccin contre la poliomyélite.
      A la phase finale ils se séparent mais continuent leur correspondance épistolaire qui vire au vinaigre devant les mises en garde que l’Américain – celui qui effectuait ses tests dans les pays Baltiques – signalait avec insistance au Polack qui donnait libre cours à sa nature de cuistre au Congo Belge ; c’est sur ce point que les deux se séparent ; je crois qu’ils se sont jamais reparlés ; le résultat c’est le SIDA.
      Mais bon, tu vois que sur le net on lustre mieux que dans les boutiques de luxe.

      1. Le scientifique d’origine polonaise que je cite plus haut c’était Hilary Koprowsky ; l’autre je crois que c’était Albert Sabin ou Salk je ne sais plus.

          1. Faudra que j’arrive à trouver un dictionnaire permettant de traduire ce langage de troupier
            J’ai un temps du fait de relations, eu accès aux salles de garde et autre foyers des internes dans les hôpitaux.
            Après avoir vu leur oeuvre affichée en grand sur les murs, et devant lesquelles ils prennent chacun de leurs repas, on se pose le problème de comment ce genre de zigue arrive à soigner des gens, les histoire de sida et autres covid il suffit de reluquer les fameuses fresques des salles de garde.
            Misère
            https://duckduckgo.com/?q=fresques+salle+de+garde+hopitaux&t=newext&atb=v1-1&iax=images&ia=images

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :